Rechercher dans le programme et les archives du congrès



81e Congrès de l'ACFAS

La dynamique de la diffusion des diatopismes dans l'espace francophone

Auteur : André Thibault
Colloque    319 - Mouvements dans le lexique
81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    319 - Mouvements dans le lexique
81e Congrès de l'ACFAS

Détournement sémantique et développement durable : l'exemple de quelques adjectifs

Auteur : Aline Francoeur
Colloque    319 - Mouvements dans le lexique

Le développement durable est à l'origine d'un mouvement lexical riche et parfois déconcertant. Des termes nés dans son sillage sont devenus des mantras des discours politique et institutionnel; d'autres foisonnent dans les discours médiatique et publicitaire. Certains adjectifs, parmi lesquels vert, écologique et environnemental, semblent se vider de leur sève sémantique; d'autres, comme durable et responsable, nourris par la surenchère verbale, s'enflent d'un sémantisme parfois surprenant.

Afin d'examiner à fond l'emploi des adjectifs « typiques » du développement durable, nous avons constitué deux corpus, l'un tiré de la presse générale (quotidiens, magazines grand public, etc.), l'autre, de revues universitaires spécialisées dans des domaines liés au développement durable (environnement, sociologie, économie, etc.). Le recours à deux corpus distincts permettra notamment de déterminer si certains des emplois adjectivaux observés sont plus susceptibles d'apparaître dans des domaines de discours, par rapport à d'autres qui seraient exclusifs à des domaines de connaissances.



81e Congrès de l'ACFAS

Les avancées récentes de la lexicographie généraliste québécoise quant à la description de la variation qui affecte les mots et termes servant à dénommer les espèces naturelles

Auteur : Louis Mercier
Colloque    319 - Mouvements dans le lexique

La lexicographie généraliste a longtemps été soumise à d'importantes contraintes matérielles ayant pour effet de ralentir, voire d'entraver l'ouverture des dictionnaires usuels du français aux unités terminologiques et notamment aux unités complexes. Heureusement, bon nombre de ces contraintes peuvent aujourd'hui être levées par le passage au numérique et par le choix de la diffusion en ligne. Tirant profit de ce nouvel environnement, le tout récent dictionnaire général du français produit à l'Université de Sherbrooke (www.franqus.ca) est allé beaucoup plus loin que ses prédécesseurs dans la voie de l'intégration à sa description des unités terminologiques (comme objets décrits et comme outils définitoires). Cela est particulièrement manifeste en ce qui a trait aux noms techniques relevant des terminologies botaniques et ornithologiques, qui sont décrits et mis en relation avec leurs concurrents synonymiques, dont les dénominations plus usuelles de la langue générale. Le traitement de ces termes a permis d'observer divers cas de variation (nom technique/nom usuel; terme actuel/ terme ancien ou déterminologisé; terme québécois/terme hexagonal; etc.). À partir d'une série d'exemples permettant d'illustrer ces divers cas de variation, nous entendons décrire l'approche méthodologique qui a été adoptée dans ce nouveau dictionnaire électronique de façon à mieux rendre compte de la complémentarité des mots et des termes, et de leur cohabitation dans le discours québécois actuel.

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Colloque    319 - Mouvements dans le lexique
81e Congrès de l'ACFAS

Gestion du phénomène de la variation terminologique dans une démarche aménagiste : la vision de l'Office québécois de la langue française

Auteur : Johanne Maltais
Colloque    319 - Mouvements dans le lexique

L'action de l'Office québécois de la langue française en matière linguistique s'applique aussi bien au lexique général qu'à la terminologie, conformément au cadre défini par la Charte de la langue française. À l'Office, nous considérons que si la norme de référence fournit un modèle aux usagers, elle ne vise en aucun cas à éliminer la diversité linguistique. Une langue sert, en effet, à exprimer la diversité des situations, des lieux et des types d'interaction dans lesquels les locuteurs sont susceptibles de se trouver. Cette ouverture à la diversité et à la variation, qui était en gestation depuis plusieurs années, s'est confirmée en 2001 dans la Politique de l'officialisation linguistique (POL). Pourtant, l'acceptation de cette idéologie innovante bute encore sur des années de pratique terminologique traditionnelle à l'Office. Les défis actuels sont de développer et d'implanter des méthodes de travail actualisées qui intègrent les avancées théoriques et de réussir à orienter l'usage rationnellement en hiérarchisant et en expliquant nos choix (plutôt que d'accepter ou de condamner, sans nuances), tout en tenant compte des changements sociolinguistiques de plus en plus rapides. Notre exposé présentera les approches méthodologiques mises en place à l'Office afin de respecter le cadre idéologique imposé par la POL, ainsi que celles à venir. Nous mettrons également en perspective les difficultés liées à ces nouvelles approches et donnerons un aperçu des solutions envisageables.



81e Congrès de l'ACFAS

L'étude des propriétés sémiotiques des sigles en français : une piste afin de parfaire notre compréhension des unités abréviatives

Auteur : Maxime Lambert
Colloque    319 - Mouvements dans le lexique

Les sigles ont pris dans les dernières années une place importante autant dans les vocabulaires spécialisés que dans la langue générale. S'il est de mise d'associer l'augmentation de l'emploi des sigles à leur fonction abréviative, cette association entraîne un questionnement sur la nature de la relation entre les sigles et leur source, notamment au plan du sens. Pour mieux comprendre cette relation, nous nous sommes interrogés à savoir si les sigles sont à considérer comme des signes linguistiques prototypiques ou comme une classe d'unités lexicales à part. Pour ce faire, nous avons mené auprès de 72 participants une enquête par questionnaire portant sur 27 sigles et avons effectué l'analyse de quelques 10 000 articles journalistiques et scientifiques en nous intéressant aux cas de cooccurrences des sigles et de leur source. Nous avons ainsi pu déterminer, entre autres choses, que la relation que les sigles entretiennent avec leur source varie de locuteur en locuteur et que la fonction abréviative des sigles ne constitue pas la raison première de leur emploi. Ces résultats nous permettent de mener plus loin la réflexion sur la nature sémiotique des sigles et mènent au constat que ceux-ci forment une classe de signes linguistiques particulière. Nous nous proposons de mettre en lumière certaines des propriétés sémiotiques qui concourent à en faire une catégorie lexicale singulière, catégorie dont les caractéristiques globales restent néanmoins à définir plus avant.

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    319 - Mouvements dans le lexique
81e Congrès de l'ACFAS

Verbes spécialisés et verbes à emploi spécialisé dans un corpus de jugements : critères de sélection et comparaison interlinguistique

Auteur : Janine Pimentel
Colloque    319 - Mouvements dans le lexique

Cette étude utilise un corpus comparable portugais-anglais contenant un seul genre de textes, à savoir les décisions des cours suprêmes, à partir duquel 100 verbes spécialisés ont été sélectionnés pour chaque langue. La description des verbes se base sur la théorie de la sémantique des cadres (Fillmore 1976, 1977, 1982, 1985; Fillmore and Atkins 1992), sur la méthodologie de FrameNet (Ruppenhofer et al. 2010), ainsi que sur la méthodologie développée à l'Observatoire de linguistique Sens-Texte pour compiler des ressources lexicales spécialisées, telles que le DiCoInfo (L'Homme 2008). Les 200 termes ont été regroupés en 76 cadres sémantiques. Certains cadres sémantiques sont propres aux procédures des jugements, tels que [Compliance] et [Verdict], tandis que d'autres, tels que [Argumentation] et [Granting], ne le sont pas. Nous montrons que, dans le premier cas, les cadres sémantiques regroupent des verbes spécialisés et que, dans le deuxième cas, ils regroupent des verbes à emploi spécialisé. Dans les deux cas, les verbes peuvent causer des problèmes de production et de compréhension tant aux traducteurs qu'aux rédacteurs techniques, d'où l'importance de les inclure dans les ressources terminologiques.

81e Congrès de l'ACFAS

Les emprunts du français dans la langue comorienne et leurs variations lexicales

Auteur : Ali Abdoulhamid
Colloque    319 - Mouvements dans le lexique

Comme toutes les langues du monde, la langue comorienne, langue bantoue, contient des emprunts. On estime que 30 % des mots de la langue sont d'origine arabe. Mais dans la langue contemporaine, les emprunts les plus fréquents proviennent du français. Cela peut être expliqué par deux raisons. La première tient au fait que les cadres comoriens sont en grande majorité francophones et se servent souvent des termes français si le terme n'est pas disponible en comorien (comme dans la langue technique). La seconde est liée au phénomène d'émigration comorienne en France de ces 40 dernières années. En effet, plus de 150 000 Comoriens vivent en France (la population des Comores est de 691 000 habitants au dernier recensement), et beaucoup d'entre eux reviennent souvent au pays accompagnés de leurs enfants. Une fois sur place, ils emploient des termes français dans leurs échanges avec la population restée au pays. C'est ainsi que dans tous les domaines de la langue les  emprunts du français sont présents. Une fois dans la langue comorienne, ces emprunts du français sont en mouvement : ils varient selon les axes diachronique, diaphasique, diastratique et diatopique. Mais dans certains cas, on remarque également une variation terminologique. À partir de l'observation d'un corpus oral, nous proposons une analyse des mots du français dans la langue comorienne : comment sont-ils pris en charge? Quelles sont leurs différentes formes de variations?

81e Congrès de l'ACFAS

Cas 1 :  Implanter une stratégie novatrice de concertation dans les milieux de pratique en violence conjugale et familiale : défis et conditions de réussite

Auteur : Geneviève Lessard
Colloque    32 - L'innovation sociale, un lien entre la recherche et le milieu

La violence conjugale a un impact néfaste sur le développement des enfants, affecte les conditions d'exercice des rôles parentaux et pose des enjeux liés à la garde des enfants. Les services d'aide offerts aux familles concernées par cette problématique incluent une diversité de programmes d'intervention dans les ressources communautaires, les CSSS et les centres jeunesse. Si le principe de la responsabilité partagée entre les ressources est privilégié, son opérationnalisation n'est pas simple et les défis de collaboration entre ces ressources demeurent importants,  car la violence conjugale et la maltraitance ont évolué dans des réseaux ne partageant pas les mêmes missions, compréhensions et solutions possibles.

Le modèle novateur de concertation que nous proposons permet aux intervenants de dépasser la gestion collective du risque pour contribuer à élargir leurs manières respectives de se représenter les besoins des enfants et de leur famille. Ce modèle offre un soutien concret aux intervenants confrontés à des défis de collaboration et leur permet d'inscrire leur pratique dans un partenariat gagnant, au bénéfice des enfants et des familles, qui peuvent ainsi recevoir une aide plus cohérente et intégrée. Cette communication vise à présenter les défis et les conditions de réussite de l'implantation de cette innovation dans les pratiques d'intervention.


81e Congrès de l'ACFAS

Pistes d'action pour favoriser l'innovation sociale

Auteur : Thierry Bourgeois
Colloque    32 - L'innovation sociale, un lien entre la recherche et le milieu
81e Congrès de l'ACFAS

Cas 5 : GRAFFICI.CA

Auteur : Gisèle Bertrand
Colloque    32 - L'innovation sociale, un lien entre la recherche et le milieu

Le CEFRIO dont la mission est de « contribuer à faire du Québec une société numérique grâce à l'usage des technologies comme levier de l'innovation sociale et organisationnelle », mène concurremment plusieurs projets toujours en lien avec l'innovation sociale. Le projet présenté, GRAFFICI.CA, est une coopérative de solidarité et un laboratoire vivant né de la volonté de citoyens visionnaires qui voulaient offrir un média différent aux Gaspésiens. La philosophie est proprement communautaire avec ce que ça implique de respect de l'individu et d'esprit de collaboration, mais aussi de fragilité financière. Ce média web couvre l'actualité de toute la péninsule gaspésienne grâce à son réseau de collaborateurs et de médias partenaires expérimentés, et fournit une information de qualité et d'intérêt public.

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    32 - L'innovation sociale, un lien entre la recherche et le milieu
81e Congrès de l'ACFAS

Cas 6 : Le défi de l'innovation sociale est de coller à la réalité des milieux d'expérimentation

Auteur : Linda St-pierre
Colloque    32 - L'innovation sociale, un lien entre la recherche et le milieu

Le Centre de transfert sur la réussite éducative du Québec (CTREQ) a pour mission de promouvoir l'innovation et le transfert de connaissances en vue d'accroître la réussite éducative au Québec. Au fil des ans, le CTREQ  a noué des partenariats et des collaborations avec différents acteurs du terrain et de la recherche. Afin de répondre aux besoins des uns et des autres, le CTREQ se doit d'ajuster ses façons de faire en transfert et en innovation.

Deux (2) projets en cours de réalisation permettront d'illustrer des approches différentes en innovation sociale. Un des projets se déroule dans une école secondaire de la région de Québec, FAST (Formation en alternance à haute teneur scientifique et technologique qui s'adresse aux élèves de 4e secondaire de l'École secondaire Vanier), alors que l'autre prend place dans des milieux autochtones (« Persévérance scolaire des jeunes autochtones du Québec »).

81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque    32 - L'innovation sociale, un lien entre la recherche et le milieu
81e Congrès de l'ACFAS

Cas 2 : Deux décennies d'intervention sur les parcours scolaires: comment «innovation sociale» rime avec «recherche et transfert de connaissances»

Auteur : Michel Perron
Colloque    32 - L'innovation sociale, un lien entre la recherche et le milieu

La communication fera d'abord l'état des lieux de l'expertise développée au Saguenay-Lac-Saint-Jean depuis plus de vingt ans en matière de recherche, de transfert et de mobilisation pour favoriser la persévérance scolaire. Des travaux fondateurs en 1991 du Groupe ÉCOBES au Cégep de Jonquière (devenu récemment un CCTT-PSN), en passant par la mise en place en 1996 du Conseil régional de prévention de l'abandon scolaire (CRÉPAS), puis de la création de la Chaire UQAC-Cégep de Jonquière sur les conditions de vie, la santé et les aspirations des jeunes (VISAJ) en 2008, on constate le triple souci de la mobilisation des connaissances, de l'ancrage territorial et de l'action partenariale. Dans un deuxième temps, nous examinerons comment les innovations mises en œuvre ont trouvé des preneurs au Québec et à l'étranger, jetant ainsi les bases d'un Réseau d'excellence en persévérance scolaire.

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    32 - L'innovation sociale, un lien entre la recherche et le milieu
81e Congrès de l'ACFAS

Cas 4 : Gestion de partenariats autochtones dans le cadre du bioalimentaire nordique

Auteur : Chakda Yorn
Colloque    32 - L'innovation sociale, un lien entre la recherche et le milieu

Le Nord québécois est un immense territoire qui couvre 72% de la province avec des communautés autochtones diversifiées. En sus des ressources hydriques et minières, il y a aussi plus de 200 000 km2 de forêts commerciales du Québec et autant de possibilités pour les produits forestiers non ligneux, ainsi qu'un potentiel non mesuré de terres dont une partie est éventuellement exploitable pour l'agriculture en raison du changement climatique. Mais au-delà de ce potentiel, il y a des Premières nations qui y habitent. Les projets ne peuvent donc être parachutés d'ailleurs, sans tenir compte des communautés autochtones, si l'on veut espérer un réel développement local par la mise en valeur des ressources.

 À partir d'une stratégie d'alliance entre CCTT et d'amorces de projets concrets, nous proposons une réflexion sur une démarche différenciée de transfert d'innovation sociale et d'implantation de projets en milieu autochtone.

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue et invitation à participer à un micro-blogue (Twitter) au cours de la journée 

Auteur : Thierry Bourgeois
Colloque    32 - L'innovation sociale, un lien entre la recherche et le milieu
81e Congrès de l'ACFAS

Cas 3 : Pour une approche novatrice de la gestion de la diversité en entreprise : l'exemple d'une entreprise pétrochimique

Auteur : Thomas Gulian
Colloque    32 - L'innovation sociale, un lien entre la recherche et le milieu

Afin de faciliter l'intégration des immigrants au sein de ses équipes, une entreprise pétrochimique de la région montréalaise souhaitait disposer d'une approche et d'outils efficaces. Or, si la  « gestion de la diversité » est aujourd'hui couramment développée, l'entreprise souhaitait une approche très  finement adaptée aux caractéristiques de son milieu et des outils destinés à l'ensemble de ses employés. L'Institut de recherche sur l'intégration professionnelle des immigrants (IRIPI) a donc mené pendant plus de deux années, en partenariat avec l'entreprise, une recherche-action financée dans le cadre du Programme d'aide à la recherche et au transfert – volet innovation sociale du MESRST afin de mettre en place une approche innovante pour produire de tels outils. Cette approche a reposé sur une analyse fine du contexte de l'entreprise à partir d'observations directes des situations quotidiennes de travail et d'entrevues avec les employés. En outre, elle a mis en œuvre des dispositifs participatifs permettant aux employés d'être impliqués dans la création de ces outils afin de générer les conditions d'un transfert efficace facilitant leur utilisation par le milieu. Cette communication présentera les résultats de cette recherche-action, de même que les apports, les facteurs de réussite et les défis rencontrés.

81e Congrès de l'ACFAS

Entre recherche et changement social : l'impact de la recherche, la mobilisation des acteurs et des connaissances et l'innovation sociale

Auteur : Normand Labrie
Colloque    32 - L'innovation sociale, un lien entre la recherche et le milieu

La recherche scientifique en sciences sociales, sciences humaines, arts et lettres tend généralement à documenter et à expliquer les changements sociaux, culturels, artistiques, esthétiques. Mais elle dépasse souvent ce simple positionnement réactif, en contribuant activement, soit un peu par hasard, soit en ayant un but intentionnel, de modifier le cours de tels changements de société.

Dans cette conférence, on examinera certains liens qui caractérisent les relations entre la recherche et le changement social en se penchant sur trois (3) dimensions de ces liens : d'abord, le questionnement autour de l'impact de la recherche et de la difficulté de le mesurer ; ensuite les tentatives récentes de dépasser la simple dissémination de la recherche ou le transfert des connaissances, pour vraiment engager les milieux de la recherche dans un processus de mobilisation des acteurs et des connaissances ; et enfin, une approche originale au Québec, celle de l'innovation sociale, construite autour de l'identification de problèmes et de la mise en place de partenariats axés sur l'intervention et son accompagnement par une démarche de recherche.

81e Congrès de l'ACFAS

Présentation des résultats du fil de discussion Twitter créé aux fins du colloque

Auteur : Vincent Tanguay
Colloque    32 - L'innovation sociale, un lien entre la recherche et le milieu

Cet atelier relancera les échanges sur les propos tenus par les participants au cours de la journée, et notamment sur les questions suivantes : 

- Nos organisations sont-elles concurrentes ou collaboratrices, et comment peut-on mieux travailler ensemble?
- Quelles sont les conditions gagnantes d'une innovation sociale?
- Comment doit-on mesurer la valeur d'une innovation sociale?

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque    320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec
81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque    320 - Philosophie et transformations du monde : Congrès 2013 de la Société de philosophie du Québec