Rechercher dans le programme et les archives du congrès



81e Congrès de l'ACFAS

Les nouvelles formes de communication face aux conflits et à la paix dans le monde : des promesses incertaines

Auteur : Gaby Hsab
Colloque    422 - Communication internationale et conflits dans le monde à l'ère des technologies émergentes

L'émergence des nouveaux moyens de communication ayant occupé l'avant scène
de la représentation des guerres et des conflits dans le monde, fait croire à
l'émergence de nouvelles formes de contestations et de défiance des populations
opprimées ou défavorisées par les systèmes despotiques et totalitaires. Prenant
appui sur ce qui a été convenu de nommer 
le « printemps arabe », cette émergence fait croire aussi
qu'une nouvelle ère de démocratie et d'épanouissement social est en train de se
dessiner dans le monde entier.

D'un côté, ces croyances font partie d'une tendance historique commune à
l'émergence de toute nouvelle technologie médiatique, en commençant par
l'imprimerie. Elle est d'autant plus soutenue, puisqu'elle est en partie vraie.  Mais, d'un autre côté, ces croyances sont
tellement amplifiées et vénérées par le discours politique et médiatique de ce
qu'on peut traditionnellement appelé le Nord, au point de camoufler les
réalités tragiques et existantes des populations qui vivent encore sous l'égide
de l'oppression et de la propagande, et qui sont devenues les otages de ce
discours et de ses promoteurs.

Les révoltes dans les pays arabes, tout comme le conflit israélo
palestinien nous servent ici d'exemple pour illustrer les effets pervers de ces
« émergences » dont se nourrissent les discours triomphants.

81e Congrès de l'ACFAS

Le renouvellement des dispositifs de participation comme stratégie d'adaptation des médias internationaux : les Observateurs de France 24

Auteur : Henri Assogba
Colloque    422 - Communication internationale et conflits dans le monde à l'ère des technologies émergentes

Permettre et organiser la
participation des publics dans le continuum des productions médiatiques ne sont
pas en soi un phénomène nouveau. Mieux, cela fait même partie des stratégies
utilisées et promues par les médias traditionnels d'information dans une
perspective d'accroissement de leurs audiences. À l'ère des technologies
émergentes, ces pratiques journalistiques se renouvèlent en contribuant, à en
croire Axel Bruns (2012, 2008), à un changement de paradigme dans le
journalisme. Ainsi, le traditionnel rôle de Gatekeeper (White, 1954) du
journaliste serait, de plus en plus délaissé, au profit de celui de
Gatewatching faisant des publics une « ressource dynamique, évoluée et en
expansion ».   Partant de ce postulat,
notre communication se propose d'analyser le cas du dispositif mis en place
depuis 2007 par la chaîne d'information internationale France 24 : Les
Observateurs. Ce dispositif est défini par la chaîne française comme « un site
d'information et d'une émission participative dont tous les contenus publiés
(vidéos, textes, photos) viennent d'“amateurs”, mais ils sont sélectionnés,
vérifiés, traduits et expliqués par les journalistes de France 24 ». Nous
essayerons de voir, à partir des contenus publiés disponibles en ligne, les
permanences et ruptures de cette « sous-traitance par les publics de la
présélection et de la collecte des informations » (Assogba, 2012) dans le
traitement de l'actualité africaine.

81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque    422 - Communication internationale et conflits dans le monde à l'ère des technologies émergentes
81e Congrès de l'ACFAS

L'intériorisation du conflit international à l'échelle nationale : les enjeux autour de l'arrestation de M. Park, Jung-Geun en Corée du Sud

Auteur : Cheolki Yoon
Colloque    422 - Communication internationale et conflits dans le monde à l'ère des technologies émergentes
81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    422 - Communication internationale et conflits dans le monde à l'ère des technologies émergentes
81e Congrès de l'ACFAS

Le traitement médiatique des relations interethniques lors des conflits en Afrique subsaharienne : le cas des radios vernaculaires au Kenya

Auteur : Philip ONGUNY
Colloque    422 - Communication internationale et conflits dans le monde à l'ère des technologies émergentes
81e Congrès de l'ACFAS

La guerre en Colombie, un conflit où vérités et mensonges se confondent, où ce qui se passe et ce qui relève de la spéculation deviennent une réalité médiatique et nationale

Auteur : Martin Movilla
Colloque    422 - Communication internationale et conflits dans le monde à l'ère des technologies émergentes

Les combats, la violence, l'espoir, les victimes et les coupables du conflit colombien ont été abondamment couverts dans la presse nationale, mais plusieurs mythes faussent la lecture de la réalité, comme s'il y avait deux pays, un virtuel et un réel, qui se ressemblent, mais n'ont pas la même essence.

La responsabilité de la désinformation, la manipulation et la propagande revient aux médias colombiens et aux acteurs du conflit qui utilisent la presse pour véhiculer leurs idées et agendas politiques. Il y a aussi le « syndrome de Stockholm » de certains journalistes qui finissent par adhérer au discours de leurs sources, devenant un simple transmetteur de leurs idées et objectifs.

Enfin, s'il n'y a pas de censure en Colombie, l'autocensure et l'imposition d'un discours majoritaire contre les défenseurs des droits de la personne, des politiciens et ceux qui osent critiquer les détenteurs du pouvoir, règnent. Ainsi, les médias ont éliminé le concept de conflit armé interne pour affirmer il n'y a pas de guerre politique, que la guérilla ne défend pas d'idées et qu'elle est seule source des problèmes nationaux. Or la propriété des médias revient aux grands groupes économiques qui négocient avec l'État, financent des présidents, des gouverneurs, des députés, et, parfois, des groupes armés illégaux. Comment parler alors de presse libre si les médias sont à ce point mêlés dans le conflit, couvrant la distribution, la réalisation et la production de l'information sur la réalité nationale?



81e Congrès de l'ACFAS

Regard rétrospectif sur les premières heures de la révolution en Égypte :  place des médias internationaux dans la transmission des messages et la diffusion des discours dominants

Auteur : Hassane Beidou
Colloque    422 - Communication internationale et conflits dans le monde à l'ère des technologies émergentes

Aujourd'hui le monde
arabe est en
pleines mutations sociales et politiques dues aux révoltes populaires qui se
déchainent chaque jour ça et là dans ces pays, pour des raisons à la fois
démocratiques et de liberté. De la ‘‘Révolution de Jasmin'' en Tunisie janvier
2011, en passant par la chute
du « Pharaon » depuis la ‘‘place Tahrir'' dans les rues de la Syrie présentement les peuples
des ces pays respectifs avaient plus que jamais décidés de prendre leur destin
en main pour des aspirations plus profondes d'une vie meilleure.

Ainsi, le but de
cette communication est de revivre d'une part les moments forts qui ont marqué
la révolution égyptienne jusqu' à la chute de Mubarack et d'autre part, d'appréhender
la place et le rôle qu'avaient joué les médias internationaux à travers le
relai, la diffusion, la propagande et l'entretien des discours dominants (occidentaux)
face à cette crise qui survient dans un des pays que les occidentaux
considèrent comme impératif de lui apporter les valeurs suprêmes et fondamentales. C'est ainsi,
« ébahis, les téléspectateurs se trouvaient brusquement dans un monde où
la réalité et reconstruction de la réalité était impossible à démêler; la
logique de l'événement et la logique d'explication de l'événement étaient
inextricablement mêlées » (Stoiciu, 2006). Pendant ces
périodes de crise, selon Roger Silvestone (1988) et Stuart Hall (1982), les
nouvelles données par les médias s'apparentent généralement au récit mythique.

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    422 - Communication internationale et conflits dans le monde à l'ère des technologies émergentes
81e Congrès de l'ACFAS

Médias, technologies numériques et conquête de la démocratie : les droits humains en péril?

Auteur : Jean-Jacques Bogui
Colloque    422 - Communication internationale et conflits dans le monde à l'ère des technologies émergentes
81e Congrès de l'ACFAS

Discussion

Colloque    422 - Communication internationale et conflits dans le monde à l'ère des technologies émergentes
81e Congrès de l'ACFAS

Usage et appropriation des communications mobiles textuelles (Twitter, SMS, Crowdsourcing) par les acteurs de la réponse humanitaire du séisme en Haïti

Auteur : Isabelle Depelteau
Colloque    422 - Communication internationale et conflits dans le monde à l'ère des technologies émergentes

La recherche que je
souhaite présenter au colloque porte sur la contribution des communications
mobiles textuelles (SMS et Twitter) dans une dynamique de crowdsourcing par les acteurs au sein des Nations Unies lors de la réponse humanitaire en Haïti. 

L'hypothèse
énonce que malgré l'effervescence et la médiatisation des techniques, leur
contribution fut limitée par l'état des lieux, la dynamique de l'organisme de
la réponse, ainsi que par l'appropriation de la technique par les acteurs.

Les
résultats de cette étude de cas corroborent l'hypothèse, mettant en lumière
l'écart des usages et appropriation des techniques au sein du groupe des
participants en comparaison à la communauté locale, l'influence de la dynamique
du développement sur la coopération internationale en temps de réponse, ainsi
que le peu d'importance accordée à la communication par l'organisme de la
réponse en temps de crise. Les résultats indiquent également que le séisme en
Haïti constitue un événement historique marquant un changement de paradigme
quant au rôle de la technique et des communications dans la gestion de futurs
désastres par certains acteurs au sein de l'ONU.

Malgré
le fait que cette recherche ne traite pas directement l'impact des technologies
émergentes sur la représentation médiatique des conflits sur la scène
internationale, elle met néanmoins en lumière le potentiel et la limite de la
technique dans des zones affectées par la guerre ou par un désastre.

81e Congrès de l'ACFAS

Pause

Colloque    422 - Communication internationale et conflits dans le monde à l'ère des technologies émergentes
81e Congrès de l'ACFAS

#YoSoy132 ou quand les étudiants mexicains se mêlent à la campagne présidentielle

Auteur : Farrah Bérubé
Colloque    422 - Communication internationale et conflits dans le monde à l'ère des technologies émergentes

Le 1er juillet, les Mexicains ont porté au pouvoir le Parti révolutionnaire institutionnel (PRI) et son président Enrique Peña Nieto. La campagne électorale qui devait se dérouler sans surprise fut perturbée en mai par un mouvement de contestation étudiant, #YoSoy132, qui fit boule-de-neige dans les médias sociaux, s'exporta hors des frontières du pays et trouva des appuis au sein des travailleurs, des journalistes et des intellectuels. #YoSoy132 (je suis le 132e) est un manifeste diffusé sur des sites internet, des vidéos sur YouTube et des conversations Twitter. Les partisans y dénoncent les liens anti-démocratiques entre les systèmes politique et médiatique. Malgré un engouement rapide, le mouvement n'a pas empêché l'élection de Peña Nieto et il a perdu toute visibilité. Dans cette communication, il sera question de l'état des lieux du mouvement #YoSoy132, soit ses origines, son manifeste et ses usages des médias sociaux, et ce, en plein coeur de la campagne présidentielle mexicaine. La méthodologie employée est celle de l'analyse documentaire et de contenu. L'étude de ce cas permettra de répondre aux questions portant sur les nouvelles formes de traitement médiatique en période de conflits. À savoir que, il a perturbé la campagne en permettant à d'autres voix de s'exprimer autrement. Il ne dura pas dans le temps, malgré des milliers d'adeptes au Mexique et ailleurs. Enfin, la non impartialité des médias traditionnels comptait parmi les ras-le-bol que dénonçaient les 132e.

81e Congrès de l'ACFAS

Médias et conflits : entre censure et sensure

Auteur : Aimé-Jules Bizimana
Colloque    422 - Communication internationale et conflits dans le monde à l'ère des technologies émergentes

Les récents conflits internationaux en Irak et en Afghanistan sont des marqueurs
importants de l'évolution du contrôle des médias par les belligérants. Dans ces
deux guerres, l'accès des médias sur le terrain des opérations militaires s'est
effectué sous le modèle de l'intégration journalistique chez plusieurs
belligérants (Tumber, 2004 ; Katovsky et Carlson, 2003). L'intégration marque le passage d'un contrôle répressif vers une stratégie de séduction (Lewis, 2006 ; Arboit et Mathien, 2004; Charon et Mercier, 2003). La répression réfère ici à l'ancien modèle de contrôle basé sur la censure par l'accès auquel on peut rattacher le journalisme des deux guerres mondiales (Bizimana, 2007) et le dispositif des pools de la période post Vietnam (Sharkey, 1991; Combelles-Siegel, 1996).

 

Cette communication exposera le passage du modèle de la censure à celui de la sensure.
Ce dernier concept emprunté à Noël (1975) renvoie à l'idée d'une privation de sens. On soulignera rapidement qu'il s'agit d'analyser une tendance lourde et non un passage définitif d'un modèle à un autre car les manifestations de la censure n'ont pas encore totalement
disparues. Il s'agira de présenter les nouvelles formes de contrôle qui cherchent à dicter le sens des différents flux d'information qui circulent en temps de conflit.

81e Congrès de l'ACFAS

La multifonctionnalité de l'agriculture au Québec, de la théorie à la pratique

Auteur : Élisabeth Sénéchal
Colloque    424 - Le modèle agricole québécois à la croisée des chemins : tensions, transformations et voies de renouvellement

Des initiatives qui mobilisent agriculteurs et intervenants du milieu autour d'objectifs communs. Des projets pour l'agriculture qui procurent également des bénéfices à la société, notamment en termes d'occupation dynamique du territoire. Avec le lancement, il y a deux ans, du Programme pilote d'appui à la multifonctionnalité de l'agriculture, le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec a opté pour un nouveau type d'intervention alliant approche territoriale, participation des parties prenantes et reconnaissance de fonctions qui ne sont pas convenablement assurées dans le cadre d'une économie de marché. Il encourage par ailleurs les entreprises agricoles à adopter des pratiques répondant à des attentes sociales plus récentes telles que la mise en valeur des paysages, l'attractivité des territoires, l'accessibilité de l'espace rural, la préservation du patrimoine agricole, la protection de la biodiversité et la prestation de services destinés à la communauté. Tout en suivant l'application de la multifonctionnalité ailleurs dans le monde, ce programme pilote est l'occasion pour le Québec d'expérimenter des approches dont l'objectif est de répondre à des enjeux et à des besoins du monde agricole et des communautés locales d'ici. Cette communication sera l'occasion de présenter un bilan à mi-parcours de ce programme et d'illustrer, à l'aide d'initiatives concrètes, comment peut s'exprimer la multifonctionnalité de l'agriculture au Québec.

81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Colloque    424 - Le modèle agricole québécois à la croisée des chemins : tensions, transformations et voies de renouvellement
81e Congrès de l'ACFAS

La mise en marché collective des produits agricoles au Québec : évolution récente, défis et perspectives

Auteur : Annie Royer
Colloque    424 - Le modèle agricole québécois à la croisée des chemins : tensions, transformations et voies de renouvellement

La mise en marché collective est un modèle d'organisation et de commercialisation des produits agricoles utilisé depuis près de 60 ans au Québec. Mécanisme d'action collective à caractère obligatoire, la mise en marché collective se veut d'abord et avant tout un outil développé par les producteurs agricoles permettant d'améliorer les conditions de vente de leurs produits au travers d'un meilleur pouvoir de négociation et d'une commercialisation ordonnée. La communication se fera en trois temps. Dans un premier temps, le concept de mise en marché collective, son origine au Québec et ses objectifs seront expliqués. Dans un second temps, il sera question de l'examen des récentes transformations de l'environnement économique du secteur agroalimentaire et des défis que posent ces transformations au modèle de mise en marché collective. Enfin, la présentation se terminera par une réflexion sur les perspectives de développement de la mise en marché collective des produits agricoles dans ce contexte.



81e Congrès de l'ACFAS

Période de questions

Colloque    424 - Le modèle agricole québécois à la croisée des chemins : tensions, transformations et voies de renouvellement
81e Congrès de l'ACFAS

Mot de bienvenue

Colloque    424 - Le modèle agricole québécois à la croisée des chemins : tensions, transformations et voies de renouvellement
81e Congrès de l'ACFAS

Mot de clôture

Colloque    424 - Le modèle agricole québécois à la croisée des chemins : tensions, transformations et voies de renouvellement
81e Congrès de l'ACFAS

Déjouer les règles du commerce international pour assurer la souveraineté alimentaire : possibilité ou utopie?

Auteur : Geneviève Dufour
Colloque    424 - Le modèle agricole québécois à la croisée des chemins : tensions, transformations et voies de renouvellement

Que ce soit pour des motifs de sécurité nationale, pour répondre aux préférences de leurs citoyens ou afin d'assurer le niveau approprié de protection sanitaire ou environnementale souhaité, les États veulent demeurer souverains en matière alimentaire. Or, les règles du commerce international, entre autres adoptées sous l'égide de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), restreignent la marge de manœuvre réglementaire des États. Il n'en demeure pas moins possible pour les États d'encadrer le secteur agroalimentaire. Cet exercice requiert du législateur un esprit inventif et une excellente connaissance des règles nombreuses et complexes du commerce international. Dans tous les cas, il doit être prêt à faire face à une menace de sanctions économiques de la part des partenaires commerciaux insatisfaits et être en mesure de répondre à une plainte devant le juge de l'OMC. Dans ces circonstances, la meilleure solution réside dans une action en amont, c'est-à-dire, lors de l'élaboration même des normes internationales rendues quasi obligatoires depuis la création de l'OMC, par exemple au sein de la Commission du Codex alimentarius, par une implication active de tous les acteurs étatiques comme non étatiques.



81e Congrès de l'ACFAS

Période de questions

Colloque    424 - Le modèle agricole québécois à la croisée des chemins : tensions, transformations et voies de renouvellement
81e Congrès de l'ACFAS

Dîner

Colloque    424 - Le modèle agricole québécois à la croisée des chemins : tensions, transformations et voies de renouvellement
81e Congrès de l'ACFAS

Le développement des fiducies foncières agricoles au Québec : protéger nos terres à perpétuité grâce à l'innovation sociale et juridique

Auteur : Jocelyn Darou
Colloque    424 - Le modèle agricole québécois à la croisée des chemins : tensions, transformations et voies de renouvellement

Les fiducies foncières (FF) ont comme mission de protéger à perpétuité des terres ayant une valeur écologique, sociale ou patrimoniale importante ou encore leur vocation communautaire ou agricole. Ces organismes sont incontournables dans le monde de la conservation des milieux naturels aux É-U (on en dénombre plus de 2000 et leur existence remonte à la fin du 19e siècle). Depuis environ 30 ans, des FF ont commencé à s'intéresser plus activement à la protection des terres agricoles et plusieurs fiducies foncières agricoles (FFA) ont été créées avec comme mission de protéger les terres agricoles. Dans un contexte québécois où le nombre de ferme est en diminution constante, où l'endettement des agriculteurs et la valeur des terres agricoles augmentent environ deux fois plus rapidement que les revenus agricoles moyens et où on tente de plus en plus de mettre en place un modèle de développement durable des communautés rurales fondé sur l'occupation dynamique des territoires, plusieurs acteurs du monde rural et agricole et du milieu de l'économie sociale désirent explorer comment les FFA pourraient répondre à un certain nombre de besoins. D'ailleurs, la fiducie civiliste au Québec est un outil juridique qui peut être particulièrement intéressant dans la création de FFA, étant donné la souplesse de mise en forme et sa solidité une fois créée. Plusieurs acteurs travaillent actuellement à appuyer le développement des FFA au Québec et aider à créer un réseau d'appui à ce développement.