Rechercher dans le programme et les archives du congrès



81e Congrès de l'ACFAS

Évaluation du potentiel de croissance et de rendement d'une culture de tomates biologiques cultivées dans une serre climatisée à l'aide d'un système géothermique

Auteur : Johane Méthot
Colloque    201 - Énergie

Deux serres expérimentales de tomates biologiques cultivées en plein sol sont utilisées dans le cadre de ce projet. La serre témoin est climatisée et déshumidifiée par ventilation naturelle (serre ouverte) tandis que la serre prototype utilise un système de géothermie (serre semi-fermée). Le contrôle du climat de la serre prototype semi-fermée permet un meilleur confinement que la serre témoin. De ce fait, l’enrichissement en CO2 est plus efficace et s’avère moins dispendieux. L’objectif du présent projet est de comparer et de quantifier les performances agronomiques des deux régies de culture étudiées. Les données de croissance des plants, le rendement et le calibre des fruits ainsi que certaines données physico-chimiques tel que le taux de lycopènes et la capacité antioxydante des fruits sont mesurés régulièrement pendant deux saisons de culture consécutives. Ces données serviront à vérifier l’hypothèse selon laquelle la production de tomates biologiques cultivées en plein sol peut être améliorée tant au niveau de la qualité que du rendement des fruits en utilisant un système de climatisation par géothermie. Si les résultats s’avèrent concluants, cette étude pourrait mener à l’instauration d’un système de climatisation par la géothermie à plus grande échelle. Ainsi, les coûts et l’émanation de CO2 en seraient diminués.

81e Congrès de l'ACFAS

Les polymères conducteurs appliqués pour les batteries lithium-ion

Auteur : Ngoc Duc Trinh
Colloque    201 - Énergie

L’utilisation de polymères conducteurs dans le domaine des batteries lithium ion font l’objet de plusieurs travaux de recherche(matériaux de cathodes, revêtement des particules, support de l’électrode, etc). En particulier, le poly(3,4-éthylènedioxythiophène) (PEDOT) attire beaucoup d’attention quant à sa conductivité, flexibilité mécanique et stabilité thermique. Dans le cadre de ce projet, un composé hybride formé du PEDOT et d’un matériau actif, le phosphate de fer lithié (LiFePO4), est utilisé comme électrode composite pour les batteries lithium ion.

L’électrode composite polymère conducteur/LiFePO4 a été préparée par électropolymérisation interfaciale dynamique à trois phases. Cette technique est effectuée dans un système biphasique aqueux/organique, où l’électrode est immergée à travers l’interface. La phase aqueuse et organique contient respectivement l’anion dopant (BF4-) et le monomère (3,4-éthylènedioxythiophène) (EDOT). Les particules de LiFePO4 ont été incorporées dans la phase aqueuse et sont décantées jusqu’à l’interface. Durant l’électropolymérisation à potentiel constant, le polymère conducteur croît autour de l’électrode de travail à l’interface sous la forme d’un disque et recouvre les particules de LiFePO4 pour générer in situ une électrode composite.

Les résultats préliminaires rapportés dévoilent une nouvelle perspective pour le développement d’un support conducteur ionique/électronique pour les particules de LiFePO4.

81e Congrès de l'ACFAS

Rôle des polyamines dans la protection de l’activité du photosystème I dans des membranes de thylacoïdes d’épinard exposées à un stress lumineux

Auteur : hnia yaakoubi
Colloque    202 - Environnement

L’implication des polyamines telles que la spermine (Spm), la spermidine (Spd) et la putrescine (Put) dans la photoprotection du photosystème I (PSI) n’a jamais été rapportée dans la littérature. L’objectif de notre recherche consiste à déterminer l’action des ces polycations sur des membranes de thylacoïdes sous conditions de photoinhibition, en se focalisant sur l’effet de la charge positive de ces amines. Pour ce faire, une étude comparative entre les trois polyamines a été réalisée in vitro. Ainsi, la mesure de l’activité de PSI sur des extraits de membranes thylacoïdales, illuminés en absence et en présence de polyamines, a été estimée par la consommation d’oxygène et la photooxydation du P700 (chlorophylle du centre réactionnel du PSI). Les résultats obtenus ont montré que la Spm et à un moindre degré la Spd  réduisent l’inhibition de la consommation d’oxygène, induite par la photoinhibition, de  37% et 18% à 5 mM. La Put, par contre,  ne révèle aucun effet significatif sur l’activité du PSI. L’accroissement progressif de la consommation d’oxygène observée avec la concentration de Spm et de Spd a été confirmé par une augmentation de la photooxydation du P700. Globalement, nos résultats indiquent que la Spm et la Spd sont capables de protéger  l’appareil photosynthétique contre la photodégradation. Toutefois, cette protection est plus importante avec l’amine  ayant le nombre de charges positives le plus élevé (spermine).

81e Congrès de l'ACFAS

De l'importance de la variation intraspécifique des attributs fonctionnels : le cas intrigant du pin sylvestre

Auteur : Isabelle Laforest-Lapointe
Colloque    202 - Environnement

L’étude de la variation interspécifique des attributs fonctionnels des plantes a suscité énormément d’intérêt dans les dix dernières années. En comparaison, l’étude de la variabilité intraspécifique a reçu très peu d’attention. Récemment, plusieurs études ont souligné la haute variabilité intraspécifique de certains traits et son rôle dans la plasticité écologique des espèces. 

Nous décrivons la variabilité fonctionnelle intraspécifique du Pin sylvestre (Pinus sylvestris) en Catalogne (Espagne) en étudiant cinq traits fonctionnels clés : la densité du bois (WD), la hauteur maximale arborescente (Hmax), le contenu en nitrogène des feuilles (Nmass), l’aire spécifique de la feuille (SLA) ainsi que le ratio de la biomasse foliaire et l’aire de xylème (BL:AS).

Nos résultats prouvent que la variation intraspécifique des attributs fonctionnels est comparable à la variation interspécifique. Plusieurs des interactions entre attributs divergeaient des relations trouvées au interspécifique. La variation spatiale dans la croissance radiale était principalement expliquée par la variation intraspécifique des attributs fonctionnels et indirectement par le climat et la structure de la forêt.

La variation intraspécifique des traits joue un rôle essentiel en tant que déterminant de la croissance radiale dans le cas du Pin sylvestre, et souligne le grand potentiel de la variabilité des traits au sein d’une même espèce afin de tamponner les effets des changements climatiques.

81e Congrès de l'ACFAS

Stratégies pour convertir l'acide polylactique, un polymère biosourcé, en un matériau avancé

Auteur : Pascal Vuillaume
Colloque    202 - Les matériaux d'avant-garde

L'acide polylactique (PLA) est devenu un substitut réaliste aux polymères de commodité issus du pétrole, généralement non biodégradables et parfois difficilement recyclables. Au cours de ces dernières années, le coût du PLA n'a cessé de diminuer, offrant ainsi de réelles opportunités en termes d'innovations et de viabilité pour les nouvelles résines élaborées. Le PLA présente des propriétés thermiques et mécaniques intéressantes qui seront décrites lors de cette présentation. Par contre, à l'instar d'autres polyesters, la fragilité du PLA est bien connue. Sa faible résistance à l'impact limite son utilisation pour diverses applications, que ce soit pour les pièces durables ou jetables. Sa stabilité thermomécanique pose également un problème car on connaît bien ses faiblesses en termes de résistance mécanique à des températures proches de sa température de transition vitreuse. Différentes stratégies pour fabriquer de nouveaux éco-composites à base de PLA, aux propriétés physiques améliorées, seront exposées. L'incorporation dans le PLA via un procédé d'extrusion (milieu fondu) de plastifiants, polymères flexibles (élastomères), agents couplants et fibres sera décrite. Nous verrons comment l'introduction de telles charges peut conduire à des matériaux dont certaines propriétés surclassent celles des polymères conventionnels.

81e Congrès de l'ACFAS

Évaluation de modèles prévisionnels du risque de fusariose de l’épi chez le blé dans les conditions de culture du Québec

Auteur : Marie-Eve Giroux
Colloque    202 - Environnement

La fusariose de
l’épi du blé est une maladie fongique qui affecte les céréales à paille et le
maïs  et qui cause des pertes économiques
année après année. La perte de rendement associée au faible poids des grains infectés
et la perte de qualité due au désoxynivalénol  (DON) sont des problèmes pour les producteurs
et les transformateurs. Pour gérer les risques associés à cette maladie,
plusieurs pays ont développé des modèles prévisionnels.

L’objectif
principal de ce projet est de mettre en place un maximum de facteurs permettant
de moduler les risques d’infection de la fusariose de l’épi chez le blé, afin de comparer les performances de modèles
prévisionnels qui ont été développés hors des conditions du Québec.

L’évaluation des prédictions des modèles
a été réalisée à quatre sites expérimentaux répartis dans trois zones de production de blé au Québec en 2011 et 2012.
En 2011, l’application d’un fongicide à base de prothioconazole et de
tébuconazole a diminué le pourcentage de grains fusariés et la teneur en DON
des grains, en plus de procurer une augmentation de rendement à deux sites sur
quatre. La performance des modèles prévisionnels sera évaluée avec différentes
analyses statistiques pendant l’hiver 2013 afin de vérifier la
précision des prédictions par rapport aux observations de fusariose au champ.

Le modèle le mieux adapté pourra
ensuite être utilisé dans une démarche de lutte intégrée et sera la
première étape vers l’implantation d’un modèle prévisionnel québécois.

81e Congrès de l'ACFAS

Capacité de séquestration du CO2 des boues et effluents industriels

Auteur : Karine Markewitz
Colloque    202 - Environnement

Le dioxyde de carbone est le gaz à effet de serre produit le plus massivement, et près de la moitié des émissions sont des sources fixes et massives. Ainsi, au Canada, l’ensemble des procédés industriels a généré, en 2009, 59,8 millions de tonnes d’équivalent CO2 (Environnement Canada, 2011). Séquestrer le dioxyde de carbone sous forme de carbonate est une des voies récemment étudiée pour diminuer le taux de dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Cette méthode utilise la possibilité qu’ont certains métaux à s’associer avec le dioxyde de carbone pour former un composé solide et stable aux conditions ambiantes. L’utilisation de résidus industriels plutôt que des minerais présente les avantages de l’utilisation de matières chimiquement moins stables et donc plus susceptibles de réagir avec le dioxyde de carbone. De plus, ils sont généralement produits à proximité des sources d’émission de CO2.

Quatre hydroxydes métalliques ont été testés, ainsi qu'un effluent industriel tel que produit par l'industrie pour évaluer la capacité de carbonatation sur des effluents industriels. Des contacts ont été pris avec des entreprises pour développer ce projet et permettre non seulement une meilleure gestion des effluents et boues riches en hydroxydes mais aussi une diminution des émissions de gaz à effet de serre.

La présentation décrira les résultats obtenus ainsi que la capacité de transfert vers l'industrie de cette méthode de séquestration du CO2 par des résidus industriels.

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    202 - Les matériaux d'avant-garde
81e Congrès de l'ACFAS

Analyse du système d’assainissement avec CANOË, Hec-HMS de la Ville de Annaba (Algérie)

Auteur : lahbassi OUERDACHI
Colloque    202 - Environnement

Dans la ville de Annaba, les eaux proviennent de plusieurs bassins versants. Ils déversent une grande quantité
d’eau en temps de pluie provoquant des inondations souvent par dépassement du système d’assainissement. Les différentes études menées à ce jour ainsi que la réalisation effectuée dans le programme de lutte contre les inondations
ont donné un résultat non-conforme à la hauteur des investissements de l’état assujetti d’un impact négatif sur l’environnement. Le problème des inondations persiste et s’aggrave d’année en année. La ville est devenue plus vulnérable.
Les événements provoquant des inondations ont une occurrence de plus en plus élevée. Les études ont été menées d’une manière localisée ainsi que  d’une mauvaise conception du système, des erreurs dans la détermination physiques des entités hydrologiques ainsi que d’une mauvaise estimation des paramètres hydrologiques et hydrauliques. La pluie de projet a constitué un facteur limitant dans toutes les études. Le facteur urbanisation a été négligé. L’utilisation de l’outil mixant métrologie et modélisation, nous a permis de définir les zones d’étude de façon réaliste et de construire le modèle structurel  du système (bassin + réseau) que nous simulé, par Canoë et HEC-HMS.

Nous avons pu apporter des éléments de réponse aux dysfonctionnements observés du
système d’assainissement en mettant en relief les anomalies structurelles et fonctionnelles  du réseau que nous avons corrigé
géométriquement et hydrauliquement.



81e Congrès de l'ACFAS

Étude de stabilité des accords environmentaux

Auteur : Samar Garrab
Colloque    202 - Environnement

Cet article propose un modèle de jeu dynamique décrivant le processus par lequel les pays rejoignent les accords environnementaux internationaux.

Nous considérons N pays identiques dont une fraction s représente les pays signataires, qui adhèrent à l'accord environnemental et diminuent alors leurs niveaux de pollution pour le bien être de la planète. Les pays non-signataires, quant à eux, ne considèrent aucunement l'effet de leurs comportements sur l'accumulation du stock de pollution.

Nous supposons que le revenu de chaque pays est une fonction quadratique de ses émissions. Chaque pays assume un coût environnemental qui est fonction du stock global de pollution. De plus les pays non-signataires assument un coût appelé coût de punition induit par les signataires.

Le nombre des pays signataires ainsi que le stock de pollution accumulé évoluent au cours du temps en fonction des émissions des différents pays et aussi de leurs décisions d'appartenance à l'accord environnemental. L'évolution du nombre des pays signataires est décrite par une dynamique qui prend en considération les revenus des différents types de pays (signataire ou non).

Nous montrons que la clairvoyance des différents pays, à savoir la capacité des joueurs à tenir compte de l'impact de leurs décisions sur l'évolution du nombre des signataires, est bénéfique pour la formation et la stabilité des accords environnementaux.

81e Congrès de l'ACFAS

Structuration de surface par ajout contrôlé de nanocellulose dans une production papetière

Auteur : Patrice Mangin
Colloque    202 - Les matériaux d'avant-garde

Depuis la source des fibres qui le compose jusqu'aux ultimes modifications de surface, une gamme abondante de produits peut être créée sous le terme générique de papier. Le Canada en général et le Québec en particulier possèdent les matières premières et les technologies pour développer, de nouveaux produits innovants notamment dans l'emballage. La pâte thermo-mécanique (PMT) est la production majoritaire au Québec. Ses propriétés s'avèrent satisfaisantes pour la fabrication du papier journal mais limité pour une application en emballage. D'autre part, la cellulose micro et nano-fibrillée (CMNF) extrait des fibres de bois, s'avère un matériau aux propriétés intrinsèques élevés mais à un coût important. Notre groupe oriente ses recherches vers la conception d'un papier à base PTM structuré en surface par de la nanocellulose pour atteindre les propriétés mécaniques et barrières nécessaire à une application emballage. Notre recherche se concentre sur l'ajout de CMNF dans la production papetière en utilisant un procédé d'intégration singulier : le couchage rideau en partie humide. En contrôlant la rhéologie des solutions de CMNF et leur impact sur la formation du papier, la structure, et donc les propriétés, du matériau fibreux peuvent être maîtrisées. En plus de ses fonctions propres, ce papier pourra notamment servir de matériau plateforme comme pour le papier couché, mais pour divers produits d'emballage.

81e Congrès de l'ACFAS

Photolyse hétérogène des nitrates sur la glace

Auteur : Patrick Ayotte
Colloque    202 - Environnement

La photolyse des nitrates est une source étonnament importates des NOx qui émannent du couvert nival au printemps polaire. Utilisant diverses techniques spectroscopiques avancées, nous démontrons que la photolyse hétérogène des nitrates adsorbés sur la glace est beaucoup plus efficace que celle des nitrates dissous dans la glace. Nous décrirons nos efforts récents vers la détermination des paramètres physico-chimiques qui caractérisent ce phénomène afin d'améliorer notre compréhension fondamentale et notre description de l'intensité des flux photochimques dans le milieu naturel.

81e Congrès de l'ACFAS

Historique des inondations d'un méandre abandonné de la rivière Désert au sud-ouest du Québec

Auteur : François Oliva
Colloque    202 - Environnement

La majorité des études portant sur l'historique des inondations d'une rivière proviennent des plaines sèches du Sud-ouest américain. Très peu de recherches ont été entreprises dans les régions tempérées. Cette recherche présente l'historique des inondations de la rivière Désert au sud-ouest du Québec. Cette recherche comporte deux objectifs principaux; (a) la reconstitution des anciennes inondations de la rivière du Désert à partir de carottes sédimentaires prélevé d'un méandre abandonné (lac Oxbow) le long de la rivière Désert et (b) la reconstitution des conditions climatiques lors des inondations passées. Les résultats démontrent une relation étroite entre les conditions climatiques passées et la séquence sédimentaire du méandre abandonné. Ce type d'étude servira à mieux comprendre la dynamique de cette rivière et de mieux prédire les inondations futures sous le changement climatique récent.



81e Congrès de l'ACFAS

Impacts du mode de gestion des barrages et de l’utilisation des sols sur les indices de variabilité des débits journaliers saisonniers au Québec

Auteur : Raphaëlle Landry
Colloque    202 - Environnement

La variabilité des débits joue un rôle primordial dans le cycle de vie des populations aquatiques. Sur le plan hydrologique, les impacts des activités anthropiques sur cette caractéristique fondamentale des débits sont encore peu documentés dans la littérature scientifique. Pour combler cette lacune, on a analysé les impacts de deux types de mode de gestion des barrages et de l’utilisation des sols sur deux indices (CV et CI) de variabilité des débits journaliers saisonniers dans les bassins versants de rivières Matawin et L’Assomption entre 1930 et 2010 au moyen de plusieurs méthodes statistiques. Le premier indice (CV, coefficient de variation des débits journaliers) mesure la variation interjournalière des débits et le second indice (CI, coefficient d’immodération), le rapport entre les débits maximum et minimum journaliers mesurés durant une saison. L’augmentation de la superficie agricole dans un bassin versant (cas du bassin versant de l’Assomption) provoque une hausse des valeurs de CV mais n’a aucun impact sur les valeurs de CI. Le mode de gestion des barrages du type inversé (les débits maximums surviennent en hiver et les débits minimums au printemps) provoque une hausse très importante des valeurs de CV et de CI en aval du barrage Matawin malgré une augmentation importante de la superficie du  bassin versant. En revanche, le mode de gestion de type naturel (les débits maximums au printemps et les débits minimums en hiver) n’a aucun impact sur les deux indices.

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de clôture

Colloque    202 - Les matériaux d'avant-garde
81e Congrès de l'ACFAS

Cadre d’analyse et d’évaluation des processus participatifs mis en oeuvre dans le cadre de la gestion de l'environnement

Auteur : Anani hudema Sitti
Colloque    202 - Environnement

Les années 1990 ont vu émerger une nouvelle façon d’appréhender le principe de participation : lors de l’élaboration d’un projet d’intérêt général par exemple, on institue une distinction entre l’intérêt général du projet et l’intérêt général propre à la participation des citoyens à l’élaboration de la décision. Dans son rapport intitulé Geo-3, le PNUE déclarait que « L'interaction créative d'individus et de groupes restreints fournit souvent des solutions efficaces permettant de gérer des situations complexes et variables ». On assiste alors à la multiplication des dispositifs de participation. Après deux décennies de pratique, les chercheurs commencent à établir le bilan des différents dispositifs participatifs. Pour faire ce bilan, certains adoptent une approche structurelle (la participation est alors considérée comme un phénomène dépendant des relations entre les acteurs), d’autres une approche processuelle qui s’intéresse davantage aux évolutions qui se produisent dans les interactions entre les acteurs au cours du processus participatif.  Chacune de ces approches (structurelle et processuelle) est intéressante mais insuffisante pour avoir une vision complète de la réalité ; il est nécessaire de les croiser. Dans cette présentation, nous proposons un cadre d’analyse et d’évaluation qui, contrairement à la majorité des cadres d’analyse existantes, associe l’approche structurelle à l’approche processuelle dans l’étude des processus participatifs.

81e Congrès de l'ACFAS

Effets de la texture cristallographique sur les propriétés mécaniques statiques de l'alliage aéronautique Al-Li 2099

Auteur : Alexandre Bois-Brochu
Colloque    202 - Les matériaux d'avant-garde

Les alliages d'aluminium-lithium sont caractérisés par la formation d'une forte texture de déformation, orientation cristalline préférentielle, pouvant entraîner une anisotropie des propriétés mécaniques, c'est-à-dire que les propriétés varient selon la direction. L'utilisation des alliages aluminium-lithium en aéronautique nécessite une connaissance approfondie de leur microstructure et propriétés mécaniques. L'alliage étudié est l'aluminium-lithium extrudé 2099 d'Alcoa ayant subi un traitement thermique T83. Les différentes particularités microstructurales telles que la grosseur des grains, la taille, la répartition et la composition chimique des précipités et des particules de deuxième phase de même que la texture de déformation ont été caractérisées. Une anisotropie des propriétés mécaniques est observable. La texture fibre <111> est présente en différentes intensités selon la position dans les pièces extrudées et ces variations sont corrélées avec les résistances mécaniques ainsi que l'anisotropie. À partir des informations obtenues grâce à la caractérisation, une modélisation empirique a été effectuée. Cette modélisation permet de relier les différentes propriétés mécaniques statiques ainsi que les valeurs d'anisotropie à l'intensité de la texture fibre <111>.  Les propriétés mécaniques peuvent donc être estimées pour tout nouveau design de pièce extrudée d'alliage 2099 T83 à l'aide des données de texture.

81e Congrès de l'ACFAS

Optimisation multicritère d'un modèle de bioraffinerie

Auteur : DOMENECH Serge
Colloque    202 - Environnement

 

Cette communication vise à proposer une méthodologie générale  pour modéliser et optimiser les trajectoires de valorisation des déchets en abordant les aspects liés aux indicateurs économiques et environnementaux et conduit au développement d'un outil d'aide à la décision intégrant ces indicateurs qui permet l'évaluation, la sélection et surtout l'optimisation des trajectoires de valorisation (séquence technologique).

Les travaux concernent la valorisation des produits issus de la biomasse dans le but de réorienter la production des déchets des industries papetières vers des produits à haute valeur ajoutée et de mettre en oeuvre de nouvelles technologies de transformation.

Plusieurs études ont été menées sur le choix des produits que l’on peut obtenir à partir de la biomasse et conduisent a priori à une liste de 30 produits intéressants que l’on peut réduire à 12 produits à haute valeur ajoutée. Ainsi la diversité des produits qu'une bioraffinerie est capable de fournir pose un nouveau problème, celui de définir la meilleure trajectoire et la meilleure stratégie de production selon certains critères de décision optimale, puis de choisir la meilleure alternative de procédés pour produire le constituant le plus approprié à fabriquer dans un contexte économique fixé. La production de bioéthanol illustre la mise en œuvre de la procédure présentée.

81e Congrès de l'ACFAS

Impact des changements climatiques sur les eaux souterraines et de surface en milieu urbain

Auteur : fabien cochand
Colloque    202 - Environnement

Actuellement, de nombreuses études s’intéressent à l’impact potentiel des changements climatiques (CC) sur la dynamique des eaux souterraines et de surface. Cependant, peu se penchent également sur la problématique liée à l’accroissement des zones urbanisées (imperméabilisation de la surface) prévu dans le futur. C’est pourquoi, le sujet de notre étude porte sur l’évaluation de l’impact des CC et du développement urbain du bassin versant (BV) de la Rivière Saint-Charles dans lequel se situe notamment la Ville de Québec. L’intérêt de cette zone d’étude réside en une forte urbanisation qui vraisemblablement tendra à augmenter dans le futur. Pour atteindre cet objectif, la méthodologie proposée se divise en deux étapes. La première est la réalisation et la calibration d’un modèle couplant les écoulements souterrains saturés et non-saturés, les écoulements de surface et les phénomènes d’évapotranspiration représentant l’état actuel en utilisant le modèle intégré HydroGeoSphere. La deuxième étape est la mise à l’échelle du BV des prévisions climatiques issues des Modèles de Circulation Générale et le développement de scénarios d’urbanisation qui seront utilisés dans le modèle comme nouvelles conditions limites représentant l’état futur. Il sera ainsi possible de comparer l’état actuel et futur de la dynamique générale des écoulements. La réalisation et la calibration du modèle, la mise l’échelle des données climatiques ainsi que les résultats préliminaires seront présentés.

81e Congrès de l'ACFAS

L’influence des espèces ingénieures dans la régénération des bandes riveraines en milieu agricole

Auteur : Noémie D'Amour
Colloque    202 - Environnement

Les milieux riverains naturels constituent un des habitats les plus diversifiés de la planète, mais également un des plus perturbés. Au Québec, la règlementation impose la protection d’une bande de trois mètres en milieu agricole. Ce projet vise à évaluer si la régénération spontanée des bandes riveraines protégées est un processus unidirectionnel menant à l’augmentation de la biodiversité. Pour se faire, des relevés de végétation et de facteurs environnementaux ont été effectués sur 124 bandes riveraines à différents stades de succession végétale dans trois bassins versants de Portneuf. La richesse et la diversité végétale des bandes riveraines n’augmentaient pas en fonction de l’âge sauf pour les arbres qui étaient plus diversifiés dans les bandes plus vieilles. Les variables environnementales inventoriées expliquaient seulement 10% de la variance dans la répartition de la végétation. La succession végétale s’explique donc faiblement par les facteurs abiotiques, mais probablement davantage par les facteurs biotiques. Ainsi, les espèces indicatrices inventoriées ont montré que la succession végétale ne suivrait pas un gradient dans le temps, mais dépendrait plutôt de l’arrivée d’une espèce ingénieure, telle que Acer negundo ou Alnus rugosa. Cette recherche témoigne que la simple protection n’est pas suffisante et justifie les interventions de plantations d’arbres pour s’assurer d’une meilleure valeur écologique des bandes riveraines et d’une agriculture durable.

81e Congrès de l'ACFAS

La variabilité nutritionnelle occasionnée par les ravageurs forestiers : un facteur qui stimule leur comportement

Auteur : Roberto Quezada Garcia
Colloque    202 - Environnement

Plusieurs études montrent que les insectes sont capables d’autoréguler leur consommation de nourriture et d’avoir un équilibre nutritionnel. Cependant, lors d’une épidémie, le manque de nourriture et la mauvaise qualité de celle-ci peuvent affecter directement leur performance biologique. Ainsi, ces conditions peuvent entraîner une modification du comportement. Par exemple, avoir des larves plus actives pourrait être une bonne stratégie pour trouver de nouvelles ressources. L’objectif de cette étude est d’observer le comportement des larves de la tordeuse des bourgeons de l’épinette en conditions de stress nutritionnel. La TBE est un des ravageurs forestiers les plus importants au Canada. Deux groupes d’insectes ont été élevés sous deux diètes artificielles différentes : une diète témoin et une avec un stress en sucre et en azote. Au cours de deux générations, le comportement des larves au 6e stade larvaire a été enregistré pendant 6 heures. Les résultants montrent que la variabilité nutritionnelle affecte le comportement des larves. Les insectes passent plus de temps à produire de la soie, à explorer la nourriture et à se reposer. Ces observations suggèrent que l’insecte est en mesure d’identifier la mauvaise qualité de la nourriture, mais qu’il est incapable de compenser le manque de nutriments. C’est pourquoi, lors d’une épidémie, nous pouvons supposer qu’il serait plus convenable pour la population de se déplacer plutôt que de rester au même endroit et de s’adapter.

81e Congrès de l'ACFAS

Coulée sous vide d'alliages avancés

Auteur : Bernard Tougas
Colloque    202 - Les matériaux d'avant-garde

Dans le cadre d'un projet d'innovation dans les collèges et la communauté (ICC) du CRSNG, le centre de métallurgie du Québec travaille activement à développer des méthodes d'élaboration et de coulée innovantes permettant de mettre en œuvre les alliages avancées à base de titane et de zirconium. Parmi ceux-ci : le développement d'une formulations de carapaces et de revêtements  permettant de minimiser l'épaisseur de la couche contaminée en oxygène qui se forme en surface des pièces de titane coulées dans des moules de graphite ou à l'aide du procédé de moulage en cire perdue; le développement d'une technique d'élaboration de l'alliage à mémoire de forme, le nitinol (Ti-Ni);  le développement d'alliages amorphes à base de zirconium et l'élaboration d'un alliage biocompatible super-élastique ayant un module de rigidité se rapprochant de l'os cortical.

81e Congrès de l'ACFAS

Étude de la dynamique et de la production de Neomysis americana (Crustacea, Mysidacea) dans l'estuaire du Saint-Laurent

Auteur : BOUCHARD Lotus
Colloque    202 - Environnement
Neomysis americana est une espèce de mysidacé commune des eaux côtières et estuariennes nord-est américaines. Cette espèce est très tolérante aux gradients de température et de salinité. De plus, ce petit crustacé omnivore occupe une place importante au sein du réseau trophique. Il s’alimente de détritus, de phytoplancton et de mésozooplancton et est à son tour la proie principale d’une large variété de poissons et de plus gros crustacés. Il est donc important de mieux comprendre les patrons spatio-temporels de la dynamique de population de cette espèce fourragère dans l’estuaire du Saint-Laurent. Mise à part l'importante abondance de N. americana dans la zone de transition estuarienne (ZTE), les connaissances concernant la dynamique de cette espèce clé sont manquantes. L’hypothèse de cette étude est que les conditions environnementales très variables dans ZTE, favoriserait des patrons spatiaux hétérogènes de d'abondance, de structure de population, de croissance, et de reproduction de cette espèce. Un suivi spatio-temporel de N. americana dans la ZTE de mai à septembre nous aide à estimer ces patrons et à déterminer des zones d'importance. Ainsi, cette première étude servira de base d’informations pour un suivi de l’évolution des populations de N. americana au sein du réseau trophique estuarien de la ZTE du Saint-Laurent.
81e Congrès de l'ACFAS

Effets de périodes de grande sécheresse sur la variabilité interannuelle des niveaux d’eau moyens annuels et saisonniers du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent (1918-2010)

Auteur : Stacey Biron
Colloque    202 - Environnement

Depuis le 20ème siècle, l’Amérique du Nord a connu trois périodes de grande sécheresse survenues durant les décennies 1930, 1950 et 2000. Les deux objectifs de cette étude étaient de rechercher les empreintes de ces périodes sèches et de déterminer leurs impacts sur la tendance à long-terme et la stationnarité des niveaux d’eau moyens annuels et saisonniers du fleuve Saint-Laurent au Québec (station de Sorel) et du lac Ontario au moyen de plusieurs méthodes statistiques d’analyse des données temporelles. L’analyse de la succession des périodes sèches et humides a révélé les empreintes des périodes sèches des décennies 1930 et 1950 sur les niveaux d’eau du lac Ontario et celles des périodes sèches des décennies 1950 et 2000 sur les niveaux d’eau du fleuve Saint-Laurent. La variabilité interannuelle des niveaux du lac Ontario est caractérisée par une tendance à long-terme positive et celle du fleuve Saint-Laurent, par une tendance à long-terme négative. En ce qui concerne la stationnarité, seule la sécheresse de la décennie 1930 a provoqué deux ruptures de la moyenne des niveaux d’eau du lac Ontario. La construction des barrages et des écluses pendant la seconde moitié de la décennie 1950 serait à l’origine de la diminution significative de la variance des niveaux d’eau du lac Ontario observée entre 1958 et 1966 d’une part, et celle de la moyenne des niveaux d’eau printaniers du fleuve Saint-Laurent survenue en 1955-1956, d’autre part.

81e Congrès de l'ACFAS

Technologies émergentes pour le contrôle non-destructif des pièces composites aérospatiales

Auteur : Laura Mouret
Colloque    202 - Les matériaux d'avant-garde

Leur faible poids et leurs excellentes propriétés mécaniques font des composites des matériaux de pointe très prometteurs pour de nombreuses applications. Leur utilisation est aujourd'hui en plein essor, notamment dans le domaine aérospatial. Dans ce secteur où la  fiabilité des structures est primordiale, une attention particulière est portée à l'inspection minutieuse des pièces. L'arrivée des matériaux composites a donc entrainé le développement de technologies de contrôle non destructif adaptées à ces nouveaux matériaux afin de caractériser et localiser les défauts avec précision. Ces méthodes permettent d'inspecter des pièces composites sans les dégrader, que ce soit au cours de leur production, durant leur mise en service ou encore dans le cadre de maintenances. Les techniques sont souvent complémentaires et rendent possible le contrôle de la plupart des pièces composites. Le Centre Technologique en Aérospatiale est le seul à regrouper dans un même lieu trois des plus récentes techniques d'inspection non destructive développées à ce jour : la shearographie, la thermographie et les ultrasons laser. Afin d'évaluer les capacités spécifiques de chacune, quatre pièces composites aéronautiques complexes fournies par le Centre Spatial de Liège ont été inspectées. La comparaison des résultats obtenus par chaque méthode et pour chaque pièce permet d'établir la ou les techniques les plus appropriées selon le type de défaut à détecter et les caractéristiques de la pièce.