Aller au contenu principal
81e Congrès de l'ACFAS

Mot de clôture

Colloque : 312 - Criminalité, criminologie et nouvelles tendances

81e Congrès de l'ACFAS

La délinquance sexuelle : vers une approche développementale

Auteur : Patrick Lussier
Colloque : 312 - Criminalité, criminologie et nouvelles tendances
Durant les deux dernières décennies, plusieurs avancées importantes furent réalisées dans la description et l'explication de la délinquance juvénile. Ces avancées sont largement attribuables aux grandes études longitudinales en criminologie développementale. Cette approche offre un cadre d'analyse qui est diamétralement différent de l'approche plus conventionnelle et clinique qui caractérise le champ de la délinquance sexuelle. Depuis moins d'une décennie, la criminologie développementale s'est graduellement intéressée aux délinquants juvéniles et adultes qui commettent des délits sexuels…

81e Congrès de l'ACFAS

La médiation au cœur de la logique pénale en justice des adolescents au Québec : quelles possibilités en cas de crimes graves?

Auteur : Catherine Rossi
Colloque : 312 - Criminalité, criminologie et nouvelles tendances
En 2009, l'Association des Centres jeunesse et le Regroupement des organismes de justice alternative du Québec créent conjointement un nouveau programme de rencontres de médiation pénale, destiné aux adolescents judiciarisés et à leurs victimes, dans les cas d'infractions les plus graves. Cette communication a pour objectif de discuter de l'historique et des justifications de la création de ce programme, symbole de l'infiltration de plus en plus profonde de la pratique de la médiation pénale au sein du système pénal à l'endroit des mineurs au Québec. Elle permettra de questionner les capac…

81e Congrès de l'ACFAS

Confiance et compétence : visite guidée au cœur du disque dur de pirates informatiques

Auteur : Benoît Dupont
Colloque : 312 - Criminalité, criminologie et nouvelles tendances
Cette présentation examinera les modalités de fonctionnement d'un réseau de pirates informatiques en s'appuyant sur des données empiriques extraites des ordinateurs de dix pirates informatiques. Ces pirates contrôlaient des réseaux de machines compromises (des botnets) comprenant plusieurs centaines de milliers d'ordinateurs répartis dans une centaine de pays. En analysant les journaux de communication (logs) des machines saisies chez ces pirates, il devient possible de comprendre comment ce réseau était structuré et comment il fonctionnait. En combinant la méthode de l'analyse des réseaux…

81e Congrès de l'ACFAS

La sociabilité domestique à la croisée de la sphère publique : le cas de la correspondance Papineau

Auteur : Marilyn Randall
Colloque : 313 - Relire le 19e siècle québécois à travers ses discours épistolaires
Désignée « femme patriote » par l'éditrice de sa correspondance, Julie Bruneau Papineau l'était assurément, et pourtant, conformément aux mœurs bourgeoises de l'époque, elle semble n'avoir posé aucun geste qui pouvait se qualifier de politique. Si sa correspondance nous est précieuse, c'est en partie pour ce qu'elle révèle d'une pensée politique développée pendant de nombreuses années, clairement articulée et exprimée sans gêne devant le « grand homme », quand même parfois accompagnée d'apologies du fait de « parler politique ». En fait, devant le silence généralisé des femmes dans l'arène…

81e Congrès de l'ACFAS

Le Journal du siège de Paris au croisement de la lettre, du journal intime et du journal de presse

Auteur : Micheline Cambron
Colloque : 313 - Relire le 19e siècle québécois à travers ses discours épistolaires
Le Journal du siège de Paris d'Octave Crémazie est un objet curieux, une suite de notes prises au jour le jour et initialement destinées par Crémazie à être envoyées à ses frères comme des lettres, même s'il ne sait pas quand il les enverra, écrit-il. Ce sont ces notes, qui seront finalement envoyées en un seul colis et présentées à sa famille comme son « journal », qui furent publiées sous ce titre par Henri-Raymond Casgrain dans les Œuvres complètes de Crémazie. Ces notes possèdent plusieurs traits caractéristiques de la lettre : outre la date, elles mettent en scène des de…

81e Congrès de l'ACFAS

« A son Excellence, Mon cher Monsieur, cher ami » : quand la lettre féminine se fait requête

Auteur : Mylène Bédard
Colloque : 313 - Relire le 19e siècle québécois à travers ses discours épistolaires
En condamnant des centaines d'hommes à l'emprisonnement ou à l'exil, les Rébellions de 1837-1838 entraînent la venue à l'écriture épistolaire de nombreuses Bas-Canadiennes de milieux sociaux distincts. Si le contexte de familiarité favorise l'assouplissement des règles qui encadrent cette forme d'écriture, la rédaction de requêtes aux autorités suppose, quant à elle, un respect plus strict du protocole. La question des codes épistolaires concerne aussi bien le support (marges, ratures, en-tête) que le discours (formules de politesse et de salutations, qualité de l'expression). L'usage que …

81e Congrès de l'ACFAS

À propos de trois lettres de François-Maurice Lepailleur

Auteur : Marie-Andrée Beaudet
Colloque : 313 - Relire le 19e siècle québécois à travers ses discours épistolaires
Le corpus au cœur de ma communication offre, à première vue, très peu de liens à la littérature, notamment à la littérature comme nous l'entendons aujourd'hui. La langue est pauvre, le vocabulaire limité, l'orthographe très instable et qui plus est l'auteur n'a jamais revendiqué le statut d'écrivain. Des écrits de François-Maurice Lepailleur, nous sont parvenus les quatre cahiers du journal intime qu'il a tenu lors de son exil aux terres australes (Journal d'un patriote exilé en Australie. 1839-1845, texte établi, avec introduction et notes, par Georges Aubin, Québec, Septentrion, 1…

81e Congrès de l'ACFAS

Du salon à l'Académie : sociabilités informelles et formelles dans la correspondance de Henri-Raymond Casgrain au 19e siècle

Auteur : Manon Brunet
Colloque : 313 - Relire le 19e siècle québécois à travers ses discours épistolaires
Au sein d'un réseau, même tissé serré, la correspondance prend des formes et occupe des fonctions différentes, selon les objectifs et les complicités que les épistoliers partagent. Le réseau français de Henri Raymond Casgrain est particulièrement éloquent à ce titre. L'animateur des lettres canadiennes n'accomplit pas moins de quinze voyages en Europe entre 1858 et 1899, dont la majorité sont en France durant les hivers surtout à partir de 1885. Durant ces longs séjours dans les milieux intellectuels français, Casgrain fréquente autant les salonnières que les académiciens. Ces relations so…

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque : 313 - Relire le 19e siècle québécois à travers ses discours épistolaires

81e Congrès de l'ACFAS

Posture, stratégies et réseaux : l'épistolaire comme creuset et faire-valoir de l'activité littéraire des femmes au 19e siècle

Auteur : Julie Roy
Colloque : 313 - Relire le 19e siècle québécois à travers ses discours épistolaires
Savoir entretenir des correspondances témoigne à la fois de la capacité des femmes à jouer leur rôle de ciment social au sein de leurs réseaux, mais également d'un certain habitus sinon littéraire, du moins scripturaire. Les correspondances conservent l'empreinte de la relation des femmes à l'écriture mais également, dans le cas de certaines femmes qui ont aspiré à la reconnaissance dans les cercles intellectuels, les marques tangibles de leur éveil littéraire et des stratégies mises en place pour accéder à une certaine légitimité en tant qu'auteure. À partir de l'analyse des trajectoires …

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Colloque : 313 - Relire le 19e siècle québécois à travers ses discours épistolaires

81e Congrès de l'ACFAS

La correspondance de Charles Gill à Louis-Joseph Doucet ou les confessions d'un enfant du 19e siècle : filiations et postures littéraires du poète épistolier

Auteur : Louis-Serge Gill
Colloque : 313 - Relire le 19e siècle québécois à travers ses discours épistolaires
Participant régulier à l'École littéraire de Montréal, héritier direct des poètes canadiens et français du XIXe siècle, où se situe Charles Gill ? Selon Jeanne Paul-Crouzet, l'œuvre entamée par Gill se distingue de celle de ses prédécesseurs et de ses contemporains : « Mais c'est surtout dans la substance poétique elle-même que résidera l'originalité de Charles Gill [...], cet être tout de sensibilité, dans ce poète qui ''sentait et ne raisonnait pas'', un aède de haute allure philosophique. » (1946 : 163) Entre 1910 et 1918, le poète tiendra durant les dernières années de sa vi…

81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque : 313 - Relire le 19e siècle québécois à travers ses discours épistolaires

81e Congrès de l'ACFAS

La lettre comme lieu d'invention d'un destin littéraire : le cas Laure Conan

Auteur : Marie-Pier Savoie
Colloque : 313 - Relire le 19e siècle québécois à travers ses discours épistolaires
En dépit de la grande reconnaissance et de l'attention critique dont n'a cessé de jouir depuis le XIXe siècle l'œuvre de Félicité Angers - de son nom de plume Laure Conan - force est de constater qu'aucune étude approfondie n'a encore été consacrée à sa correspondance, publiée par Jean-Noël Dion, en 2002, sous le titre J'ai tant de sujets de désespoir. Correspondance, 1878-1924. Mon projet de maîtrise en étant à ses premiers balbutiements, il s'agira ici de se pencher spécifiquement sur quelques lettres de Conan où se déploie, me semble-t-il, la genèse de l'écrivaine. Dès…

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque : 313 - Relire le 19e siècle québécois à travers ses discours épistolaires

81e Congrès de l'ACFAS

Lettres d'un exilé, lettres d'un condamné : postures et possibles littéraires dans les années 1830-1840

Auteur : Marie-Frédérique Desbiens
Colloque : 313 - Relire le 19e siècle québécois à travers ses discours épistolaires
Dans la compréhension du XIXe siècle québécois, les écrits de patriotes sont incontournables. À l'intérieur de ce corpus, les lettres de Chevalier de Lorimier se distinguent en tant que « chef-d'œuvre épistolaire » (Mailhot, 1996). Elles semblent aujourd'hui avoir éclipsé l'ensemble de la production littéraire des années 1830-40, comme si le testament politique du condamné pouvait la résumer à lui seul. Or, il existe d'autres écrits fondamentaux qui permettent d'éclairer ce moment historique et culturel sans précédent. C'est le cas des lettres de Siméon Marchesseault, patriote e…

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque : 314 - Archives et intermédialités

81e Congrès de l'ACFAS

Conserver, diffuser et promouvoir le cinéma d'avant-garde à l'ère de la reproductibilité numérique : éléments pour un chantier de recherche

Auteur : eric thouvenel
Colloque : 314 - Archives et intermédialités
Cette communication aura pour but d'exposer les principes et les enjeux d'une recherche portant sur les usages non-industriels du dispositif cinématographique dans le contexte des technologies numériques. Plus précisément, on s'attachera au cas du cinéma d'avant-garde, qui fut et demeure un lieu majeur de défense d'une « spécificité » du cinéma, en particulier dans sa dimension chimico-optique, ce que l'on nomme désormais le cinéma « argentique ».En effet, à une époque où tourner et projeter sur support film est devenu très problématique, il convient de s'interroger sur la façon don…

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque : 314 - Archives et intermédialités

81e Congrès de l'ACFAS

L'archive et le travail du deuil

Auteur : Emmet Walsh
Colloque : 314 - Archives et intermédialités
Si le deuil représente une période de transition, dans quelle activité la personne en deuil peut-elle s'engager pour passer à travers cette étape? Certaines personnes endeuillées semblent intuitivement attirées par la création d'archive. Dans le cas où le défunt a laissé un testament, l'organisation et la redistribution de ses biens est établie à partir de ce document. Je m'intéresserai ici au cas où il n'y a pas de testament, où celui en deuil se sent contraint d'organiser les objets appartenant -ou associés- au défunt et donc de constituer une archive. Ma recherche concerne plus spécifiq…

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Colloque : 314 - Archives et intermédialités

81e Congrès de l'ACFAS

Vers une techno-logique nouvelle de la mémoire

Auteur : Anna Kerekes
Colloque : 314 - Archives et intermédialités
Nous réfléchirons au concept de table d'information de Gilles Deleuze en nous appuyant sur deux œuvres : les Histoire(s) du cinéma (1988-1998) de Jean-Luc Godard et Aujourd'hui (dates-vidéos) (2006- ), de Claire Savoie. Les Histoire(s) du cinéma visent à raconter des histoires non pas chronologiquement mais à partir de rapprochements stylistiques et/ou thématiques. Aujourd'hui, work in progress, a pris plusieurs formes installatives reposant toujours sur une logique calendaire, présentant le temps selon la tabularité et la chronologie d'un calendri…

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque : 314 - Archives et intermédialités

81e Congrès de l'ACFAS

Archives et témoignages : archipel de la mémoire

Auteur : Séverine leroysev@gmail.com
Colloque : 314 - Archives et intermédialités
De par le mouvement qui lui est fondamental et la fugacité qui la caractérise, la création dans les arts du spectacle est un terrain d'étude privilégié pour l'émergence d'une nouvelle pratique de recherche en arts qui allierait la parole des témoins ou de l'artiste lui-même sur les archives de la création.Si l'on admet l'intérêt de recueillir ces témoignages, on ne peut cependant pas ignorer la problématique de la mémoire et de l'affect dans une telle entreprise. Faire parler les archives à travers ceux qui ont vécu les événements c'est nécessairement prendre en compte le statut du …


Autre type de recherche