Imprimer

Appel de participation

Organisation du concours 

1 - Pour en savoir plus sur le concours, consultez l'Appel de participation du concours 

2 - Les étudiants sont encouragés à consulter tous les détails du concours dans le Cahier de présentation

3 - Remplir la Formulaire d'inscription qui sera à envoyer au plus tard le 31 décembre 2018 aux sociétés de Valorisation (voir le Formulaire) ou à Gwénola Maguelonne à l'Acfas. Si vous n'avez pas pu envoyer votre formulaire d'inscription avant cette date, merci de contacter Gwénola Maguelonne afin de connaître les modalités pour participer.

4 - Le Dossier de candidature (1 par équipe) sera à envoyer au plus tard le 31 janvier 2019, entièrement complété avec les justificatifs demandés, à Gwénola Maguelonne à l'Acfas

 

Préparation et formation

Des formations sont offertes à tous, dispensées par des experts issus des sociétés de valorisation afin de les aider à établir un plan d’affaires, à remplir leur dossier de présentation, etc.Les séances de formations se dérouleront durant le mois d'octobre et au début du mois de novembre. Le calendrier exact sera communiqué prochainement.

Une fois constituées, les équipes devront se rapprocher des sociétés de valorisation pour bénéficier de leur accompagnement et les équipes auront jusqu’au 31 janvier 2019 pour remettre leur dossier de candidature rempli à l’Acfas.

 

Critères d'admissibilité

Pour participer au concours, les étudiants doivent satisfaire aux conditions d’admissibilité suivantes :

  • être inscrits dans un établissement supérieur canadien en 2018-2019 (session d’automne 2018 ou d’hiver 2019);
  • être francophones ou s’exprimer en français;
  • être disponibles pour se rendre à la phase finale le 19 mars 2019. Les frais de déplacement au moindre coût seront remboursables sur factures. Les détails concernant la finale seront communiqués aux équipes sélectionnées le 20 février 2019;
  • présenter une innovation issue de travaux de recherche mené dans une université ou un établissement affilié.

 

Projets

  • L’innovation technologique doit être issue de recherches faites au sein d’un établissement d’enseignement supérieur canadien ou d'un établissement affilié et devra faire (ou avoir fait) l’objet d’une déclaration d’invention auprès de l’institution d’enseignement suite à la candidature au concours;
  • Les déclarations d’invention des projets devront être transférées par l’institution d’enseignement à l’une des trois sociétés de valorisation (Aligo, Univalor ou Sovar pour les établissements québécois), qui agira comme guide pour la préparation du dossier;
  • Pour les candidats issus d'établissements hors Québec, ils devront se rapprocher de l'équivalent des sociétés de valorisation (SVUs) dans leur province (ces dernières entreront en contact avec les SVUs au Québec);
  • Les mentors pourront proposer des projets aux étudiants mais les étudiants intéressés à participer pourront, s’ils le souhaitent, proposer leur propre projet (à condition qu'il soit issu des fruits de la recherche universitaire);
  • La technologie présentée devra  faire l’objet de droits de propriété intellectuelle (au sens large) : potentiel de brevet (déposé ou non déposé), droits d’auteur, dessin industriel, secret commercial, etc. 
  • Dans le dossier de candidature, la présentation de chaque projet devra inclure un devis techniques de celui-ci et un plan d’affaires.

 

Règlements

L’ensemble des règlements du concours Génies en affaires sont disponibles dans le Cahier de présentation

 

Rôle et accompagnement des sociétés de valorisation auprès des étudiants participants

Les sociétés de valorisation sont des partenaires actifs qui accompagneront les étudiants tout au long du processus du concours. Elles aideront les équipes à développer leur technologie mais aussi leur plan d’affaires.

Pour proposer ou trouver un projet et participer au concours Génies en affaires, les personnes intéressées peuvent s’adresser à une personne contact du concours dans chaque établissement d’enseignement supérieur québécois ou à une personne responsable du concours au sein d’une société de valorisation :

Universités :

  • École de technologie supérieure
  • Polytechnique Montréal  Université Concordia 
  • Université de Montréal
    • Corinne Benquet, conseillère en valorisation et transfert technologique, Bureau Recherche – Développement – Valorisation (BRDV)
  • Université de Sherbrooke
    • Josée Maffett, directrice de section – Gestion des subventions et contrats
  • Université du Québec à Montréal (UQAM)
  • Université du Québec à Rimouski (UQAR)
  • Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)
  • Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)
    • Walid Ghie, Directeur du module de l’École de génie
  • Université du Québec en Outaouais (UQO)
  • Université Laval
    • Marie Nadeau, conseillère au développement de la recherche, Faculté des Sciences et de Génie
    • Sophie Veilleux, Professeure agrégée, Département de management
  • Université McGill

Sociétés de valorisation :