Imprimer

403 - Gestion des organisations

Du lundi 27 au jeudi 30 mai 2019

Les conditions de travail et leurs effets sur la santé, les caractéristiques des organisations sans but lucratif et la question du client et de ses comportements sont quelques-unes des problématiques à l’honneur dans les recherches composant les sessions du domaine « Gestion des organisations » de la 87e édition du Congrès de l’ACFAS. Les différentes formes que peuvent prendre les pratiques des individus liés à l’entreprise (production, consommation, échanges) et les structures organisationnelles plurielles (coopératives, communautaires, étatiques, privées, etc.) ainsi que la recherche des « bonnes pratiques » sont ainsi observées en rapport avec leurs effets financiers et humains, mais aussi selon leurs répercussions sur le développement organisationnel et l’innovation. Les études présentées se fondent aussi bien sur des théories, des modèles de gestion ou des études de cas, approfondissant ainsi les notions classiques de ce domaine, à partir de diverses données.

Lire la suite »
Domaine
Section 400 - Sciences sociales
Responsables
Guy Bellemare
UQO - Université du Québec en Outaouais
Ajouter à mon horaire
Afficher tous les résumés
Avant-midi
09 h 00 à 11 h 30
Communications orales
Les communications durent 15 minutes chacune. Au cours de la session, il y aura une pause et une période de questions. Les présidents de sessions pourront revoir l’ordre des communications avant la session.
L’entreprise et les organisations dans leur milieu
Présidence/Animation : Camélia RADU (École des Sciences de la Gestion (ESG) - UQAM )
Batiment : UQO A.-Taché
Local : D0420
1
Le deuil différé, le refus de la double perte et les émotions à l’origine d’une résilience salvatrice : légitimation fondamentale de l’intention de la reprise de la veuve
Grace MOUSSAID EL HEJRAOUI (ICI UNIVERSITÉ DE BRETAGNE OCCIDENTALE)

Cette recherche s’intéresse à la reprise d’entreprise par la veuve du dirigeant décédé. En nous posant la question de la spécificité de cette reprise, nous avons abordé la notion du Risque Global encouru par l’entité familiale suite au décès de son dirigeant, et plus particulièrement les niveaux de ses sous-risques, le risque successoral RS, le risque décisionnel RD et le risque lié au métier RM, qui mettent en péril la réalisation et l’accomplissement de la reprise par la veuve. En effet, l’entrée en affaires de la veuve se fait en situation de deuil qui s'est révélé différé et refusé conditionnant fortement son intention repreneuriale. La veuve déploie des stratégies d’adaptation et des actions pragmatiques ayant pour objectif la diminution du Risque Global existant. Les facteurs de résilience propres à la veuve et ceux propres à son environnement proche contribuent au succès de son entrée en affaires et la consolide. 

La méthode retenue dans le cadre de cette recherche est le récit de vie, spécialement adaptée pour une situation particulière de gestion : les périodes « post-mortem » et « post- reprise ». Huit veuves ont été entendues et enregistrées pendant plusieurs séances. Nous avons également enregistré les personnes ayant été présentes lors de cette période (enfants, salariés, amis,..), faisant partie de son environnement de proximité, et, où éclosent la résilience.

Mots clés : reprise, veuve, entité familiale, intention repreneuriale, résilience, deuil, Risque Global

Résumé
2
Une étude exploratoire des pratiques syndicales/patronales de négociation des relations du travail dans les installations d’Alcan au Saguenay−Lac-Saint-Jean : 1937 à 2007
Patricia MALTAIS-TREMBLAY (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi), Pierre Deschênes (Université du Québec à Chicoutimi)

Problématique : Cette étude identifie l’évolution de 70 ans de pratiques de négociation des relations du travail dans les installations d’Alcan au Saguenay−Lac-Saint-Jean.

Objectifs : L’objectif de notre communication est de présenter une démarche scientifique originale et des résultats préliminaires qui correspondent aux pratiques de négociation des relations du travail vécues par des dirigeants patronaux et syndicaux.

Méthodologie : Notre recherche itérative, qualitative et inductive privilégie le cadre épistémologique de la science-action et une méthodologie praxéologique de récits oraux. L’analyse et l’interprétation des réflexions recueillies se réalisent selon une méthodologie de théorisation enracinée (MTE) qui permet d’atteindre ces résultats.

Résultats : Une première analyse des transcriptions écrites a permis d’induire des valeurs, attitudes et comportements liés aux pratiques syndicales et patronales de négociation des relations du travail selon deux paradigmes : la négociation traditionnelle et la négociation concertée. Il semble se dégager une prédominance de la culture de concertation illustrée par la négociation concertée.

Contribution : Nous adoptons un cadre épistémologique et une méthodologie de recherche qui apportent des connaissances nouvelles sur les processus de recherche permettant de mieux cerner la réalité d’un phénomène humain en milieu organisationnel. Nous proposons un modèle théorique inédit des pratiques de négociation en relations du travail.

Résumé
3
Les fournisseurs en colère: quels facteurs déterminants intensifient leur réaction émotionnelle?
Benoit Bourguignon (Trent University), Harold Boeck (ESG-UQAM)

Les fournisseurs, exposés à des menaces ou du chantage de leurs clients, éprouvent souvent de fortes émotions, telle la colère (Ganesan, 1994; Samaha, Palmatier, & Dant, 2011). Lors d’une étude précédente, nous avions constaté que, même si des décideurs d’entreprise utilisaient des critères cognitifs semblables, ils éprouvaient des émotions différentes. Nous proposons donc la question de recherche suivante: Quels facteurs intensifient la réaction émotionnelle des fournisseurs menacés par leurs clients? Il s'agit d'une question importante pour les organisations qui veulent éviter de rompre des relations à long terme sur le coup de l’émotion.

Nous avons effectué, auprès de 17 fournisseurs, des entretiens semi-structurés codés en 2 étapes. D’abord, un codage descriptif (Saldaña, 2013) résume un passage de l'entretien par un descripteur. Puis, une structuration de données (Gioia, Corley, & Hamilton, 2012) crée 12 catégories à partir des 52 descripteurs, ce qui augmente la confiance dans notre analyse.

Notre étude génère le modèle PARÉ qui comporte trois déterminants de l’intensité de la réaction émotionnelle soit la Personnalité, l'Attribution et la Régulation Émotionnelle (PARÉ)). Le modèle PARÉ améliore les connaissances sur le rôle des émotions dans les relations client-fournisseur en démontrant la relation entre les facteurs individuels et la prise de décision organisationnelle.

Résumé
4
Regroupement d'entreprises bioalimentaires en milieu rural au Québec : l'exemple des marchés virtuels de produits régionaux.
Émilie Gaudreau Lavoie (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi)

L’objectif de cette communication est de présenter les résultats préliminaires d’une recherche où nous cherchons à développer une meilleure compréhension des motivations d’entrepreneurs bioalimentaires en milieu rural québécois à adhérer à un marché virtuel. Nous nous intéressons aussi aux retombées qu’ils perçoivent en obtenir réellement. Le marché virtuel est un modèle de mise en marché de proximité qui mise sur l’utilisation d’une plate-forme Internet par les entrepreneurs bioalimentaires pour distribuer leurs produits aux consommateurs de leur région. Bien que le modèle présente plusieurs avantages pour les entrepreneurs bioalimentaires, son déploiement au Québec est lent et la viabilité des structures semble difficile à atteindre. Afin de dégager quelques éléments de compréhension de ce phénomène, des entrevues semi-dirigées ont été menées auprès de membres de l’Écomarché Nord-Bio, un marché virtuel situé au Saguenay – Lac-Saint-Jean. En s’attardant sur les attentes initiales ayant motivé la décision d’adhérer à l’Écomarché, et sur les retombées que les entrepreneurs estiment en obtenir, nous pensons pouvoir mieux comprendre les effets de l’utilisation de ce type de structure sur les entreprises et leurs propriétaires. L’éclairage apporté par cette étude pourrait permettre à de nouvelles structures d’émerger sur des bases réalistes, ce qui pourrait en favoriser la pérennité.

Résumé
5
Enjeux de l'intégration des processus de chaîne d'approvisionnement lors de mégaprojets de construction
Dany Julien (UdeS - Université de Sherbrooke), Claude Caron (UdeS - Université de Sherbrooke), Eliane Moreau (UQTR)

Synopsis

Les mégaprojets de construction parmi les pays industrialisés ont une importance significative sur leurs économies.  Malheureusement, ces mégaprojets sont pour la plupart souvent la cible de critique dont les débordements de coûts et les retards de livraison. La littérature en gestion de construction se penche sur plusieurs aspects afin de résoudre cette problématique managériale. En cohésion avec une des solutions proposées dans la littérature, le doctorant cible l’approche d’intégrer de meilleur processus de chaîne d’approvisionnement (supply chain) lors de l’exécution de mégaprojets.   

Les méthodologies adoptées par le doctorant de cette thèse s’étalent sur six années, incluant une Participation Observation dans une firme d’ingénierie, une Recherche Action lors de la construction d’un méga-chantier et d’un design qui se penche sur les attributs et facteurs clés de succès (KPIs) lors de l’exécution en chantier à travers le corpus d’un Design-Science Research.

Les résultats ont permis d’identifier que malgré le fait d’avoir implanter un design avec des processus de type chaîne d’approvisionnement (supply chain), les attributs et les facteurs clés de succès (KPIs) reliés aux activités de l’ingénierie et celle de la construction demeurent dominantes parmi les gestionnaires décisionnels.

 

Résumé
6
Outils d’Optimisation dans la Gestion d’un Portefeuille de Projets
Charles Éric Manyombe (UQO - Université du Québec en Outaouais), Sébastien Azondékon (Université du Québec en Outaouais )

Afin d’améliorer leurs positions concurrentielles, les organisations ont toujours été à la recherche des outils qui leur permettront d’améliorer leurs stratégies d’affaires et d’utiliser de façon efficace et efficiente les ressources qui sont à leur disposition pour atteindre les objectifs fixés. Malheureusement à date, la plupart des outils proposés ne permettent pas de répondre adéquatement à ce besoin dans le cadre de la gestion d’un portefeuille de projets lorsqu’il faut faire face à la sélection des projets ainsi qu’à l’allocation des ressources critiques. L’objectif de ce papier est de proposer une heuristique inspirée du modèle déterministe pour montrer comment la haute administration peut contrôler facilement le nombre de projets sélectionnés tout en vérifiant la quantité de ressources rares disponibles dans le but d’éviter les conflits et mieux gérer les questions de priorisation entre les différents projets.

Mots-clés : Gestion Multi-projets; portefeuille de projet ; décision ; organisation ; modèle d’optimisation

Résumé
Afficher tous les résumés
Avant-midi
09 h 00 à 11 h 30
Communications orales
Les communications durent 15 minutes chacune. Au cours de la session, il y aura une pause et une période de questions. Les présidents de sessions pourront revoir l’ordre des communications avant la session.
Pratiques de consommation et rapport avec les clients
Présidence/Animation : Lilly Lemay (ENAP - École nationale d'administration publique)
Batiment : UQO L.-Brault
Local : A0112
1
Analyse des préférences des consommateurs pour un site patrimonial
Laurence Ouellette (UQAM - Université du Québec à Montréal), Marc-Antoine VACHON (UQAM - Université du Québec à Montréal)

     Cette communication libre analyse les préférences des consommateurs pour une offre de technologies dans les sites patrimoniaux. L'objectif est de prédire les choix des visiteurs et de proposer des stratégies marketing adaptées, permettant ainsi aux entreprises de s’ajuster à la concurrence et se conformer aux nouvelles réalités du marché en développant une offre regroupant les attributs préférés des visiteurs.

       L'étude détermine comment la technologie s'inscrit à travers les attributs d'une offre de tourisme patrimonial et son importance en utilisant la méthode de l'analyse conjointe. Cette communication permettra de présenter les préférences des visiteurs de sites patrimoniaux entre différentes technologies, soit la réalité virtuelle, la réalité augmentée, l’application mobile et l’audio-guide, en relation avec les attributs du prix d'entrée et du temps de visite. Les résultats démontrent, jusqu'à maintenant, que malgré la présence grandissante des technologies sur le marché, les visites guidées par un guide-animateur, reste le moyen de visite de prédilection des consommateurs. Toutefois si une technologie doit être choisie, la réalité virtuelle, contrairement à nos hypothèses, ne parait pas être la technologie préférée des répondants. En effet, selon les scénarios proposés par l'analyse conjointe, la réalité augmentée a une légère longueur d'avance. Cette communication permettra de présenter dans quelle technologie les organismes patrimoniaux devraient investir.

 

 

Résumé
2
Comment le traitement de la responsabilisation/autonomisation des consommateurs diffère dans les domaines de littérature?
Marek Spacek (Université Laval)

De nouveaux paradigmes du processus de développement de produits surgissent, découlant de changements sociétaux appuyés par des moyens techniques qui affectent autant le domaine de la fabrication, que ceux du marketing et du travail collaboratif. Ces changements facilitent de nouvelles façons de faire et permettent de prendre une part grandissante en tant que participants, cocréateurs, codéveloppeurs et coproducteurs, et ce, à tous les niveaux du processus de développement de produits. La participation des consommateurs est associée à divers degrés de responsabilisation/autonomisation, c’est là le point focal de l’analyse.

La communication expose l’évolution du traitement de la responsabilisation/autonomisation des consommateurs dans trois corpus de littérature, révélée par des méthodes lexicométriques, pour ensuite étudier les relations pertinentes avec le concept de la fabrication sociale. Cette dernière servira d’exemple pour illustrer les concepts de responsabilisation des consommateurs. Le constat préliminaire est que la discussion de la fabrication sociale se présente sous de multiples formes et omet des distinctions importantes relatives à la responsabilisation, qui semble pourtant au cœur même du concept. Une telle omission est importante, car une différence au niveau des degrés de responsabilisation/autonomisation, expérimentée ou perçue, pourrait conduire à des différences d’intellection relatives aux propositions de valeur associées à la fabrication sociale.

Résumé
3
Qu’est-ce qui rend la publicité d’un produit naturel ou biologique crédible?
FRANCOIS FARMER (UdeS - Université de Sherbrooke), Stéphane Legendre (UdeS - Université de Sherbrooke), Deny Bélisle (UdeS - Université de Sherbrooke)

Le marché canadien des produits naturels et biologiques devrait connaître une croissance marquée au cours des prochaines années. Pour les aliments biologiques, le marché devrait atteindre 6,2 milliards de dollars canadiens en 2022, soit une hausse de 33,1% par rapport à 2017. Pour ce qui est du marché des cosmétiques haut de gamme naturels et biologiques, celui-ci s’élèverait à 4 milliards de dollars canadiens en 2022, soit une augmentation de 21,2 % en comparaison à 2017. Malgré cet engouement, des recherches démontrent que les consommateurs accordent une crédibilité mitigée aux publicités mettant en valeur des produits naturels ou biologiques.

La littérature présente deux facteurs importants pouvant influencer la crédibilité perçue, soit l’usage d’un porte-parole ou d’une certification dans la publicité. Or, peu d’études se sont intéressées au contexte optimal d’utilisation de ces facteurs. Cet article vise à déterminer les caractéristiques des consommateurs et des produits qui influencent positivement ou négativement l’impact du porte-parole et de la certification sur la crédibilité perçue de la publicité. Pour ce faire, des entrevues ont été réalisées auprès de responsables marketing de produits naturels ou biologiques. Les résultats permettent d’élaborer un cadre conceptuel qui intègre l’influence du porte-parole et de la certification sur la crédibilité perçue de la publicité et qui précise le rôle modérateur des caractéristiques des consommateurs et des produits.

Résumé
4
L’émergence de la profession de spécialiste de l’expérience client : une analyse de contenu des offres d’emploi affichées au Québec
Claudine Ouellet (Université Laval), Daniel Mercure (Université Laval)

Au sein des organisations, la dernière décennie a été marquée par la montée de l’expérience client (EX) au rang des priorités stratégiques et, en corollaire, par l’émergence d’une profession spécifique à cette nouvelle réalité. Attestant d’un désir de professionnalisation, une association professionnelle des spécialistes de l’EX a été créée en 2011 au niveau international, dont une section locale au Québec. Or, en dépit de la prégnance de cette profession naissante, la littérature scientifique est restée plutôt silencieuse à son propos, négligeant ainsi  l’étude de ceux dont la présence au sein des organisations constitue un symbole de cette préoccupation pour l’EX.

L’objectif de l’étude empirique présentée consiste à explorer la nature de cette profession, contribuant ainsi à en améliorer notre compréhension et à en documenter l’émergence en contexte québécois. Une analyse de contenu assistée par ordinateur a été réalisée à partir d’un corpus colligeant les offres d’emploi reliées à l’EX et parues pendant trois mois consécutifs en 2018.

Ces offres ont surtout été publiées par de grandes entreprises de services et, à l’échelle du Québec, seulement trois régions sont représentées, laissant entrevoir une progression inégale de la profession sur le plan géographique. L’analyse met en lumière différentes perspectives de ce rôle et la présence de plusieurs postes de première ligne, ce qui nous conduira à soulever un certain nombre de questions quant à l’évolution de la profession.

Résumé
5
Les désastres de la consommation : à qui la responsabilité?
Damien Hallegatte (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi)

Le marketing est souvent critiqué de l’extérieur de la discipline, mais la question de sa part de responsabilité vis-à-vis des désastres de la consommation, comme discipline, idéologie, mais surtout pratique, a été négligée par les chercheurs. Or, il est crucial d’y répondre, afin de mettre en place des politiques publiques environnementales et sociales efficaces. L’objectif de cette communication est donc d’évaluer la part de responsabilité de la pratique du marketing par les entreprises commerciales, relativement à celle des consommateurs. Pour effectuer cette recherche conceptuelle, nous avons mobilisé notamment les concepts de libre arbitre, de pouvoir et de gouvernementalité du consommateur, d’imitation et de compétition sociale, afin d’appréhender en même temps l’agentivité du consommateur et la structuration sociale de ses pensées et de son comportement. Les résultats suggèrent notamment que les mécanismes sociaux d’imitation et de compétition jouent un rôle crucial dans la surconsommation, mais qu’ils sont attisés par les techniques de marketing. Les contributions principales de cette communication sont de mettre en évidence cette synergie et de montrer que, pour réduire les problèmes causés par la consommation, il ne s’agit pas tant de déterminer les responsabilités que de statuer sur ce qui peut être changé. Or, il semble plus productif d’abandonner la stimulation de la demande que de tenter d’apprendre aux consommateurs à résister à cette stimulation.

Résumé
6
Déterminants de la désertion de clients insatisfaits en téléphonie mobile
Martin Savard (UQO - Université du Québec en Outaouais), Lionel Colombel (IAE - Clermont Auvergne), Issam Telahigue (UQO - Université du Québec en Outaouais)

Les  échecs  de  service dans le domaine de la téléphonie mobile (interruptions  de  service, erreurs  administratives et personnel impoli) sont des problèmes vécus par des clients qui ont un impact négatif sur la loyauté envers un fournisseur de service. La méthodologie utilisée a été un sondage Web d’un échantillonnage de 600 consommateurs québécois âgés de 18 ans à 65 ans utilisateurs d'un téléphone portable qui ont vécu un problème au cours de la dernière année. Des analyses statistique ont révélés l'impact des problème vécus par ces clients sur la désertion avec leur fournisseurs de téléphonie mobile. En outre, un modèle prédictif de la désertion des clients insatisfaits (validité prédictive du modèle à 87%) par le biais d'une analyse de régression logistique a démontré l'importance du type de contrat, des problèmes vécus ainsi que le sexe de l'individu comme étant les principaux facteurs explicatifs de la désertion des clients insatisfaits. Il en résulte des conclusions managériales non-négligeables, à savoir que: 1- les variables qui expliquent la désertion des clients sont identifiables par l’entreprise; 2- la création d’un entrepôt de données doit tenir compte des problèmes vécus par les clients; 3- le modèle de régression logistique généré peut servir d’aide à la prise de décisions; 4- des campagnes de rétention de clientèle peuvent être réalisées par ce type de modélisation; 5- ce modèle peut aussi être utile pour construire un système de scoring.

Résumé
Après-midi
12 h 30 à 15 h 00
Communications par affiches
Consultez la liste complète des communications libres par affiche qui seront présentées au même moment. Une seule grande session regroupe les affiches de tous les domaines de recherche.
Session d’affiches
Batiment : UQO A.-Taché
Local : Grande salle - domaine 403
1
Les niveaux de compétences requis des employés des institutions financières pour offrir conjointement les produits de la finance conventionnelle et de la finance islamique.
Pape Mignane Diouf (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi)

L’objet de recherche de mon mémoire porte sur l’étude exploratoire des niveaux de compétences requis des employés des institutions financières pour offrir conjointement les produits de la finance conventionnelle et de la finance islamique.

En effet, la mondialisation, les crises financières et la conjoncture économique actuelle ont poussé certains auteurs à s’intéresser à la finance islamique, surtout après la crise des crédits hypothécaires de 2007-2008, communément appelée crise des « subprimes ».

Le questionnement sur le rapprochement entre la finance conventionnelle et la finance islamique s’est fait après la crise de 2007-2008, durant laquelle le système financier islamique a fait montre d’une certaine stabilité par rapport au système financier conventionnel qui a connu de graves perturbations ayant conduit à la faillite de grandes institutions bancaires dont Lehman Brothers selon Hamza.H et Guermazi-Bouassida (2012).

Notre collecte de données s'est faite au moyen d'entretiens semi-directifs avec le personnel du Mouvement des Caisses Desjardins et de la Coopérative d'habitation islamique Qurtuba, dans le but de comparer les compétences de leurs employés, et de pouvoir répondre à notre question de recherche qui consiste à déterminer de façon exploratoire, s’il est possible qu’une même ressource humaine puisse offrir conjointement les produits financiers conventionnels et islamiques, malgré les différences dans les principes qui les régissent.

Résumé
2
Quel est le contenu et l’évaluation de politiques stratégiques de qualité de vie au travail au sein d’organisations du secteur public ? Étude de trois cas exploratoires.
Jessica TORNARE (ENAP - École nationale d'administration publique), Natalie Rinfret (ENAP - École nationale d'administration publique)

Ces dernières décennies, au Québec comme dans la plupart des pays occidentaux, ont été la scène de multiples et profondes transformations du secteur public, dans la mouvance du nouveau management public. Encore aujourd’hui, le secteur public québécois fait face à de nombreux enjeux en matière de performance, mais aussi d’attraction, de rétention et de mobilisation de son capital humain. Et ce, dans un contexte de départs massifs à la retraite, de plein emploi et d’augmentation des problèmes de santé mentale au travail. Pour relever ces défis, certaines organisations publiques québécoises ont élaboré une politique stratégique de qualité de vie au travail (QVT). Alors que les recherches portent majoritairement sur la QVT des individus, cette étude mobilise l’approche systémique pour appréhender la qualité de vie au travail au niveau organisationnel. De nature exploratoire et qualitative, elle repose sur 31 entrevues semi-dirigées des parties prenantes de trois organisations publiques et sur des documents internes et externes. S’appuyant sur la théorie de la construction de sens (sensemaking) de Weick et la théorie des parties prenantes (stakeholder) de Freeman, elle permet d’analyser le contenu de politique stratégique de QVT d’organisations du secteur public, ainsi que l’évaluation qu’elles en font. Les données ont été collectées de septembre 2017 à mars 2018. Les analyses sont en cours de finalisation, ce sont donc les résultats préliminaires qui seront présentés et discutés.

Résumé
3
La gestion des connaissances managériales dans les fonctions publiques québécoise et fédérale : similitudes ou différences?
Natalie Rinfret (ENAP - École nationale d'administration publique), Francine Tougas (Université d'Ottawa), Daniel Maltais (ENAP), Miché Ouédraogo (ENAP), Lilly Lemay (ENAP)

Depuis 2005, une proportion importante des fonctionnaires du secteur public canadien part massivement à la retraite chaque année et, en 2011, un nombre record de 3 356 cadres ont quitté le gouvernement du Québec. Contrairement au secteur privé, on s’est peu questionné sur la gestion des connaissances managériales au sein des organisations publiques, bien qu’il s’agisse d’une priorité explicitée par les instances gouvernementales. En management, la gestion des connaissances est avant tout un élément stratégique, créateur d’innovation et de valeur économique. Afin d’identifier les déterminants de la gestion des connaissances managériales dans les fonctions publiques québécoise et fédérale, un sondage incluant les variables déterminantes identifiées dans des études précédentes a été acheminé à l’ensemble des cadres qui travaillent au Québec. Des analyses de variance multivariées ont comparé les réponses de 400 gestionnaires, dont la moitié provient du secteur public québécois et l’autre du fédéral. Les résultats seront discutés et des recommandations seront formulées afin de favoriser la gestion des connaissance dans le secteur public puisque celle-ci a des retombées non seulement pour l’organisation mais pour les autres organisations au service de l’État, pour les communautés et pour le bien-être des citoyens.

Résumé
4
Les compétences essentielles des gestionnaires de projets de construction
Christiane Papineau (ÉTS - École de technologie supérieure), Gabriel Lefebvre (ETS)

La réalisation d'un projet de construction est complexe, notamment parce qu'on y retrouve un grand nombre d’intervenants interreliés et interdépendants. Le choix du gestionnaire de projet apparaît donc, pour plusieurs auteurs, comme un critère de succès d'un projet.  Or, la sélection des gestionnaires de projet au sein de l'industrie de la construction au Québec se fait, actuellement, presque essentiellement sur la base des connaissances techniques et de l'expérience, négligeant les caractéristiques comportementales des candidats, c’est-à-dire leurs compétences émotionnelles, leur profil psychologique.

Cette recherche vise à identifier les compétences essentielles requises des gestionnaires de projets de construction. Elle se fonde principalement sur une enquête terrain réalisée au sein de l’industrie de la construction auprès de 100 employeurs: donneurs d'ouvrage public, architectes, ingénieurs, entrepreneurs de construction, et de 50 gestionnaires de projet à l’emploi de ces derniers.

Les résultats obtenus ont permis d’identifier 13 habiletés et 11 caractéristiques personnelles essentielles que doivent posséder les gestionnaires de projet. Deux habiletés appartiennent aux compétences conceptuelles, deux autres aux compétences politiques, huit aux compétences humaines, dont quatre à l’intelligence émotionnelle et quatre aux habiletés interpersonnelles et enfin, une aux compétences techniques.

 

 

 

Résumé
13 h 00 à 16 h 00
Communications orales
Les communications durent 15 minutes chacune. Au cours de la session, il y aura une pause et une période de questions. Les présidents de sessions pourront revoir l’ordre des communications avant la session.
Le travail dans les organisations publiques, communautaires et coopératives
Présidence/Animation : Martin Robitaille (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Batiment : UQO L.-Brault
Local : A0112
1
L’institution hospitalière comme institution révolutionnaire : quand les écrits de Guattari aident à penser l’utopie
Jasmine Lavoie (Université Laval), Patrick MARTIN (Université Laval)

Félix Guattari, psychanalyste, philosophe et activiste, a participé à des expériences collectives et émancipatrices menant à l’élaboration de nouveaux concepts méritant d’être explorés au regard d’enjeux contemporains. C'est pourquoi nous nous intéressons à ses écrits et à la façon dont il a conceptualisé l’analyse institutionnelle, soit: comme la contestation d’institutions créées en marge de l’État pour pallier ses écarts (qui ont plus tard été perverties de l’intérieur); comme une subversion de ces institutions; comme leur réinvention à partir de nouvelles composantes agissant comme soupape à ses propres excès en contexte d’insurrection permanente. Ainsi, selon le concept de machine de guerre (Deleuze & Guattari,1980), nous verrons qu'il est possible d’appliquer l’analyse institutionnelle à l’institution hospitalière dans une utopie permettant de prévenir les dérives autoritaires, dont les infirmières et les patients font les frais. Nous verrons comment ces concepts peuvent contribuer à refonder les pratiques militantes selon des stratégies permettant d’éviter le glissement policier – puisque toute praxis peut se renverser et devenir policière (Guattari & Rolnik,1986). Enfin, nous verrons qu’il est possible de conceptualiser ces institutions non comme une explication en acte de la société ou une mise en scène de l’inégalité, mais comme des créations collectives et moyens d’action ne renvoyant pas à des modes de normalisation, mais capables de résister à toute capture.

Résumé
2
L’analyse de la documentation interne d’entreprise, entre interprétation et transformation des savoirs : le cas de l’innovation à la Poste
Peggy Cadel (Université Côté d'Azur), Valérie Hauch (Université Côte d'Azur)

L'objectif de notre communication est de montrer comment une approche trans-disciplinaire outillée peut être utilisée pour produire des savoirs sur les discours managériaux afin d'en évaluer l'efficacité.

La promotion de l'innovation dans l'entreprise repose, sur une communication interne qui orientent la culture de l'organisation vers la créativité et l’intrapreneuriat. Ainsi, l'approche performative de la stratégie nous enseigne que les discours peuvent avoir des effets matériels . En ce sens, un énoncé est performatif lorsque le contenu de la communication adressée aux salariés les autorise à produire des idées et les engage dans le processus d'innovation.

Dans notre analyse, cette dimension performative est remise en cause par l’absence de concepts associés à l'innovation tels que la créativité, la rupture ou la recherche. La dimension stratégique de l'innovation est présente, mais pas la dimension opérationnelle. En conséquence, l'innovation peut paraître importante aux lecteurs d'un point de vue stratégique mais son origine apparaît comme extérieure à l'entreprise et ne relève pas d'une démarche proactive intégrée.

Cette étude nous a permis de mettre en lumière un paradoxe dans le discours de La Poste qui, ainsi construit ne présente aucune dimension performative et ne produit pas l'effet escompté. Ce cas pourrait interroger les instances productrices de discours sur l’opportunité d’intégrer des outils d’analyse textuelle dans leur pratique.  

Résumé
3
Est-ce que les évaluations du CRSH peuvent prédire le futur des boursiers?
Vincent Chandler (UQO - Université du Québec en Outaouais)

Cet article s'intéresse à l'évaluation des compétences d'évaluation des évaluateurs du CRSH (Conseil de Recherche en Sciences Humaines). Il étudie la relation entre les scores données par 105 évaluateurs à 1900 candidats aux bourses doctorales du CRSH et leur résultats académiques dix ans après la compétition. Je trouve qu'une augmentation d'un point du score total reçu par un candidat est associée à une augmentation de 1.4 unité de pourcentage de sa probabilité de terminer son doctorat en moins de 5 ans, à une augmentation de 1.0 unité de pourcentage de sa probabilité de terminer son doctorat en moins de 10 ans et à une augmentation de 1.4 unité de pourcentage de sa probabilité de devenir professeur adjoint 10 ans après la compétition. Ces résultats démontrent donc que l'évaluation du CRSH ajoute une plus-value. Je distingue par la suite les évaluations des évaluateurs et celles des évaluatrices pour montrer que les évaluateurs de sexe masculin donnent des évaluations plus généreuses aux candidats qui complètent leurs doctorat en moins de 5 ans. Les évaluateurs de sexe masculin semble donc être meilleur pour prédire un achèvement du doctorat rapidement ou accordent plus d'importance à cette dimension du succès académique.

Résumé
4
Les effets du managérialisme sur l’identité académique : une perspective relationnelle de l’agence et du travail institutionnel
Chloé ADLER (Faculté des sciences de l'administration, Université Laval), Carole Lalonde (Université Laval - Faculté des sciences de l’administration)

Depuis plusieurs années, de nombreux chercheurs se sont penchés sur les pratiques managériales associées au virage néo-libéral et leurs effets sur l’identité académique. Ces pratiques seraient de plus en plus axées sur des mesures valorisant le contrôle, la performance et la productivité au détriment de valeurs collégiales. À l’appui d’une méta-synthèse de 19 recherches empiriques qualitatives, il appert que, tout en dénonçant les effets délétères du managérialisme sur leur identité, les académiques contribuent paradoxalement à le perpétuer par des stratégies identitaires de protection dévoilant un travail institutionnel de maintien. Aussi, le caractère individualiste et autonome de leur agentivité de même qu’un certain attachement à un passé idéalisé, doublé de craintes et de méfiances dans le présent, limitent l’influence de l’agence sur l’institution. Cette posture défensive de l’agence de même que l’absence d’une capacité réflexive partagée au sein de la communauté académique ne permettent pas de se projeter et d’imaginer un projet identitaire différent de celui proposé par la vision néo-libérale de la profession académique. Cette réinterprétation théorique de recherches empiriques contribue à montrer qu’une lecture croisée de la perspective relationnelle de l’agence et du travail institutionnel est nécessaire pour rétablir la bidirectionnalité entre structure/agence, dans le cas présent entre la performance managériale et un projet de « micro-émancipation » identitaire.

Résumé
5
La qualité de l’information financière des communautés autochtones
Kim Delisle (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue), Jocelyne Gosselin (Université du Québec à Trois-Rivières)

Depuis 2014, le Gouvernement canadien oblige les Premières Nations à divulguer leurs états financiers afin de répondre aux besoins des utilisateurs qui s’appuient sur ces informations pour prendre des décisions. Le défi de la reddition de compte est de taille car les utilisateurs, les décisions à prendre et les communautés autochtones sont variées. L’atteinte des objectifs de la loi passe donc par la diffusion d’une information financière de qualité.

Pour évaluer cette qualité, nous avons créé un indice en s’appuyant sur des recherches (par exemple Guillamón, Bastida et Benito 2011; Mahmoud, 2012). L’indice conçu repose sur 35 éléments, tant quantitatifs que qualitatifs. De plus, la taille du cabinet d’audit, maintes fois évoquée pour expliquer la qualité de l’information, est étudiée.

Une analyse des informations financières de trois Premières Nations du Québec, soit 10 % de la population ciblée, a été réalisée pour deux années, afin de voir l’évolution de la qualité. Elle montre que : 1) pour deux communautés, la qualité varie peu, dans le temps et entre elles, 2) pour l’autre communauté, l’indice diminue drastiquement et 3) certains éléments ne sont communiqués par aucune des communautés. Quant au lien positif prévu entre la taille du cabinet d’audit et l’indice, il est confirmé seulement pour l’une des deux années.

À notre connaissance, aucun chercheur ne s’est intéressé à la qualité de l’information financière des Premières Nations. Il s’agit donc d’une recherche novatrice.

Résumé
6
Les diverses formes d'engagement dans les recherches collaboratives en santé : le domaine de la recherche interventionnelle en France
Philippe TERRAL (Université de Toulouse)

En prenant pour terrain d’enquête un domaine de recherche interdisciplinaire et collaboratif émergeant dans le secteur de la santé en France, les Recherches Interventionnelles en Santé des Populations (RISP), cette contribution se propose de considérer les diverses formes d’engagement des chercheurs dans la production de ce type de connaissances menées avec des chercheurs d’autres disciplines scientifiques et des non chercheurs. L’enquête se base sur trois grands types de données : des observations ethnographiques de RISP ainsi que des congrès et réunions de groupes d’experts produisant des réflexions sur ce type de recherches, des analyses d’écrits (articles, rapports, lettres d’information, …) sur les RISP et des entretiens (12) avec les principaux experts du domaine en France. Le cadre théorique mobilise les apports des Science & Technology Studies et tout particulièrement la théorie de l’acteur réseau (Akrich, Callon, Latour, 2007) qui permet d’appréhender les modes de coordination entre experts comme des réseaux sociotechniques. Sont ainsi repérées quatre figures d’engagement (afficher, éprouver, persévérer et figer) qui rendent compte de modes de coordination plus ou moins maximalistes entre les acteurs de ces recherches, en lien avec différentes conceptions et pratiques de la diffusion et de la circulation des connaissances (visions descendantes des liens sciences-intervention versus conceptions plus symétriques). 

Résumé
7
Innovation - L'entreprise coopérative par et pour les Milléniaux
Quentin Jeandeau (HEC Montréal), Nabila Ouchene (Institut international des coopératives Desjardins de HEC Montréal), Inmaculada Buendía-Martínez (Institut international des coopératives Desjardins de HEC Montréal), Éric Brat (Institut international des coopératives Desjardins de HEC Montréal)

Le principal objectif de cette étude est de confirmer les valeurs et les perceptions des milléniaux ainsi que leurs connaissances des entreprises coopératives à l’ère de l’économie numérique et de partage. Cette étude vise à répondre à la problématique stratégique suivante : étant donné l’image attractive des coopératives auprès des jeunes et leur supposé manque de connaissance de ce modèle d’entreprise, comment promouvoir l’entreprise coopérative comme des marques « emploi » et « entrepreneuriat » auprès des milléniaux ?

Cette étude est fondée sur une méthodologie mixte : 1) données quantitatives par un sondage auprès des étudiants de HEC Montréal ; 2) données qualitatives avec une entrevue de groupes d’étudiants et de membres de coopératives ; 3) une cartographie des meilleures pratiques de coopératives en termes d’emploi et d’entrepreneuriat en Amérique du Nord et Europe.

Le sondage diffusé à HEC Montréal du 22 octobre au 19 novembre 2018 a permis de collecter 328 répondants. Le questionnaire a été divisé en trois sections : la démographie, les valeurs des milléniaux et leurs connaissances des coopératives. Les résultats préliminaires semblent indiquer qu’une partie des milléniaux ne privilégie pas plus ce modèle d’entreprise, même après l’avoir informé sur les spécificités des coopératives. De plus, en matière de critères de choix d’emploi, les milléniaux sont plus conservateurs comparativement aux résultats d’autres études sur le même sujet. 

Résumé
13 h 00 à 16 h 30
Communications orales
Les communications durent 15 minutes chacune. Au cours de la session, il y aura une pause et une période de questions. Les présidents de sessions pourront revoir l’ordre des communications avant la session.
Stratégies des entreprises
Présidence/Animation : Zeineb Ouni (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières)
Batiment : UQO L.-Brault
Local : A0200
1
La collaboration comme précurseur de performance dans une triade logistique : la perspective d’un fournisseur de services logistiques de tierce partie.
Juan Francisco Núñez (UdeS - Université de Sherbrooke), Luis Antonio De Santa-Eulalia (Université de Sherbrooke)

La logistique collaborative est une notion en émergence en gestion des opérations, mais encore mal circonscrite dans les recherches et méconnue dans l’industrie. Notre objectif consiste à faire lumière sur la logistique collaborative tout en présentant les apprentissages tirés d’une triade logistique. Cette triade est composée d’un constructeur de véhicules, d’un partenaire logistique, et de fournisseurs clés. L’analyse triadique en logistique est novatrice, elle est très peu documentée dans les travaux antérieurs. Nous présentons les résultats préliminaires d’une enquête portant sur la collaboration sous l’angle du fournisseur de services logistiques. Plusieurs approches théoriques supportent nos résultats tels que la théorie des ressources, les théories relationnelles, et la théorie des réseaux. La recherche a été exécutée avec une méthodologie de nature mixte. Les résultats nous renseignent sur l’importance des personnes, des systèmes d’information, ainsi que des processus en tant que composantes clés à la collaboration. La combinaison adéquate de ces facteurs laisse présager que la collaboration soutenue entre entités logistiques précède une performance accrue dans la chaîne d’approvisionnements. La communication pourra s’avérer de l’intérêt de chercheurs et d’étudiants en gestion des opérations, particulièrement dans le secteur manufacturier, car elle identifie les éléments centraux de la collaboration logistique ainsi que ses avantages quantitatifs et qualitatifs.

Résumé
2
La plan d'affaires: une analyse de contenu
François L'Écuyer (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue), Cynthia De Champlain (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue)

Malgré l’émergence d’approches flexibles, le plan d’affaires demeure un outil incontournable pour le promoteur d’un projet d’affaires ainsi que pour ses partenaires. On constate cependant qu’il est difficile de construire un plan d’affaires à cause de la variété de modèles de plan d’affaires. Cette recherche vise à comprendre la structure des modèles de plan d’affaires et à vérifier s’il est possible de construire un modèle générique s’appliquant à tous les types de projet d’affaires.

L’analyse de contenu de 25 modèles de plans d’affaires s’est faite en 3 étapes. 1) Catégoriser les différents plans d’affaires à l’aide de deux matrices selon qu’il s’agissait d’un projet entrepreneurial ou de développement d’une entreprise existante 2) Identifier et regrouper leurs différents éléments constitutifs 3) Vérifier l’exclusivité des éléments par rapport aux catégories de plan d’affaires. Cela a permis de conclure que 1) la plupart des modèles de plans d’affaires se retrouvent dans plus d'une catégorie et que certains types sont plus utilisés que d’autres 2) l’identification et le regroupement des éléments a fait ressortir cinq 5 sections communes 3) aucune section d’éléments n'est exclusive aux catégories de plan d’affaires.

Cette recherche laisse entrevoir la possibilité de créer un plan d’affaires générique composée de 5 sections. Cela améliore la compréhension et le transfert de connaissance entre les personnes ayant à intervenir dans la construction et l’analyse du plan d’affaires.

Résumé
3
L'Innovation en Sciences de Gestion :de l'Objet de Recherche au Projet de Recherche
Mohammed Mzaiz (Ecole Nationale du Commerce et de Gestion d'El jadida-Maroc)

Résumé

Dans cette contribution, je vais essayer de présenter les résultats d’une réflexion théorique à propos de la recherche sur les innovations en sciences de gestion. L’objectif est de faire passer l’innovation, de l’objet de recherche au projet de recherche.Ceci passe par l’exploration de trois sortes de questionnements :

 Que veut dire le terme innovation ? Comment il est traité dans la littérature existante en sciences de gestion ? Quel est mon positionnement de recherche par rapport à ce phénomène ?

Pour répondre à ces questionnements, j'ai essayé d'abord de délimiter les frontières du concept de l'innovation en le distinguant d'autres concepts proches ensuite, j’ai procédé à une recension des principaux courants théoriques sur l’innovation en sciences de gestion. J'ai analysé ces courants en fonction de la manière dont elles traitent la valeur de l’innovation. Puis ma recherche s'est positionnée par rapport aux courants de pensée dominants les études sur l'innovation.Elle constitue une alternative à la littérature existante qui aborde l'innovation comme une source d'avantages économiques, d'apprentissages, ou encore de normes nouvelles. Enfin, j’ai présenté mon parti-pris théorique à savoir le modèle de la traduction qui présente une nouvelle conception de l’innovation sous l’angle de réseaux socio-techniques qui sera préféré au modèle dominant de la diffusion des innovations.

Résumé
4
L’impact de la numérisation dans les transactions immobilières résidentielles au Québec
Yanis Semsari (UQAM - Université du Québec à Montréal), Andrée De Serre (UQAM), Ahlem Hajjem (Uqam)

Au cours de son cycle de vie, chaque immeuble résidentiel va générer une chaine de transactions complexes qui lui est propre. Celle-ci s’explique par la diversité des acteurs du secteur privé qui y interviennent : investisseur, constructeur, courtier immobilier, courtier hypothécaire, prêteur, assureur, évaluateur, notaire, arpenteur, etc. Leurs interventions sont complétées par les organismes du secteur public : gestionnaires de la ville, cadastre, registre foncier, permis de construction/rénovation, etc.

Au Québec, ces transactions sont soutenues par le recours à des bases de mégadonnées (MgD). Notre recherche vise d’abord à les identifier et les cartographier. Nous avons procédé à leur recension par une recherche documentaire et des entrevues auprès de leurs propriétaires et utilisateurs.

Notre deuxième objectif est de classifier ces bases selon leur protocole, nomenclature et règles d’accessibilité, propriétés intellectuelles et de gouvernance afin d’être en mesure de mieux analyser leurs caractéristiques, leur complémentarité et leur utilité pour les transactions immobilières résidentielles (TIR) au Québec.

Les résultats permettent de comprendre l’impact de la numérisation des MgD sur les procédés de gestion des acteurs intervenant dans les TIR et aussi pour soutenir pour le développement de nouveaux outils numériques et d’IA. Les résultats sont aussi utiles pour soutenir la réflexion économique, politique et sociale concernant les problématiques du logement au Québec.

Résumé
5
LA PME PEUT-ELLE SE PASSER DE L’INSTITUTIONNALISATION DE LA GESTION DU CAPITAL HUMAIN ?
Jamal BEN MANSOUR (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières), Ghislain Evoua Obam (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières)

Au Canada, les PME constituent l’essentiel du tissu économique (97,9%), contribuent à 50% du PIB et absorbent une part de l’emploi de plus de 90,3%. Elles sont visiblement les plus dynamiques en matière de création d’emploi. De plus, avec une part de 45% de l’ensemble des dépenses en R&D, les PME témoignent bien que le capital humain constitue une source de croissance, d’avantage concurrentiel, mais aussi de vulnérabilité pour sa rareté. Une situation paradoxale qui met les gestionnaires des PME au défi de trouver une réponse à l’épineuse question : « les PME peuvent-elles se passer de l’institutionnalisation de leur GCH ? ». Le débat lié à cette question se cristallise autour de 5 réponses évoquant 5 approches différentes en termes de culture et d’ancrage des pratiques de GCH. La présente communication analyse les tenants et les aboutissants de cinq approches, à savoir : start-up, délégation disséminée, outsourcing, cosourcing, insourcing. Ces approches offrent un cadre d’analyse de l’institutionnalisation de la GCH dans les PME en considérant quatre critères majeurs qui devront appuyer la décision et le moment de passer d’une approche à l’autre : la perte d’agilité décisionnelle, la perte de légitimité, la perte d’efficience, la perte d’impact d’affaires.

Résumé
6
Transformer une culture d’entreprise par l’implantation d’un nouveau mode d’organisation technologique : les facteurs de réussite à prendre en considération
Jean-Claude Coallier (UdeS - Université de Sherbrooke), elodie chevallier (UdeS - Université de Sherbrooke)

La révolution technologique impacte la société dans son ensemble ainsi que les organisations de travail. Dans ce dernier cas, ces transformations visent non seulement à offrir de nouveaux outils de travail, mais insuffle également des modèles d’organisation valorisant les projets collaboratifs et l’innovation. Dès lors, maintes organisations ont décidé d’opérer des changements radicaux dans leur façon de structurer, réaliser et évaluer le travail en imposant une culture d’innovation et de mobilité, souvent échafaudée autour d’apports technologiques. Mais, dans un tel contexte, se confrontent certains facteurs qui rendent inopérable une telle transformation : culture hiérarchique vs innovation; méthodes de travail traditionnelles vs technologiques; gestion de résultats vs processus; tradition vs défis. La présente communication s’intéresse au cas d'une entreprise bancaire ayant décidé d’opérer de tels changements dans ses pratiques organisationnelles en vue d’amener les salariés à travailler dans une logique de coopération. Une investigation de type qualitative (auto-observation de 40 participants) ayant pris en compte les actes posés au cours d’une semaine de travail met en évidence les difficultés rencontrées par les employés expérimentant ce nouveau mode organisationnel. Les résultats mettent également en évidence trois facteurs de réussite : la clarification des objectifs de la transformation; l’engagement des employés; la transition par une culture de collaboration.

Résumé
7
La création de la valeur par la gestion de projet ciblant l’innovation: Revue de littérature
Genevieve Marquis (UQO - Université du Québec en Outaouais), Hamdjatou Kane (Université du Québec en Outaouais)

Résumé de la problématique : Cette recherche est guidée par la question des liens entre la gestion de projet de l’innovation au Canada, en tant que moteur économique du pays. Le but de cette revue de littérature est de mettre en évidence l’innovation en tant que résultat souhaité de la gestion de projet à partir d’une méta-analyse. Cette recherche révèle l'importance de la gestion de projet pour l'innovation dans le développement économique et la création de valeur. Afin de combler cette lacune dans la littérature, des résultats sont fournis pour orienter les recherches futures sur la gestion de projet afin de créer de la valeur.

Question de recherche et méthodologie: Quel est le lien entre le développement économique et la gestion de projet pour la création de valeur? La méthodologie utilisée pour répondre à cette question est une revue de littérature. Au total, 250 articles Les articles les plus représentatifs et les plus représentatifs ont été analysés en profondeur dans leur contenu et leurs résultats.

Résultats de l'analyse: Cette revue de la littérature révèle que le développement économique et la gestion de projet sont déjà fortement liés aux thèmes de l'innovation et de la création de valeur.

Résultats de la recherche: Cette recherche identifie une lacune dans la littérature en ce qui concerne les stratégies de gestion de projet nécessaires pour faire émerger l’innovation au service de la création de valeur, moteur du développement économique national.

Résumé
8
RECONNAISSANCE ET HONNEUR À L’ÈRE DE L’INDICE D’IMPACT : LA STRUCTURATION DU CHAMP DU MANAGEMENT SOUS LA LOUPE
Jacques-Bernard Gauthier (UQO - Université du Québec en Outaouais), Michelle HARBOUR (UQO - Université du Québec en Outaouais)

Take Your Place Among the Great est le slogan d’une campagne menée par l’éditeur commercial de périodiques scientifiques, Elsevier. Celle-ci ciblait les chercheurs. Take Your Place Among The Great est fabriqué des mêmes matériaux que Nike a utilisé pour mettre au point sa publicité Are Your Dreams Crazy Enough ? En effet, ils mobilisent des symboles suscitant des d’émotions positives auprès de la population ciblée. Take Your Place Among the Great suggère qu’Elsevier sait ce qui motivent les chercheurs (la reconnaissance, l’honneur) et leur indique qu’une publication dans leurs périodiques représente de la valeur ajoutée pour eux. Cette quête de reconnaissances conjuguée à l’explosion du nombre de scientifiques, de disciplines académiques et de publications met à l’épreuve l’évaluation par les pairs. C’est ici que les indices bibliométriques prennent le relais (Strengers, 2013).

Notre communication s’arrête au phénomène précédemment décrit et tire son originalité des analyses conjointes faites sur les deux plans suivants. Le premier concerne les relations dialectiques entre l’indice d’impact, le symbolique et la quête de reconnaissance des chercheurs. Le second plan d’exploration se rapporte à la relation « symbiotique » entre le champ de la science et le champ des affaires. Le champ de la science est étendu à perdre de vue ; voilà pourquoi notre présentation se concentre sur la structuration du champ du management.

Résumé
13 h 00 à 17 h 00
Communications orales
Les communications durent 15 minutes chacune. Au cours de la session, il y aura une pause et une période de questions. Les présidents de sessions pourront revoir l’ordre des communications avant la session.
Analyse des pratiques de gestion des organisations
Batiment : UQO A.-Taché
Local : E0208
1
Cartographie des pratiques de gestion motivationnelles chez les fonctionnaires internationaux
Frédéric Letullier (UdeS - Université de Sherbrooke), Nathalie Cadieux (UdeS - Université de Sherbrooke)

La motivation des nouveaux fonctionnaires internationaux (FI) impressionne. Les jeunes recrues, motivées, font preuve d’entrain à rendre le monde meilleur. Pourtant ce choix de carrière peut amener des frustrations. La politique et la bureaucratie pèsent sur le multiculturalisme, la diversité et l’intérêt du travail. Le système peut émousser la motivation au travail pourtant ressentie au départ. La littérature préconise l’emploi d’outils de gestion des ressources humaines visant à maintenir ou augmenter la motivation. En matière de motivation du service public (MSP), les recommandations sont de 1) inclure la MSP dans le recrutement, 2) développer l’autonomie et réduire la bureaucratie et 3) équilibrer pratiques de rémunération et de reconnaissances. Notre étude cherche à contribuer aux connaissances encore parcellaires portant sur la motivation des FI. Dans le cadre d’une recherche qualitative exploratoire, une vingtaine d’employés et de gestionnaires FI furent rencontrés lors d’entrevues semi-dirigées. Suivant une stratégie d’analyse thématique, les pratiques de gestion mobilisées par les gestionnaires pour maintenir la motivation intrinsèque du personnel furent identifiées à partir des transcriptions intégrales des entrevues, codées grâce au logiciel QDA miner. La présente communication vise à présenter les résultats préliminaires de cette étude, à travers une cartographie des pratiques de gestions associées à la motivation chez les gestionnaires onusiens.

Résumé
2
Élaboration d'une plateforme de données administratives pour l'évaluation et la recherche et l'élaboration de politiques publiques: Création d'un atout ministériel et national.
andy handouyahia (Gouvernement du Canada - Emploi et Développement Social Canada), Essolaba Aouli (Gouvernement du Canada - Emploi et Développement Social Canada - Évaluation de progerammes)

Dans le cadre de la nouvelle politique sur les résultats et de l’intérêt du gouvernement du Canada  à accroitre l'utilisation des données administrative, Emploi et Développement social Canada a d'élaboré une plateforme de données administrative qui consiste en des fichiers de données administratives intégrés sur plus de 20 ans, transforme les sources de données administratives non harmonisées en un modèle de données relationnelles large et convivial et intègre différents concepts méthodologiques dérivés des programmes du marché du travail, de l'assurance-emploi et des données sur le revenu. Cette initiative soutiendra plusieurs objectifs ministériels en matière de mesure du rendement, accroîtra la collaboration d’Emploi et Développement social Canada avec la communauté de chercheurs et bénéficiera des données administratives pour les travaux d'évaluation et de recherche.   Notre présentation souligne d'abord l'importance d'accroître la collaboration d'Emploi et Développement social Canada avec les universitaires et comment bénéficier des données administratives d'Emploi et Développement social Canada pour les travaux d'évaluation et de recherche. Il explique également la genèse de cette nouvelle plateforme de données, des sources de données, des méthodologies, de l’utilisation actuelle de la plateforme et de ses applications potentielles pour l'évaluation de programmes, la recherche, la mesure du rendement et l'analyse des politiques.

Résumé
3
LA PERCEPTION DES EMPLOYÉS VIS-À-VIS DE L’UTILISATION DU SERVICE DE L’IMAGERIE DES CHÈQUES DANS LA PRATIQUE BANCAIRE
Marguerite Ngo Ngue (UQO - Université du Québec en Outaouais)

 

 

L’objectif de la communication porte sur la perception qu’ont les employés de banque à l’égard du changement induit par le passage du dépôt physique des chèques à l’Imagerie de Chèques (IC). À travers une démarche d’étude de cas intrinsèque portant sur une agence bancaire, j’ai mené des entrevues semi-dirigées impliquant les employés concernés. Les données cueillies sont codées et analysées selon une démarche de théorisation enracinée comme méthode rigoureuse d’analyse de données qualitatives.  

Les résultats de la recherche montrent que le personnel bancaire concerné perçoit le changement induit par l’IC, à la fois, comme source de confort et d’inconfort. D’un côté, l’IC améliore la satisfaction perçue du client et, par conséquent, la performance perçue de l’employé. D’un autre côté, en cas de problèmes techniques, l’IC peut devenir une source de frustration et un amplificateur de stress pour l’employé. Par ailleurs, l’acceptabilité de l’IC est tributaire, primo, de l’implication active des employés directement concernés par le changement et, secundo, de la formation que ces derniers reçoivent. La présence humaine est importante dans le traitement des images des chèques par la banque. D’où l’importance de la contribution scientifique et managériale de ma recherche qui consiste essentiellement à mettre la lumière sur la perspective de l’employé, laquelle perspective est, jusque-là peu étudiée dans la littérature sur l’IC comme innovation technologique.

Résumé
4
Délocalisation des entreprises dans les pays à revenu faible et intermédiaire, pratiques organisationnelles et menace pour la santé des travailleurs : Le genre comme analyseur
Rose Darly Dalexis (UdeM - Université de Montréal), Jude Mary Cénat (Université d'Ottawa)

La délocalisation des entreprises dans les pays à revenu faible et intermédiaire (PRFI) a pour objectif principal la productivité à faible coût. Ces entreprises n’ont souvent aucune politique pour maintenir la santé des travailleurs. Elles misent sur la main d’œuvre à bon marché causés par le chômage endémique dans les PRFI. Les effondrements de bâtiments abritant des chaines de production de multinationales connues ces dernières années n’ont pas activé la sonnette d’alarme et les pratiques organisationnelles menaçant la santé des travailleurs continuent. En Haïti, l’implantation de zones franches et des parcs industriels fait partie des politiques publiques dictées par la Banque Interaméricaine de Développement. Cette étude part d’un fait : la mort le 2 aout 2018 de Rosie Joseph, une travailleuse du parc industriel Caracol en Haïti. Après plusieurs jours de malaise et le refus d’un congé maladie, elle meurt sur son lieu de travail. Les analyses de contenu catégorielles d’entretiens semi-directifs réalisés avec des femmes travaillant dans deux parcs industriels en Haïti ont montré des pratiques relevant d’un autre temps où seule la rentabilité compte. Les cadences imposées sont insoutenables et constituent des facteurs de risque majeurs pour la santé physique et mentale. Les inégalités de genre sont criantes. En conclusion, cette présentation questionnera l’impact des pratiques genrées sur la santé des femmes ouvrières dans les parcs industriels en Haïti et dans les PRFI.

Résumé
5
L’enseignement de l’éthique et de la gouvernance pour contrer l’impersonnalité dans les organisations
Ana Maria Davila Gomez (UQO - Université du Québec en Outaouais), Juan Salazar (UQO - Université du Québec en Outaouais)

Dans la recherche de productivité, nos organisations implémentent de plus en plus de projets d’automatisation, d’informatisation. Cela leur apporte des résultats positifs d’ordre financier. Cependant, nous assistons en même temps à une déshumanisation des services envers les clients et à un sentiment d’isolation social chez des employés. Selon les perspectives humaniste (Chanlat et Dufour, 1985) et critique (Alvesson et Willmott, 2002) des organisations, ces conséquences reflètent un oubli des buts sociaux et humains des organisations, car l’humain, employé ou client, est pris en compte seulement comme une ressource ou comme une transaction à achever. Dans ce contexte, les approches de gouvernance et de transparence (Crowther et Aras, 2008) sont difficiles à implémenter, car en privilégiant l’automatisation des relations humaines, l’impersonnalité devient affaire courante. Comment mettre alors en œuvre l’inclusion des groupes d’intérêts, les discussions sur les conséquences des actions organisationnelles, la prise de parole, les forums, la reddition des comptes, etc. ? Comment l’enseignement en gestion pourrait contribuer à trouver des réponses à cette question ? À cet égard, nous présentons des résultats préliminaires d’une recherche qualitative (Maxwell, 2013) que nous menons pour répondre à ces questions. Nous détaillons quelques types de contenus, de pédagogies et de réflexions critiques devant être incorporés dans les cours d’éthique et/ou de gouvernance en gestion.

Résumé
6
Gestion et partage des connaissances managériales : une revue de littérature structurée
Miché Ouédraogo (ENAP - École nationale d'administration publique), Natalie Rinfret (ENAP - École nationale d'administration publique)

La gestion et le partage des connaissances des gestionnaires constituent des éléments incontournables de succès et de performance pour les organisations. Plusieurs recherches abordant les connaissances managériales analysent différents aspects de leur gestion et de leur partage. Au regard du développement de la recherche, il s’avère nécessaire de faire un état des lieux des études dans ce domaine afin d’en obtenir une meilleure connaissance. De manière spécifique, la présente recherche tente de répondre à trois questions : (1) Quel est l’état du développement de la littérature sur les connaissances des gestionnaires? (2) Quelles sont les différentes conceptualisations des connaissances des gestionnaires, de leur partage et de leur gestion? (3) Quels sont les principaux déterminants du partage et de la gestion des connaissances des gestionnaires identifiés dans la littérature ?

En utilisant une méthode de revue de littérature structurée, 57 études publiées entre 1997 et 2016 ont été codifiées et analysées.

Les résultats montrent qu’une moyenne de 3,2 publications par année a été réalisée par 128 auteurs. Une multiplicité des conceptualisations de la connaissance des gestionnaires, de leur gestion et de leur partage ressort. Plusieurs déterminants individuels et organisationnels du partage des connaissances des gestionnaires et de leur gestion ont été identifiés. Ces différents résultats permettent d’orienter les recherches futures et de générer des implications pratiques.

Résumé
7
Le processus de transformation 4.0 et le rôle des gestionnaires en ressources humaines : cinq études de cas au sein du secteur manufacturier au Québec
CHARLES CAYRAT (HEC Montréal), Marc-Antonin Hennebert (HEC Montréal), Lucie Morissette (HEC Montréal)

Le processus de transformation numérique des organisations est un phénomène récent qui suscite de grandes préoccupations mais qui paradoxalement n’a fait l’objet que de rares études de terrain. Notre recherche vise à pallier à ce manque en s’intéressant aux processus de transformation 4.0 dans le contexte manufacturier au Québec et aux enjeux et défis que soulèvent ces processus pour les gestionnaires RH.

Le choix d’un devis méthodologique qualitatif permet de documenter ce processus en identifiant le contenu technologique du changement, les raisons qui poussent les organisations à amorcer leur transition vers le numérique, l’implication et le rôle de certains acteurs dont les gestionnaires RH tout en analysant le processus de changement et sa gestion. Nous avons ainsi réalisé des entrevues auprès de gestionnaires (production et RH) au sein de 5 entreprises ayant amorcé leur transition vers le 4.0.

Les résultats de recherche font état des différents stades d’avancement dans le 4.0. De plus, les 5 études de cas menées permettent de comprendre les facteurs ayant poussé les entreprises à entreprendre une telle transition, à analyser les processus de changement en cours et à identifier des modes d’implication variable des gestionnaires RH dans ces processus. De manière plus prospective, l’impact de ces processus de changement sur les résultats opérationnels et financiers des entreprises, sur l’emploi et sur l’évolution des compétences de la main-d’œuvre seront également discutés.

Résumé
8
Vers un nouveau professionnalisme? L’exemple des consultants en gestion comme figure d’hybridation professionnelle
Carole Lalonde (Université Laval)

La tertiarisation de l’économie, la recherche de flexibilité dans l’emploi, la redéfinition des rapports d’employabilité au sein des entreprises, plus globalement la modernité, auraient entraîné la montée de nouveaux travailleurs du savoir prétendant agir avec professionnalisme sans avoir un statut professionnel reconnu dans le sens classique et traditionnel du terme. Les consultants en gestion représentent à cet égard un cas de figure particulièrement intéressant. S’appuyant sur les travaux en sociologie des professions, cet article tente de répondre à la question suivante : comment des travailleurs au statut professionnel indéterminé et recourant à des méthodes individualisées d’inférence s’assurent-ils du professionnalisme de leurs prestations? Pour ce faire, une recherche qualitative auprès de consultants en gestion et de gestionnaires a été menée. Les résultats présentent les moyens paradoxaux auxquels ont recours les consultants et leurs clients pour assurer l’intégrité des pratiques de la consultation en gestion. Nous terminons en montrant en quoi les résultats de cette recherche peuvent contribuer à redéfinir la notion même de professionnalisme.

Résumé
9
Compétence des analystes financiers et information non financière
Lionel BAHL (UdeS - Université de Sherbrooke), Aurélie Desfleurs (Université de Sherbrooke)

Les sociétés d’investissement accordent une importance croissante à l’information non financière (INF) dans leurs évaluations d’entreprise et dans leurs décisions de placement, notamment à propos des enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance. Cela s’explique par les impacts financiers potentiellement importants de ces enjeux sur leurs investissements, ainsi que par leur désir d’investir de manière responsable. Or, l’utilisation de l’INF en pratique soulève des enjeux de compétences pour les analystes financiers, compte tenu de la nature de l’INF surtout qualitative, peu standardisée, ainsi que de la variabilité dans sa disponibilité et sa qualité.

À partir d’entrevues semi-dirigées avec des analystes financiers et autres professionnels travaillant en société d’investissement, certains se spécialisant dans l’analyse d’INF, nous identifions et décrivons la nature des compétences nécessaires à l’utilisation d’INF lors d’évaluation d’entreprise et de décisions de placement.

Les études empiriques actuelles documentent des associations positives entre certains facteurs (ex. spécialisation par industrie, expérience générale) et la précision des prévisions financières des analystes financiers. Nos résultats contribuent à démontrer comment ces facteurs peuvent se concrétiser en pratique à partir de compétences spécifiques à l’utilisation d’INF, dans un contexte où celle-ci occupe une place croissante.

Résumé
Afficher tous les résumés
Avant-midi
08 h 50 à 12 h 30
Communications orales
Les communications durent 15 minutes chacune. Au cours de la session, il y aura une pause et une période de questions. Les présidents de sessions pourront revoir l’ordre des communications avant la session.
La santé au travail
Présidence/Animation : Murielle Laberge (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Batiment : UQO L.-Brault
Local : B1018
1
Contrat psychologique, styles et pratiques de gestion dans un contexte de regroupement d’établissements de santé
Caroline Pelletier (UdeS - Université de Sherbrooke), Lise Desmarais (UdeS - Université de Sherbrooke), Nathalie Cadieux (UdeS - Université de Sherbrooke)

Le contrat psychologique constitue un ensemble de croyances individuelles, implicites et subjectives, concernant les obligations des employés et employeurs (Rousseau, 1989). Il est une représentation mentale influencée par divers facteurs individuels, organisationnels et environnementaux. Son état, complet, rompu ou en violation, engendre des changements attitudinaux et comportementaux ayant des répercussions pour les employés et les organisations. Un contexte de regroupement d’établissements, tel qu’au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), représente donc un terrain fertile aux ruptures et/ou violations du contrat psychologique et donne lieu à notre recherche dont l’objectif est d’identifier les styles et pratiques de gestion susceptibles de le protéger. Suivant le déploiement d’un devis de recherche ayant recours à des méthodes mixtes (qualitatives et quantitatives), l’actuelle communication présentera les résultats obtenus suite aux deux séries d’entrevues semi-dirigées réalisées auprès de gestionnaires du CHUM et un questionnaire en ligne auprès d’employés. Ces premiers résultats obtenus par un codage ouvert et axial confirment certaines pratiques de gestion et font état du contrat psychologique d’employés.

Résumé
2
Les pratiques de réinsertion à la suite d’une invalidité pour problème de santé mentale lié au travail : analyse comparative de trois organisations
Lucie Côté (UQO - Université du Québec en Outaouais)

Mots clés : analyse comparative, pratiques de gestion, réinsertion professionnelle, travail.

Les problèmes de santé mentale sont actuellement l’une des principales causes des absences dans les organisations. Les travaux de recherche ont mis en évidence l'importance de mettre en place de bonnes pratiques de gestion afin d'assurer un retour au travail réussi. Peu d'études ont spécifiquement exploré les pratiques de gestion dans une perspective comparative afin de mieux comprendre le processus de retour au travail. L'objectif de cette étude est d'analyser les pratiques de réinsertion professionnelle dans trois organisations canadiennes : une institution financière, une organisation gouvernementale fédérale et les militaires. Des études de cas qualitatives ont été réalisées et 50 entretiens semi-directifs se répartissant de façon égale dans les trois organisations ont été menées auprès d’employés, de spécialistes des ressources humaines et de gestionnaires. Le codage puis la triangulation des données effectués selon la méthode de la théorisation ancrée a facilité l'examen des pratiques. Les résultats de l’analyse indiquent une sous-utilisation des Programmes d’aide aux employés, une perception négative du rôle de l’assureur, des difficultés relationnelles entre le gestionnaires et l’employé, une méconnaissance des rôles et des responsabilités de chacun et la prédominance de l’approche médico-administrative. L’étude propose des pistes de réflexion pour l’amélioration des pratiques.

Résumé
3
Vérification de l’impact d'un programme sur la gestion du stress sur le recours aux mesures de contentions et d’isolement par des intervenants en protection de la jeunesse
Caroline Mathieu (UdeM - Université de Montréal), Steve Geoffrion (Université de Montréal), Pierrich Plusquellec (Université de Montréal)

Au Québec, près de 2850 jeunes sont annuellement hébergés en centre de réadaptation (CR; Ministère de la santé et des services sociaux, 2017). De nombreuses difficultés s’observent dans cette population, pour qui les problématiques de santé mentale et de troubles de comportement sont fréquents (Dale, Baker, Anastasio et Purcell, 2007). Il n’est pas rare que des manifestations de violence de la part des jeunes soient vécues par leurs intervenants (Geoffrion et Ouellet, 2013). Lorsque les éducateurs considèrent que le jeune présente un danger pour sa sécurité ou celle d’autrui, ils peuvent recourir à des mesures de contention et d'isolement (MCI), en dernier recours (Crosland et al., 2008). Or, en 2015, un programme de formation sur la gestion du stress dédié aux intervenants en CR a été implanté afin d’aider les intervenants à diminuer leur stress. Il importe de vérifier si ce programme de gestion du stress a des impacts sur le recours aux MCI à long terme dans le but de comprendre le cycle de la violence des recours aux MCI et de pouvoir le rompre.  Ce projet a été mené auprès des éducateurs des CR pour jeunes en difficultés de Montréal. Les données ont été amassées de 2016 à 2018.  Cet échantillon représente environ 204 éducateurs. Une comparaison du recours aux MCI du groupe ayant suivi la formation et le groupe témoin sera analysée. Les résultats seront connus au moment du congrès.

Résumé
4
Les enjeux en santé et en sécurité du travail dans les organismes communautaires du Québec
Shanie Roy (UQAM - Université du Québec à Montréal)

Cette proposition de communication s’inscrit dans le cadre d’un projet de mémoire qui vise à analyser les conditions de mobilisation du droit en matière de santé et de sécurité du travail à partir d’un terrain d’étude spécifique : les maisons d’hébergement pour femmes.

Tout d’abord, l’intérêt de cibler les organismes communautaires pour étudier le droit de la santé et de la sécurité au travail découle de l’observation d’une carence de connaissances sur ce plan, bien que ce secteur représente plus de 72 000 emplois au Québec. Or, les rares travaux portant sur les intervenantes travaillant en maisons d’hébergement pour femmes témoignent unanimement de la dureté de leur travail (détresse psychologique, risques importants de violences, haut taux de roulement et d’arrêts de travail…).

D'après la littérature, certains éléments semblent particulièrement structurer les conditions de santé et de sécurité au travail dans ces organisations : les normes et les caractéristiques des milieux de travail, l’encadrement de l’État via les subventions ainsi que la gouvernance du régime de prévention.

Au final, pour cette présentation, nous souhaitons brosser un portrait des conditions de santé et de travail au sein de ces ressources, puis faire l’état des défis sur le plan l'application de la Loi sur la santé et la sécurité du travail.  De plus, nous profiterons de l’occasion pour présenter certains résultats préliminaires suite à des entrevues auprès d’actrices du milieu.

Résumé
5
La prévention des comportements de retrait organisationnel par le soutien social : le cas de l’intention de quitter
Wassila MERKOUCHE (UdeM - Université de Montréal), Stéphane Renaud (UdeM - Université de Montréal), Alain Marchand (UdeM - Université de Montréal)

Nous étudions l'importance des engagements organisationnels dans la perspective du contrat psychologique selon laquelle les employés percevant une violation des obligations attendues de l'employeur développent des comportements de retrait organisationnel (RO). Nous développons un cadre théorique intégratif mobilisant un modèle multi-niveaux d'antécédents et deux perspectives théoriques. L'employé évalue le degré de respect de son contrat psychologique par l'employeur et le degré de son ancrage dans l’emploi afin d'adopter le retrait de travail ou le retrait de l'emploi. Nous soulignons l’importance de l’ancrage dans l’emploi (soutien social perçu) comme modérateur de comportement de l’employé insatisfait. Nous étudions plus particulièrement les déterminants du départ volontaire comme comportement de RO. La méthodologie envisagée est celle d’une étude empirique quantitative longitudinale et multiniveaux par questionnaire auprès de travailleurs d’une entreprise au Québec, l’étude comporte 862 observations à travers trois temps de sondage. Nous anticipons que la satisfaction envers le respect du contrat psychologique par l’organisation en présence de soutien social (attachement à l’environnement de travail) empêcherait les employés de quitter leur employeur actuel. Nous présentons les résultats directs et de modération relatifs à cette étude, notamment ceux indiquant l’importance du soutien social jumelé au développement de carrière pour prévenir le roulement.

Résumé
6
perception de l'usager sur les réalités des environnements de travail à aire ouverte en lien avec l'affordance et la proxémie
Celine simard (UQAM - Université du Québec à Montréal)

Introduction : La communication  présente les résultats du mémoire en Design et complexité, terminé en 2017. La recherche a documenté et exploré l’expérience et la perception des utilisateurs travaillant dans un environnement de travail à aire ouverte. L’étude comprend, une collecte des données sur les expériences vécues par l’usager à travers ses observations, la documentation de l’état des lieux et les entretiens. Deux sites dans le domaine des Medias ont été étudiés.

Problématique : L’apparition de nouveaux types d’espaces de travail apporte son lot de défis et rend indispensable une meilleure connaissance du phénomène des environnements de travail à aire ouverte.

Selon des études de cas recensés (GSK, Cabe, IBM), ces environnements de travail répondent à certains besoins des employés, non remplis par d’autres aménagements antérieurs, mais ils apportent également leurs lots d’ajustements.

Résultats : L’étude a fait émerger 86 concepts classés sous 8 thèmes. Les 8 concepts ayant soulevé le plus de perception ont été étudiés plus en profondeur. Le tableau sommatif répertorie les avantages et enjeux de ces concepts et fait émerger les différences de perception selon que les répondants sont anglophones ou francophones (tableau joint).

Conclusion : L’interprétation des résultats met en lumière la complexité des environnements de travail et démontre que l’utilisateur est l’acteur central. De la qualification qu’il fait du lieu dépend son sens d'appropriation et de contrôle du lieu.

Résumé
7
Horaires atypiques et problèmes de santé mentale chez les travailleurs au Québec
Rose Darly Dalexis (UdeM - Université de Montréal), Pierre Durand (Université de Montréal)

Si les transformations du monde du travail, dues à la mondialisation, sont au profit de l’efficacité et l’efficience des entreprises, ces changements, touchant aussi l’organisation du travail, ne sont pas sans effets sur la santé des travailleurs. Cette présentation traite de l’effet des horaires atypiques sur la santé mentale des travailleurs, considérant l’effet médiateur des conflits travail-famille et l’effet modérateur des demandes psychologiques et de la latitude décisionnelle dans cette relation. Cette étude est basée sur un échantillon de 2 136 participants (48,6 % de femmes), avec une moyenne d’âge de 40,81 (ET = 10,92) de l’enquête SALVEO. Cette enquête est la plus importante étude réalisée sur la santé mentale au travail au Québec (63 établissements). Les résultats révèlent que les horaires atypiques impactent négativement la santé mentale des travailleurs. Ils montrent également que les personnes ayant un conflit travail-famille sont plus à risque de développer des problèmes de santé mentale. Ces mêmes résultats indiquent que les demandes psychologues tendent à augmenter le risque de développer des problèmes de santé mentale alors que la latitude décisionnelle agit contrairement en diminuant ce risque. Les conclusions de cette étude montrent l’importance des travaux de recherche futurs et la nécessité de l’implantation de programmes de sensibilisation sur les problématiques liées à la santé mentale des travailleurs, dans une perspective de justice sociale.

Résumé
8
Les facteurs de risque pour la santé psychologique des cadres de premier niveau: particularités et paradoxes
Sabrina PELLERIN (École des Sciences de la Gestion (ESG) - UQAM ), Julie Cloutier (ESG UQÀM)

Problématique : Notre recherche porte sur le bien-être psychologique au travail des cadres de premier niveau qui représentent le premier niveau de gestion auquel les employés non-cadres se rapportent (Hales, 2005, p. 473). Pour évoquer ce concept, plusieurs chercheurs utilisent le vocable de détresse psychologique : un état psychologique marqué par l’irritabilité, l’anxiété, le découragement et la dévalorisation de soi (Hardy et al., Massé, 2000).

Nous savons que la détresse psychologique est intimement liée aux caractéristiques de l’emploi occupé et du stress qu’il entraîne (Vézina et al. 2011).  Or, les études qui ont porté sur les déterminants de la détresse psychologique du personnel cadre se bornent à l’organisation du travail (Gustainiené et Endriulaitienė, 2009 ; Hobson et Beach, 2000 ; Noblet et al., 2001 et Westman, 1992).  Il semble donc important d’élargir les facteurs de risque de la détresse psychologique étudiés puisque le rôle de cadre de premier niveau est en soi complexe, particulier et paradoxal.

Méthodologie : Une vingtaine d’entrevues semi-dirigées d’une durée approximative d’une heure seront réalisées avec des cadres de premier niveau provenant de diverses entreprises.  L’analyse des données sera effectuée avec le logiciel NVivo.

Résultats attendus : Les résultats font ressortir des facteurs de risque spécifiques au rôle de cadre de premier niveau.  Ces résultats permettront de mieux comprendre le rôle des cadres de premier niveau dans les organisations.

Résumé