Rechercher dans le programme et les archives du congrès



81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique
81e Congrès de l'ACFAS

Violence sexuelle, migration et refuge : une impasse

Auteur : Rita Acosta
Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique

Nous travaillons depuis dix ans avec une nouvelle clientèle : les femmes immigrantes et plus particulièrement les femmes demandeures d'asile.

C'est dans le cadre du Colloque sur les frontières entre le privé et le politique que le MCVI présentera dans un premier temps les politiques migratoires qui condamnent les femmes qui dénoncent ces violences. Dans un deuxième temps, nous présenterons le « recul important » des gains précédemment obtenus pour les femmes immigrantes parrainées. 

Nous montrerons comment la violence, dans un contexte « privé », est cautionnée par l'État et ses politiques d'immigration afin que celle-ci demeure dans le privé et comment y contribue la « catégorie » des femmes parrainées qui se taisent face aux violences qu'elles vivent. Nous regarderons les politiques implantées qui bâillonnent les femmes demandeures d'asile. 

Nous questionnerons le constat selon lequel les frontières du privé de la violence vécue par les femmes immigrantes et demandeures d'asile « doit rester dans le privé ». Les droits des femmes à une vie libre de violence seront bafoués par le politique.

Nous explorerons pourquoi, malgré la violence vécue, « les femmes immigrantes et demandeures d'asile » n'oseront pas traverser cette frontière. 

81e Congrès de l'ACFAS

Plénière

Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique
81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique
81e Congrès de l'ACFAS

Imbrications des pouvoirs publics-privés dans la violence conjugale ? 

Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique

L'Organisation des Nations Unies, dans son compte-rendu sur les femmes, constate qu'en 2011, malgré des dispositifs légaux dans le monde entier pour contrer la violence conjugale, elle constitue encore un des obstacles au progrès de leur égalité et de leur autonomisation. Déjà en 2002, dans son rapport sur la violence et la santé, l'Organisation mondiale de la santé souligne que les sociétés plurielles contemporaines ne sont pas à l'abri des violences sociétale et conjugale, même si des actions sont prises politiquement, notamment au Canada et au Québec. Peu de recherches portent sur leurs imbrications. L'objectif de la présentation est de réfléchir sur les liens entre ces violences à partir de l'analytique du pouvoir foucaldien afin de repenser des modèles qui rendent compte de la complexité des interrelations entre pouvoirs public et privé. De là, l'importance de documenter, à partir de nos recherches empiriques sur la violence en contexte migratoire et sur l'homicide, comment agit la capacité du pouvoir individuel. Le but est de déceler ses maillages et ses filets dans les interactions systémiques multiples et dans les différents niveaux écologiques, avec leurs impacts sur la dyade partenaire dans la maisonnée, qui peut anéantir surtout la femme, voir la tuer. Une démarche renvoyant à des réponses éthiques, individuelles, communautaires et sociales, en amont de ces violences, donc de promotion et de prévention primaire, afin de briser la transmission intergénérationnelle.

81e Congrès de l'ACFAS

Période de questions

Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique
81e Congrès de l'ACFAS

Violence publique ou privée ? Les formes androcentriques de la domination symbolique

Auteur : Orazio Irrera
Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique

La mobilisation publique contre la violence domestique sur les femmes ainsi que sur les formes de dominations qui relèvent des relations de genre pose des questions d'importance incontournable aux sciences humaines et sociales. Les actions gouvernementales mises en place pour contraster un ordre social et symbolique encore profondément androcentrique semblent néanmoins ignorer certaines dynamiques propres à cet ordre et donc souvent n'arrivent pas à le modifier efficacement. Les rapports de pouvoir à l'intérieur de la sphère privée apparaissent dans la majorité de cas comme « naturels » par le biais d'une adhésion, de la part du ou de la dominé(e), à la violence soit symbolique soit physique subie par lui/elle-même. Il en résulte que les actions publiques de condamnation n'atteignent presque jamais les objectifs que l'Etat s'était posé. Au contraire, ces actions peuvent s'avérer même comme une forme d'« intromission » ou voire de une véritable coercition. Notre intervention se propose d'analyser et de mettre en relation d'un côté toute une série de stratégies rhétoriques repérables à l'intérieur de beaucoup de discours publiques en Europe et, de l'autre, un certain nombre de témoignages de cette violence subie mais non-perçue en tant que telle. Cette opposition apparente entre coercition évidente et soumission irréfléchie ou tacite sera explorée à travers des outils méthodologiques empruntés à Pierre Bourdieu et à Michel Foucault. 

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique
81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique
81e Congrès de l'ACFAS

Intervenir auprès d'hommes ayant des comportements violents ou intervenir en violence conjugale ? Défis et enjeux dans la pratique avec les utilisateurs de services et partenaires

Auteur : Valérie Meunier
Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique

À venir.

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique
81e Congrès de l'ACFAS

Violence politique au Maroc et violence au sein de la famille : quels rapports ?

Auteur : Merieme Yafout
Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique

Mon intervention propose d'étudier l'influence de la répression subie au sein de l'espace public ( de la part des autorités politiques) sur les relations au sein de la famille au Maroc. Je propose de partir d'un dicton marocain très significatif dans ce sens : « Le makhzen (système politique marocain) me torture et je torture Aouicha, mon épouse » afin de montrer que la violence au sein de la famille est, en partie, produit de la violence des autorités à l'égard du citoyen. De surplus, l'intervention tentera de montrer comment les différentes mesures prises par les organisations de la société civile marocaine sont aussi influencés par le politique puisqu'ils ne centrent leur attention que sur la violence au sein de la sphère privée comme si celle-ci naît indépendemment de la violence générale au sein de la société. 

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de clôture

Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique
81e Congrès de l'ACFAS

Ce que la non-violence fait à la violence de genre. Une lecture de Judith Butler

Auteur : Guillaume Le Blanc
Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique

À partir d'une lecture de quelques textes fondamentaux de Judith Butler, nous nous proposons d'éclairer les dilemmes des partages public/privé en nous concentrant sur des régimes de violence en rapport à des assignations de genre et nous chercherons à examiner dans ce contexte dans quelle mesure la non-violence peut remettre en cause ces assignations ainsi que ces violences et troubler les frontières du privé et du public qui les soutiennent. 

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique
81e Congrès de l'ACFAS

Les femmes – À la fois victimes et auteures de meurtre par compassion et de suicide assisté

Auteur : Micheline Anne-Hélène MONTREUIL
Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique

Contenu de la présentation:

Quelques définitions pertinentes

Le Code criminel et la mort

L'éthique, le droit et les droits fondamentaux

Le caractère sacré de la vie

L'acceptabilité du meurtre par compassion et de suicide assisté

Quelques cas célèbres au Canada, aux États-Unis et en France

Rapport de la Commission – Mourir dans la dignité

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique
81e Congrès de l'ACFAS

Crimes d'honneurs au Liban : socialisation, sanctions et stratégies de survie

Auteur : Marie-Hélène Paré
Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique

Au Québec, les crimes d'honneur sont associés au procès de la famille Shafia et à la pression montante sur les services de prévention en violence familiale afin d'éviter que de tels drames se reproduisent. Cependant, que savons-nous exactement des logiques endogènes de l'honneur, du concept adjacent de la honte et des scénarios mis en place afin de restaurer l'honneur familial entaché? Cette communication répondra à ces questions en présentant les résultats d'une recherche au Liban portant sur les sanctions et stratégies de survie imposées aux filles et femmes de la famille lorsque leur honneur sexuel, communément appelé ‘ird, est entaché. Partant du postulat que les fémicides d'honneur sont une affaire de famille et souvent de clan, cette étude fournit une compréhension approfondie du phénomène à partir de six groupes de discussion menés avec 56 parents résidant dans  les six régions du Liban en 2003. Les frontières du privé et du politique seront discutées à la lumière des trois scénarios qui sont ressortis de l'étude: 1) les familles affrontent le scandale par la sanction létale, c'est-à-dire le meurtre; 2) elles évitent le scandale via des mécanismes de tromperie - hymenoplastie ou mariage forcé de leur fille avec le violeur; 3) elles assument le scandale et offrent soutient moral et psychologique à leur fille. Cette étude fut financée par le gouvernent des Pays-Bas lequel a propulsé le projet de résolution 57 /179 à l'Assemblée générale des Nations Unies en 2002.

81e Congrès de l'ACFAS

Plénière

Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique
81e Congrès de l'ACFAS

Quel genre de violence ? Controverses et mésusages politiques des recherches en sciences sociales portant sur les violences échappant au schéma femme victime/homme agresseur 

Auteur : Julie Mazaleigue
Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique

Cette intervention propose une analyse critique des difficultés politiques liées au champ de recherche et d'intervention sur les violences échappant au schéma femme victime / homme agresseur. Il est en effet possible de les prendre en compte sans tomber dans l'affirmation fallacieuse d'une symétrie entre violences masculines et féminines. Sur le fondement d'un état des lieux des recherches, nous analyserons les erreurs et manipulations épistémologiques des données à l'œuvre dans les positions antiféministes, puis soulignerons la nécessité d'endosser un point de vue féministe non essentialisant et non victimisant sur ces violences, prenant en compte les gais, lesbiennes, trans' et intersexes. En effet, oblitérer les violences alternatives au schéma femme victime / homme agresseur amène à exclure les contextes non hétérocentrés, tend à renforcer les effets de domination hégémoniques sur le corps des femmes et à les déposséder de leur agentivité, ainsi qu'à rejeter les femmes violentes du côté de l'anormalité, de la pathologie, voire de la monstruosité. Il s'agit ainsi de privilégier une approche différentielle des violences (guerre, situations conjugales homo et hétéroaffectives, violences transphobes, prostitution, violences de guerre et insurrectionnelles, criminalité, etc.), qui doivent être appréhendées dans le cadre d'une étude multidimensionnelle des dominations car elles sont des faits sociaux et politiques et non des données de nature.

81e Congrès de l'ACFAS

Souper

Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique
81e Congrès de l'ACFAS

Une des ambitions de la collectivité parisienne : lutter sans merci pour l'éradication des violences faites aux femmes

Auteur : Fatima Lalem
Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique

Pleinement conscient de l'importance de cet enjeu, la municipalité parisienne a souhaité mettre en place une démarche originale en direction des femmes victimes de violence, s'engageant ainsi bien au-delà de ses prérogatives.

Nous suivons ainsi un positionnement clair et volontariste sur cette question en mettant en place un plan global d'actions contre les violences faites aux femmes :

- Prise en compte de la lutte contre les violences faites aux femmes dans le contrat parisien de sécurité

- Un partenariat privilégié avec une cinquantaine d'associations de lutte contre les violences, d'accompagnement des personnes prostituées.

- Mise en place de formation des acteurs, travailleurs sociaux et de toute personne pouvant être en contact avec une femme victime de violences.

- Un partenariat avec les bailleurs sociaux (échange, suppression de la dette de loyer etc.)

- Une politique volontariste en matière d'hébergement : 3 centres spécialisés existants pour mettre à l'abri les femmes victimes de violences, deux autres devraient prochainement être ouverts

- Des campagnes d'information et de sensibilisation régulières (mariages forcés, violences dans le couple, ordonnance de protection…)

- Un renforcement de la politique de prévention du sexisme et des violences sexistes.

- Un plan interne en direction des agents de la ville (commission de lutte contre le harcèlement, structure d'hébergement dédiée etc.)

81e Congrès de l'ACFAS

Souper

Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique
81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique
81e Congrès de l'ACFAS

Le privé est politique. Les stratégies d'occultation de l'exploitation sexuelle

Auteur : Laurence Fortin-Pellerin
Colloque    652 - Violences sexuelles, conjugales et politiques : aux frontières du privé et du politique

La Concertation des luttes contre l'exploitation sexuelle (CLES) regroupe depuis 2004 des organismes et de personnes opposées à l'industrie du sexe. Elle dénonce publiquement l'exploitation sexuelle et forme des intervenantes et des intervenants susceptibles de rencontrer des femmes aux prises avec la prostitution. Pour ce faire, plusieurs milieux sont interpellés : gouvernement, services sociaux, communautaires et policiers, médias, mouvements sociaux et universités. En dénonçant publiquement l'exploitation sexuelle, les travailleuses et militantes de la CLES font face à une énorme résistance se manifestant notamment par des discours occultant l'exploitation sexuelle. De par sa mission, la CLES occupe donc une position privilégiée pour constater l'étendue et le degré des stratégies d'occultation de cette forme de violence masculine. Pour cette raison, je parlerai des stratégies d'occultation de l'exploitation sexuelle que les personnes impliquées à la CLES sont à même de constater à partir leur expérience. Je me base sur les stratégies d'occultation de la violence masculine telles que conceptualisées par Patricia Romito (2006).