Aller au contenu principal
81e Congrès de l'ACFAS

Friedrich Nietzsche et la forme aphoristique. Une critique de l'interprétation thématico-synthétique et trans-aphoristique

Auteur : Stéphane Roy-desrosiers
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Les écrits aphoristiques de Friedrich Nietzsche (1844-1900) posent une évidente difficulté. Celle-ci n'a pas échappé au philosophe qui a recommandé à ses lecteurs, en 1887 dans sa préface à Zur Genealogie der Moral, qu'ils pratiquent en lisant ses aphorismes un « art de l'interprétation [Kunst der Auslegung] » [KSA, V, p. 255, § 8.]. Malheureusement, Nietzsche ne nous dit pas précisément en quoi consiste une telle lecture. Il s'ensuit que nous viserons d'abord à cerner les raisons qui auraient pu motiver ce dernier à s'exprimer en aphorismes. Ensuite, ayant soul…

81e Congrès de l'ACFAS

Le récit, l'image : régimes de pensée, régimes d'histoire

Auteur : Julien Lefort-Favreau
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Partant de cette comparaison binaire entre récit et image, il s'agira de formuler une seconde interrogation afin de mettre au jour le fait que cette distinction n'en est pas juste une de modes de pensée, mais surtout de constructions de l'histoire. Heidegger tisse le récit héroïque de l'histoire, alors que Benjamin monte l'histoire comme le film des échecs successifs de la modernité. Que l'on soit heideggérien ou benjaminien, le problème reste le même : en quoi la pensée emploie-t-elle les fictions pour parvenir à faire l'histoire ? En quoi ces conceptions divergentes nous aident-elles à g…

81e Congrès de l'ACFAS

Le constructivisme humien et le problème de l'objectivité

Auteur : Patrick Turmel
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Le constructivisme en méta-éthique est souvent présenté comme une troisième voie face à l'alternative réductrice entre un réalisme moral qui doit postuler l'existence de propriétés métaphysiques difficilement conciliables avec le monde naturel et un antiréalisme qui rend bien compte de sa force motivationnelle ou de ce que l'on appelle parfois l'exigence pratique de la morale, mais au prix de son objectivité. Le constructivisme se présente ainsi comme une position antiréaliste, qui reconnaît tout de même une objectivité aux valeurs ou aux normes. À première vue, le constructivisme humien d…

81e Congrès de l'ACFAS

La métaphysique du jeune Marx et sa conception de la pratique philosophique

Auteur : Arnaud Theurillat-Cloutier
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Nous tenterons dans cette communication de mettre en lumière la métaphysique du jeune Marx, comprise comme synthèse d'une ontologie de l'agir et d'une ontologie de la relation. Elle nous permettra de présenter l'originalité de la position de Marx face à l'idéalisme allemand et au matérialisme de Feuerbach. Sa position métaphysique nous portera à tirer les conséquences qui s'imposent sur sa conception de la pratique philosophique.

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Pluralité et spéculation dans l'analyse du commencement chez Hegel

Auteur : Jeanne Allard
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
La présentation portera sur l'état actuel de mes recherches sur la notion de commencement dans la Science de la logique de G.W.F. Hegel considérée problématique par Daniel Guerrière (« With What Does Hegelian Science Begin? », 1977) et Cynthia Willett (« The Shadow of Hegel's Science of Logic », 1990) en raison de la pluralité des concepts identifiés: la dialectique spéculative commence à la fois par l'être immédiat, le devenir et l'absolu. Cette pluralité me paraît poser problème. À la lumière de la distinction entre méthode,syllogisme et dialectique spéculative dans « L'idée absol…

81e Congrès de l'ACFAS

« Qu'est-ce qu'avoir une idée en cinéma? » : l'entre-image dans l'œuvre de Terrence Malick 

Auteur : Yoann Hervey
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Le cinéma pense. Il pense en lui-même et par lui-même, c'est-à-dire qu'il tend à créer un mode de pensée qui lui est spécifique. Notre communication se propose d'interroger l'une des modalités de cette pensée-cinéma à travers l'analyse de la filmographie de Terrence Malick. Cinéaste aussi rare que singulier, ses films développent un certain nombre de procédés qui défont les schèmes de la représentation cinématographique classique et ouvrent les images (visuelles et sonores) vers une pure expressivité : « bloc de sensations, […] composé d'affects et de percepts » dirait Deleuze.Nous …

81e Congrès de l'ACFAS

La normativité de l'indétermination : quand l'accès épistémique limite la comparabilité

Auteur : Jean-Charles Pelland
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Traditionnellement, lorsque nous comparons deux objets par rapport à une valeur, nous avons trois choix pour exprimer la relation qui tient entre eux : meilleur, pire, ou égale. Or, certaines publications récentes tentent d'élargir l'espace conceptuel de la comparabilité en y ajoutant une quatrième relation, celle de la parité. Dans cette présentation, nous présentons un argument selon lequel cette notion ne peut rendre justice à l'indétermination, et, par conséquent, modifie la notion d'erreur de manière à rendre cette dernière inutile et contre-intuitive. Plus particulièrement, nous prop…

81e Congrès de l'ACFAS

Un concept de santé écosystémique à la fois normatif et naturalisé

Auteur : Antoine C. Dussault
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Le concept de santé écosystémique, bien qu'il soit régulièrement invoqué par plusieurs écologues et environnementalistes, a généralement été considéré suspect par les philosophes qui s'y sont intéressés. Un premier problème associé au concept est celui de sa normativité. Le concept de santé semble être chargé axiologiquement, et devoir nécessairement se fonder sur des valeurs. Cela a souvent valu au concept l'accusation d'être un moyen détourné par lequel les écologues pourraient imposer leurs propres points de vue axiologiques sous le couvert d'un terme en apparence scientifique. Un secon…

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Le vide entre les murs : une approche mésologique du territoire

Auteur : Frédéric Dubois
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Kakuzo Okakura décrivait l'idée de « vacuité » dans la pensée taoïste en utilisant l'exemple d'une pièce dont la réalité réside non pas dans les murs ou le plafond, mais dans l'espace vacant de celle-ci (Le Livre du Thé, 2006). En d'autres mots, ce n'est pas le contenant en tant qu'objet concret et saisissable qui importe, mais le vide à l'intérieur de celui-ci puisque c'est dans cette vacuité que se loge la possibilité de tout contenu et de toute action. Que pouvons-nous tirer de cette pensée aujourd'hui ? Si Heidegger décrivait la pensée moderne comme une pensée calculante, commen…

81e Congrès de l'ACFAS

Au seuil de la phénoménologie : la critique heideggérienne de la conscience pure chez Husserl

Auteur : Phillip Drouin-Leger
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Le débat entre Husserl et Heidegger présenté ici met en lumière leurs divergences de vues à propos du rôle de la philosophie dans la société.  En vérité, deux  manières radicalement différentes de voir la philosophie s'affrontent ici. Pour Husserl, la philosophie est une science rigoureuse, mais surtout une prise de conscience vis-à-vis de la crise de l'humanité occidentale.  Seule la philosophie peut véritablement assumer la responsabilité d'amorcer la régénération de cette humanité. En revanche, pour Heidegger la philosophie n'a pas de mission sociale ; ce qui revient à dire que l'instru…

81e Congrès de l'ACFAS

Savoir et transformation : moyens avec fins

Auteur : France Giroux
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Si nous sommes les témoins des mouvements d'opposition à la manière dont on gouverne le monde, alors nous avons à poser des questions de philosophie politique reliées au savoir. Déjà -- dans le sillage des dénonciations de la corruption au Québec --, la révolte des citoyens occupant le square Victoria face à la Tour de la bourse et la lutte des étudiants du carré rouge traduisent un esprit de distance. La conviction animant cet exposé est que l'esprit de distance, parfois dissident, définit un rapport au savoir, à ses fins autant qu'à ses moyens : en faisant appel à l'argumentation, au  dé…

81e Congrès de l'ACFAS

Explication et volume en phase en génétique des populations

Auteur : Laurent Jodoin
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
La relation entre la mécanique statistique et la génétique des populations a une longue histoire. Deux articles récents (Sella & Hirsh 2005 ; Barton & Coe 2009) empruntent au formalisme de la mécanique statistique afin d'expliquer, par analogies formelles, certains phénomènes de la dynamique évolutionnaire. Ainsi, dans l'un des modèles, l'« entropie » S exprimerait la « tendance des populations, ceteris paribus, à adopter des états macroscopiques pouvant être réalisés selon un volume plus grand dans l'espace des séquences, donc vers des S plus grandes ». De sorte que la stratégie explicati…

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec

81e Congrès de l'ACFAS

La solution Humienne au problème de vie sceptique

Auteur : Ricardo Wicker
Colloque : 320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
Comprendre comment conserver la tranquillité de l'esprit en face de l'infortune est un problème philosophique traditionnel. Les sceptiques pyrrhoniens ont formulé une série de méthodes, ou « modes », pour atteindre la tranquillité de l'esprit à travers la suspension de jugement. Ce problème philosophique et souvent associé au travail de Sextus Empiricus. Néanmoins, la solution dans l'œuvre de Sextus présente un problème central, c'est-à-dire, la question concernant la cohérence du scepticisme pyrrhonien: peut-on vivre sans rien croire? Notre projet a pour objectif l'exploration de la façon…


Autre type de recherche