Imprimer

Finaliste

Manel Ghribi

Université du Québec à Trois-Rivières

S’assembler pour composer

S’assembler pour composer

Si cet assemblage peut être confondu avec la chevelure de la statue grecque de l’Apollon du Belvédère, il s’agit en réalité d’un amas de cellules bactériennes (des Bacillus) formant un biofilm. Cette communauté cellulaire de micro-organismes est ici réunie pour composer une structure produisant du bioplastique, biodégradable bien sûr… (Largeur de l’image : 9,2 millimètres; microscopie électronique à balayage)