Rechercher dans le programme et les archives du congrès



81e Congrès de l'ACFAS

Documenter le travail invisible des pères et mères d'enfants autistes : développement d'un dispositif méthodologique original

Auteur : Catherine Des rivières-pigeon
Colloque    658 - Appuyer le réseau de soutien aux familles des personnes ayant un Trouble de Développement (DI, TSA, Dysphasie) à travers leurs étapes de vie : un défi professionnel à partager
81e Congrès de l'ACFAS

Soutien des parents de jeunes adultes dysphasiques favorisant la participation sociale de ces derniers

Auteur : France Beauregard
Colloque    658 - Appuyer le réseau de soutien aux familles des personnes ayant un Trouble de Développement (DI, TSA, Dysphasie) à travers leurs étapes de vie : un défi professionnel à partager
81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    658 - Appuyer le réseau de soutien aux familles des personnes ayant un Trouble de Développement (DI, TSA, Dysphasie) à travers leurs étapes de vie : un défi professionnel à partager
81e Congrès de l'ACFAS

Stress et qualité de vie de parents québécois d'un enfant ayant un TSA

Auteur : Emilie Cappe
Colloque    658 - Appuyer le réseau de soutien aux familles des personnes ayant un Trouble de Développement (DI, TSA, Dysphasie) à travers leurs étapes de vie : un défi professionnel à partager
81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Colloque    658 - Appuyer le réseau de soutien aux familles des personnes ayant un Trouble de Développement (DI, TSA, Dysphasie) à travers leurs étapes de vie : un défi professionnel à partager
81e Congrès de l'ACFAS

Dysphasie et TSA : le rôle du vécu émotionnel des familles. Études de cas

Auteur : Gerardo Restrepo
Colloque    658 - Appuyer le réseau de soutien aux familles des personnes ayant un Trouble de Développement (DI, TSA, Dysphasie) à travers leurs étapes de vie : un défi professionnel à partager
81e Congrès de l'ACFAS

Synthèse

Colloque    658 - Appuyer le réseau de soutien aux familles des personnes ayant un Trouble de Développement (DI, TSA, Dysphasie) à travers leurs étapes de vie : un défi professionnel à partager
81e Congrès de l'ACFAS

Implantation et évaluation d'un programme de formation destiné aux parents d'enfants ayant un TSA

Auteur : Céline Clément
Colloque    658 - Appuyer le réseau de soutien aux familles des personnes ayant un Trouble de Développement (DI, TSA, Dysphasie) à travers leurs étapes de vie : un défi professionnel à partager
81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque    658 - Appuyer le réseau de soutien aux familles des personnes ayant un Trouble de Développement (DI, TSA, Dysphasie) à travers leurs étapes de vie : un défi professionnel à partager
81e Congrès de l'ACFAS

Régulation physiologique et perception de stress chez des parents d'enfants diagnostiqués d'un TSA : la contribution de l'utilisation d'un chien d'assistance

Auteur : Stéphanie Fecteau
Colloque    658 - Appuyer le réseau de soutien aux familles des personnes ayant un Trouble de Développement (DI, TSA, Dysphasie) à travers leurs étapes de vie : un défi professionnel à partager
81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    658 - Appuyer le réseau de soutien aux familles des personnes ayant un Trouble de Développement (DI, TSA, Dysphasie) à travers leurs étapes de vie : un défi professionnel à partager
81e Congrès de l'ACFAS

Comparaison des modèles d'intervention d'accompagnement parental de jeunes enfants autistes

Auteur : Mélanie Couture
Colloque    658 - Appuyer le réseau de soutien aux familles des personnes ayant un Trouble de Développement (DI, TSA, Dysphasie) à travers leurs étapes de vie : un défi professionnel à partager
81e Congrès de l'ACFAS

Vécus de la fratrie de la personne ayant un TSA : des connaissances à l'action

Auteur : Céline Chatenoud
Colloque    658 - Appuyer le réseau de soutien aux familles des personnes ayant un Trouble de Développement (DI, TSA, Dysphasie) à travers leurs étapes de vie : un défi professionnel à partager
81e Congrès de l'ACFAS

Mot de clôture

Colloque    658 - Appuyer le réseau de soutien aux familles des personnes ayant un Trouble de Développement (DI, TSA, Dysphasie) à travers leurs étapes de vie : un défi professionnel à partager
81e Congrès de l'ACFAS

Incitations fiscales et comportements d'investissements dans l'espace OHADA : une étude de l'expérience camerounaise et tchadienne

Auteur : ABOUBAKAR MFOPAIN
Colloque    663 - Investissement, financement et normalisation comptable dans l'espace OHADA – Quelles leçons pour la gouvernance économique et financière ?

Notre démarche n'est pas bâtie sur la construction et la vérification d'hypothèses. Elle se base sur l'observation et fait recours à une méthodologie inductive qui évite le test prématuré d'hypothèses et s'appuie sur une synthèse de deux approches complémentaires, l'une analytique et l'autre basée sur une étude clinique menée à partir d'un entretien semi-directif avec les responsables dirigeants ou financiers des entreprises concernées.

Le contexte africain en général, camerounais et tchadien en particulier, est marqué durant la dernière décennie par une mutation des codes des investissements vers les chartes d'investissements. Sur un plan interne, il s'agit de mettre en place un arsenal de mesures politiques, économiques et sociales  visant à promouvoir la compétitivité des entreprises locales et/ ou de celles qui s'y implanteront. Du point de vue comptable et fiscal, de nombreuses mesures  incitatives encadrées par les normes et principes OHADA ont vu le jour.  Le code général des impôts de chacun de ces pays a également prévu  des techniques incitatives à cet effet. Toutes deux, constituées de mécanismes exceptionnels, d'exonérations, de réductions d'impôts, ont une contrepartie en termes d'objectifs précis à atteindre et visent à travers des mécanismes qui leur sont précisés à modifier l'allocation des ressources par l'accumulation du capital lorsque les investissements sont détaxés ou lorsque l'autofinancement est favorisé (Heckly, 1987).

81e Congrès de l'ACFAS

Qualité de l'Information financière et Criminalité financière : réflexion sur l'émergence d'un Audit financier criminel

Auteur : ABDERRAHIM FARACHA
Colloque    663 - Investissement, financement et normalisation comptable dans l'espace OHADA – Quelles leçons pour la gouvernance économique et financière ?

Ce  papier a pour objet de présenter un cadre d'analyse permettant l'élaboration d'une méthodologie pour développer l'émergence d'un audit financier criminel. Après la présentation des principes de base de l'audit financier criminel et les indicateurs de criminalité financière, nous proposerons une démarche pour mener à bien une mission d'audit financier criminel.

Dans un monde frappé par le virus de la criminalité financière, il n'est plus facile de traiter des affaires avec une entreprise uniquement par référence à ses comptes financiers. En effet, l'idée d'états financiers reflétant fidèlement l'image de la situation et de la performance  financières d'une 'entreprise, telle qu'elle résulte de l'application des principes comptables généralement admis, est, de plus en plus et complètement, dénuée de  sens.

C'est dans le monde des affaires que la criminalité financière s'installe sûrement et progressivement, développant ainsi une véritable ingénierie de blanchiment d'argent sur la base d'un réel respect des normes et règles comptables. Partant de cette ingénierie, l'information financière produite par l'entreprise dispose d'une grande qualité, surtout que la criminalité financière internationale maîtrise, parfaitement, les tenants et les aboutissants des normes et règles comptables et financières.

D'où la nécessité d'un véritable audit financier criminel qui demeure la seule possibilité pour avoir une image exacte des états financiers et comptables de l'entreprise.

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de clôture

Colloque    663 - Investissement, financement et normalisation comptable dans l'espace OHADA – Quelles leçons pour la gouvernance économique et financière ?
81e Congrès de l'ACFAS

Carence préjudiciable d'une clause démocratique et de bonne gouvernance dans le traité instituant l'Organisation pour l'harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA) 

Auteur : AUGUSTIN TCHAMENI
Colloque    663 - Investissement, financement et normalisation comptable dans l'espace OHADA – Quelles leçons pour la gouvernance économique et financière ?

Sans aucun doute, l'OHADA reste un instrument attractif pour les investissements en Afrique. Mais le risque assez élevé des instabilités politiques sur le continent demeure un stimulant pour la réticence voire la fuite des investisseurs. En la focalisant sur le droit des affaires, ses concepteurs l'ont rendue originale. Sauf qu'à ce jour, l'attractivité projetée demeure toujours mitigée et quelques éléments concrets peuvent l'attester. La création d'une entreprise dans l'espace OHADA s'avère encore plus complexe que dans le reste du monde. Avec un classement moyen de 166, c'est la région où il est le plus difficile de faire des affaires. Elle est classée après le Moyen Orient et l'Afrique du nord (93) et loin derrière les pays de l'OCDE (à revenu élevé), dont le classement moyen est de 30. Aussi, il persiste des disparités entre les membres nonobstant la volonté d'harmonisation proclamée. L'exécution des contrats par les tribunaux pris généralement, n'est ni bon marché ni rapide. Ce faible rendement peut être directement ou indirectement corrélé par l'absence d'une clause démocratique ou plus généralement d'un modèle de gouvernance. Le fait que depuis sa création en 1993, la moitié de ses membres ait déjà connu des coups d'Etat ou autres changements anticonstitutionnels de gouvernement, démontre l'omission regrettable d'une question à la fois préalable et fondamentale dans la quête d'un environnement des affaires prospère.

81e Congrès de l'ACFAS

Traité de l'OHADA et la Francophonie économique

Colloque    663 - Investissement, financement et normalisation comptable dans l'espace OHADA – Quelles leçons pour la gouvernance économique et financière ?
81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    663 - Investissement, financement et normalisation comptable dans l'espace OHADA – Quelles leçons pour la gouvernance économique et financière ?
81e Congrès de l'ACFAS

Equity Home Bias Puzzle : La mesure du biais dans l'espace OHADA et l'impact des échanges bilatéraux

Auteur : Pamela MOKO DEFO
Colloque    663 - Investissement, financement et normalisation comptable dans l'espace OHADA – Quelles leçons pour la gouvernance économique et financière ?

Le but de cet article est de déterminer l'impact des échanges bilatéraux Nord-Sud sur le biais lié à la composition du portefeuille d'actions étrangères dans l'espace OHADA.

81e Congrès de l'ACFAS

La gouvernance d'entreprises dans l'environnement OHADA : entre état des lieux et évolutions souhaitées

Auteur : Olivia BETOE BI EVIE
Colloque    663 - Investissement, financement et normalisation comptable dans l'espace OHADA – Quelles leçons pour la gouvernance économique et financière ?

Le terme général de gouvernance renvoie à la manière dont les droits et les responsabilités sont partagées au sein d'une entreprise. Afin de répondre au besoin de sécurité juridique recherché d'une part par les pères fondateurs de l'OHADA, d'autre part par les investisseurs étrangers, l'harmonisation du droit des affaires dans les pays de l'Afrique francophone s'est faite à la lumière des expériences internationales sur la notion de gouvernance d'entreprise. Cependant, il existe deux modes de gouvernance distincts, le modèle « shareholder » et le modèle « stakeholder ». Alors que le premier, modèle anglo-saxon, privilégie la valeur actionnariale, le second met l'accent sur la valeur partenariale fondée sur l'idée selon laquelle l'entreprise doit prendre en compte les autres parties prenantes qui interagissent au sein de l'entreprise (les employés, les sous-traitants, les clients, l'environnement proche de  l'entreprise etc.). Certains pays comme l'Allemagne ont déjà une tradition de gouvernance partenariale. La question de savoir de quel modèle s'est inspiré le législateur OHADA se pose avec acuité dans la mesure où  l'heure est non seulement au bilan, mais aussi aux réformes visant à ce que le Traité réponde aux standards internationaux. A l'analyse, l'on s'aperçoit de la prédominance du modèle anglo-saxon, modèle de l'économie dominante. Toutefois, l'OHADA n'est pas resté étranger au modèle « stakeholder », bien que des efforts considérables soient à faire dans ce sens.

81e Congrès de l'ACFAS

Le rôle du commissaire aux comptes dans la gouvernance de l'entreprise dans l'espace OHADA

Auteur : Charles Elad
Colloque    663 - Investissement, financement et normalisation comptable dans l'espace OHADA – Quelles leçons pour la gouvernance économique et financière ?

Le document présente ensuite une étude de cas sur la société Crédit Foncier du Cameroun qui illustre les obstacles socio-politiques et culturels à l'exécution des réformes inspirées des normes d'audit françaises. Cette étude de cas montre aussi comment les réformes OHADA ont provoqué des désaccords inter-professionnels entre comptables et avocats, sur l'interprétation correcte du droit comptable, résultant en l'arrestation et l'incarcération de deux associés de PricewaterhouseCoopers pour des soupçons de pratiques illégales.

Ce document analyse le rôle du commissaire aux comptes dans la gouvernance de l'entreprise dans l'espace OHADA. Il commence par examiner les différences entre lesdispositions de l'acte uniforme OHADA sur la mission du commissaire aux comptes et les normes d'audit anglo-saxonnes dans le contexte des débats actuels concernant « l'audit expectation gap »  (c'est-à-dire l'écart entre ce que le public attend du commissaire aux comptes et ce qu'est réellement sa mission),  la pression de la Banque Mondiale et du FMI pour la transparence et la bonne gouvernance. 

 

81e Congrès de l'ACFAS

L'intégration effective dans la gestion de la chose publique 

Auteur : Dodit Tshibamba buabua
Colloque    663 - Investissement, financement et normalisation comptable dans l'espace OHADA – Quelles leçons pour la gouvernance économique et financière ?

L'Ohada a pour rôle d'implanter l'intégration économique de ces pays, imposait la mise en place d'un droit des affaires harmonisé, simple, moderne et adapté, afin de faciliter l'activité des entreprises. Comme nous le savions  tous que la plupart des États membres de l'Ohada sont caractérisés par une instabilité politique. L'inexistence de l'État comme personne morale et l'inapplication des règles établies par ce dernier sur la politique économique et financière. La corruption établie en règle pour tout contrat et affaire économique. Les entreprises arrivent à créer leurs propres règles de jeu que lesquelles règles fléchissent les Etats en vue de sauvegarder  sa survie. Les règles comptables de l'Ohada et de l'IFRS ne sont pas souvent prises en compte.Eu égard à tous ces observations, le modèle proposais dans notre travail est L'intégration effective dans la gestion de la chose publique. Un modèle qui permettra une implication de toutes les classes sociales dans la gestion de l'État à un niveau ou à un autre. La participation, la transparence et la responsabilité qui constituent le fondement de ce modèle permettent d'établir un état-nation fort et solide, érigé sur des règles humaines de la dignité. Qui créera à son tour un environnement digne de confiance pour le pays dans ses rapports avec d'autres pays et avec les Organisations Internationales.

81e Congrès de l'ACFAS

20 ans de traité OHADA

Auteur : Félix ZOGNING
Colloque    663 - Investissement, financement et normalisation comptable dans l'espace OHADA – Quelles leçons pour la gouvernance économique et financière ?