Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.
Casinius Fantodji
Finaliste

Canisius Fantodji

INRS - Institut national de la recherche scientifique

Facteurs immunologiques et environnementaux et risque de maladies inflammatoires de l’intestin : analyse selon le parcours de vie

Votre profil en bref...

Après mon baccalauréat en sciences infirmières et obstétricales, j’ai fait mes premières expériences dans le milieu de la recherche à l’Institut de recherche pour le développement (IRD-Paris) Bénin.  J’ai ainsi participé activement à plusieurs projets, en particulier au projet SEPSIS, dont l’objectif était d’identifier les dysfonctionnements immunitaires associés au risque de sepsis chez des prématurés. J’ai ensuite poursuivi mes études supérieures par un master en santé publique, spécialité épidémiologie, à l’Université de Bordeaux (France). Passionné par l’épidémiologie des maladies auto-immunes et inflammatoires, j’effectue actuellement un doctorat en épidémiologie et immunologie sur l’étiologie des pathologies chroniques inflammatoires intestinales à l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) Canada.

 

Voici les réponses personnelles de la personne finaliste à trois questions :

 

  • Avez-vous déjà tenté de vulgariser votre thèse pour votre famille? Qu’est-ce qui a constitué le plus gros défi? Ce processus a-t-il suscité des réactions cocasses?

Oui, j’ai tenté de vulgariser mon sujet de recherche pour ma famille. Le plus gros défi, c’était de trouver les termes adéquats, clairs et simples pour expliquer mon projet. J’utilise souvent des exemples imagés pour faire passer mon message. Mes proches trouvent mon projet fascinant et chaque fois ils cherchent à connaître mes avancées.

 

  • Pour vous, que représente votre recherche : un rêve d’enfance devenu réalité, un choix de carrière réfléchi, etc.?

Cette recherche m’a offert l’opportunité d’avoir un profil multidisciplinaire, c’est ce que j’ai toujours voulu. Elle me permet d’utiliser des concepts et mécanismes immunologiques combinés aux méthodologies épidémiologiques pour répondre à une question d’intérêt scientifique.

 

  • Au quotidien, à quoi ressemble votre vie d’étudiant-e chercheur-euse? Quelle est l’expérience la plus enrichissante que vous avez vécue en tant que chercheur-euse?

Je suis actuellement en deuxième année de doctorat. Je passe une partie de ma journée à effectuer des analyses statistiques au laboratoire. Je participe également à des séminaires de recherche. J’effectue parfois des présentations à des congrès scientifiques. Les prochaines semaines seront essentiellement consacrées à la rédaction de ma thèse et d’articles scientifiques.

 

  • Pourquoi avez-vous décidé de participer au concours Ma thèse en 180 secondes?

J’aime parler de mes travaux de recherche. Ma thèse en 180 secondes est une belle plateforme de partage de connaissances scientifiques. Ce concours permet de développer des qualités de communicateur-trice utiles pour une carrière en recherche. J’ai donc décidé de participer à cet exercice de vulgarisation qui rend accessibles les avancées scientifiques au grand public.