Aller au contenu principal
Il y a présentement des items dans votre panier d'achat.
Uniquement pour l'édition en cours
81e Congrès de l'Acfas

À quelles conditions la biosphère (« la Terre », « Gaïa ») constitue-t-elle un niveau authentique d'organisation biologique autorisant l'attribution de fonctions à ses parties?

Auteur : Sébastien Dutreuil
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
L'hypothèse Gaïa (HG) suggérait que l'influence de la vie sur l'environnement global pourrait mener à une homéostasie planétaire par et pour la biosphère; on en retient une comparaison de la Terre à un organisme. Dawkins rappellera que la Terre ne peut être soumise à sélection, car elle ne se reproduit pas. Les auteurs sur HG en ont tiré les conséquences en abandonnant les formulations téléologiques.Tout en m'appuyant sur les découvertes réalisées dans les sciences du système Terre et les clarifications théoriques d'une littérature sur Gaïa, je voudrais m'engager dans une voie compl…

81e Congrès de l'Acfas

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'Acfas

Pause

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'Acfas

Pause

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'Acfas

Espace et géopolitique contemporaine : le sens du territoire planétaire

Auteur : Louis-Étienne Pigeon
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
À l'heure de la globalisation, les grandes puissances occidentales ont déjà étendu leurs réseaux d'influence ou de contrôle sur l'ensemble du globe. Cette mouvance s'est effectuée largement par la conquête militaire, qui implique des occupations territoriales formelles, ou par des formes d'expansion culturelle qui incorporent les territoires visés au sein de la sphère d'influence du monde moderne. Ainsi peut-on admettre qu'il existe désormais une certaine homogénéité du territoire mondial : la géographie l'a cartographié, exploré et systématisé. On définit le territoire par la géographie n…

81e Congrès de l'Acfas

Au seuil de la phénoménologie : la critique heideggérienne de la conscience pure chez Husserl

Auteur : Phillip Drouin-Leger
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Le débat entre Husserl et Heidegger présenté ici met en lumière leurs divergences de vues à propos du rôle de la philosophie dans la société.  En vérité, deux  manières radicalement différentes de voir la philosophie s'affrontent ici. Pour Husserl, la philosophie est une science rigoureuse, mais surtout une prise de conscience vis-à-vis de la crise de l'humanité occidentale.  Seule la philosophie peut véritablement assumer la responsabilité d'amorcer la régénération de cette humanité. En revanche, pour Heidegger la philosophie n'a pas de mission sociale ; ce qui revient à dire que l'instru…

81e Congrès de l'Acfas

Savoir et transformation : moyens avec fins

Auteur : France Giroux
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Si nous sommes les témoins des mouvements d'opposition à la manière dont on gouverne le monde, alors nous avons à poser des questions de philosophie politique reliées au savoir. Déjà -- dans le sillage des dénonciations de la corruption au Québec --, la révolte des citoyens occupant le square Victoria face à la Tour de la bourse et la lutte des étudiants du carré rouge traduisent un esprit de distance. La conviction animant cet exposé est que l'esprit de distance, parfois dissident, définit un rapport au savoir, à ses fins autant qu'à ses moyens : en faisant appel à l'argumentation, au  dé…

81e Congrès de l'Acfas

Compétition et collaboration dans la théorie de l'évolution

Auteur : Anne-Marie Gagné-Julien
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Suite à la parution de la célèbre œuvre de Darwin, L'origine des espèces, les interactions entre les organismes semblent avoir été toutes subsumées sous l'expression de « lutte pour l'existence ». Suivant une interprétation particulière de cette expression, l'évolution par sélection naturelle a généralement été comprise comme un processus purement compétitif. Sous cet angle, les phénomènes de coopération ont été lus comme des manifestations d'une compétition fondamentale, position qui est manifeste au sein de la sociobiologie et plus particulièrement avec la théorie dawkinsienne du …

81e Congrès de l'Acfas

Mot de bienvenue

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'Acfas

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'Acfas

Mot de bienvenue

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'Acfas

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'Acfas

Non-égo et altruisme : quelle est la relation?

Auteur : Antoine Panaioti
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Il est probablement impossible d'établir une relation d'implication logique entre le 'n'est pas' de l'inexistence de l'égo et le 'doit' de l'altruisme, mais il pourrait néanmoins y avoir une relation psychologique entre l'internalisation de la vérité de l'inexistence de l'égo et un relâchement des dispositions égoïstes en faveur de dispositions altruistes. Nous tâcherons de distinguer clairement ces deux types de relation entre non-égo et altruisme nous expliquerons en quoi l'échec de la première n'implique en rien celui de la seconde. Finalement, nous tenterons d'étayer cette seconde thès…

81e Congrès de l'Acfas

Justice animale : une théorie politique du droit des animaux

Auteur : Jean-Philippe Royer
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Dans cette présentation, je m'intéresse essentiellement aux fondements politiques d'une théorie des droits des animaux (TDA) dans le cadre d'une approche libérale de la justice. Mon travail devrait ainsi relever un double défi, soit (1) produire une argumentation sur le plan de la justice en faveur d'une TDA, et (2) mettre à l'épreuve (et, éventuellement, faire reculer) certaines limites d'une approche libérale « classique ». Ces limites sont notamment liées à (a) une focalisation exclusive sur les rapports sociopolitiques interhumains au détriment des rapports entre humains et animaux d'a…

81e Congrès de l'Acfas

Quelle mobilité pour les théories de la justice globale : droit pour les riches, privilège pour les pauvres?

Auteur : Martin Provencher
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Les théories cosmopolitiques de la justice globale admettent qu'à l'échelle internationale, le lieu de naissance est l'un des facteurs moralement arbitraires qui affectent le plus les chances de vie des individus. En conséquence, elles estiment qu'on ne devrait pas tenir compte de la nationalité des individus quand il s'agit de penser l'égalité des opportunités à cette échelle. Plusieurs auteurs ont cependant conclu que cela ne remettait pas en cause la légitimité des frontières des États. La justice globale imposerait seulement aux États riches un devoir de redistribuer une partie de leur…

81e Congrès de l'Acfas

Pause

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'Acfas

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'Acfas

Dîner

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'Acfas

Pause

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'Acfas

La solution Humienne au problème de vie sceptique

Auteur : Ricardo Wicker
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Comprendre comment conserver la tranquillité de l'esprit en face de l'infortune est un problème philosophique traditionnel. Les sceptiques pyrrhoniens ont formulé une série de méthodes, ou « modes », pour atteindre la tranquillité de l'esprit à travers la suspension de jugement. Ce problème philosophique et souvent associé au travail de Sextus Empiricus. Néanmoins, la solution dans l'œuvre de Sextus présente un problème central, c'est-à-dire, la question concernant la cohérence du scepticisme pyrrhonien: peut-on vivre sans rien croire? Notre projet a pour objectif l'exploration de la façon…

81e Congrès de l'Acfas

Variations interprétatives et décision

Auteur : Emmanuel Picavet
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'Acfas

Le philosophe et le politique

Auteur : Daniel Tanguay
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Dans un texte célèbre, Max Weber mettait en garde les savants contre le danger d'intervenir au nom de leur science dans les débats politiques et publics. Si on laisse de côté le fait que cette critique wébérienne reposait sur une conception de la neutralité axiologique que l'on peut remettre en question, Weber soulignait néanmoins un problème qui n'a pas perdu de son actualité : celui des rapports entre le domaine de la science et celui de l'action. Pour Weber, les conditions de l'action politique ne sont pas les mêmes que celles de la réflexion scientifique ou philosophique. C'est pourquo…

81e Congrès de l'Acfas

Que peut la philosophie?

Auteur : Daniel Weinstock
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Il s'agira de développer deux points quant au rôle que peut remplir un discours proprement philosophique dans les débats de politiques publiques. Je prendrai comme point de départ la position de Jonathan Wolff selon laquelle au-delà de la formulation de grands principes, la philosophie doit céder le pas devant des sciences sociales empiriques. Je concéderai l'importance de tenir compte des résultats les plus fiables de ces disciplines, mais je défendrai néanmoins contre Wolff l'Idée que la philosophie a un rôle à remplir jusque dans les détails les plus fins des décisions de politiques, pu…

81e Congrès de l'Acfas

Mot de bienvenue

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'Acfas

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec


Autre type de recherche