Rechercher dans le programme et les archives du congrès



81e Congrès de l'ACFAS

Soutenir le jeu des enfants qui ont des incapacités en contextes éducatifs

Auteur : Francine Julien-Gauthier
Colloque    514 - Le jeu en contextes éducatifs pendant la petite enfance

Les services de garde accueillent les enfants qui ont des incapacités depuis plusieurs décennies. En 1991-92, 622 enfants bénéficiaient d'un programme de soutien financier à l'inclusion, ce nombre est passé à 5,002 en 2009-2010, soit 2,26% de tous les enfants qui fréquentent un service préscolaire (MFA, 2011). Les services de garde ont adapté leurs pratiques éducatives afin de répondre aux besoins particuliers de ces enfants. L'apprentissage du jeu est la première étape du développement des habiletés d'interaction sociale de l'enfant qui a des incapacités avec les autres enfants (Bricker, 2006). Elles revêtent une importance capitale en raison de leurs conséquences à long terme sur l'adaptation sociale et la réussite scolaire (Nota et al., 2007; Odom et al., 2008). Une recherche réalisée auprès de 43 services de garde de 11 régions du Québec a étudié les pratiques éducatives auprès de ces enfants. Elle est réalisée dans une perspective écosystémique, à partir de l'observation des stratégies d'intervention utilisées par les éducatrices et de l'analyse des documents fournis par les milieux. Cette communication présente des pratiques éducatives privilégiées par les éducatrices pour soutenir le jeu des enfants qui ont des incapacités. Les stratégies présentées sont discutées en lien avec le rôle fondamental du jeu dans l'éducation préscolaire des enfants qui ont des incapacités. Des extraits vidéo illustrent la pertinence et la faisabilité des stratégies d'intervention proposées.

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    514 - Le jeu en contextes éducatifs pendant la petite enfance
81e Congrès de l'ACFAS

La qualité de la valorisation du jeu auprès d'enfants de 4 ans en service de garde : ses effets et ses prédicteurs

Auteur : Nathalie Bigras
Colloque    514 - Le jeu en contextes éducatifs pendant la petite enfance

L'Échelle d'observation de la qualité éducative (Bourgon et Lavallée, 2004) développée et utilisée pour l'enquête Grandir en Qualité (Drouin et al., 2004) s'appuie sur les applications du programme éducatif des services de garde québécois. L'une de ces applications, la valorisation du jeu, concerne le soutien que l'éducatrice apporte au jeu des enfants par l'utilisation de stratégies similaires à l'étayage. Cette présentation aborde la qualité de la valorisation du jeu offerte aux enfants de 4 ans fréquentant un service de garde, observée dans un échantillon de 170 éducatrices. Le premier objectif est d'identifier les effets de qualité de la valorisation du jeu sur le développement de l'enfant. Le second explore les caractéristiques du groupe, du personnel éducateur et du service de garde associés aux scores de la valorisation du jeu. Les résultats préliminaires montrent que plus la qualité de la valorisation du jeu est élevée, plus les scores de développement cognitif et langagiers des enfants le sont aussi. Ils indiquent également que les scores de qualité de la valorisation du jeu sont plus élevés lorsque les groupes accueillent plus de 8 enfants, comptent plus d'un éducateur, présentent un ratio plus élevé, que les éducateurs sont de sexe masculin, ont suivi plus de 24 heures de formation continue dans l'année qui précède et expriment des sentiments plus positifs à l'égard de leur travail. La discussion aborde la portée de ces résultats pour les milieux de garde.

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    514 - Le jeu en contextes éducatifs pendant la petite enfance
81e Congrès de l'ACFAS

Mot de clôture

Colloque    514 - Le jeu en contextes éducatifs pendant la petite enfance
81e Congrès de l'ACFAS

L'étayage de l'enseignante en maternelle pour favoriser l'émergence de l'écrit chez l'enfant

Colloque    514 - Le jeu en contextes éducatifs pendant la petite enfance

C'est à titre d'enseignante auprès de jeunes élèves sourds oralistes que je vous présente une partie du travail que je réalise en classe avec eux. Il faut préciser que les enfants qui fréquentent l'École oraliste de Québec, y compris ceux du préscolaire, peuvent entre autres développer la maitrise de la langue française parlée grâce au port de prothèses auditives, à celui d'un implant cochléaire ou encore d'un BAHA. Afin de répondre le mieux possible aux besoins particuliers de ces enfants, des périodes d'activités individuelles sont parfois offertes, ce qui explique pourquoi un seul enfant apparait dans les extraits vidéo que vous visionnerez. Dans le cadre de mon projet de recherche de maitrise, je réalise d'ailleurs actuellement, avec ce jeune garçon, une étude de cas ayant pour sujet la dictée à l'adulte.

81e Congrès de l'ACFAS

Plénière

Colloque    514 - Le jeu en contextes éducatifs pendant la petite enfance
81e Congrès de l'ACFAS

Culture, lecture et imaginaire multimodaux : le(s) sens en réseaux

Auteur : Sylvain BREHM
Colloque    515 - Vers une « multilecture » et une « multiécriture » littéraire? Des voies multimodales d'accompagnement de la littérature en classe (cinéma, jeu vidéo, bande dessinée...)

   S'il est trivial d'affirmer que l'acte de lecture repose sur la formation de représentations mentales, leur nature et leur rôle ont fait l'objet d'assez peu de recherches approfondies en études littéraires. Pourtant, de récents travaux en sciences cognitives (Barsalou, 1999) montrent que les sensations, les émotions et les perceptions associées à nos représentations conceptuelles sont également conservées en mémoire et peuvent être réactivées en même temps que ces dernières lors de la lecture. En ce sens, l'imaginaire des lecteurs est fondamentalement «multimodal».

   Par ailleurs, la pluralité, l'interaction croissante et les caractéristiques des modes actuels d'accès à l'information ont un impact sur la manière de lire et de comprendre. À l'heure où priment la multimodalité, l'immersion dans des univers fictionnels (ceux des jeux vidéo, par exemple), et l'établissement de parcours de lecture singuliers (notamment grâce aux liens hypertextuels), construire du sens revêt des formes et repose sur des processus cognitifs nouveaux (Lebrun, Lacelle et Boutin, 2012).

   Je me propose d'examiner comment les pratiques culturelles actuelles mobilisent notre imaginaire et dans quelle mesure elles nous amènent à modifier nos manières de lire et notre conception de la «lecture littéraire».

81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque    515 - Vers une « multilecture » et une « multiécriture » littéraire? Des voies multimodales d'accompagnement de la littérature en classe (cinéma, jeu vidéo, bande dessinée...)
81e Congrès de l'ACFAS

 La lecture d'extraits de textes littéraires canoniques en classe de langue étrangère : des ressources multimodales au service du paratexte

Auteur : Rosanna Margonis-Pasinetti
Colloque    515 - Vers une « multilecture » et une « multiécriture » littéraire? Des voies multimodales d'accompagnement de la littérature en classe (cinéma, jeu vidéo, bande dessinée...)

Nous nous intéressons aux démarches didactiques permettant aux élèves apprenant l'italien au niveau avancé d'aborder d'une façon autonome la lecture d'extraits de textes littéraires canoniques et patrimoniaux. Les élèves bénéficieront d'une telle démarche si elle est conçue dans une perspective actionnelle, intégrant tant la visée communicative que la dimension culturelle et donnant aux contenus la place qui leur revient. Visant la mise en œuvre  de démarches qui relèvent ce triple défi, nous nous demandons: «Comment faire en sorte que les élèves lisent et comprennent un texte littéraire de façon autonome, en mobilisant leurs connaissances générales et linguistiques et leurs compétences stratégiques et langagières?». Parmi les connaissances nécessaires à ce type de lecture figurent en bonne place celles qui composent le paratexte,  que les élèves ne possèdent en principe pas et qui sont normalement fournies par des éditions aux commentaires surabondants. La pratique montre que cette surabondance les décourage bien plus qu'elle ne les aide, qu'ils soient locuteurs natifs ou non-natifs. Nous nous proposons de montrer quelques démarches didactiques, fondées du point de vue théorique et méthodologique, qui visent le remplacement du paratexte figé par l'édition commentée, par des ressources multimodales, auxquelles les élèves peuvent avoir librement recours.

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Auteur : Jean-françois Boutin
Colloque    515 - Vers une « multilecture » et une « multiécriture » littéraire? Des voies multimodales d'accompagnement de la littérature en classe (cinéma, jeu vidéo, bande dessinée...)
81e Congrès de l'ACFAS

Rencontres avec des œuvres patrimoniales sur des forums et des blogs scolaires : visibilité des lectures et interprétations collaboratives

Auteur : Pierre Moinard
Colloque    515 - Vers une « multilecture » et une « multiécriture » littéraire? Des voies multimodales d'accompagnement de la littérature en classe (cinéma, jeu vidéo, bande dessinée...)

Les forums et les blogs possèdent des spécificités contribuant à la production collaborative, par des lecteurs, d'un discours (éventuellement multimodal) sur leurs  lectures tout en offrant l'occasion d'un examen précis des processus à l'oeuvre. En contexte scolaire, des échanges asynchrones en ligne ne pourraient-ils pas favoriser le partage des interprétations ? Comment entrent-ils en synergie avec des pratiques d'enseignement fondées sur l'objectivation progressive des lectures premières d'œuvres littéraires ?

Notre proposition apportera quelques réponses à ces questions en analysant des données collectées sur des forums et des blogs scolaires ouverts pour des lycéens en 2011 et 2012 et dédiés à la lecture de textes littéraires. 

Dans ces situations exigeantes, les élèves doivent donner, par écrit, une forme scolairement acceptable à leurs interprétations alors même qu'elles se cherchent. Les enseignants tentent d'orienter cet effort, en particulier par leur action en ligne. Nous examinerons d'abord l'évolution des «posts» en « textes de lecture ». Dans « Le roman de la lecture », Alain Trouvé (2001) désigne ainsi les « textes d'élucidation » d'une lecture littéraire, dans lesquels « émotions et affects interfèrent avec les jeux de l'esprit ». Nous analyserons ensuite les gestes professionnels des enseignants. Nous repèrerons enfin la manière dont élèves et professeurs envisagent la visibilité que ces situations de communication confèrent aux lectures subjectives.

 

81e Congrès de l'ACFAS

De la chanson au poème et du clip au texte : les enjeux et les formes d'un accès multimodal à la lecture-écriture poétique

Auteur : Jean-Louis Dufays
Colloque    515 - Vers une « multilecture » et une « multiécriture » littéraire? Des voies multimodales d'accompagnement de la littérature en classe (cinéma, jeu vidéo, bande dessinée...)

Parce qu'elle allie du texte à du son et à de l'image, la chanson, genre multimodal par excellence, est un objet qui, en classe de français, se prête idéalement à une étude intersémiotique. Pour aller dans ce sens, une démarche intéressante consiste à envisager successivement les trois strates à propos d'une même chanson.

Le texte d'abord : les élèves sont invités à y repérer tour à tour (a) la prosodie, le rythme, les refrains, (b) les sons, les rimes, (c) les registres de langue, (d) le ton, le mode d'énonciation, (e) les actes de langage, (f) la structure narrative interne, (g) la relation externe qui est établie avec l'auditeur virtuel.

La bande son ensuite : il s'agit ici d'étudier (a) l'instrumentation, (b) la voix, et (c) la scansion du texte.

Le clip vidéo, c'est-à-dire (a) la diégèse, l'histoire racontée par le clip, (b) les procédés de la narration visuelle, et (c) les rapports qui relient ces deux niveaux.

Au départ de quelques exemples contrastés (Maurane, MC Solaar, Zazie), je montrerai que cette démarche permet aux élèves de considérer chaque strate pour elle-même, sans être parasités par des éléments relevant des autres strates. En travaillant de la sorte, on les exerce à percevoir différentiellement la qualité esthétique d'une écriture, les connotations d'une instrumentation et d'une voix et les déterminations liées à l'image.

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    515 - Vers une « multilecture » et une « multiécriture » littéraire? Des voies multimodales d'accompagnement de la littérature en classe (cinéma, jeu vidéo, bande dessinée...)
81e Congrès de l'ACFAS

Lecture de textes latins et MITIC font bon ménage

Auteur : Antje-Marianne Kolde
Colloque    515 - Vers une « multilecture » et une « multiécriture » littéraire? Des voies multimodales d'accompagnement de la littérature en classe (cinéma, jeu vidéo, bande dessinée...)

En ce qui touche le latin, le Plan d'Études Romand, qui concerne l'école obligatoire et qui est entré en vigueur dans les cantons de Suisse francophone en 2011, insiste beaucoup sur la lecture de textes latins, que ce soit en langue originale ou en traduction, et sur le recours aux MITIC (Médias, Image, Technologies de l'Information et de la Communication).

Or, la rencontre avec la littérature latine est grandement facilitée par les MITIC, qui mettent à disposition des élèves tant des aides lexicales et morphologiques que des adaptations de textes latins dans d'autres formes d'expression plus familières tels que films, bandes audios, bandes dessinées ou œuvres d'art, ou encore en leur permettent d'en créer, et rapprochent ainsi les textes latins des élèves, favorisant leur compréhension générale et leur contextualisation. Par là se trouvent également facilitées la mise en perspective des textes latins tout comme une réflexion critique portant sur les spécificités de l'expression latine en comparaison avec d'autres langues ou d'autres moyens d'expression.

Outre quelques réflexions théoriques, cette contribution se propose essentiellement de montrer quelques dispositifs didactiques alliant l'étude conjointe de textes latins et de films, de bandes audios, de bandes dessinées et d'œuvres d'art constituant des adaptations desdits textes.

81e Congrès de l'ACFAS

Comédie classique, drame romantique : la BD mode d'emploi

Auteur : Marie-josé Fourtanier
Colloque    515 - Vers une « multilecture » et une « multiécriture » littéraire? Des voies multimodales d'accompagnement de la littérature en classe (cinéma, jeu vidéo, bande dessinée...)

Cette communication se propose de présenter diverses modalités de lecture de deux pièces canoniques du répertoire théâtral, mais aussi des programmes scolaires français, L'Avare de Molière (souvent étudié au collège) et Ruy Blas de Victor Hugo (plutôt au lycée) par le truchement de deux adaptations du plasticien J.-P. Lihou en bande dessinée.

Au-delà de l'étude conjointe de ces œuvres littéraires et de leur transposition en bande dessinée permettant de comparer les modes d'expression respectifs de ces deux formes artistiques et les spécificités de chaque système narratif, nous nous demanderons si la bande dessinée à elle seule ne constitue pas une œuvre « spectaculaire » à part entière, texte et représentation étant doublement assumés par le dessin et la mise en page.

Du point de vue didactique, se pose cependant le problème de la reconfiguration des œuvres par l'activité imageante du dessinateur, marque évidente de sa subjectivité de lecteur. Il serait donc intéressant d'étudier ces BD comme des exercices personnels de mise en scène, tout en prenant en considération, comme Lihou le suggère d'ailleurs sur son site (http://www.art-creation.com/f/fgene/fbio02.html) l'importance des « complémentarités interdisciplinaires » et la « nécessité des métissages pour l'enrichissement des savoirs » et pour la formation de l'individu.

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    515 - Vers une « multilecture » et une « multiécriture » littéraire? Des voies multimodales d'accompagnement de la littérature en classe (cinéma, jeu vidéo, bande dessinée...)
81e Congrès de l'ACFAS

Une analyse du niveau d'atteinte des trois principales compétences en littératie médiatique à la suite d'une expérimentation d'écriture littéraire multimodale

Auteur : Marc-andré Brisson
Colloque    515 - Vers une « multilecture » et une « multiécriture » littéraire? Des voies multimodales d'accompagnement de la littérature en classe (cinéma, jeu vidéo, bande dessinée...)

Nous présenterons l'analyse préliminaire du niveau d'atteinte des trois principales compétences de la littératie médiatique (technologique, informationnelle et multimodale) proposées par Lebrun, Lacelle et Boutin (2012), en insistant plus particulièrement sur la compétence multimodale, suite à l'expérimentation d'un projet d'écriture d'un texte narratif multimodal par des élèves de cinquième secondaire en classe de français. Le texte narratif multimodal de notre expérimentation se fonde sur la structure classique d'une histoire, soit le schéma narratif, mais en combinant et alternant différents modes d'expression (image, vidéo, hyperlien) afin de tisser une histoire. Pour cette expérimentation, nous avons donné des contraintes d'écriture précises aux élèves liées aux trois différents niveaux d'ancrage d'un mode, soit les fonctions de redondance, de complémentarité et de relais (Barthes, 1964; Lebrun et Lacelle, 2010) afin de vérifier leur efficacité à utiliser et combiner différents modes d'expression dans une même histoire. Nous leur avons donné une courte formation sur les niveaux d'ancrage des modes avant la réalisation de leur multitexte. Pour rendre compte du niveau d'atteinte des trois compétences en littératie médiatique par les élèves, nous présenterons une grille ad hoc d'analyse et expliquerons notre façon de l'utiliser à l'aide d'exemples tirés de multitextes d'élèves.

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Auteur : Nathalie Lacelle
Colloque    515 - Vers une « multilecture » et une « multiécriture » littéraire? Des voies multimodales d'accompagnement de la littérature en classe (cinéma, jeu vidéo, bande dessinée...)
81e Congrès de l'ACFAS

La scolarisation de la littérature numérique : pistes de réflexion sur la mise en contexte

Auteur : Laetitia Perret Truchot
Colloque    515 - Vers une « multilecture » et une « multiécriture » littéraire? Des voies multimodales d'accompagnement de la littérature en classe (cinéma, jeu vidéo, bande dessinée...)

Quelles possibilités pédagogiques offre l'album numérique interactif ? En quoi modifie-t-il l'activité d'interprétation des textes ? Dans quelle mesure interroge-t-il la notion de lecture distanciée/lecture identificatoire? Nous apporterons des éléments de réponse à ces questions générales en analysant deux  albums, L'Herbier des fées, de Benjamin Lacombe et Sébastien Perez, actuellement disponible en version papier et numérique - et Francis, tous deux réalisés par les entreprises IGS (via le département Neolobris), à Angoulême.

Dans un premier temps nous rappèlerons la différence entre livre de jeunesse  numérisé et littérature numérique, à partir d'exemples extraits de la tablette numérique ipad et nous verrons que L'Herbier des fées, œuvre qui joue avec le genre fantastique, génère des identifications et des mises à distances différentes dans la version papier et la version numérique. Dans un deuxième temps, nous nous livrerons à une étude de cas à partir du livre numérique Francis, testé dans une classe de grande section. Il s'agira de voir en quoi la tablette n'est pas un  objet neutre (dimension tactile, marketing, lien avec des pratiques ludiques extrascolaires), et comment sa mise en contexte doit tenir compte de cette dimension.

81e Congrès de l'ACFAS

La multimodalité en classe : exemples d'ateliers portant sur l'exploitation de la bande dessinée et du film

Auteur : Nathalie Lemieux
Colloque    515 - Vers une « multilecture » et une « multiécriture » littéraire? Des voies multimodales d'accompagnement de la littérature en classe (cinéma, jeu vidéo, bande dessinée...)

Les récents progrès en technologie ont contribué à l'avènement de «différents types de textes (imprimés, multimodaux, numériques) dans les médias électroniques ou papier, ce qui a créé un besoin urgent d'aller au-delà de la didactique de la littératie classique» (Lebrun et Lacelle, 2009). Ces progrès exigent par le fait même que les stratégies de compréhension en littératie soient utilisées sous de nouvelles formes. Face à ces constats, Kellner (2001) suggère un enseignement de la littératie à partir des médias. Des recherches portant sur les effets des activités d'analyse des médias ont démontré que de telles pratiques créent un contexte pédagogique qui renforce les stratégies de compréhension en lecture chez les élèves. Neuman (1995) affirme également que certaines compétences cognitives impliquées dans la lecture peuvent être améliorées par la pratique métacognitive grâce à l'utilisation de vidéos, de films ou d'autres médias non-imprimés. La forme de la bande dessinée et du film (combinant les  modes textuel, visuel, gestuel et sonore) permet le développement de plusieurs stratégies de compréhension multimodales. Cette présentation rendra compte de deux situations d'apprentissage expérimentés auprès d'élèves du 3e cycle du primaire : une étude portant sur les actions/stratégies des élèves pour comprendre d'extraits de textes traditionnels/multimodaux et une autre portant sur le développement de deux stratégies de compréhension en lecture à partir de la bande dessinée

81e Congrès de l'ACFAS

De l'œuvre intégrale romanesque à l'œuvre multimodale : comment construire le lecteur/scripteur autonome dans une classe de FLE?                                               

Auteur : MINA SADIQUI
Colloque    515 - Vers une « multilecture » et une « multiécriture » littéraire? Des voies multimodales d'accompagnement de la littérature en classe (cinéma, jeu vidéo, bande dessinée...)

L'enseignement/apprentissage du FLE au lycée au Maroc repose, depuis 2002, sur l'approche par compétence et se base sur un objet/support spécifique, l'œuvre intégrale, dans une triple perspective : linguistique, méthodologique et culturelle. C'est dans ce sens que le texte officiel, les orientations pédagogiques générales, invite le praticien à intégrer dans sa classe des « textes divers » (textes décontextualisés dont le choix dépend complètement du praticien) .Ces textes peuvent être non littéraires afin de permettre à l'apprenant d'élargir ses horizons culturelles et de cultiver son esprit critique. Pour définir un texte non littéraire nous retenons le critère sémantique souligné par Tauveron soit d'un texte « lisse, à sens unique » (Tsimbidy, 2008, p11-12). Ce texte peut parfois combiner divers « codes » formant ainsi un texte « multimodal ». Nous tenterons de répondre aux deux questions suivantes : Comment à partir d'un texte littéraire l'enseignant peut-il ouvrir sur une œuvre multimodale ? Comment construire un dispositif d'enseignement/apprentissage du FLE au secondaire, qui proposerait un parcours cohérent, exploitant un texte littéraire et un texte plus ancré dans les pratiques culturelles de nos lycéens ?

Nous proposerons, en nous basant sur les récentes recherches en didactique des langues, des repères pour l'élaboration d'un dispositif didactique tissant des liens entre une œuvre intégrale romanesque et une œuvre multimodale non littéraire. 

81e Congrès de l'ACFAS

Les arts visuels au secours de l'étrangeté littéraireAnalyse comparée de séquences d'enseignement sur un texte « discordant »

Auteur : Chloé Gabathuler
Colloque    515 - Vers une « multilecture » et une « multiécriture » littéraire? Des voies multimodales d'accompagnement de la littérature en classe (cinéma, jeu vidéo, bande dessinée...)

Notre travail s'inscrit dans une vaste recherche menée par l'équipe GRAFE, consacrée à l'enseignement de la lecture littéraire au fil des niveaux scolaires (FNS N°100013_129797). Cette contribution s'intéresse aux processus d'évaluation d'un texte littéraire de l'extrême contemporain (La négresse et le chef des avalanches de Jean-Marc Lovay) co-construits par les enseignant-e-s et par les élèves dans des classes du primaire, du secondaire I et du secondaire II. Plus précisément, il s'agit de décrire comment les jugements esthétiques élaborés au moment de lire le texte recourent aux œuvres d'art et aux artistes. Quels sont ces œuvres et ces artistes ? Qui de l'enseignant-e et des élèves y recourent ? Dans quelles conditions ces recours sont réalisés ? Quel(s) rôle(s) jouent-ils dans l'appropriation du texte et l'élaboration du jugement esthétique ?

Nos premiers résultats tendent à souligner le caractère argumentatif des processus d'évaluation du texte littéraire dans lesquels œuvres d'art et artistes, essentiellement issus du 20ième siècles, apparaissent comme autant de topoï (extrinsèques) rendant compte d'une certaine doxa relative aux œuvres contemporaines, de « croyances présentées comme communes » à un certain milieu et qui paraissent assurer les « enchaînements argumentatifs » (Amossy, 2011, p. 97-98). Ceci devrait nous renseigner sur la nature de ce qui s'enseigne au cours de littérature.

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    515 - Vers une « multilecture » et une « multiécriture » littéraire? Des voies multimodales d'accompagnement de la littérature en classe (cinéma, jeu vidéo, bande dessinée...)
81e Congrès de l'ACFAS

Le projet AmalGAME : transposition didactique de pratiques artistiques multimodales par de futurs enseignants en arts plastiques

Auteur : Moniques Richard
Colloque    515 - Vers une « multilecture » et une « multiécriture » littéraire? Des voies multimodales d'accompagnement de la littérature en classe (cinéma, jeu vidéo, bande dessinée...)

Depuis 2008, j'invite des étudiants à vivre le projet AmalGAME dans un cours de création au baccalauréat. L'acronyme (GAME) renvoie au croisement de genres artistiques et médiatiques, ainsi qu'à la dimension ludique du projet. J'utilise la notion d'amalgame pour décrire divers agencements de genres et de codes (accumulation, articulation, détournement, etc.) provenant de plusieurs domaines dont la littérature. Cette notion sert de déclencheur à des activités qui favorisent la circulation de l'imaginaire en dehors du cadre didactique trop souvent dominé par les institutions. Le projet vise à stimuler l'accompagnement de l'art à l'école pour de futurs enseignants en arts plastiques par un dispositif didactique multimodal inspiré de leur pratique artistique et des pratiques culturelles des jeunes. Le dispositif alterne l'étude de textes  (théorie des genres, démarche de création, hybridité en art, transposition didactique) et des activités de production (récit de création, déclinaison d'un objet en six genres, jeu de parcours, mise en œuvre d'un projet de création pédagogique). Il favorise l'intégration de compétences médiatiques à différents moments de la démarche et permet l'exploration de formes variées (bande dessinée, livre d'artiste, graffiti, blogue, installation…). Suite à une description du projet, je propose de réfléchir aux possibilités qu'ouvre un tel dispositif combinant modes analogiques et numériques pour la formation de futurs enseignants dans divers domaines.