Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Le mardi 10 mai 2022

La participation des jeunes en difficulté est un angle mort des sciences sociales. Trop souvent absents des études, ces jeunes sur lesquels on porte le regard sont associés au non-engagement, à un caractère improbable ou aux difficultés de participation. Il en ressort l’impression qu’il est difficile d’intervenir pour promouvoir leur participation politique, sociale ou citoyenne. Cela renforce les perspectives d’analyse orientées vers les manques ou vers les obstacles qu’ils auraient à franchir pour s’engager. Dans le contexte actuel de vogue participationniste ou de promotion tous azimuts de la participation des usagers, certains dispositifs instrumentalisent les jeunes en difficulté pour prévenir leur exclusion sociale, les (ré)insérer.

Nos travaux (Greissler, Lacroix et Morissette, 2020) jettent un éclairage théorique, conceptuel et méthodologique sur ce sujet propulsé sur le devant de la scène politique et sociale. Ce champ de recherche n’étant pas défini, comme l’est par exemple la participation électorale, il est important de réfléchir à ce qu’est la participation des jeunes en difficulté, la manière dont elle émerge et dont on peut l’étudier. Des questions sont ainsi soulevées : 1) Comment définir la participation et circonscrire un objet de recherche qui concerne les jeunes en difficulté, quels outils théoriques mobiliser pour tenir compte de toutes les formes d’engagement, même les plus improbables? 2) Comment prendre en considération la participation selon un processus où les intervenants, et particulièrement les milieux de vie, ont au quotidien, dans le formel et l’informel, un rôle de levier? et 3) Comment traiter des enjeux de recherche comme l’échantillonnage et les biais, le recrutement, la création d’un espace de parole et de recherche, la place et la posture de chercheur-se, les stratégies d’analyse des discours, la prise en compte du contexte d’intervention, entre autres? C’est le but de ce colloque qui devrait pouvoir répondre à certaines questions à partir de travaux récents sur le sujet.

Lire la suite »
Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 400 - Sciences sociales

Responsables

  • Elisabeth Greissler
    UdeM - Université de Montréal
  • Isabelle Morissette
    UQAM - Université du Québec à Montréal
  • Isabelle Lacroix
    Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire
Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 00 à 09 h 15
Communication orale
Communications orales
Accueil et mot d’introduction
Présidence/Animation : Elisabeth Greissler (UdeM - Université de Montréal)
Discutant-e- : Elisabeth Greissler (UdeM - Université de Montréal), Isabelle Lacroix (Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire), Isabelle Morissette (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Uniquement en ligne
Résumé de la session
09 h 15 à 10 h 15
Communication orale
Communications orales
La participation des jeunes en difficulté : enjeux théoriques et conceptuels
Présidence/Animation : Elisabeth Greissler (UdeM - Université de Montréal)
Discutant-e- : Elisabeth Greissler (UdeM - Université de Montréal), Isabelle Lacroix (Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire), Isabelle Morissette (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Uniquement en ligne
Résumé de la session
09 h 15
Jeunesse, mouvement social et espace public : interroger les pratiques culturelles des jeunes dans un contexte de répression
Tinhinane Adjtoutah (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
09 h 35
S’engager depuis les marges : des étudiant·e s bénévoles en quête de réparation socio-scolaire ?
Emily Lopez (Aix-Marseille Université, )
Résumé
09 h 55
La participation juvénile à l'épreuve du processus socio-judiciaire au Québec
Marie Dumollard (Université Laval), Anta Niang (Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux)
Résumé
10 h 15
Pause
10 h 30 à 11 h 20
Communication orale
Communications orales
La participation des jeunes en difficulté : enjeux théoriques et conceptuels (suite et fin)
Présidence/Animation : Elisabeth Greissler (UdeM - Université de Montréal)
Discutant-e- : Elisabeth Greissler (UdeM - Université de Montréal), Isabelle Lacroix (Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire), Isabelle Morissette (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Uniquement en ligne
Résumé de la session
10 h 30
La participation des enfants au cours des processus décisionnels : l’approche diachronique comme méthode pour saisir des dynamiques complexes en contexte de protection de l’enfance
Elodie Faisca (Université Paris Nanterre )
Résumé
10 h 50
Discussion
11 h 20 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Les dispositifs de participation des jeunes en difficulté : perspectives d’analyse et enjeux
Présidence/Animation : Isabelle Morissette (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Discutant-e- : Elisabeth Greissler (UdeM - Université de Montréal), Isabelle Lacroix (Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire), Isabelle Morissette (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Uniquement en ligne
Résumé de la session
11 h 20
La participation des jeunes « en difficulté » dans une association de protection de l’enfance : analyser les emboîtements et les tensions entre des logiques d’action plurielles
Valérie Becquet (Cergy Paris Université), Pascal Fugier (EMA, CYU), Ruggero Iori (EMA, CYU)
Résumé
11 h 40
Susciter une « parole libre » chez les jeunes dit·e·s « en difficulté » ou leur inculquer des valeurs militantes ? Quelques réflexions à partir de l’étude d’un « milieu de vie »
Francesca Quercia (HETSL (HES-SO)), Christophe Delay (Haute école du travail social et de santé Lausanne)
Résumé
12 h 00
Pause

Après-midi

13 h 00 à 14 h 30
Communication orale
Communications orales
Les dispositifs de participation (par et pour) des jeunes en difficulté : perspectives d’analyse et enjeux
Présidence/Animation : Isabelle Morissette (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Discutant-e- : Elisabeth Greissler (UdeM - Université de Montréal), Isabelle Lacroix (Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire), Isabelle Morissette (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Uniquement en ligne
Résumé de la session
13 h 00
Les pratiques d’intervention sous contrainte en milieu de vie : l’approche d’intervention des maisons de jeunes en contexte de Covid-19
Marie Lefebvre (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
13 h 20
Étude de cas : La maison des jeunes, un espace de participation et de prise de parole pour les jeunes.
Elizabeth Perron (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi), Olivier Riffon (Université du Québec à Chicoutimi)
Résumé
13 h 40
La participation citoyenne des jeunes en dépit de l’adversité. Imaginer le changement social à la marge du politique
Evelyne Baillergeau (Université d'Amsterdam), Gerlieke Veltkamp (Université d'Amsterdam)
Résumé
14 h 00
Discussion
14 h 30
Pause
14 h 45 à 16 h 30
Communication orale
Communications orales
Les cadres méthodologiques d’étude de la participation des jeunes en difficulté
Présidence/Animation : Isabelle Lacroix (Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire)
Discutant-e- : Elisabeth Greissler (UdeM - Université de Montréal), Isabelle Lacroix (Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire), Isabelle Morissette (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Uniquement en ligne
Résumé de la session
14 h 45
Méthodologie appliquée à la cartographie participative des jeunes dans un contexte de risque d’inondation au Cameroun
Stanislas Betto Djeutcha (Université de Douala)
Résumé
15 h 05
Population en grande difficulté : comment penser la place du chercheur-intervenant ?
Bengie Alcimé (Université de Paris)
Résumé
15 h 25
La reconnaissance du savoir expérientiel : récit d’un processus de recherche-action participative sur la participation en protection de la jeunesse
Rosita Vargas Diaz (Université Laval), Geneviève Caron (co-chercheure pair), Jessica Côté-Guimond (ENAP - École nationale d'administration publique), Jessy Steve Gagne (UdeM - Université de Montréal), Junior Nicolas (co-chercheur pair), Émilie Roy (Mouvement Jeunes et Santé Mentale), Marcelle Partouche (Lotus Collective)
Résumé
15 h 45
La participation des jeunes en recherche : « Tu ne vas pas juste chercher mes idées tu m’amènes à créer »
Mélissa David (UQO - Université du Québec en Outaouais), Vicky Lafantaisie (Université du Québec en Outaouais), Aude Villatte (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Résumé
16 h 05
Discussion