Aller au contenu principal
Il y a présentement des items dans votre panier d'achat.
88e Congrès de l'Acfas
Auteur et co-auteurs
Florian Naye
UdeS - Université de Sherbrooke
Yannick Tousignant-Laflamme et Simon Décary
Université de Sherbrooke, Université de Sherbrooke
5a. Résumé

La lombalgie (LBP) est la principale cause d’incapacité dans le monde. Les évidences démontrent que la gestion de la LBP doit se faire avec une approche qui considère l’ensemble des facteurs biopsychosociaux. Dans cette perspective, nous avons proposé le Modèle de Gestion des Vecteurs de Douleur et d’Incapacité (MGVDI) pour guider sa prise en charge en réadaptation. Cependant, pour soutenir les cliniciens à déterminer le profil biopsychosocial du patient basé sur le MGVDI, il est nécessaire de développer une échelle de cotation. L’objectif de cette étude était ainsi de valider et estimer la fiabilité inter-juges de cette échelle.

L'échelle proposée contient des items qui évaluent la présence d’éléments problématiques pour chacun des 5 domaines du modèle. Au cours d'un atelier portant sur le MGVDI, chaque participant a été invité à établir le profil biopsychosocial (déterminer la contribution relative des 5 domaines du MGVDI) à partir de 2 vignettes cliniques en utilisant l'échelle de cotation. Pour chaque domaine, nous avons calculé la proportion de participants ayant choisi la réponse la plus fréquente. La méthode de Wilson nous a permis de déterminer la fiabilité inter-juges avec un intervalle de confiance à 95%. Selon la complexité du cas, l'échelle présente une fiabilité inter-juges de modérée à bonne (>0.5 par domaine). Cependant, les IC95% soulignent la nécessité d'affiner le contenu de l‘ateliers et/ou de l’échelle pour améliorer la fiabilité pour certains domaines.