Aller au contenu principal
Il y a présentement des items dans votre panier d'achat.
Uniquement pour l'édition en cours
84e Congrès de l'Acfas

Discussion

Colloque : 339 - États et fluctuations : congrès annuel de la Société de philosophie du Québec

84e Congrès de l'Acfas

Le moi chez Descartes : passions de l'âme et actions du corps

Auteur : Oberto Marrama
Colloque : 339 - États et fluctuations : congrès annuel de la Société de philosophie du Québec
Dans Les Passions de l'âme, Descartes affirme que tout ce qui en nous répugne à notre raison doit être attribué aux fonctions du corps seulement [I, art. 47], et « qu'il n'y a point d'âme si faible qu'elle ne puisse, étant bien conduite, acquérir un pouvoir absolu sur ses passions » [I, 50]. Cette apparente méprise du corps et de ses fonctions, parmi les effets desquelles il y a les passions, masque en fait un effort de naturalisation et d'objectivisation des passions elles-mêmes, révélé dans l'affirmation qu'« elles sont toutes bonnes de leur nature » [III, art. 211]. Ma communicat…

84e Congrès de l'Acfas

Pensée populationnelle, paramètres gradients et espèces naturelles

Auteur : François Papale
Colloque : 339 - États et fluctuations : congrès annuel de la Société de philosophie du Québec
Dans cette présentation, je m'intéresserai exclusivement à l'aspect épistémologique du problème des espèces naturelles. Plus précisément, je me demanderai si la méthodologie  des  paramètres  gradients  de  Peter  Godfrey-Smith  (2009)  permet  de cerner le rôle que jouent les espèces naturelles dans une science comme la biologie. En ce sens, je présenterai cette méthodologie dite détendue comme étant une continuité du travail conceptuel amorcé par Charles Darwin. Dans L'Origine des espèces (1859), Darwin avance que les espèces représentent des catégories arbitraires q…

84e Congrès de l'Acfas

Qu'est-ce donc que le non-naturalisme moral?

Auteur : Samuel Dishaw
Colloque : 339 - États et fluctuations : congrès annuel de la Société de philosophie du Québec
Il est quelque peu embarrassant que l'une des distinctions conceptuelles les plus en vogue en méta-éthique, celle qui sépare les variantes de naturalisme moral, d'une part, et de non-naturalisme, de l'autre, soit aussi peu débroussaillée, hormis quelques tentatives récentes de mieux la définir (Copp 2003, Cuneo 2007, Finlay 2007). Dans cette présentation, je ferai valoir que cet oubli est peut-être pour le mieux : il n'y a en effet pas de critère plausible de ce qu'est une propriété naturelle qui nous donne raison de croire que les propriétés morales soie…

84e Congrès de l'Acfas

Heidegger et Arendt en partant d'Aristote : fluctuations autour d'une définition de l'homme

Auteur : Antoine Pageau St-Hilaire
Colloque : 339 - États et fluctuations : congrès annuel de la Société de philosophie du Québec
La tradition philosophique a longuement compris le mouvement à la lumière du repos, la mobilité à l'aune de la stabilité, le passager à la lumière du permanent. Même si Aristote est sans doute l'un des philosophes Anciens qui pensa avec le plus d'insistance le cours changeant des choses humaines, il faut reconnaître qu'il enracinait cette mobilité, ces fluctuations, sur un état plus originel, sur une définition de l'homme comme l'animal possédant le logos. Nous chercherons à déterminer au cours de cette communication comment Martin Heidegger et Hannah Arendt ont fait fluctuer cett…

84e Congrès de l'Acfas

Intuition et justification

Auteur : Jimmy Plourde
Colloque : 339 - États et fluctuations : congrès annuel de la Société de philosophie du Québec
Selon les philosophes expérimentaux, il n'y a à peu près pas de position philosophique qui ne trouve sa justification au moins partiellement dans l'intuition. C'est ce qui fait dire à Florian Cova dans son introduction à la philosophie expérimentale que l'on peut parler d'une « omniprésence de l'intuition en philosophie », une omniprésence qui serait telle que ce ne serait que dans le cadre de cette discipline que l'intuition « peut servir à justifier une théorie » (Cova, 2011, p. 10). Mais peut-on véritablement penser qu'il y a une telle omniprésence de l'intuition en philosophie et qu'il…

84e Congrès de l'Acfas

Arlequin Diogène : le masque du cynisme

Auteur : Kathleen Hayes
Colloque : 339 - États et fluctuations : congrès annuel de la Société de philosophie du Québec
Le cynique des Lumières est misanthrope; il incarne la désillusion morale. Par son refus des conventions, de la sociabilité, de l'hypocrisie et des faux-semblants, il renonce à sa pleine appartenance citoyenne, ainsi qu'aux valeurs de la société européenne du xviiie siècle. Il est un désapprobateur irréductible des hommes et de leur nature incorrigible. Bien que les Philosophes aient voulu récupérer la figure de Diogène pour le rendre non seulement décent, mais également sociable, le cynique moderne s'inscrit fondamentalement en faux contre les idéaux des Lumières. Plus encore, …

84e Congrès de l'Acfas

La liberté transcendantale kantienne : les enjeux de la troisième antinomie de la Critique de la raison pure

Auteur : Sarah Gauthier-Duchesne
Colloque : 339 - États et fluctuations : congrès annuel de la Société de philosophie du Québec
Cela va pratiquement de soi, la liberté est au fondement de la philosophie morale de Kant et on ne saurait nier l'importance qu'elle y occupe. En effet, on ne peut ignorer une proposition aussi pesante que « la liberté […] forme la clef de voûte de tout l'édifice d'un système de la raison pure, y compris de la raison pratique » (Critique  de la raison  pratique,  V, 3). Bien entendu,  ce concept  de  liberté  va  évoluer tout  au  long  des  écrits  kantiens. Nous nous intéressons toutefois au tout début du développement  de ce concept de liberté, avant même l'entrée en jeu des écrits de K…

84e Congrès de l'Acfas

Discussion

Colloque : 339 - États et fluctuations : congrès annuel de la Société de philosophie du Québec

84e Congrès de l'Acfas

Comment penser la relation entre démocratie représentative et démocratie contestataire

Auteur : Dominique Leydet
Colloque : 339 - États et fluctuations : congrès annuel de la Société de philosophie du Québec
Comment penser la relation entre démocratie représentative et les pratiques contestataires portées par des mouvements tel Occupy, les Indignados ou, plus près de nous, le mouvement étudiant du printemps 2012? Je veux esquisser une réponse à cette question qui rende compte de la diversité des expériences de ces citoyens qui participent à différentes pratiques associées à l'une ou l'autre de ces deux types de démocratie (voter, manifester, participer à une association ou militer en politique, pratiquer la désobéissance civile, etc.). Dans la première section de l'exposé, je vai…

84e Congrès de l'Acfas

La parité d'un point de vue juridique

Auteur : Aurélie Lanctôt
Colloque : 339 - États et fluctuations : congrès annuel de la Société de philosophie du Québec

84e Congrès de l'Acfas

Conception et perception du soi : quelles implications pour la classification en psychopathologie?

Auteur : Maude Sills-Néron
Colloque : 339 - États et fluctuations : congrès annuel de la Société de philosophie du Québec
Ian Hacking introduit le concept de maladie transitoire et a démontré l'importance du phénomène d'effet de boucle dans la classification de maladies mentales (The looping effects of human kind, 1995). Ces avancés ont permis de sortir du paradigme naturaliste et d'ouvrir la voie à des catégories plus pragmatiques en psychopathologie. Serife Tekin (2014), à partir du travail de Haking, se questionne sur l'approche à adopter, car les manuels diagnostiques créent des normes de santé mentale qui ont des implications sur la perception de l'agent dérogeant de ces normes. Tekin soutient que…

84e Congrès de l'Acfas

Le laisser-faire économique : de Mandeville à Hayek

Auteur : Marc Larochelle
Colloque : 339 - États et fluctuations : congrès annuel de la Société de philosophie du Québec
La Fable des Abeilles de Bernard de Mandeville suscita un véritable scandale en Angleterre lors de la publication en 1723. Nous croyons que la controverse autour des thèses contenues dans la Fable des Abeilles est paradoxale. Premièrement, comment expliquer que les thèses fondamentales de l'anthropologie morale augustinienne anglaise du XVIIIe siècle qui influencent profondément Mandeville aussi bien que ses détracteurs aient pu produire deux théories contraires sur le plan politique et socio-économique? Et deuxièmement, comment expliquer que des athées tels qu'Ayn…

84e Congrès de l'Acfas

Les facettes du désir d'autrui dans la « Promenade Vernet » de Diderot : témoins d'une dialectique entre la raison et le sentiment

Auteur : Maud Brunet-Fontaine
Colloque : 339 - États et fluctuations : congrès annuel de la Société de philosophie du Québec
Dans ce que Diderot appellera sa « Promenade Vernet », on voit se tracer trois formes interdépendantes du désir d'autrui : physique, esthétique et philosophique. Il dit à un moment souhaiter la présence de la femme qu'il aime et qui l'attire de manière à pouvoir apprécier plus intensément un paysage. Il écrit aussi ceci, alors qu'il désire la présence de ses amis : « c'est pour moi et pour mes amis que je lis, que je réfléchis, que j'écris, que je médite, que j'entends, que je regarde, que je sens. […] Je leur ai consacré l'usage de tous mes sens et de toutes mes facultés ; et c'est peut-ê…

84e Congrès de l'Acfas

L'entreprise démocratique : une autre voie vers la justice sociale

Auteur : Helene Landemore
Colloque : 339 - États et fluctuations : congrès annuel de la Société de philosophie du Québec

84e Congrès de l'Acfas

Discussion

Colloque : 339 - États et fluctuations : congrès annuel de la Société de philosophie du Québec

84e Congrès de l'Acfas

Les réserves visitables et les enjeux de la conservation : le cas du Musée des maîtres et artisans du Québec

Auteur : Isolda Gavidia
Colloque : 340 - Les usages événementiels des collections muséales
 La mission du Musée des maîtres et artisans du Québec est de valoriser l'ingéniosité et la créativité des créateurs et artisans de l'objet fait main dans la tradition et dans sa continuité contemporaine au Québec. En 2013, le MMAQ déménage sa collection de près de 11 000 objets dans une nouvelle réserve externalisée qui répond aux plus récentes normes en matière de sécurité et de conservation. Ce projet de grande envergure – qui lui valut le prix d'excellence en conservation en 2015, de l'AMC – est devenu un prétexte pour tenter l'aventure des réserves visitables. Le Musée s'est préalab…

84e Congrès de l'Acfas

La recherche à l'œuvre : l'exposition dossier dans les musées des beaux-arts

Auteur : Laurier Lacroix
Colloque : 340 - Les usages événementiels des collections muséales
Le succès de la série Picture of the Month à la National Gallery lors de la Deuxième guerre mondiale a incité les musées à reprendre le modèle dans les décennies suivantes. Les grands musées d'art développent cette formule dans les années 1960 et 1970 en l'élargissant. Le tableau vedette n'est plus présenté seul, mais une mini-exposition didactique l'entoure. L'œuvre se démultiplie dans l'espace par l'ajout d'œuvres en rapport, de textes explicatifs, de photographies documentaires. La notice savante que l'on retrouve généralement dans le catalogue imprimé se déploie dans les salles …

84e Congrès de l'Acfas

Mot de bienvenue

Colloque : 340 - Les usages événementiels des collections muséales

84e Congrès de l'Acfas

Une carte blanche à la création : le cas d'Encounters: New Art from Old

Auteur : Lamis Khalife
Colloque : 340 - Les usages événementiels des collections muséales
Dans le cadre de la célébration du nouveau millénaire, la National Gallery de Londres a organisé l'exposition Encounters: New Art from Old. La formule consistait à inviter vingt-cinq artistes contemporains à choisir une œuvre de la collection permanente du musée et de s'en inspirer afin d'en créer une nouvelle. Certaines des œuvres produites pour l'occasion ont été exposées près de leurs sources dans les salles historiques du musée. Cet accrochage anachronique agit de façon directe sur la temporalité de la collection historique en invitant à sa révision, à sa réactualisation, et à m…

84e Congrès de l'Acfas

L'événement : un acte singulier?

Auteur : Didier Prioul
Colloque : 340 - Les usages événementiels des collections muséales
L'évènement,  comme objet singulier qui fait irruption dans un système d'objets déjà constitué, peut être daté de 1785 alors que Jacques-Louis David présente Le Serment des Horaces au Salon. Si l'histoire est bien connue, elle fonde une pratique qui fait de l'évènement un acte esthétique. L'action se trouve ainsi engagée dans l'évènement, elle est à la fois la condition de sa réalisation et de sa réussite. En même temps, la notion d'action est liée à celle de liberté, c'est-à-dire de faire l'évènement, soi-même et par soi-même. Cette stratégie du coup d'éclat prendra un autre…

84e Congrès de l'Acfas

Pause

Colloque : 340 - Les usages événementiels des collections muséales

84e Congrès de l'Acfas

Un regard contemporain dans les collections

Auteur : Marilie Labonté
Colloque : 340 - Les usages événementiels des collections muséales
Dès la fin des années 1980 et le début des années 1990, des Fred Wilson, Marc Dion et Andrea Fraser se sont grandement intéressés à la fois à l'histoire des musées et à leur fonctionnement critiquant quelquefois les pratiques de ces institutions par leurs œuvres. Néanmoins, quoiqu'il puisse s'agir d'un point de départ, les artistes ne sont pas les seuls à avoir lancé un phénomène qui semble s'étendre, et ceci depuis les cinquante dernières années au sein des institutions muséales, soit les interventions d'artistes à l'intérieur des collections historiques. Les musées mêmes deviennent rapid…

84e Congrès de l'Acfas

À la recherche des « objets phares » dans les musées

Auteur : Yves Bergeron
Colloque : 340 - Les usages événementiels des collections muséales
Le développement exponentiel des expositions temporaires constitue l'une des tendances les plus structurantes dans l'histoire contemporaine de la muséologie. Parallèlement à cette tendance, de nombreux musées misent sur le capital de leur collection et s'engagent dans des processus de recyclage qui accordent une valeur exceptionnelle à certaines œuvres ou objets en leur conférant le statut d'« objet-phare ». Ce concept se distingue du chef-d'œuvre dans la mesure où il témoigne d'un discours construit par les musées autour d'une œuvre ou d'un objet qui permet d'en synthétiser la mission. Co…

84e Congrès de l'Acfas

Discussion

Colloque : 340 - Les usages événementiels des collections muséales


Autre type de recherche