Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Le mardi 4 mai 2021

Au Québec, on compte de nombreuses espèces exotiques envahissantes, dont certaines ont des impacts négatifs sur la faune et la flore indigènes ou sur les activités humaines. La présence d’une espèce peut avoir un impact négatif sur un écosystème donné en modifiant son fonctionnement et le type de biens et services qu’il fournit. Quand une espèce envahissante occupe la place d’espèces indigènes, la biodiversité s’en trouve menacée. Une espèce exotique envahissante peut aussi affecter les activités économiques ou récréatives d’une région, ce qui incitera certains organismes à essayer de l’éliminer, ou tout au moins d’en contrôler la dispersion.

Les interventions de contrôle ou d’élimination nécessitent une cartographie détaillée des individus (plantes, animaux) indésirables afin de cibler les zones d’interventions et par la suite, de déterminer l’efficacité des méthodes utilisées. Or, de tels relevés sont coûteux en matière de temps et de main-d’œuvre, des ressources qui devraient plutôt être allouées à l’élimination et au contrôle. C’est pourquoi plusieurs chercheurs explorent diverses méthodes pour cartographier la distribution des espèces envahissantes de façon automatisée. Ces nouvelles méthodes constituent un pôle d’attraction pour la relève, plus particulièrement auprès des étudiants du premier cycle universitaire.

Le colloque cherche à offrir une vitrine où les chercheurs impliqués dans la recherche sur les espèces exotiques envahissantes pourront présenter les résultats de leurs travaux et où les intervenants impliqués dans des activités de contrôle pourront partager leurs expériences et leurs expertises. Les participants au colloque proviennent d’horizons variés : milieu universitaire, organismes gouvernementaux et organismes à but non lucratif. Les présentations devraient donc pouvoir intéresser également les non-spécialistes.

Ce colloque aura lieu le mardi 4 mai 2021, probablement sur le campus de l’Université Bishop’s. Le local où aura lieu le colloque sera annoncé sur le site de l’Acfas le 3 avril. 

Les présentations porteront sur la cartographie des espèces envahissantes, leur biologie, leurs impacts ainsi que sur les mesures de contrôles testées au Québec.

Lire la suite »

Remerciements

Nous tenons à remercier l’université Bishop’s et l’université de Sherbrooke pour leur appui financier, indispensable à la tenue de ce congrès et la mise sur pieds de ce colloque.

Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 200 - Sciences naturelles, mathématiques et génie

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 50 à 10 h 40
Communication orale
Communications orales
Gestion des impacts des plantes envahissantes
Présidence/Animation : Elisabeth Levac (Bishop’s University)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
08 h 50
Accueil des participants
09 h 00
Mot de bienvenue
Elisabeth Levac (Bishop’s University)
09 h 10
Revégétalisation de sols mis à nu: un outil pour limiter l’établissement des espèces arborescentes indésirables
Rolando Trejo Pérez (UdeM - Université de Montréal), Jacques Brisson (Université de Montréal), Pierre-Luc Chagnon (Université de Montréal)
Résumé
09 h 30
La lutte contre l’alliaire officinale : une priorité pour conserver l’intégrité de l’habitat du ginseng à cinq folioles au Québec
Andrée Nault (Biodôme de Montréal), V Deschesnes (2CIME Haut-Richelieu), R Gagnon (CIME Haut-Richelieu)
Résumé
10 h 10
Chondrostereum purpureum :Un nouvel outil biologique pour le contrôle du nerprun
Frédéric Dubois (Lallemand inc. )
Résumé
10 h 30
Pause
10 h 50 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Méthode et étude d’impact de la flore envahissante aquatique
Présidence/Animation : Bruno Courtemanche (Bishop’s University)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
10 h 50
Caractérisation de l’impact du myriophylle à épis à l’aide de bouées profileurs
Patrick Todd (Association pour la protection du lac Brompton (APLB)), Veena Nagamuthu (Université Bishop's), Alyx Denison (Université Bishop’s), William McMahon (Université Bishop’s), Yannick Labrosse (Université Bishop’s), Bruno Courtemanche (Bishop’s University), Michael Richardson (Université Bishop’s), Elisabeth Levac (Bishop’s University)
Résumé
11 h 10
Suivi de l’efficacité des opérations d’arrachage du myriophylle à l’aide de l’Aspirophylle
Isabelle Chouinard (Bishop’s University), Bruno Courtemanche (Bishop’s University), Elisabeth Levac (Bishop’s University)
Résumé
11 h 30
Stratégies de lutte au myriophylle à épis : bilan de l’efficacité des méthodes de contrôle
Jean-François Martel (RAPPEL), Jérémie Isabelle (RAPPEL), Bernard Mercier (RAPPEL), Bruno Courtemanche (Bishop’s University)
Résumé

Dîner

12 h 00 à 13 h 00
Diner
Dîner
Pause dîner libre
Batiment : En ligne
Local : En ligne

Après-midi

13 h 00 à 14 h 00
Communication orale
Communications orales
Méthodes d’étude et d’analyse géospatiale
Présidence/Animation : Elisabeth Levac (Bishop’s University)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
13 h 00
Stratégie de navigation d’un drone aquatique pour détection de plantes exotiques envahisantes.
Ulrik Ladouceur (Bishop’s University), Elisabeth Levac (Bishop’s University), Bruno Courtemanche (Université Bishop's)
Résumé
13 h 20
Des citoyens et des plongeurs, outil de science collaborative pour des inventaires d'espèces aquatiques invasives
Bruno Courtemanche (Bishop’s University), Elisabeth Levac (Bishop’s University), Félix Lalumière (Université Bishop's)
Résumé
13 h 40
Cartographier les changements d’aire de répartition des populations de tiques au Canada à l’aide de la plateforme de science citoyenne eTick.ca
Pierre Chuard (Bishop’s University), Jade Savage (Bishop’s University)
Résumé
14 h 00
Pause
14 h 00 à 14 h 20
Communication par affiche
Communications par affiches
Pause et session d’affiches
Batiment : En ligne
Local : En ligne
14 h 20 à 15 h 00
Communication orale
Communications orales
Méthodes d’étude et d’analyse géospatiale
Discutant : Elisabeth Levac (Bishop’s University)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
14 h 20
L’apport de la chimie de l’otolithe dans l’analyse de l’utilisation d’habitats et des sources de production de la tanche du fleuve Saint-Laurent
Olivier Morissette (Ministère provincial), Frédéric Lecomte (Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, Québec), Nathalie Vachon (Université du Québec à Chicoutimi), Annick Drouin (Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, Québec), Pascal Sirois (Université du Québec à Chicoutimi)
Résumé
14 h 40
Renouée du Japon et hydrogéomorphologie (HGM) : méthodes d’analyse HGM pour quantifier l’impact de la renouée du Japon sur les systèmes fluviaux
Rébecca Matte (Université Laval), Maxime Boivin (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi), Claude Lavoie (Université Laval)
Résumé