Aller au contenu principal

Le lundi 27 mai 2019

L’immigration est un enjeu incontournable pour les sociétés contemporaines. Au Québec, elle répond notamment à une problématique de vieillissement de la population, un besoin croissant de main-d’œuvre et une volonté de conserver le français comme langue première. Du point de vue des personnes immigrantes, les motivations entourant l’immigration sont diverses et s’appuient autant sur des motifs de sécurité que sur des raisons personnelles ou familiales, économiques et professionnelles.

Les discours entourant la migration sont souvent centrés sur les problématiques d’intégration. Souvent, la notion de l’intégration et l’inclusion sont confondues. Or, être intégré ne veut pas dire être inclus. L’expression d’étrangéité « vous et nous autres » dans la représentation sociale brouille même la notion d’inclusion, qui implique la façon de se sentir dans la société d’accueil, peu importe le temps vécu dans cette société. Cette construction binaire est également reproduite dans la distinction entre migrants. Par exemple, des mécanismes d’exclusion comme le racisme ou la xénophobie envers les immigrants des minorités visibles ou les pratiquants d’une religion minoritaire sont encore rapportés dans les médias, les articles scientifiques ou les conférences. Ces mécanismes d’exclusion sont souvent subtils et ne restent pas uniquement sous forme d’opinion. Ils s’accompagnent quelquefois d’actions discriminatoires.

Si l’inclusion est considérée comme une étape plus élaborée que l’intégration dans la perspective du vivre-ensemble, le chemin est encore loin devant. L’inclusion amène à concevoir l’unité non pas par la conformité, mais à partir de la diversité des individus. Comment mieux favoriser l’inclusion au Québec? C’est la discussion proposée dans le cadre de ce colloque. Deux thématiques seront dès lors abordées. La première souligne les enjeux d’inclusion en contexte d’immigration et la deuxième met en évidence les pratiques visant à rendre les milieux plus inclusifs. Le colloque commencera par définir la notion d’inclusion, puis fera une description de la situation au Québec, en prenant pour exemple le portrait socioprofessionnel des immigrants en région et celui des élèves du secondaire issus de l’immigration. Par la suite, le colloque se penchera sur l’incidence des lois et des institutions sur l’inclusion au Québec, en soulignant le parcours des travailleurs temporaires et des demandeurs d’asile. Aussi, les organismes communautaires travaillant avec les personnes issues de l’immigration partageront leurs expériences sur le plan des défis et des pratiques favorisant l’inclusion. À la fin, les différentes pratiques et des exemples d’initiatives visant une meilleure inclusion dans le contexte d’immigration seront partagés. Cette mise en commun d’expertises de chercheurs multidisciplinaires et d’intervenants communautaires sera un levier scientifique et un catalyseur pour favoriser l’inclusion des immigrants au Québec.

Lire la suite »

Remerciements

Les organisateurs remercient particulièrement les conférenciers qui nous accordent leur précieux temps et le partage de leurs résultats de recherche, leurs expertises et leurs expériences. Nos remerciements s’adressent également aux comités organisateurs de l'UQO et aux responsables de l’ACFAS qui ont permis la réalisation de ce bel événement.

Colloque

Section 600 - Colloques multisectoriels
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 00 à 09 h 10
Communication orale
Communications orales
Mot de bienvenue
Discutant : Assumpta Ndengeyingoma (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Batiment : UQO L.-Brault
Local : B1018
09 h 10 à 09 h 30
Communication orale
Communications orales
Mot d’ouverture
Discutant : Yao Assogba (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Batiment : UQO L.-Brault
Local : B1018
09 h 30 à 10 h 45
Communication orale
Communications orales
Qu’entendons-nous par inclusion et quel en est le portrait au Québec?
Présidence/Animation : Nadia Lazzari (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
Batiment : UQO L.-Brault
Local : B1018
09 h 30
Les paramètres dénominatifs d’«inclusion» en contexte d’immigration et leurs considérations dans les conséquences attribuées aux actions perçues ou attendues'
Assumpta Ndengeyingoma (UQO - Université du Québec en Outaouais), Grace Chammas (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Résumé
09 h 50
Les défis de l’inclusion racontés par les immigrants établis dans la région des Laurentides : Résultats préliminaires
Marie-Laure Dioh (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Résumé
10 h 10
Sentiment d’appartenance, engagement scolaire et relations avec les acteurs du milieu scolaire : qu’en est-il des élèves du secondaire issus de l’immigration ?
Kristel TARDIF-GRENIER (UQO - Université du Québec en Outaouais), Isabelle Archambault (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
10 h 30
Discussion
10 h 45
Pause
11 h 00 à 12 h 15
Communication orale
Communications orales
Quel est l’incidence des lois et institutions sur l’inclusion?
Présidence/Animation : Grace Chammas (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Batiment : UQO L.-Brault
Local : B1018
11 h 00
Le pouvoir d'agir construit comme une stratégie d'inclusion institutionnelle des demandeurs d'asile.
Grace Chammas (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Résumé
11 h 20
L’inclusion sociale des travailleurs migrants temporaires à l’épreuve de l’action publique
Sid Ahmed Soussi (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
11 h 40
Les milieux de santé et l'inclusion professionnelle des infirmières formées à l'étranger: défis et stratégies gagnantes
Isabelle St-Pierre (UQO - Université du Québec en Outaouais), Assumpta Ndengeyingoma (UQO - Université du Québec en Outaouais), Marie-Douce Primeau(UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
12 h 00
Discussion

Dîner

12 h 15 à 13 h 30
Diner
Dîner
Lunch libre
Batiment : UQO L.-Brault
Local : B1018

Après-midi

13 h 30 à 14 h 25
Communication orale
Communications orales
Quels sont les défis et pratiques des organismes communautaires et des regroupements en soutien à l’inclusion?
Présidence/Animation : Marie-Laure Dioh (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Batiment : UQO L.-Brault
Local : B1018
13 h 30
Présentation de l'organisme 'Service Intégration Travail Outaouais'
Roxana Merello (Service Intégration Travail Outaouais (SITO))
Résumé
13 h 50
Présentation de l'organisme 'Accueil - Parrainage Outaouais'
Bato REDZOVIC(Accueil-Parrainage Outaouais)
Résumé
14 h 15
Discussion
14 h 25
Pause
14 h 40 à 15 h 55
Communication orale
Communications orales
Quelles sont les initiatives et les outils pouvant favoriser l’inclusion?
Présidence/Animation : Assumpta Ndengeyingoma (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Batiment : UQO L.-Brault
Local : B1018
14 h 40
De l'immigrant au citoyen actif de l'Outaouais : un récit de vie
Yao Assogba (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Résumé
15 h 00
Rareté de main-d’œuvre : un contexte favorable pour l’inclusion des personnes immigrantes? Regards croisés d’employeurs et d’intervenants sur les obstacles et les pistes d’action
Marie-Jeanne Blain (CIUSSS du Nord-de-l'île-de-Montréal), Émilie Bouchard(TCRI )
Résumé
15 h 20
Co-construction d’outils pour faciliter l’inclusion des travailleurs immigrants
Nadia Lazzari (UQAR - Université du Québec à Rimouski), Marie-Noëlle Albert (Université du Québec à Rimouski)
Résumé
15 h 40
Discussion
15 h 55 à 16 h 15
Communication orale
Communications orales
Mot de clôture
Discutant : Grace Chammas (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Batiment : UQO L.-Brault
Local : B1018