Aller au contenu principal

Le lundi 27 mai 2019

Plusieurs auteurs parlent d’un virage punitif dans les politiques et discours à l’égard des criminels. Or, l’existence d’un tel virage dans les pratiques pénales demeure à ce jour assez méconnue, et ce, particulièrement au Canada. En effet, si les tendances dans les taux d’incarcération ont assez bien été documentées, on connaît très peu les tendances touchant les autres dimensions de la pénalité (les mises en accusation, les verdicts de culpabilité, le recours aux autres peines, le suivi des peines, la surveillance, etc.). De plus, ces grandes tendances ont souvent pour effet de masquer les différences qui peuvent exister selon les provinces, les contrevenants, les types de délits, etc. En effet, Garland (2011) développe le concept de « culture pénale locale » pour justifier l’intérêt de regarder, dans différentes communautés, comment les lois et les politiques sont réellement mises en pratique. Plusieurs proposent que les acteurs judiciaires demeurent les plus grands responsables des transformations pénales, et que c’est à leurs pratiques quotidiennes que l’on doive porter une attention particulière si on veut comprendre le sens de la pénalité aujourd’hui.

L’objectif de ce colloque est de faire place aux étudiants et aux chercheurs qui s’intéressent aux pratiques qui entourent la pénalité. Il vise à faire dialoguer les chercheurs qui travaillent sur les tendances de la pénalité (à l’aide de statistiques sur les tribunaux) et ceux travaillant sur les pratiques pénales, telles qu’observées à travers le travail quotidien des acteurs judiciaires (par des entrevues, des observations ou des analyses de la jurisprudence). En nous intéressant à différentes étapes du processus judiciaire et à différentes clientèles (détenu, sursitaire, mineur, personne présentant des troubles mentaux, etc.), nous espérons pouvoir entrecroiser les conclusions et offrir une réflexion plus générale sur le sens de la peine aujourd’hui.

Lire la suite »

Colloque

Section 400 - Sciences sociales
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 10 h 15
Communication orale
Communications orales
Les tendances et pratiques entourant la pénalité au Canada
Présidence/Animation : Brendyn Johnson (UdeM - Université de Montréal)
Discutant : Valérie Charette (UdeM - Université de Montréal), Jean-Denis David (Université McGill), Brendyn Johnson (UdeM - Université de Montréal)
Batiment : UQO A.-Taché
Local : E0218
08 h 30
L’Efficacité dans les tribunaux canadiens : Variations entre provinces
Brendyn Johnson (UdeM - Université de Montréal), Cheryl Webster (Université d'Ottawa)
Résumé
09 h 00
Virage punitif dans les décisions juridiques criminelles : Tendances et changements dans l’utilisation des différents types de peines au Canada, 2005-2016.
Jean-Denis David (Université McGill)
Résumé
09 h 30
L’engagement de ne pas troubler l’ordre public dans un contexte de violence conjugale : son utilisation et son efficacité
Valérie Charette (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
10 h 30 à 12 h 15
Communication orale
Communications orales
Les tendances et pratiques entourant la pénalité au Canada
Présidence/Animation : Brendyn Johnson (UdeM - Université de Montréal)
Discutant : Sabrina Labrecque Pegoraro (UQAM - Université du Québec à Montréal), Audrey Monette (Réseau municipal canadien en prévention de la criminalité), Pier-Anne Poitras-Labonte (UdeM - Université de Montréal)
Batiment : UQO A.-Taché
Local : E0218
10 h 30
Comprendre la comptabilisation du temps de détention présentencielle au Québec, entre 2010 et 2016, suite à l’entrée en vigueur de la Loi sur l’adéquation de la peine et du crime.
Pier-Anne Poitras-Labonte (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
11 h 00
La peine carcérale discontinue à l’épreuve de la rationalité pénale moderne : Une analyse des motifs juridiques évoqués dans le processus de détermination de la peine
Audrey Monette (Réseau municipal canadien en prévention de la criminalité)
Résumé
11 h 30
Les programmes sociaux au sein des tribunaux : des mesures alternatives en rupture avec la tradition ? Réflexion sur l’innovation en matière d’idées et de pratiques pénales.
Sabrina Labrecque Pegoraro (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé

Dîner

12 h 15 à 13 h 30
Diner
Dîner
Dîner
Batiment : UQO A.-Taché
Local : E0218

Après-midi

13 h 30 à 15 h 15
Communication orale
Communications orales
Les tendances et pratiques entourant la pénalité au Canada
Présidence/Animation : Brendyn Johnson (UdeM - Université de Montréal)
Discutant : Emilie D'Amours de Courberon (Université Laval), Chloé Robitaille (UdeM - Université de Montréal), Marie-Pierre Villeneuve (UdeS - Université de Sherbrooke)
Batiment : UQO A.-Taché
Local : E0218
13 h 30
Les répresentations sociales des acteurs judiciaires de la chambre de la jeunesse du Québec dans un contexte de changements pénaux
Chloé Robitaille (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
14 h 00
Les interventions les plus prometteuses dans le cadre de l’ordonnance différée de placement et de surveillance (ODP) de membres de gangs de rue
Emilie D'Amours de Courberon(Université Laval)
Résumé
14 h 30
Différer la mise sous garde des jeunes contrevenants : une alternative prometteuse, sous certaines conditions
Marie-Pierre Villeneuve (UdeS - Université de Sherbrooke), Isabelle Fortin-Dufour (Université de Laval)
Résumé
15 h 30 à 16 h 30
Communication orale
Communications orales
Discussion
Présidence/Animation : Brendyn Johnson (UdeM - Université de Montréal)
Batiment : UQO A.-Taché
Local : E0218