Imprimer

550 - Numérique et pratiques pédagogiques

Le lundi 27 mai 2019

Michel Serres (2013), dans son ouvrage Petite poucette, parle du numérique comme d’une nouvelle révolution culturelle. Pourtant, en lisant avec attention ses écrits, il décrit les conséquences de l’utilisation du numérique à l’école comme la fin d’une tête bien faite et comme l’apogée du vide (Lipovetski, 1983). Selon lui, les individus n’auraient plus besoin d’apprendre pour transmettre, mais seulement de stocker le savoir dans un ordinateur et, au besoin, n’auraient qu’à chercher ce savoir sur le disque dur. Entrons-nous réellement dans l’ère du vide culturel ou devenons-nous éduquer les élèves au numérique et aux supports numériques? Au lieu d’entrer à l’école de manière maîtrisée, le numérique est considéré par les enseignants comme un outil indomptable et anarchique devant les remplacer dans l’avenir. Les résistances sont nombreuses. Mais les angoisses liées au numérique sont différentes, car elles touchent à l’activité et à la pratique de l’enseignant. Les enseignants, les formateurs, se sentent dépossédés de leur outil de travail, à savoir la connaissance. Désormais, pour apprendre, l’élève a tout à portée de main dans son ordinateur, sur sa tablette ou son téléphone. En effet, jusqu’à présent, les enseignants étaient dépositaires du savoir. Aujourd’hui, ils imaginent que faire travailler des élèves avec des outils numériques les en dépossède. Certes, les élèves peuvent accéder à la connaissance par d’autres truchements que celui de l’école. Toutefois, il ne faudrait pas confondre information, connaissance et savoir. L’acquisition du savoir oblige l’élève à faire un effort intrinsèque pour transformer les informations réticulaires en savoirs, pour se les approprier singulièrement. L’hominisation du savoir passe par la médiatisation de l’enseignant. Il est donc intéressant de comprendre la place de l’enseignant dans la triangulation élève-savoir-numérique.

Lire la suite »
Colloque
Section 500 - Éducation
Responsables
UCO - Université Catholique de l'Ouest
Ajouter à mon horaire
Afficher tous les résumés
Avant-midi
08 h 45 à 12 h 15
Communications orales
Session 1
Batiment : Cégep G.-Roy
Local : 2.005
09 h 00
communication introductive
Séverine Parent (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
09 h 20
Discussion
09 h 25
Les effets des pratiques et usages numériques des étudiants dans leurs rapports aux savoirs à l’université
Eric MUTABAZI (Université Catholique de l'Ouest à Nantes)

L’usage du numérique dans le contexte scolaire et plus particulièrement dans les programmes scolaires et universitaires français a évolué au fil des années. Nous sommes passés de la vision de l’enseignant qui doit faire « comprendre la puissance et la valeur du progrès scientifique et technologique aux enfants » (Chevènement, 1985), à l’encouragement, par le Ministère de l’éducation nationale (2010, 2012), à la maîtrise du numérique devenu un support permettant d’apprendre autrement, de favoriser la réussite de tous, d’innover dans les pratiques pédagogiques, de collaborer, de créer la confiance chez les élèves, etc. Aujourd’hui, la formation sur la culture numérique et la préparation aux certificats comme le C2i ou le PIX font partie des enseignements proposés dans les offres de formation des études universitaires en France. Les élèves, les enseignants, les enseignants-chercheurs sont invités à utiliser, explorer, voire exploiter le numérique. C’est dans ce cadre que nous avons voulu comprendre, lors de la recherche menée auprès des étudiants français, leurs pratiques et leurs usages du numérique à l’université. En effet, compte tenu de la politique et des efforts déployés par l’état depuis ces trente dernières années, il nous semble que cet outil pourrait être indispensable dans le milieu universitaire et qu’il permettrait aux étudiants d’accéder autrement au savoir. 

Résumé
09 h 45
Discussion
09 h 50
À venir
Noureddine Barka (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
10 h 15
Numérique et Enseignements pratiques interdisciplinaires
Béatrice Noël-Lepelletier (Université Catholique de l'Ouest )

En France, la réforme du collège de 2016 a pour objectif de mieux apprendre pour mieux réussir et « faire du collège un lieu d’épanouissement et de construction de la citoyenneté (…) ». Une des mesures phares est la mise en place des Enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI). Par ailleurs, cette même réforme impose l’éducation aux médias et à l’information dans les différentes disciplines afin de développer chez les élèves leur « cybercitoyenneté ». Comment ces deux mesures se combinent-elles sur le terrain ? Des entretiens exploratoires montrent que certaines conditions pourraient faciliter la progression vers les objectifs fixés.

 

Résumé
10 h 35
Discussion
10 h 40
Pause
11 h 00
: Réflexion sur des enjeux liés aux environnements numériques d’enseignement/apprentissage.
Rakia LAROUI (UQAR - Université du Québec à Rimouski)

Professeure Titulaire, UQAR /Lévis

Directrice du comité des programmes supérieurs en éducation

Titre : Réflexion sur  des enjeux liés aux  environnements numériques d’enseignement/apprentissage.

Un rapport1 d’une recherche réalisée en 2017 dans plusieurs universités québécoises présente les différentes plates formes utilisées offrant des fonctionnalités pour la gestion des cours et permettent le regroupement virtuel des étudiants pour prolonger les interactions en dehors de la classe. Ces différents outils numériques facilitent la gestion de la communication et du partage de la communication entre les professeurs et les étudiants. Toutefois, la question des impacts de ces outils numériques sur les rapports des étudiants aux savoirs reste entière. Les mutations que connaissent les stratégies d’apprentissage et d’enseignement et les nouvelles tendances technologiques nécessitent de nouvelles expertises. Tout ceci amène à redéfinir le rôle des professeurs (qui ne sont pas des technologues ni des informaticiens). Ils doivent naviguer dans l’infonuagique ! La communication va exposer des questionnements liés aux défis que posent les besoins des professeurs quant au contenu et format de la formation dispensée. Quelques défis liés aux stratégies d’enseignement et d’apprentissage adaptées au numérique et aux enjeux éthiques seront également discutés.

1.     https://www.vteducation.org/fr/articles/labos-vte/les environnements-numeriques-dapprentissage-ena-au-quebec-lair-du temps

Résumé
11 h 20
Discussion
11 h 25
Présence du social, Pratiques pédagogiques et numérique.
Catherine NAFTI MALHERBE (UCO - Université Catholique de l'Ouest)

Catherine Nafti Malherbe, enseignante-chercheure à l'UCO. Groupe de recherche PESSOA.

L'utilisation du numérique à l'université renforce t-elle les inégalités sociales ou les réduit-elle?;

Dans cette communication, en s'appuyant sur des observations faites en cours,  nous essaierons de démontrer comment le social, insidieusement se niche , dans les postures pédagogiques de l'universitaire et dans  les supports pédagogiques numériques

Résumé
11 h 45
Discussion
11 h 50
Synthèse
12 h 00
Mot de clôture