Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.
Auteur et co-auteurs
Elise Cournoyer Lemaire
UdeS - Université de Sherbrooke
Christine Loignon et Karine Bertrand
Université de Sherbrooke, Université de Sherbrooke
5a. Résumé

Les jeunes adultes vivant en situation d’itinérance sont particulièrement vulnérables aux conséquences néfastes de la consommation problématique de substances psychoactives (SPA). Bien que plusieurs se sortent du cycle de la consommation sans l’aide des services, la littérature est centrée sur leurs difficultés alors que les moyens qu’ils utilisent pour promouvoir leur bien-être demeurent méconnus. Néanmoins, plusieurs raisons portent à croire que la musique pourrait jouer un rôle important dans la promotion du bien-être des jeunes en difficulté. L’objectif de cette étude est de décrire et comprendre le rôle de la musique dans le bien-être global des jeunes vivant en situation d’itinérance et qui consomment des SPA. Ainsi, 25 jeunes de 18 à 30 ans participeront à des entrevues qualitatives semi-dirigées portant sur leur expérience quant à l’impact de la musique sur le bien-être, lesquelles font l’objet d’une analyse thématique itérative. Les résultats préliminaires montrent l’importance marquée de la musique pour ces jeunes ainsi que leur capacité à adapter son utilisation pour répondre aux difficultés auxquelles ils sont confrontés, notamment via son impact sur les dimensions émotionnelle, sociale et psychologique du bien-être. En termes de réduction des méfaits, cette étude contribuera à comprendre l’utilisation des ressources des jeunes dans la promotion de leur bien-être global et à développer des interventions de proximité adaptées qui tiennent compte de leurs forces.