Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

1er prix du jury

Ditch Labs

Vaincre le tabagisme grâce à un dispositif médical holistique et intelligent

Ditch Labs veut vaincre le tabagisme, première cause de mortalité évitable dans le monde, grâce à un dispositif médical holistique. En combinant un vaporisateur de nicotine intelligent appelé DitchPen™, une application mobile d’autosoins et de l’intelligence artificielle, Ditch Labs vise à aider chaque patient-e-, de manière personnalisée, efficace et sécuritaire, à mettre fin à sa consommation de cigarettes. Le DitchPen™ imite les sensations associées au tabagisme, ce qui favorise son adoption. Grâce à sa fonction de réduction précise, graduelle et automatique de la nicotine, il limite le risque de mésusage et atténue les symptômes de sevrage. En plus, le programme d’autosoins fournit des informations éducatives et suggère des stratégies comportementales pour réussir à changer ses habitudes. Enfin, à partir des données recueillies au cours du traitement, les algorithmes ajustent ce dernier. Ditch Labs vise la médecine de précision par opposition aux solutions uniques appliquées à tous et à toutes.

Membres de l'équipe
  • Christelle Luce
    Université McGill
  • Olivier Bourbonnais
    École de technologie supérieure (ÉTS)
  • Mehdi El Hassani
    Université de Montréal
  • Eric Hanigan
    Université du Québec à Montréal
  • Naïl Sousa Cordeiro
    HEC Montréal
Mentor-e-
  • Jean-Pierre Desmarais
    Consultant

2e prix du jury

LOC connexion

Simplifier les procédés de construction hors-site

LOC connexion a pour but de commercialiser un dispositif mécanique servant à l’édification rapide et efficace de bâtiments modulaires, c’est-à-dire des bâtiments issus de l’assemblage de modules fabriqués en usine. Répartis dans le plancher des modules, les connecteurs LOC contiennent un système de verrouillage automatisé qui lie un module de façon permanente au module du dessous. Aucune manipulation additionnelle n’est requise : adieu les tirefonds et multiples boulons requis pour fixer les modules ensemble, adieu les zones laissées inachevées dans les modules.

LOC maximise les avantages de la préfabrication en minimisant le temps d’assemblage et les travaux à faire sur le chantier, en plus de faciliter les travaux réalisés en usine. Le projet d’entreprise comprend la valorisation et la maturation de la technologie, la fabrication, la vente et la distribution du produit, ainsi que des services d’expertise associés à l’usage de la technologie.

Membres de l'équipe
  • Laurence Picard
    Université Laval
  • Xavier Picard
    Université Laval
Mentor-e-
  • Gad Sabbatier
    Axelys

3e prix du jury

Ethnocare

Redéfinir les limites de la mobilité physique

Ethnocare™ est une entreprise qui se spécialise dans le développement de produits prothétiques de haute performance, afin d’aider les personnes amputées à être significativement plus actives au quotidien.

À cette fin, la compagnie met de l’avant le système Soft Air™. Celui-ci répond aux troubles de chaleur intense que vivent les personnes amputées, et ce, grâce à l’utilisation de nouvelles matières respirantes, lesquelles remplacent les produits actuels en silicone. De plus, le système résout les problèmes de variation volumétrique du membre résiduel par l’intégration d’un système pneumatique activé par l’usager, réduisant ainsi les points de pression qu’elle ressent dans sa prothèse et qui peuvent causer des blessures.

Membres de l'équipe
  • Louis-Philippe Garneau
    Université Laval
  • Marc-Antoine Malouin-Lizotte
    Université Laval
  • Vincent Breton
    Université Laval
Mentor-e-
  • Jean-Pierre Robert
    CTS

Prix du public

Inter-Phase Analytics

Des biomarqueurs cohérents pour faire la lumière sur les troubles psychiatriques

Il est courant que des analyses biologiques soient effectuées lorsque l’on consulte un médecin ou qu’on se rend à l'hôpital. Ces analyses aident les médecins à poser les bons diagnostics et à proposer rapidement les traitements les plus appropriés. Malheureusement, il n’existe pas de telles analyses pour les maladies psychiatriques : dans ce cas, les diagnostics ne peuvent reposer que sur l’analyse des symptômes et des réponses aux traitements proposés, ce qui prend généralement plusieurs années. Durant ce délai, la maladie progresse et les patient-e-s doivent souvent subir des hospitalisations lourdes, parfois traumatisantes, et extrêmement coûteuses.

Notre projet vise à proposer rapidement à ces patient-e-s et à leurs médecins un test innovant capable d'identifier un biomarqueur spécifique de la maladie bipolaire. La diffusion d’un tel test favoriserait des diagnostics rapides et la mise en place de traitements adéquats dans des phases précoces de cette maladie, et contribuerait à la déstigmatisation des personnes atteintes.

Membres de l'équipe
  • Paul Parant
    Université Laval
  • François Paquet-Mercier
    Université Laval
Mentor-e-
  • Pierre Marquet
    Université Laval

Mention de l'Innovateur en chef du Québec

Poly-E-Skin

Redonner à l'être humain la pleine perception et sensation de son environnement

Le projet Poly-E-Skin s’attache à développer des solutions technologiques dans le domaine de la perception tactile. Nous avons mis au point une peau électronique conçue pour redonner le sens du toucher aux personnes ayant perdu l’usage d’un membre. Cette peau bio-inspirée s’appuie sur une nouvelle technologie de capteurs qui reproduisent le fonctionnement des mécanorécepteurs humains et de leur architecture neuronale. Grâce à un traitement intégré des données tactiles et à un système de retour tactile, la Poly-E-Skin est capable de distinguer et de classifier différents gestes tactiles ainsi que les interactions résultant de son contact, puis de retransmettre ces informations à l’utilisateur-trice. Cette innovation aidera les personnes amputées à reprendre  conscience des gestes tactiles effectués sur leur membre, ou encore, amènera les exosquelettes à mieux s’adapter au comportement des patient-e-s.

Membres de l'équipe
  • Cyril Bounakoff
    Université de Sherbrooke
  • Valois Frappier
    Université de Sherbrooke
Mentor-e-
  • René Houle
    ACET

Finaliste

Vega BioImagerie

Améliorer l’accès à la médecine de précision en traitement contre le cancer

La mission de Vega BioImagerie est de rapprocher l’oncologie de la médecine de précision en aidant les pathologistes à effectuer un meilleur choix de traitements pour les personnes atteintes  de cancer. Actuellement, pour certains cancers, le choix repose sur la coloration d’une biopsie. Les échantillons sont analysés qualitativement par les pathologistes, qui, grâce à la coloration, estiment les chances de succès du médicament, avec un taux d’erreur variant de 7 à 30 % selon la pathologie. Notre technologie vient combler un besoin criant pour un test quantitatif et multiplexé dans le domaine du diagnostic des cancers tumoraux.

La technologie de Vega BioImagerie est constituée de nanobilles de couleur permettant d’identifier plusieurs marqueurs cancéreux d’intérêt au sein d’un même échantillon. Grâce à un dispositif optique, ces nanobilles apparaissent comme des points individuels et l’on peut désormais affecter un score objectif à la tumeur.

Membres de l'équipe
  • Cécile Darviot
    Polytechnique Montréal
  • Julien Fillion
    Polytechnique Montréal
Mentor-e-
  • Gad Sabbatier
    Axelys