Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.
Pour diffusion immédiate

Québec, le 1er octobre 2021 – Le 89e Congrès de l’Acfas, qui se tiendra du 9 au 13 mai 2022 à l’Université Laval, aura comme président d’honneur le biologiste, humoriste, auteur et animateur Boucar Diouf.

La rectrice de l’Université Laval, Sophie D’Amours, et le président du conseil d’administration de l’Acfas, Jean-Pierre Perreault, en ont fait l’annonce aujourd’hui en compagnie du maire de la Ville de Québec, Régis Labeaume, et de la vice-rectrice à la recherche, à la création et à l'innovation de l'Université Laval, Eugénie Brouillet. 

Boucar Diouf, président d’honneur

Boucar Diouf est passé maître dans l’art de créer des ponts entre la recherche scientifique et les grands enjeux sociétaux. Passionné de la langue française et vulgarisateur scientifique de talent, il a permis à la société de mieux comprendre le monde scientifique qui l’entoure.

Comme les honneurs ne viennent pas seuls, rappelons que Boucar Diouf est aussi cette année récipiendaire d’un doctorat honoris causa de l’Université Laval.

« Pour moi, l’Acfas a toujours été un haut lieu de rencontres humaines et de partage du savoir. Mais, en ces temps où le brouillage de la frontière entre le vrai et le faux a ramené une pénombre qu’on croyait disparue, l’Acfas représente aussi une source inépuisable de lanternes qui permettent d’éclairer les chemins pour mieux faire face aux défis sociétaux et environnementaux que nous traversons », a souligné le président d’honneur du 89e Congrès de l’Acfas, Boucar Diouf.

Le président d’honneur offrira, lors du Congrès, en mai prochain, une conférence intitulée « L’adaptation selon Boucar ». Cette conférence sera présentée dans le cadre des activités Science-moi!, une programmation, accessible à des publics variés, visant un dialogue sciences-société, qui sera déployée à travers la ville de Québec.

Un congrès ouvert sur le monde

Lors du 89e Congrès de l’Acfas, ce sont près de 6 000 congressistes en provenance de près de 40 pays de la francophonie qui sont attendus, tant en ligne que sur place, à l’Université Laval. À l’occasion de ce moment effervescent pour la communauté scientifique francophone mondiale, ce sont entre 3 500 et 4 000 communications qui seront présentées.

Le rayonnement dans la francophonie s’annonce d’une ampleur inégalée grâce, notamment, aux infrastructures numériques déployées qui permettront de joindre des publics partout sur le globe en simultané.

L’année 2022 marquera aussi le 100e anniversaire de la création de l’Acfas. « En 89 ans de congrès de l’Acfas, l’Université Laval a accueilli l’événement 20 fois. C’est dire l’importance historique qu’a eue l’établissement dans le développement de notre organisation. Nous sommes donc extrêmement heureux d’ouvrir les festivités du centenaire de l’association à l’Université Laval. Lancer les célébrations à Québec est un symbole fort qui nous permettra de rendre hommage aux premiers grands rassemblements scientifiques de l’Acfas et aux efforts déployés par les figures marquantes de notre histoire pour le développement d’une communauté scientifique francophone au Canada », a indiqué le président du conseil d’administration de l'Acfas, Jean-Pierre Perreault.

Un congrès à l’image de l’Université Laval

Pour la toute première université francophone à voir le jour en Amérique, la valorisation de la langue française en tant que langue de partage du savoir scientifique est capitale. « Accueillir le 89e Congrès de l’Acfas est l’occasion, une fois de plus, de démontrer que la communauté de recherche de l’Université Laval est ouverte sur le monde et qu’elle occupe une place importante dans la francophonie », a précisé la rectrice de l’Université Laval, Sophie D’Amours.

Sur le thème « Sciences, innovations et sociétés », le 89e Congrès de l’Acfas se tiendra pour la première fois de son histoire en mode hybride. Pour l’Université Laval, leader canadien en technopédagogie, cette formule est tout à fait adaptée à un contexte de partage des connaissances par des canaux multiples qui lui sont déjà bien connus.

Les préparatifs pour le congrès vont déjà bon train. L’appel de propositions pour présenter une communication ou organiser un colloque est d’ailleurs toujours en cours, et ce, jusqu’au 12 octobre prochain.

« Je suis persuadée que le 89e Congrès de l’Acfas nous permettra de positionner les sciences comme des moteurs cruciaux d’innovation, dans des sociétés de plus en plus complexes. En mai prochain, nous allons célébrer les sciences libres et partagées, dans toute la diversité de leurs expressions et la richesse de leurs approches », a fait valoir la vice-rectrice à la recherche, à la création et à l’innovation de l’Université Laval, Eugénie Brouillet.

Un congrès à l’accent d’Amérique

Accueillir le 89e Congrès de l’Acfas à l’Université Laval, c’est aussi recevoir la communauté scientifique de la francophonie à Québec. Berceau de la francophonie en Amérique du Nord, riche d’une grande histoire, joyau du patrimoine de l’UNESCO, la ville de Québec est aussi une ville dynamique où l’innovation est au cœur du développement économique et social.

« À Québec, nous nous appuyons sur la recherche pour mettre sur pied des projets qui améliorent la qualité de vie de nos citoyens. C’est donc un honneur pour nous d’accueillir le 89e Congrès de l’Acfas, un organisme qui diffuse le savoir en français, a déclaré le maire de Québec, Régis Labeaume. Nous sommes impatients de voir les idées novatrices qui sortiront de la tête des milliers de chercheurs réunis à l’Université Laval. »

Engagée dans son milieu et envers les collectivités, l’Université Laval s’inscrit comme un partenaire majeur des grands acteurs de la Ville de Québec et une force fédératrice en matière de développement, de recherche et d’innovation. C’est dans cet esprit que les congressistes seront accueillis et échangerons dans une perspective de circulation des idées autant à l’échelle locale qu’internationale.

À propos de l'Acfas

L'Acfas, qui célébrera son 100e anniversaire de mai 2022 à juin 2023, fait rayonner les savoirs comme moteur de développement de nos sociétés en rassemblant les acteurs de la recherche au sein de la francophonie. Résolument tournée vers l'avenir, elle est un puissant vecteur de démocratisation et de communication scientifique. Elle valorise les chercheur-se-s de toutes les disciplines, ainsi que l'excellence en recherche.

À propos de l’Université Laval

Université d’impact, animée par un esprit d’innovation et la recherche de l’excellence, l’Université Laval fait partie des principales universités de recherche au Canada, se classant au 7e rang avec des fonds de plus de 400 M$ alloués à la recherche l’an dernier. Leader en formation à distance, elle compte plus de 1 650 professeurs, plus de 2 300 chargés de cours et autres membres du personnel enseignant et de recherche qui partagent leur savoir avec quelque 55 000 étudiants annuellement, dont 29 % aux cycles supérieurs. L’Université valorise la diversité et est fière des membres de sa communauté, qui proviennent de 135 pays. Plus ancienne université francophone d’Amérique du Nord, l’Université Laval a formé à ce jour plus de 326 000 personnes qui participent, chacune à leur façon, au progrès des sociétés. www.ulaval.ca 

 

-30-

 

Source :

Simon La Terreur

Relations médias

Université Laval

T. : 418 656-2131 poste 404159

C. : 418 803-8814

simon.laterreur@dc.ulaval.ca

 

Renseignements :

Gwénola Maguelonne

Directrice du Congrès

Acfas

C. : 438-498-0353

gwenola.maguelonne@acfas.ca

 

Caroline Roy

Gérance

Boucar Diouf

info@boucar-diouf.com