Aller au contenu principal
Il y a présentement des items dans votre panier d'achat.
Anaïde Thibault
Finaliste

Anaïde Thibault

École de technologie supérieure

Simplification et automatisation de l'estimation des surfaces corporelles brûlées sur des modèles 3D personnalisés de patients à partir d'images 2D en contexte clinique d'urgence

Votre profil en bref...

Depuis toute petite, j’ai toujours été curieuse de tout et apprendre de nouvelles choses est devenu mon passe-temps favori. La science m’a particulièrement attirée et j’aime trouver des solutions aux problèmes du quotidien. Cette curiosité et ce désir de mettre mes connaissances au service d’autrui m’ont naturellement menée aux études supérieures, pour enfin arriver au doctorat. Je suis plutôt perfectionniste et j’essaie toujours d’aller au bout de ce que j’entreprends. J’aime m’impliquer dans des activités diverses qui me permettent de rencontrer de nouvelles personnes, de discuter librement et d’avoir de nouveaux points de vue. Le sport est aussi une partie importante de ma vie. Après tout, comme on dit : un esprit sain dans un corps sain.

 

Voici les réponses personnelles de la personne finaliste à trois questions :

 

  • Avez-vous déjà tenté de vulgariser votre thèse pour votre famille? Qu’est-ce qui a constitué le plus gros défi? Ce processus a-t-il suscité des réactions cocasses?

Oui. L’un des plus gros défis a été de prendre du recul sur ma recherche, afin d’être capable de la vulgariser suffisamment pour que mes explications soient compréhensibles par tous et toutes. C’est parfois difficile de se mettre à la place de personnes qui ne sont pas dans un champ d’expertise aussi poussé, mais c’est tout l’intérêt de cet exercice de vulgarisation. 

 

  • Pour vous, que représente votre recherche : un rêve d’enfance devenu réalité, un choix de carrière réfléchi, etc.?

Ma recherche est la combinaison de tous les domaines qui m’ont particulièrement intéressée depuis des années : la santé, les sciences et l’informatique. Ce projet représente ce chemin de vie, ces connaissances et ces expériences qui m’ont permis d’arriver ici aujourd’hui, afin de pouvoir participer à ma façon au bien-être des patient-e-s.

 

  • Au quotidien, à quoi ressemble votre vie d’étudiant-e chercheur-euse? Quelle est l’expérience la plus enrichissante que vous avez vécue en tant que chercheur-euse?

En tant qu’étudiante-chercheuse, mon quotidien est assez varié. Cependant, je passe la majorité de mon temps à l’ordinateur à lire des articles scientifiques, à tester des méthodes pour trouver des solutions pour mon projet de recherche et, globalement, à faire un suivi scientifique et administratif du projet. Comme j’évolue dans un contexte de laboratoire vivant, les clinicien-ne-s, les patient-e-s, les ingénieur-e-s, les chercheur-euse-s et les étudiant-e-s travaillent ensemble pour faire avancer la recherche. Ces moments de partage des connaissances et d’entraide avec eux sont les expériences les plus enrichissantes que j’ai eues.

 

  • Pourquoi avez-vous décidé de participer au concours Ma thèse en 180 secondes?

Ma thèse en 180 secondes est un excellent défi! Ce concours me permet de prendre du recul sur mon projet, de communiquer plus facilement avec mes proches et mes collègues, et de transmettre et partager ma passion pour la recherche. C’est une très belle vitrine de ce que la recherche représente à travers le monde et de ce qu’elle a à offrir à chacun-e d’entre nous.