Rechercher dans le programme et les archives du congrès



81e Congrès de l'ACFAS

Le rôle du commissaire aux comptes dans la gouvernance de l'entreprise dans l'espace OHADA

Auteur : Charles Elad
Colloque    663 - Investissement, financement et normalisation comptable dans l'espace OHADA – Quelles leçons pour la gouvernance économique et financière ?

Le document présente ensuite une étude de cas sur la société Crédit Foncier du Cameroun qui illustre les obstacles socio-politiques et culturels à l'exécution des réformes inspirées des normes d'audit françaises. Cette étude de cas montre aussi comment les réformes OHADA ont provoqué des désaccords inter-professionnels entre comptables et avocats, sur l'interprétation correcte du droit comptable, résultant en l'arrestation et l'incarcération de deux associés de PricewaterhouseCoopers pour des soupçons de pratiques illégales.

Ce document analyse le rôle du commissaire aux comptes dans la gouvernance de l'entreprise dans l'espace OHADA. Il commence par examiner les différences entre lesdispositions de l'acte uniforme OHADA sur la mission du commissaire aux comptes et les normes d'audit anglo-saxonnes dans le contexte des débats actuels concernant « l'audit expectation gap »  (c'est-à-dire l'écart entre ce que le public attend du commissaire aux comptes et ce qu'est réellement sa mission),  la pression de la Banque Mondiale et du FMI pour la transparence et la bonne gouvernance. 

 

81e Congrès de l'ACFAS

L'intégration effective dans la gestion de la chose publique 

Auteur : Dodit Tshibamba buabua
Colloque    663 - Investissement, financement et normalisation comptable dans l'espace OHADA – Quelles leçons pour la gouvernance économique et financière ?

L'Ohada a pour rôle d'implanter l'intégration économique de ces pays, imposait la mise en place d'un droit des affaires harmonisé, simple, moderne et adapté, afin de faciliter l'activité des entreprises. Comme nous le savions  tous que la plupart des États membres de l'Ohada sont caractérisés par une instabilité politique. L'inexistence de l'État comme personne morale et l'inapplication des règles établies par ce dernier sur la politique économique et financière. La corruption établie en règle pour tout contrat et affaire économique. Les entreprises arrivent à créer leurs propres règles de jeu que lesquelles règles fléchissent les Etats en vue de sauvegarder  sa survie. Les règles comptables de l'Ohada et de l'IFRS ne sont pas souvent prises en compte.Eu égard à tous ces observations, le modèle proposais dans notre travail est L'intégration effective dans la gestion de la chose publique. Un modèle qui permettra une implication de toutes les classes sociales dans la gestion de l'État à un niveau ou à un autre. La participation, la transparence et la responsabilité qui constituent le fondement de ce modèle permettent d'établir un état-nation fort et solide, érigé sur des règles humaines de la dignité. Qui créera à son tour un environnement digne de confiance pour le pays dans ses rapports avec d'autres pays et avec les Organisations Internationales.

81e Congrès de l'ACFAS

Participation du CECR à la réduction de l'exposition aux rayonnements ionisants

Auteur : Renald Lemieux
Colloque    664 - L'utilisation de rayonnement ionisant à des fins médicales : un enjeu de santé publique

 Le Centre d'expertise clinique en radioprotection (CECR) est un regroupement d'experts mandaté par le ministère de la Santé et des Services sociaux pour assister celui-ci dans la mise en œuvre de son plan d'action relatif à la réduction de l'exposition aux rayonnements ionisants et pour offrir des services d'expertise-conseil et de soutien aux établissements de santé qui sont aux prises avec des problèmes complexes de radioprotection. Le CECR a initié en 2011 une tournée provinciale sur la tomodensitométrie dans les établissements du réseau public de santé du Québec. Les objectifs de cette tournée sont de procéder à une évaluation technique et fonctionnelle des tomodensitomètres (TDM) et d'initier un processus de réduction des doses aux patients via l'optimisation des trois protocoles d'examens standards les plus fréquemment utilisés en radiologie: protocoles de tête, de thorax et d'abdomen-pelvis, avec et sans contraste. Les recommandations apportées à la fin d'une visite dans un établissement de santé sont le fruit d'une étroite collaboration entre les experts locaux et les experts du CECR. À ce jour, 56 des 190 TDM à tester ont été évalués. La répartition des recommandations en fonction des protocoles standards se lit comme suit : 31% tête, 37% thorax et 32% abdomen-pelvis. Le pourcentage moyen de réduction de l'exposition suite à l'optimisation est de l'ordre de 18 à 24%, sans changer la qualité diagnostique de l'image, telle que perçue par les radiologistes participants.

81e Congrès de l'ACFAS

Le rôle de l'ingénieur/physicien médical dans la réduction des doses en radiologie

Auteur : Jean Arsenault
Colloque    664 - L'utilisation de rayonnement ionisant à des fins médicales : un enjeu de santé publique

L'ingénieur / physicien peut jouer un rôle important dans l'optimisation des examens radiologiques. D'abord en adaptant le protocole d'acquisition à la région anatomique étudiée, mais aussi en supportant et en sensibilisant les utilisateurs de ces appareils. La présentation montrera quelques principes de base de la réduction ou de l'optimisation des doses aux patients. Pour chacun d'entre eux on amènera des exemples concrets de ce qui peut être fait avec les différents types de modalité que sont la TDM, les salles d'angiographie cardiaque / vasculaire et les équipements de radiographie.

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    664 - L'utilisation de rayonnement ionisant à des fins médicales : un enjeu de santé publique
81e Congrès de l'ACFAS

Planification de la main d'œuvre en imagerie diagnostique dans une optique de qualité et de sécurité

Auteur : Philippe Després
Colloque    664 - L'utilisation de rayonnement ionisant à des fins médicales : un enjeu de santé publique

Plusieurs interrogations subsistent quant aux besoins en main d'oeuvre pour assurer une meilleure utilisation de la radiation ionisante à des fins diagnostiques. Quel sera l'impact de la réglementation sur les effectifs? Doit-il y avoir des reponsables de la qualité en radiologie diagnostique? La parole aux experts.

81e Congrès de l'ACFAS

Radioprotection en tomodensitométrie : perspective historique et notions de base

Auteur : robert ouellet
Colloque    664 - L'utilisation de rayonnement ionisant à des fins médicales : un enjeu de santé publique

Pour bien comprendre les enjeux contemporains en radioprotection il est important de remonter un peu dans le temps et de voir comment l'évolution des connaissances s'est traduite dans la technologie et la pratique radiologique  Cette présentation établira les bases de la discussion à venir en traitant de la notion de risque en lien avec le rayonnement ionisant, de la réduction de l'exposition radiologique au fil des années et ce tant en imagerie conventionnelle qu'en tomodensitométrie. Le but est de d'expliquer les facteurs influençant la dosimétrie clinique comme la performance des technologies et les défis posés par l'imagerie du corps humain. S'en suivra une description de l'appareil de tomodensitométrie afin de mettre la table pour les autres conférenciers.

81e Congrès de l'ACFAS

Formation et maintien de la compétence

Auteur : Philippe Després
Colloque    664 - L'utilisation de rayonnement ionisant à des fins médicales : un enjeu de santé publique

La formation des intervenants cliniques en matière de radio-protection est-elle adéquate et suffisante? Certaines spécialités médicales devraient-elles bénéficier de formation supplémentaire? La parole aux experts.

81e Congrès de l'ACFAS

La radioprotection, le point de vue et la vision des radiologistes

Auteur : Yves Patenaude
Colloque    664 - L'utilisation de rayonnement ionisant à des fins médicales : un enjeu de santé publique

En radioprotection, le passé est garant du présent, la réalité du présent nous rejoint, il faut donc entrevoir le futur! La présentation portera sur le point de vue des radiologistes sur la réduction des doses en radiologie.

81e Congrès de l'ACFAS

Le recours au rayonnement ionisant : pratique actuelle et pratique souhaitée

Auteur : Philippe Després
Colloque    664 - L'utilisation de rayonnement ionisant à des fins médicales : un enjeu de santé publique

La chaîne décisionnelle actuelle menant à des examens avec radiation ionisante est-elle perfectible? Les rôles de chaques intervenants sont-ils bien définis? La communication pourrait-elle être améliorée et si oui comment? La parole aux experts.

81e Congrès de l'ACFAS

Le rôle du médecin traitant dans la réduction des doses d'imagerie : un aperçu de la pratique actuelle et améliorations possibles

Auteur : À déterminer
Colloque    664 - L'utilisation de rayonnement ionisant à des fins médicales : un enjeu de santé publique
81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    664 - L'utilisation de rayonnement ionisant à des fins médicales : un enjeu de santé publique
81e Congrès de l'ACFAS

Rôle des technologues sur la réduction de doses en imagerie médicale : de la perception à la réalité !

Auteur : GILBERT GAGNON
Colloque    664 - L'utilisation de rayonnement ionisant à des fins médicales : un enjeu de santé publique

Les technologues en imagerie médicale sont des intervenants de premier plan pour la réalisation d'examens d'imagerie comportant l'utilisation de rayonnements ionisants. À cet effet, ils collaborent étroitement avec les médecins radiologistes et les intervenants du monde de la santé en réalisant des examens qui permettent d'établir le diagnostic et de déterminer le traitement approprié pour le patient. Comme la tendance pour les prochaines années est à l'augmentation des procédures radiologiques et à une plus grande disponibilité des équipements, il est donc essentiel que tous les intervenants s'impliquent afin de diminuer les risques associés à l'irradiation tout en assurant un maximum de bénéfices aux patients.Cette présentation comprendra un état de situation sur le nombre et le type d'examens réalisés. La formation des technologues, l'encadrement professionnel et le contexte de travail seront présentés. Par la suite, la gestion des risques associés aux examens utilisant les rayonnements ionisants sera abordée de même que les implications de l'Ordre professionnel pour soutenir les technologues. Le tout se terminera par une conclusion qui pourra faire l'objet de discussions subséquentes.

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Colloque    664 - L'utilisation de rayonnement ionisant à des fins médicales : un enjeu de santé publique
81e Congrès de l'ACFAS

Synthèse des règlementations et accréditations régissant l'utilisation des appareils à rayonnement ionisant

Auteur : Maxime Guillemette
Colloque    664 - L'utilisation de rayonnement ionisant à des fins médicales : un enjeu de santé publique

L'utilisation des radiations ionisantes est soumise à différentes réglementations locales et nationales. Au Canada, le fédéral gouverne l'utilisation des substances nucléaires et des appareils de hautes énergies; les appareils à rayons X, pour leur part, sont réglementés par le provincial. Par contre, le programme national d'accréditation d'Agrément Canada oblige les organisations de santé à améliorer la qualité des soins offerts, ce qui inclut la protection du patient, et donc la réduction de dose en radiologie. Aux États-Unis, une accréditation fédérale similaire à celle d'Agrément Canada existe aussi, mais certaines accréditations plus rigoureuses, tel le programme d'accréditation de l'ACR pour les appareils de tomographie, forcent nos voisins américains à inspecter beaucoup plus rigoureusement leurs appareils qu'au Canada. Certaines variations existent à l'intérieur même de chaque pays, par exemple en Colombie-Britannique, le code de sécurité 35 a été adopté en tant que loi et doit être respecté à la lettre, ce qu'aucune autre province n'a fait. En Californie, la loi sur le rapport des doses en tomographie oblige les institutions à conserver le produit dose longueur (DLP) et l'indice volumique de dose en tomographie (CTDIvol) dans le dossier du patient. Finalement, certaines associations professionnelles font pression sur les autorités locales et nationales pour l'adoption de mesures règlementaires afin d'assurer la protection du public au Québec et au Canada.

81e Congrès de l'ACFAS

La réduction des doses en imagerie médicale, un défi aux multiples facettes

Auteur : Philippe Després
Colloque    664 - L'utilisation de rayonnement ionisant à des fins médicales : un enjeu de santé publique

La réduction des doses en imagerie médicale dépend de facteurs technologiques et humains. Pour avoir une vue d'ensemble de ce défi, des experts présenteront leur perspective sur la question. 

81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque    664 - L'utilisation de rayonnement ionisant à des fins médicales : un enjeu de santé publique
81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque    665 - Chroniques de l'interculturel au Québec
81e Congrès de l'ACFAS

Contributions musulmanes à l'interculturalisme au Québec : faits, discours, et théories 

Auteur : Patrice BRODEUR
Colloque    665 - Chroniques de l'interculturel au Québec

Il existe une grande diversité de perspectives chez les musulmans québécois dans les débats sur l'interculturalisme au Québec et sur le multiculturalisme canadien. Les contributions sont de l'ordre de faits publics et privés (organisations d'événements divers et choix de vie personnelle et familiale) ainsi que de discours au sein des débats publics (immigration, fin de l'enseignement confessionnelle et mise en place du programme Éthique et culture religieuse, commission Bouchard-Taylor, etc.).  Enfin, plusieur(e)s musulman(e)s québécois(e)s  (Samia Amor, Ali Daher, Samira Laouini, etc.)  ont également contribués à l'avancement théorique des notions de multiculturalisme et d'interculturalisme depuis quelques années.  Cette présentation présentera, en résumé, un échantillon de cette diversité qui reflète bien les dynamiques complexes d'intégration de cette riche communauté à la société québécoise. 

81e Congrès de l'ACFAS

L'interculturalisme au sein des travaux de la Commission Bouchard-Taylor : conception, utilisation et influence 

Auteur : Jorge Frozzini
Colloque    665 - Chroniques de l'interculturel au Québec

Lors des travaux de la Commission de consultation sur les pratiques d'accommodement reliées aux différences culturelles, mieux connue sous le nom de la Commission Bouchard-Taylor (2007-2008), une grande partie de la population de la province du Québec (Canada) entend parler pour la première fois de diverses politiques destinées à régir les rapports interculturels. C'est lors des travaux de cette Commission que l'interculturalisme est sanctionné comme le modèle le mieux adapté à la société québécoise. Une lecture critique des discours présents lors des travaux de la Commission permet de comprendre comment une vision particulière de l'interculturalisme est mise de l'avant et comment elle influence la rencontre de l'autre.  En effet, la définition de l'interculturalisme favorise une visée politique qui, indirectement, permet la hiérarchisation des citoyens (la majorité canadienne-française est privilégiée) et des discours (l'interculturalisme est préférable au multiculturalisme) et façonne donc la représentation du dialogue interculturel qui n'en est pas un d'égal à égal à l'intérieur de ces paramètres. Finalement, nous avançons que ces orientations réduisent les possibilités en ce qui a trait aux divers trajets que pourrait prendre la société et contribuent au maintient d'une relation de pouvoir propice à la gestion de l'espace national.



81e Congrès de l'ACFAS

Le Congrès juif canadien et la promotion de l'éducation interculturelle (1947-1975)

Auteur : Pierre Anctil
Colloque    665 - Chroniques de l'interculturel au Québec

Au début des années quarante, un Bureau of Intercultural Education a été fondé privément à New York, dans le but de soutenir la démarche des enseignants et des administrateurs scolaires confrontés à la diversité culturelle. On retrouve nettement les traces de ces préoccupations dans les archives montréalaises du Congrès juif canadien (CJC), qui en fait à partir de 1947 la promotion dans un cadre canadien. Cette forme d'interculturalisme traverse la frontière au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale, alors que l'Europe se relève des conséquences d'un conflit dévastateur. Le Canada, qui n'est pas à l'abri des tensions intercommunautaires et des conflits linguistiques, semble au CJC un terrain fertile pour «l'éducation interculturelle». Né dans un contexte de lutte contre la discrimination raciale et rendu encore plus essentiel par l'Holocauste, l'interculturalisme apparaît aussi aux Juifs de Montréal comme un outil important en vue d'améliorer leurs rapports institutionnels avec le Canada français. À deux reprises, en 1958 et en 1962, le CJC propose le principe de «l'éducation interculturelle» (et non pas multiculturelle) au sein de deux grands forums pancanadiens destinés à former de nouveaux éducateurs. Les Juifs en effet ne peuvent se satisfaire, même au Canada, d'une ouverture générale au pluralisme sous une forme laïque, car ils forment une minorité religieuse contre laquelle s'exercent des préjugés bien précis.



81e Congrès de l'ACFAS

La carrière politique de l'interculturalisme au Québec

Auteur : Bob W. White
Colloque    665 - Chroniques de l'interculturel au Québec

L'interculturalisme se trouve actuellement au centre d'un débat de société qui oppose d'un côté les immigrants et de l'autre les Québécois « de souche ».   Dans un certain sens le Québec a toujours été une société qui compose avec les dynamiques interculturelles, et le terme non plus n'est pas nouveau au Québec.  Afin d'interroger le consensus qui, selon certains auteurs, aurait émergé autour du terme dernièrement, ce texte propose une analyse de l'utilisation politique de l'utilisation du terme depuis la tenue de la Commission de consultation sur les pratiques d'accommodement reliées aux différences culturelles (La Commission Bouchard-Taylor) en 2007.  Suite aux audiences publiques de la commission, qui ont été diffusé largement au Québec et qui ont été l'objet de beaucoup de critiques, l'idée de l'interculturalisme a occupé une place importante dans les médias et dans l'espace public.  Une analyse interculturelle de certains textes et discours entourant la publication du livre met en évidence l'instrumentalisation du terme à travers l'identification de trois stratégies rhétoriques : opposition entre interculturalisme et multiculturalisme, glissement entre facteurs prescriptifs et facteurs descriptifs, utilisation romantique de la notion du dialogue.  La vision dominante de l'interculturalisme au Québec représente une vision monoculturelle de la diversité (et non pas interculturelle) parce qu'elle ignore l'histoire de la pensée interculturelle au Québec.



81e Congrès de l'ACFAS

Il était une fois l'interculturalité : l'archéologie d'une terminologie 

Auteur : LOMOMBA EMONGO
Colloque    665 - Chroniques de l'interculturel au Québec

Interculturalité ; en voilà un terme aux multiples variantes graphiques : interculture, interculturalisme, inter-cultures, etc. En voilà surtout un terme en passe de devenir un maître-mot, un concept-mythe dans le chef de certains intellectuels et idéologues québécois. Nouvelle innocence ou bien nouvelle surcharge sémantique, la question mérite d'être posée. Des questions, il en est une autre préalable : quelle est l'archéologie du mot Interculturalité (et variantes), bien avant qu'il n'acquiert son certificat de sélection du Québec ? Le présent essai vise cette interrogation d'amont. Pour ce faire, il tiendra grandement compte des remarquables travaux de Raimundo Panikkar : partant de la rencontre entre l'Occident et l'Orient, ils conduiront leur auteur du phénomène religieux au phénomène culturel, de la démarche dialectique à la démarche dialogique, du logos au mythos ce, sans exclusion d'un terme par l'autre et sans confusion des deux termes. En un mot, Panikkar va du dialogue à l'interculturalité, cet « impératif philosophique de notre temps », ce « no man's land, dont tous nous pouvons jouir pourvu que nous ne veuillons pas le posséder. »



81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque    665 - Chroniques de l'interculturel au Québec
81e Congrès de l'ACFAS

Le centre Monchanin et l'interculturel au Québec : de quelques figures marquantes 

Auteur : Joseph Levy
Colloque    665 - Chroniques de l'interculturel au Québec

Vers le début des années 1960, La création du Centre interculturel Monchanin à Montréal ouvre une étape nouvelle dans la rencontre interculturelle, à un moment où le Québec se transforme profondément et s'ouvre internationalement avec l'arrivée de groupes d'immigrants provenant d'horizons culturels et religieux divers. Figures dominantes dans l'établissement de ce Centre, les Père Jacques Langlais et Robert Vachon jouent un rôle majeur dans la mise en place  des  principes et des programmes qui régiront l'exploration de la rencontre interculturelle à Montréal. Celle-ci est profondément inspirée par les modèles et les philosophies des penseurs  qui ont expérientiellement approfondi le rapport à  l'interculturel.  Nous baserons notre analyse sur un retour aux textes fondateurs de ces deux penseurs et nous analyserons leurs répercussions sur la vision du Centre et ses activités à partir des biographies de Jacques Langlais et Robert Vachon ainsi que des  articles parus dans la revue du Centre qui ont traité de la contribution de Monchanin et le Saux à l'itinéraire original de cette institution. Cette rétrospective sur des sources aujourd'hui plutôt oubliées permettra de mettre en lumière quelques jalons significatifs qui ont orienté l'action des premiers pionniers de l'interculturel montréalais et ouvert la voie à des expériences inédites et exemplaires.