Aller au contenu principal
À coup de redoux

Joan Vallerand

Université du Québec à Montréal

À coup de redoux

De grands froids ont formé une couche de glace le long des berges de la rivière Richelieu, à la hauteur de Saint-Jean. Après une décrue, cette croûte glacée est demeurée suspendue au-dessus de l’eau. Mais, à la faveur d’un redoux, des petits glaçons ont commencé à croître. Stoppés par le retour du gel, ils se réfléchissent maintenant sur une mince couche de nouvelle glace. Ces capricieuses oscillations autour du point de congélation risquent de se multiplier avec les changements climatiques. (Photographie numérique)