Rechercher dans le programme et les archives du congrès



81e Congrès de l'ACFAS

Articulation du rôle infirmier entre pratique et formation

Auteur : Geneviève Roch
Colloque    111 - Services de santé

L’écart entre le rôle que les infirmières occupent dans les milieux hospitaliers et celui qui leur est enseigné est lourd de conséquences. Qu’il s’agisse de difficultés d’attraction, d’intégration ou de collaboration, la capacité de l’infirmière à exercer son rôle professionnel relève d’une compréhension explicite de son articulation entre pratique et formation. Objectif Comprendre le rôle de l’infirmière par un rapprochement entre la conception de son rôle en contexte hospitalier et celle qui se dégage du contenu des cheminements de formation dans deux régions du Québec. Méthode Étude de cas multiples incluant l’analyse de sources documentaires et d’entretiens auprès de 52 informateurs-clés issus de six groupes d’acteurs répartis dans dix établissements. Résultats Cinq composantes du rôle infirmier sont ressorties comme étant essentielles. Certaines sont sources de tension quant aux attentes de la société ou à celles de l’organisation et les fondements sur lesquels elles
s’appuient sont rarement reconnus en pratique, bien qu’abordés en formation. Cette structuration du rôle infirmier mise sur des aspects consolidés qui expliquent une articulation selon laquelle des profils collégiaux et universitaires distincts se confondent dans des attentes spécifiques semblables. Conclusion Ces résultats permettront de soutenir les infirmières dans l’appropriation de leur rôle et contribueront au développement d’une compréhension stratégique de leur contribution en contexte hospitalier.

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    111 - Le devenir des enfants du Québec de la naissance à l'adolescence : l'Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ELDEQ)
81e Congrès de l'ACFAS

Enquête sur le vécu de Québécois atteints de maladies rares et orphelines dans le système de santé et de services sociaux, ainsi que dans leur milieu de vie

Auteur : Gail Ouellette
Colloque    111 - Services de santé

L’organisation "Eurordis" a effectué une série d'enquêtes sur différents
aspects des maladies rares dans 22 pays européens. Le Regroupement québécois
des maladies orphelines souhaitait savoir si les personnes atteintes de
maladies rares au Québec vivaient une réalité semblable à celle décrite en
Europe. Une enquête en ligne a été effectuée auprès d’individus atteints d'une
maladie rare, de parents d'enfants atteints et d’autres proches aidants
d'individus atteints. Les questions portaient sur leurs expériences dans le
système de santé et de services sociaux, ainsi que dans leur milieu de vie. Près
de 300 personnes ont répondu au sondage en ligne, représentant plus de 100
maladies rares. Quelques résultats : pour 37% des répondants, il a pris 3
ans ou plus avant d’obtenir un diagnostic de leur maladie; 30% ont dû consulter
5 médecins ou plus avant de l’obtenir. Information : 61% ont obtenu peu ou
pas d'information sur leur maladie. Services médicaux : 28% considèrent
leur suivi passable ou « pas bien »; à l’urgence, 72% se sont fait
dire « qu’on ne peut rien faire pour eux »; 31% disent avoir eu un
accès difficile, très difficile ou n'ont pas encore accès à un traitement
disponible. Psychosocial : 73% se sentent seuls ou isolés par rapport à la
maladie; 68% trouvent que leur expérience est une source de leçons de vie. À
bien des égards, la situation des Québécois atteints de maladies rares n'est
pas différente de celle des Européens.

81e Congrès de l'ACFAS

Primiparité et comportements agressifs avant l'âge de 2 ans : étude populationnelle d'une cohorte de naissance

Auteur : Derek Petit
Colloque    111 - Le devenir des enfants du Québec de la naissance à l'adolescence : l'Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ELDEQ)

Hypothèse :Les enfants nés de mères primipares sont moins susceptibles de
manifester de façon fréquente que de façon occasionnelle des comportements
agressifs, et sont moins susceptibles de manifester occasionnellement ces
comportements plutôt que de ne jamais les manifester.

Objectif :L'objectif de cette étude est d'évaluer l'existence d'une
association entre les comportements agressifs et la primiparité, et ce
indépendamment de 13 autres variables.

Échantillon :Les données de cette étude ont été obtenues à l'aide de la deuxième
collecte de données de l'ÉLDEQ, réalisée lorsque l'enfant avait
approximativement 17 mois. Dans cette collecte, 2045 ménages ont complété le questionnaire
informatisé rempli par l'intervieweur (QIRI).

Méthode :Les données reliées aux comportements agressifs ainsi que les
autres variables indépendantes proviennent du QIRI ainsi que des dossiers
médicaux de l'enfant et de la mère. Les comportements considérés ont été
analysées statistiquement à partir de modèles log-linéaires hiérarchiques.

Résultats :Les résultats démontrent que les enfants premiers nés sont de 1.9 à
13.3 fois moins susceptibles de manifester de façon fréquente (plutôt que
jamais) les cinq comportements d'agression physique considérés pour cette étude,
et ce sans interaction avec les 13 autres variables considérées.

Conclusion : En conclusion, ces résultats suggèrent que la
primiparité est une variable incontournable à considérer dans l'étude de
l'agressivité chez les très jeunes enfants.

81e Congrès de l'ACFAS

Modes de garde et surplus de poids chez les enfants : résultats longitudinaux

Auteur : Marie-Claude Geoffroy
Colloque    111 - Le devenir des enfants du Québec de la naissance à l'adolescence : l'Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ELDEQ)

OBJECTIF
Examiner l'association prédictive entre les modes
de garde et l'embonpoint/obésité chez les enfants.

ÉCHANTILLON
1649
familles avec enfants nés en 1997-1998 au Québec.

MÉTHODE Les mères ont été interrogées
au sujet de la garde de leurs enfants aux âges de 1,5 ans, 2,5 ans, 3,5 ans et
4 ans. Les enfants ont été classifiés selon le mode de garde dans lequel ils
avaient passé le plus d'heures au total, soit en garderie (29.9%), en milieu
familial (35.3%), par ‘un membre de la famille élargie (11.3%), par une
gardienne (4.3%) ou par les parents (19.2%). Les enfants souffrant
d'embonpoint/obésité à 4, 6, 7, 8 et 10 ans ont été identifiés selon des
critères internationaux (IOTF). La méthode des équations d'estimation
généralisées (GEE) a été utilisée pour modéliser l'effet des modes de garde sur
l'embonpoint/obésité en ajustant pour plusieurs facteurs de confusion.

RÉSULTATS
Les enfants dont
le mode de garde principal entre 1.5 et 4 ans était en garderie  (OR:1.65; 95%CI 1.13-2.41) ou par un membre de la famille
élargie (OR:
1.50; 95%CI 0.95-2.38) avaient plus de chances de souffrir d'embonpoint/obésité entre 4 à 10
ans que ceux gardés par leur parents.  Les
résultats ont été confirmés par les analyses du nombre d'heures gardées et ne s'expliquent
pas par les facteurs de confusion comme le statut socioéconomique,
l'allaitement de l'enfant et l'indice de masse corporelle de la mère.

CONCLUSION
 Nos résultats suggèrent une association entre les
modes de garde et le surplus de poids.

81e Congrès de l'ACFAS

L'efficacité des programme d'amélioration de la qualité des services de santé

Auteur : Chantal Bouchard
Colloque    111 - Services de santé

Depuis quelques années, la qualité des services est considérée à juste titre comme une priorité dans le réseau de la santé. Signe évident de cette priorité, au Québec, les établissements ont la responsabilité légale de s’engager dans un processus d’accréditation à l’intérieur duquel ils ont l’obligation d’élaborer un programme d’amélioration de la qualité des services. L’objectif de ces programmes est d’apporter des changements dans les façons de voir, de faire et d’être, pour répondre plus efficacement aux besoins de leurs usagers.

Les études menées pour évaluer les programmes d’amélioration aboutissent pourtant à un constat alarmant : leur efficacité est peu élevée. Les recherches et travaux consultés à ce propos nous laissent clairement voir qu’il existe un large éventail de déterminants qui expliquent qu’un établissement pourra être en mesure ou non d’actualiser les améliorations souhaitées. 

Le but de la présentation est de faire le point sur les déterminants qui interagissent dans l’efficacité des programmes d’amélioration et de proposer une technique qui tient compte de ces déterminants pour élaborer un programme efficace. Connue sous l’acronyme TRIAGE, cette technique de recherche d’information par animation d’un groupe expert, a été développée en 1993 par Plante et Côté et adaptée par Bouchard (2005) pour les programmes d’amélioration. Elle permet d’élaborer un programme adapté aux besoins, aux caractéristiques et aux contraintes de l’établissement. 

81e Congrès de l'ACFAS

Trajectoires de pauvreté et nutrition et poids des enfants de l'Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ELDEQ) à 6, 8, 10 et 12 ans

Auteur : Lisa Kakinami
Colloque    111 - Le devenir des enfants du Québec de la naissance à l'adolescence : l'Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ELDEQ)

Contexte : La pauvreté durant l'enfance est associée à l'obésité adulte
mais l'âge auquel cette association apparait n'est pas défini. Objectifs : Analyser les liens entre
les trajectoires de revenu familial et les risques d'une alimentation inadéquate,
de surpoids et d'obésité à 6, 8, 10 et 12 ans. Méthodes : Le faible revenu familial est défini selon les
seuils de Statistique Canada ajustés pour la taille de la maisonnée et de la région
de résidence. Les parents ont
rapporté annuellement si l'enfant avait consommé deux portions par jour de
fruits, de légumes et de produits laitiers la semaine précédente. Les
catégories de poids ont été définies selon les courbes de croissance du CDC qui
sont ajustées pour l'âge et le sexe. Des analyses de classes latentes de
croissance ont identifié les trajectoires de revenu à chaque âge et les
analyses de régression multiple ont contrôlé pour les variables de confusion. Résultats : Quatre trajectoires de
revenu ont été définies pour chaque âge : jamais pauvre (référence) et trois
groupes de faible revenu : pauvreté chronique, risque de pauvreté
décroissant ou croissant. Les enfants du groupe de pauvreté chronique avaient
moins de probabilités d'avoir consommé au moins deux portions de légumes ou de
produits laitiers durant toute l'enfance et étaient plus à risque d'avoir du
surpoids ou d'être obèses à compter de l'âge de 8 ans. Conclusions: Il y a une période de latence avant que l'exposition à
la pauvreté affecte le poids des enfants.

81e Congrès de l'ACFAS

Les déterminants et la validité prédictive de la connaissance des nombres à l'âge préscolaire

Auteur : Gabrielle Garon-Carrier
Colloque    111 - Le devenir des enfants du Québec de la naissance à l'adolescence : l'Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ELDEQ)

 

L'objectif de
l'étude est de documenter les déterminants et la validité prédictive de la
connaissance des nombres (CN) à l'âge préscolaire. L'échantillon est issu de
l'Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ÉLDEQ). Le test
de connaissance des nombres (Okamato & Case, 1996) a été administré à 4
reprises aux enfants de l'ELDEQ âgés entre 4 et 7 ans. Des trajectoires de
développement de la CN ont été établies pour 1597 enfants. Quatre trajectoires
ont été identifiées. Une d'entre elles est constituée d'enfants (11,1%) qui se
caractérisent par une CN constamment inférieure aux autres. Ces enfants ont été
évalués sur différents aspects de leur environnement (famille, garderie, etc.)
et sur leurs habiletés cognitives à 41 mois; et ont été comparés aux autres
enfants sur leurs compétences mathématiques à 8 et 10 ans, et leur rendement
mathématique et scolaire de 7 à 12 ans. Les résultats des ANOVA à mesures
répétées montrent que les enfants de la trajectoire faible ont un rendement
mathématique et scolaire inférieur aux autres enfants. Une analyse de
classification révèle que deux profils d'enfants appartenant à la trajectoire
faible se distinguent sur leur niveau de vocabulaire, le mode de garde, la
fréquence à laquelle les parents font la lecture et la perception qu'ils ont de
leur impact sur le développement de leur enfant. Ces résultats suggèrent qu'au-delà
des habiletés cognitives, l'environnement familial joue un rôle distinctif dans
le développement de la CN.

81e Congrès de l'ACFAS

Programme de résidence infirmière : une solution pour introduire en toute sécurité les nouveaux diplômés aux soins intensifs tout en améliorant l'accessibilité aux services

Auteur : Marie-Pierre Valiquette
Colloque    111 - Services de santé

La pénurie d'infirmières préoccupe les unités de soins intensifs (USI) canadiennes depuis la dernière décennie, entraînant l’embauche des nouvelles diplômées pour maintenir l'accessibilité aux services. Un programme de résidence infirmière à l’USI d’un hôpital tertiaire affilié à l’Université de Montréal a été implanté pour accroître le recrutement en préservant la qualité et la sécurité des soins. Objectif: Programme d’un an pour soutenir l’amélioration des compétences de ces infirmières. Méthode: Jumelage aux infirmières expérimentées, cours spécialisés, mentorat et évaluations. Résultats: Juin 2008 à Janvier 2010: augmentation du recrutement de 150%, taux de rétention de 80%, représentant une augmentation de 25%, lits disponibles à l’USI passent de 18 à 24 et de 8 à 14 aux soins intermédiaires. Les résultats préliminaires quant à l'expérience des résidentes révèlent une progression favorable. L'évaluation du programme par des infirmières expérimentées démontre une diminution du stress lié au temps pour le transfert de connaissances et l'acquisition des compétences, ainsi que l’émergence de la pratique réflexive. Une reconnaissance universitaire a été obtenue. Conclusion: Résultats tendent à confirmer qu'un programme de résidence représente une initiative pouvant améliorer l'accessibilité aux services tout en favorisant la sécurité. Une réflexion s’impose quant à la reconnaissance d’un tel programme comme un standard pour l'orientation des infirmières novices aux USI.



81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque    111 - Le devenir des enfants du Québec de la naissance à l'adolescence : l'Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ELDEQ)
81e Congrès de l'ACFAS

Les rôles du langage, de la cognition et de l'environnement dans le développement des habiletés en lecture

Auteur : Catherine Mimeau
Colloque    111 - Le devenir des enfants du Québec de la naissance à l'adolescence : l'Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ELDEQ)

L'objectif de cette étude était d'examiner la relation entre les
habiletés langagières précoces et les habiletés en lecture acquises à l'âge
scolaire, et d'expliquer les discontinuités observées au sein de cette relation.
Les habiletés langagières de plus de 1 000 enfants provenant de l'ÉLDEQ ont été
mesurées à 30 mois à l'aide du MCDI et à 42 mois à l'aide de l'ÉVIP. Les
habiletés en lecture de ces enfants ont été mesurées en 2e année du
primaire à l'aide du K-ABC. Une corrélation modérée a été obtenue entre les
habiletés langagières précoces et les habiletés en lecture. Par ailleurs, des
tests-t ont permis de distinguer les
bons lecteurs des moins bons sur les plans de la connaissance des lettres (test
Lollipop) et du QI non verbal (tâche de blocs du WPPSI) mesurés à 6 ans, et de
la mémoire verbale (tâche de répétition de non-mots du NEPSY) et de la
dénomination rapide (tâche de dénomination de couleurs du RAN) mesurées en 2e
année. De plus, des analyses de régression ont indiqué que la fréquence de
lecture à la maison entre 18 et 42 mois prédisait les habiletés ultérieures
en lecture, et que les habiletés langagières précoces avaient un effet
médiateur sur cette relation, surtout lorsque la mère avait reçu un haut niveau
d'éducation. L'ensemble de ces résultats suggère qu'il existe une relation
entre les habiletés langagières précoces et les habiletés en lecture, mais que
des facteurs cognitifs et environnementaux ont également un rôle à jouer dans
l'apprentissage de la lecture.

81e Congrès de l'ACFAS

L’urgence comme lieu de dépistage pour l’hypertension artérielle : avantages et défis

Auteur : Anne-Marie Leclerc
Colloque    111 - Services de santé

Problématique : Au Canada, 1 adulte sur 5 ignore qu’il est atteint d’hypertension artérielle (HTA). L’HTA est un facteur de risque cardiovasculaire important pouvant causer de graves conséquences tels les accidents vasculaires cérébraux, les infarctus, les rétinopathies et les néphropathies. Certains patients n’ayant jamais eu de diagnostic d’HTA et qui consultent à l’urgence pour divers problèmes de santé ont parfois une pression artérielle (PA) élevée qui nécessiterait une évaluation plus approfondie.

Objectif : Une revue de littérature narrative a été réalisée dans l’objectif de mieux cerner le phénomène du dépistage de l’HTA à l’urgence.

Méthodologie : Les critères de sélection utilisés incluaient la consultation à l’urgence ainsi que la présence d’HTA, soit une mesure en clinique ≥ 140/90 mm Hg. La recherche documentaire a permis d’identifier 19 articles.

Résultats: Quatre thèmes principaux ont émergé: 1) la prévalence de patients avec une PA élevée à l'urgence, 2) les caractéristiques de ceux-ci 3) l’impact de la douleur et de l’anxiété et 4) les diverses interventions de gestion de l'HTA possibles à l'urgence.

Conclusion: Cette revue de littérature permet de proposer l'urgence comme un milieu propice au dépistage de l'HTA dans la mesure où des protocoles de mesure sont mis en place et que le suivi est organisé.

81e Congrès de l'ACFAS

Inégalités sociales de santé au cours de l'enfance : des crises d'asthme au trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité

Auteur : Hélène Riberdy
Colloque    111 - Le devenir des enfants du Québec de la naissance à l'adolescence : l'Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ELDEQ)

L'objectif de cette présentation est de dévoiler
les principaux résultats de l'étude portant sur l'évolution de l'état de santé
physique et mentale des enfants de 10 ans. De façon inusitée, tant les
problèmes rapportés pour lesquels les parents n'ont pas consultés un
professionnel ainsi que les problèmes de santé diagnostiqués sont considérés. La
majorité des informations sont issues du QIRI, du QPRI ou du QPAE pour chacun
des passages réalisés entre 5 mois et 10 ans. Seuls les enfants dont la mère a
participé à tous les volets ont été retenus. Chaque indicateur a été construit
en considérant la présence de problèmes de santé à au moins un ou deux
passages; il s'agit de prévalence de période. Trois variables ont fait l'objet
d'analyses bivariées : le sexe, la région de résidence et la faible
position sociale. Alors qu'on obtient une prévalence de problèmes de santé
instantanée de 64 % chez les enfants de 10 ans, la prévalence de période
est de 84 % lorsque l'on considère les mêmes problèmes des premiers
moments de vie à 10 ans. Ne pas considérer les problèmes de santé perçus par
les parents sous-estime de façon significative la prévalence des problèmes de
santé et particulièrement ceux de santé mentale : au lieu d'une prévalence
de 19 % on en obtient une de 56 %. Enfin, les enfants affectés par la
défavorisation sont proportionnellement plus nombreux à avoir eu des problèmes
de santé physique ou mentale que l'on considère la santé perçu ou
diagnostiquée.

81e Congrès de l'ACFAS

Facteurs de risque associés aux trajectoires de surpoids pendant le primaire

Auteur : Laura Pryor
Colloque    111 - Le devenir des enfants du Québec de la naissance à l'adolescence : l'Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ELDEQ)

Cette présentation s'intéresse à l'hétérogénéité du développement du surpoids durant
le primaire et les facteurs qui distinguent les trajectoires divergentes.
L'étude ciblée est L'Étude Longitudinale du Développement des Enfants du
Québec. Le poids et la taille de l'enfant ont été mesurés et l'indice de masse
corporelle calculée selon les critères internationaux à 6, 7, 8, 10 et 12 ans.
Les trajectoires de probabilité de surpoids (n=1678) ont été identifiées à
l'aide d'une méthode semi-paramétrique SAS Proc Traj. Des chi-carrés et ANOVAs
ont étés effectués pour tester chacun des facteurs de risque. Une régression
logistique multinomiale a été exécutée pour obtenir la contribution relative
des facteurs et effets d'interaction potentiels (n=1410).

 

Trois trajectoires ont été identifiées: “basse” (71,4%), “en augmentation” (17,4%) et
“haute” (11,2%). Cette dernière se compose d'enfants en surpoids pendant la
durée de l'évaluation, tandis que le groupe « en augmentation» est caractérisé
par une probabilité qui augmente dès 7 ans. Le surpoids de l'enfant et ses
parents, le sommeil, la surprotection maternelle, l'insuffisance de nourriture,
et le fait d'être immigrant sont des facteurs de risque associés aux
trajectoires de surpoids. La pauvreté chronique et le sexe semblent modérer
l'association entre la victimisation et la trajectoire haute.

Le développement du surpoids durant l'enfance semble suivre une voie précoce ou tardive, et s'expliquer
à l'aide de facteurs de risque distincts.

81e Congrès de l'ACFAS

L'intégration des soins : qu'en est-il pour la pratique infirmière ?

Auteur : Caroline Longpré
Colloque    111 - Services de santé

La réforme du système de santé au Québec vise à offrir des services mieux intégrés en réponse aux besoins grandissants de la clientèle. À cet effet, les CSSS misent sur une modalité organisationnelle par programmes-services afin de développer des trajectoires de soins mieux articulées. Par ailleurs, les processus par lesquels les pratiques professionnelles des infirmières s’actualisent en réponse aux défis considérables que constitue le développement d’une plus grande intégration des soins et services sont encore peu étudiés. But: Mieux comprendre dans quelle mesure un programme-services en élaboration dans un CSSS est associé à une pratique clinique des infirmières qui soit porteuse d’une plus grande intégration des soins. Méthode: Devis quantitatif descriptif corrélationnel. Cadre de référence: Élaboré à partir du modèle MDIS de Minkman, Ahaus et coll. (2009-2011). Population et milieux: Infirmières de tous les titres d'emplois, réparties sur 4 trajectoires de soins d'un CSSS (MPOC, pall/onco, soutien autonomie et santé mentale). Collecte des données: Questionnaires MDIS traduits et adaptés. Résultats: Sera démontré comment 9 dimensions de la pratique clinique des infirmières se manifestent au sein des phases de développement des projets d'intégration des soins analysés. Retombées: Modèle novateur en soutien à l'analyse et à la réflexion des pratiques infirmières en contexte de changements organisationnels et profesionnels imposés par le contexte d'intégration.

81e Congrès de l'ACFAS

Parcours d'exposition à la pauvreté et perspectives de bonne santé durant les 10 premières années de vie : une analyse selon l'approche par les capabilités

Auteur : Béatrice Nikiema
Colloque    111 - Le devenir des enfants du Québec de la naissance à l'adolescence : l'Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ELDEQ)

Les connaissances sur les mécanismes explicatifs des liens négatifs entre la
pauvreté et la santé dans l'enfance, restent fragmentaires.

Hypothèse : L'impact de la
pauvreté sur la santé des enfants se manifeste à travers les possibilités réelles
de développer et maintenir une bonne santé (Capabilité
de santé) et les capacités d'agence des parents (Capabilité agence).

Objectifs : Évaluer les
chances d'être en bonne santé à 10 ans en fonction de l'exposition à la
pauvreté de 0-10 ans et tester le rôle médiateur des capabilités de santé des enfants et d'agence maternelle.

Echantillon : 2120 enfants de
l'étude longitudinale sur le développement des enfants du Québec(ÉLDEQ). Les
données de 1998 à 2008 ont été utilisées.

Méthode : La pauvreté a
été établie selon les seuils de statistiques Canada. Des trajectoires de
pauvreté ont été identifiées par analyse de courbes de croissance. Les
associations entre les trajectoires de pauvreté, les capabilités et l'état de santé (auto-rapporté) des enfants, ont été
estimées par des techniques d'équations structurelles.

Résultats : La pauvreté persistante,
plus que les autres parcours identifiés (risque de pauvreté nul, décroissant, ou
croissant) indirectement réduit les chances d'être en excellente santé,
d'échapper à la dépression ou à l'hyperactivité à 10 ans, à travers ses effets
négatifs sur les capabilités de
santé.

Conclusion. Les capabilités de santé représentent une
dimension importante dans la relation entre la pauvreté et la santé dans
l'enfance.

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Auteur : Raymond H. Baillargeon
Colloque    111 - Le devenir des enfants du Québec de la naissance à l'adolescence : l'Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ELDEQ)
81e Congrès de l'ACFAS

Analyses corrélationnelles de la lecture et des symptômes d'inattention et d'hyperactivité au début du primaire

Auteur : Vickie Plourde
Colloque    111 - Le devenir des enfants du Québec de la naissance à l'adolescence : l'Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ELDEQ)

L'étude vise à documenter les associations entre la lecture et les
symptômes d'inattention et d'hyperactivité chez les enfants qui entament le
primaire. Spécifiquement, les objectifs sont de vérifier (1) si les
associations entre la lecture et l'inattention sont plus fortes que celles
entre la lecture et l'hyperactivité, (2) si ces résultats se maintiennent
lorsque le fonctionnement intellectuel non verbal est pris en compte et (3) si
les relations observées sont similaires pour les filles et les garçons. Les
participants proviennent de l'Étude longitudinale des enfants du Québec
(ELDEQ). La lecture de mots et la compréhension en lecture ont été évaluées par
des mesures objectives (K-ABC – Kaufman & Kaufman, 1993) en 1ère
et 2e année du primaire alors que l'inattention et l'hyperactivité
ont été évalués par les enseignants en maternelle, 1ère et 2e
année à l'aide du Questionnaire d'évaluation des comportements sociaux (QECS –
Tremblay et al., 1987). Les résultats montrent de plus grandes corrélations
entre la lecture et l'inattention qu'entre la lecture et l'hyperactivité. Ces
corrélations se maintiennent lorsque le fonctionnement intellectuel non verbal
est pris en compte. Toutefois, lorsque les données sont analysées séparément
selon le sexe, les filles, mis pas les garçons, présentent des associations
entre la lecture et l'hyperactivité qui sont similaires à celles entre la
lecture et l'inattention, ce qui souligne l'importance d'étudier séparément les
garçons et les filles.

81e Congrès de l'ACFAS

Étude de la structuration de la pharmacie hospitalière comme condition au management d'un projet de changement organisationnel

Auteur : Ronan Hério
Colloque    111 - Services de santé

Dans notre système de santé, le changement organisationnel consiste encore souvent à introduire des modèles de gestion à la mode sans connaître en profondeur les pratiques qui y ont cours, ou reconnaître leur diversité. Ainsi, si le travail des médecins et infirmiers sont des objets d'études courants, ce n'est le cas ni du travail de la pharmacie hospitalière, ni des implications organisationnelles des changements qu'elle vit actuellement. Les quelques travaux sur ce sujet, reproduisant la dichotomie classique entre fonctionnalisme et interprétativisme, illustrent bien le peu d'intérêt pour l'étude de la pharmacie hospitalière. Afin de combler cette lacune et de dépasser ce dualisme, nous en proposons une analyse par la théorie de la structuration qui mettra en évidence la relation réciproque entre action et structures organisationnelles et institutionnelles. Le matériel empirique utilisé a été recueilli par observations et entrevues au sein de la pharmacie d'un hôpital régional. L'analyse des interactions entre ses agents met en évidence la régionalisation de la pharmacie hospitalière, c'est-à-dire l'existence de règles et ressources localisées sur lesquelles s'appuie l'action. Nous montrons aussi les processus de reproduction de ces règles et éventuellement de leur transformation. Finalement, nous concluons sur l'importance de ces résultats pour la mise en oeuvre d'un projet de délégation d'actes pharmaceutiques au sein de cette pharmacie, objet d'une recherche subséquente.

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    111 - Le devenir des enfants du Québec de la naissance à l'adolescence : l'Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ELDEQ)
81e Congrès de l'ACFAS

La collaboration parent-école : le point de vue des parents

Auteur : Virginie Nanhou Youkoujouo
Colloque    111 - Le devenir des enfants du Québec de la naissance à l'adolescence : l'Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ELDEQ)

Notre étude a pour but
de documenter l'évolution de la relation parent-école au primaire et d'examiner
les liens entre cette relation et des caractéristiques de l'enfant et sa
famille, l'ouverture de l'école envers les parents et le rendement scolaire de
l'enfant tels que perçus par les parents. Des analyses descriptives (test du Khi-deux,
test t), à partir des données
d'enfants de l'Étude longitudinale du
développement des enfants du Québec
pour cinq niveaux scolaires, montrent
que l'évaluation de la mère de sa relation avec l'enseignant est plus favorable
au premier cycle du primaire et en sixième année comparativement à la
maternelle ou quatrième année. Le rendement scolaire de l'enfant selon les
parents est lié au nombre d'activités auxquelles ils participent à l'école au
premier cycle du primaire et à la relation mère-enseignant en sixième année. Or
la participation parentale aux activités à l'école tend à baisser lorsque
l'enfant avance dans ses études, mais est positivement liée au statut
socioéconomique de la famille, à la présence des deux parents biologiques dans
le ménage ainsi qu'à la scolarité de la mère. En outre, une relation
mère-enseignant plus positive et une plus grande implication parentale à
l'école, et donc une meilleure collaboration parent-école, sont liées à la
perception favorable qu'ont les parents de l'ouverture de l'école envers eux.
Ces résultats, qui restent à préciser par une analyse multivariée, vont dans le
sens des objectifs des réformes en éducation.

81e Congrès de l'ACFAS

Complémentarité des rôles des infirmières-chefs et de leurs assistantes en regard de la qualité des soins : proposition d'un cadre de référence

Auteur : Andrée-Anne Bérubé
Colloque    111 - Services de santé

Problématique: Il est attendu que les infirmières-chefs (IC) et les assistantes infirmières-chefs (AIC) aient une influence prépondérante sur la qualité des soins. Quelques écrits soulignent également l'importance du travail d'équipe entre l'IC et l'AIC, mais aucun n'aborde la complémentarité comme une force pouvant contribuer à la qualité des soins et services de santé. La nécessité d'approfondir ces éléments est démontrée, mais il n'existe aucun cadre de référence permettant de combiner cette complémentarité dans les rôles avec la qualité des soins. Objectif: Proposer un cadre de référence permettant d'aborder à la fois la complémentarité des rôles des IC et des AIC, leurs composantes respectives et la qualité des soins. Démarche et résultats: Revue des écrits sur les rôles des IC et AIC dans quatre bases de données (CINAHL, PubMed, ABI/INFORM Global, Emerald). Analyse visant à dégager les écrits présentant une approche théorique. Un total de 22 articles ont été retenus et 8 modèles théoriques en ont été extraits et analysés afin de consolider le cadre de référence proposé pour réunir les composantes de rôles, la complémentarité et la qualité des soins. Retombées: Ce nouveau cadre de référence permet de situer la complémentarité des rôles des IC et des AIC. Il pourra orienter les analyses d’un projet en contexte hospitalier qui vise à décrire et optimiser cette complémentarité au profit d’une amélioration de la qualité des soins et services de santé.

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Auteur : Pierre Lapointe
Colloque    111 - Le devenir des enfants du Québec de la naissance à l'adolescence : l'Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ELDEQ)
81e Congrès de l'ACFAS

Facteurs explicatifs du succès ou de l'échec des infirmières diplômées hors-Québec à l'examen professionnel de l'Ordre des Infirmières et infirmiers du Québec

Auteur : Karine Philibert
Colloque    111 - Services de santé

Afin de faire face à une pénurie de main-d’œuvre considérable, de plus en plus d’intérêt est porté aux infirmières diplômées hors-Québec (DHQ) (OIIQ, 2007). Pourtant, et cela malgré une période d’actualisation obligatoire de 600 heures, les DHQ réussissent moins bien l’examen d’entrée à la profession que les infirmières formées au Québec (DQ). Au 1er tour, les DHQ accusent un taux de succès de 49% vs 75% pour les infirmières DQ, et de 60% vs 85% au 3e tour (OIIQ 2010). Force est de constater le manque de données probantes quant aux facteurs explicatifs de leur réussite à l’examen professionnel. Cette étude qualitative exploratoire vise à combler ce vide, en permettant de cibler ces facteurs et à faire ressortir des pistes de stratégies d’action pour les gestionnaires et les décideurs politiques du Québec. Les données ont été recueillies par le biais de trois groupes de discussion ciblés de 6-8 participants chacun, soit un premier groupe composé d’infirmières DHQ ayant réussi l’examen de l’OIIQ dès la première tentative, un deuxième de DHQ ayant réussi l’examen à la 2e ou 3e tentative, et une dernier groupe de DHQ ayant échoué leur démarche de certification. L’analyse thématique laisse entendre que le support des pairs et des gestionnaires ainsi que les périodes de pratiques préparatoires ont une influence positive sur leur succès, alors que le stress, le style d’examen, et le manque de connaissance sont cités comme facteurs explicatifs de l’échec à l’examen.

81e Congrès de l'ACFAS

Intimidation chronique par les pairs à l'âge préscolaire et problèmes de sommeil (parasomnies) : une étude longitudinale populationnelle

Auteur : Francois Bilodeau
Colloque    111 - Le devenir des enfants du Québec de la naissance à l'adolescence : l'Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ELDEQ)

Plusieurs études ont démontré que l'intimidation entraine de nombreuses
conséquences psychologiques, mais peu d'études se sont intéressées aux
conséquences physiques. Puisque les troubles du sommeil se retrouvent parmi les
réactions somatiques liées au stress, un haut niveau de ces problèmes pourrait découler,
en partie, de l‘intimidation. Les parasomnies, relativement fréquentes chez les
jeunes enfants, tendent à diminuer avec l'âge de sorte que leur maintien est
considéré comme un signe de la présence d'une source de stress. Cette étude
examine donc le lien entre la chronicité de l'intimidation et les parasomnies
auprès de 2223 enfants d'âge préscolaire tout en contrôlant pour les
comportements coercitifs des parents, la dépression maternelle et les facteurs
de risques familiaux. Chaque variable a été évaluée à 4 reprises auprès des
mères à l'aide d'un questionnaire lorsque leur enfant était âgé entre 3 et 6
ans. En contrôlant pour les problèmes de sommeil antérieurs, une analyse de courbes
de croissance fondée sur des modèles mixtes a révélé un effet principal du sexe,
du comportement parental et des facteurs de risques sur le niveau initial des
parasomnies. L'analyse révèle aussi un effet du nombre d'années d'intimidation
sur la pente des parasomnies. L'examen de cet effet révèle que les parasomnies
diminuent graduellement chez les enfants qui ne subissent pas d'intimidation
alors que chez les enfants qui en souffrent chroniquement, on remarque un
maintien, voire une augmentation.