Aller au contenu principal
L’école de la vie lacustre

Fèmy Fagla - PRIX HUMAIN-NATURE, parrainé par Espace pour la vie

Université du Québec à Montréal

L’école de la vie lacustre

Chaque matin, ce jeune garçon se juche sur son radeau de fortune : un assemblage de bidons de plastique. Armé de sa perche, il parcourt 5 kilomètres pour rejoindre son école située à Ganvié, une cité lacustre de 40 000 habitants. Un bel exemple de débrouillardise propre aux populations de ces villages perchés sur les eaux du lac Nokoué, au Bénin. Le chercheur en urbanisme documente leur mode de vie et leur capacité d’adaptation dans un contexte de changements climatiques. (Photographie numérique)