Imprimer

109 - Santé des populations

Du lundi 27 au vendredi 31 mai 2019

Le domaine 109, « Santé des populations », présente des travaux scientifiques variés. Quatre grands thèmes ont été définis parmi les communications orales qui sont présentées cette année. Ce sont : 1) les enjeux de santé des travailleurs et des étudiants; 2) la santé des personnes vulnérables; 3) la santé des personnes atteintes de maladies chroniques; et 4) les troubles liés aux événements traumatiques.

Lire la suite »
Domaine
Section 100 - Sciences de la santé
Responsables
Geneviève Piché
UQO - Université du Québec en Outaouais
Ajouter à mon horaire
Afficher tous les résumés
Après-midi
13 h 00 à 16 h 00
Communications orales
Les communications durent 15 minutes chacune. Au cours de la session, il y aura une pause et une période de questions. Les présidents de sessions pourront revoir l’ordre des communications avant la session.
Santé des personnes atteintes de maladies chroniques
Présidence/Animation : Murielle Laberge (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Batiment : UQO A.-Taché
Local : B1210
1
Le rôle des lymphocytes Th17 dans l’épilepsie réfractaire
Oumarou Ouédraogo (UdeM - Université de Montréal), Hélène Jamann (Université de Montréal), Marie Laure Clenet (Université de Montréal), Audrey Daigneault (Centre de recherche du Centre Hospitalier de l’université de Montréal), Catherine Larochelle (Centre de recherche du Centre Hospitalier de l’université de Montréal )

Introduction: L’épilepsie est un trouble chronique du système nerveux central affectant 1% de la population mondiale. 1/3 des patients présente une épilepsie réfractaire (ER). Il y a donc une nécessité de trouver de nouvelles approches thérapeutiques. Des études ont montré des liens entre neuroinflammation et épilepsie. En effet, les lymphocytes Th17 pro-inflammatoires seraient plus élevés dans l’ER  et leur fréquence corrélerait avec celle des crises mais cela reste toujours controversé.
Méthodologie: Des sujets (20-50 ans) avec une épilepsie focale ont été recrutés au CHUM. L'analyse ex vivo des cellules mononuclées du sang a été faite par cytométrie en flux. Nous avons analysé l’expression des cytokines par les lymphocytes T CD4. Le profil immunologique de sujets présentant une ER (n=48) a été comparé à celui de patients bien contrôlés (n=30) et à des sujets sains (n=35).
Résultats: L’épilepsie et l’utilisation de médication anti-épileptique sont associées à une immunosuppression relative et une distribution altérée des cellules immunitaires. L’expression des marqueurs d’activation ainsi que la fréquence des lymphocytes T CD4 produisant des cytokines pro-inflammatoires (IL-17A, IL-22, IFN-γ, GM-CSF, TNFα) de la lignée des Th17/1 sont plus élevées dans l’ER par rapport à l’épilepsie bien contrôlée.
Conclusion:Nos résultats suggèrent que l’ER est associée à un profil de lymphocytes Th17/1 pro-inflammatoires. Les cellules T CD4 pourraient jouer un rôle dans ce type d’épilepsie.

Résumé
2
Quels facteurs prédisposent à une dilatation de l’aorte chez les enfants atteints de bicuspidie aortique?
Samuel Blais (UdeS - Université de Sherbrooke), Léamarie Meloche-Dumas (Hôpital Maisonneuve-Rosemont), Frédéric Dallaire (Centre de recherche du centre hospitalier universitaire de Sherbrooke et Université de Sherbrooke), Anne Fournier (Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine), Nagib Dahdah (Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine)

Introduction: La bicuspidie aortique est la malformation cardiaque la plus fréquente, affectant 1-2% de la population. La valve aortique, qui sépare le cœur de l’aorte, comporte normalement trois feuillets. Dans la bicuspidie aortique, deux des trois feuillets sont fusionnés. Ceci entraîne un risque augmenté de développer une dysfonction de cette valve (obstruction ou fuite), ainsi qu’une dilatation de l’aorte. À ce jour, nous sommes incapables de prédire quels enfants avec bicuspidie développeront une dilatation sévère de l’aorte avant l’âge adulte. L’objectif du projet est de déterminer si le degré de dysfonction de la valve contribue à la progression de la dilatation de l’aorte.

Méthodes et Résultats : Nous avons étudié 3148 échographies cardiaques chez 761 patients âgés de <20 ans et suivis à l’hôpital Sainte-Justine entre 1999 et 2016. Les résultats montrent qu’une dysfonction de la valve contribue à la progression de la dilatation de l’aorte. Les patients avec une fuite et obstruction modérées ou sévères ont 10 fois plus de chance de développer une dilatation sévère de l’aorte à 18 ans, comparativement aux patients sans dysfonction valvulaire.

Conclusion : La progression de la dilatation est très faible chez les patients sans dysfonction de la valve, contrairement aux patients avec dysfonction qui ont une progression de la dilatation plus rapide. Ceci aidera les cliniciens à mieux prédire la rapidité de la dilatation et de mieux conseiller les patients et leur famille.

Résumé
3
L'adhésion à la prise de vitamines et de minéraux suite à une chirurgie bariatrique: rôles et stratégies des infirmières
Nathalie CHOUINARD (UQAR - Université du Québec à Rimouski), Nathalie CHOUINARD (UQAR - Université du Québec à Rimouski), Nathalie CHOUINARD (UQAR - Université du Québec à Rimouski)

La chirurgie bariatrique est actuellement la meilleure option pour une perte de poids durable chez les obèses sévères. La dérivation bilio-pancréatique est un type de chirurgie régulièrement pratiquée. Elle consiste à retirer une partie de l’estomac et du tractus intestinal induisant une malabsorption des nutriments qui exige de prendre des vitamines et minéraux à vie. Des études indiquent une baisse des taux d’adhésion de cette médication dans les premières années. Ceci amène des risques de dénutrition sévère et d’autres complications pour la santé. Il s’avère essentiel de mieux comprendre les facteurs expliquant ces problèmes d’adhésion thérapeutique. Cette étude qualitative s’intéresse à la contribution des infirmières pour favoriser cette adhésion. Les résultats mettent en lumière une dualité dans la vision de l’adhésion où certaines participantes se décrivent comme des « expertes » alors que d’autres se voient comme des partenaires de leurs patients. L’évaluation de la prise de la médication, l’ajustement des vitamines et minéraux et l’éducation à la santé constituent les rôles prépondérants joués par les infirmières en regard de l’adhésion. De plus, l’absence d’évaluation de la condition mentale, laissent présumer que ce rôle demeure sous-optimal. Les stratégies infirmières visent à réduire les contraintes liées à la nature de la médication. Les facteurs personnels, professionnels et organisationnels ressortent comme des facteurs influençant la pratique infirmière.

Résumé
4
Guérir les cœurs ensemble : Une nouvelle intervention pour les couples faisant face à la maladie cardiaque
Paul Greenman (UQO - Université du Québec en Outaouais), Heather Tulloch (L'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa), Susan Johnson (Ottawa Couple and Family Institute)

La qualité de la relation conjugale a un impact important et direct sur la santé cardiaque. Nous avons donc développé et mis à l’épreuve un programme psycho-pédagogique (« Healing Hearts Together » -HHT) en format de groupe pour les couples faisant face à une maladie cardiaque. Nous avons mené deux études afin de développer et de tester cette nouvelle intervention : une étude qualitative du vécu et des besoins spécifiques des patients cardiaques en ce qui a trait à leur relation conjugale, et une étude pilote de l’efficacité des groupes. Seize couples (N = 32) ont participé à des groupes de discussion (« focus groups ») dont le but a été d’informer la préparation de l’intervention. Ensuite, 10 couples (N = 20) ont participé à l’étude pilote. Les thèmes qui ont émergé des groupes de discussion tournaient autour des difficultés à transiger avec et à exprimer les émotions, une augmentation de la fréquence des conflits suite à la maladie et l’ajustement aux nouveau rôles. Nous avons tenu compte de ces thèmes dans le développement de l’intervention, qui comprend 8 séances de 2 heures chacune, auxquelles les patients et leurs partenaires de vie participent. Les résultats de l’étude pilote suggèrent que les groupes HHT soient efficace pour augmenter la qualité de la relation conjugale et diminuer les séquelles psychologiques de la maladie sur les patients et leurs partenaires. 

Résumé
5
Validation d'un capteur inertiel pour la mesure des forces de réaction au sol
Marianne Gagnon (Université McGill), Louis-Nicolas Veilleux (Université McGill), Judith Schmitz (Université McGill)

INTRODUCTION: La masse osseuse est influencée par les charges mécaniques qu’elle subit. Ces charges sont associées aux forces de réaction au sol (FRS) qui sont classiquement mesurées en laboratoire avec des plateformes de force (PF). Afin de mieux comprendre la relation qui unit les charges mécaniques et la masse osseuse, des outils permettant la mesure de FRS hors laboratoires sont nécessaires. Les capteurs inertiels (CI) sont de petits appareils portables ayant le potentiel de mesurer les FRS hors du laboratoire grâce à leur accéléromètre, gyroscope et magnétomètre. L’objectif de l’étude est de valider l’utilisation d’un CI pour estimer les FRS hors du laboratoire et dans les trois axes de mouvement.

MÉTHODE: Un sujet équipé d’un CI à la hanche droite et au tibia a effectué 5 tests de sauts sur une PF. Pour les CI, les forces ont été calculées en utilisant la 2e loi de Newton et réalignées sur le référentiel des PF en utilisant un opérateur mathématique nommé quaternions.

RESULTS: La moyenne des différences a été mesurée pour les déplacements médio-latéraux, antéro-postérieurs et verticaux avec les quaternions (32%, 37% et 18%) et sans les quaternions (67%, 57% et 8.9%) respectivement.

CONCLUSION: Les tests préliminaires ont démontré que l’utilisation des quaternions donne de meilleurs résultats pour l’estimation des FRS pour l’axe antéro-postérieur et médio-latéral. Selon, le graphique, le placement du CI à la hanche a donné de meilleurs résultats que celui placé au tibia.

Résumé
6
Comparaison de l'effet des niveaux d’efforts sur les mouvements du tronc et des membres supérieurs lors des poussées bilatérales chez les personnes saines et cérébrovasculaires
Amine Guediri (Université Grenoble Alpes, France), Amine Guediri (Université Grenoble Alpes, France), Johanne Higgins (École de réadaptation, faculté de médecine, Université de Montréal, CRIR), Sylvie Nadeau (École de réadaptation, faculté de médecine, Université de Montréal, CRIR)

Des déficits de contrôle des mouvements bilatéraux ont été observés après un accident vasculaire cérébral (AVC). Peu d’études ont évalué l’effet d’efforts bilatéraux sur les mouvements du tronc et des membres supérieurs chez ces personnes. L’objectif était de quantifier les déplacements angulaires du tronc et des membres supérieurs lors de tâches de poussées bilatérales réalisées à 2 niveaux d’effort. Dix adultes post-AVC ont été comparés à 21 personnes en santé. Ils ont exécuté des poussées symétriques des membres supérieurs contre une résistance de 15% et 30% de leurs forces maximales. Les distances des poussées et les angles du tronc, des épaules et des coudes ont été mesurés. Des ANOVAs ont été effectuées pour quantifier les effets de l’effort et du groupe (en santé vs AVC). Les résultats ont montré que la distance de poussée était inférieure du côté parétique (p<0,05). L’angle du tronc en flexion, plus élevé chez les sujets post-AVC (p=0,002), était supérieur pour les efforts à 15% (p=0,013). Les angles à l’épaule et au coude n’étaient pas influencés par les niveaux d’effort. Cependant, aux 2 niveaux d’effort, le membre parétique se comportait différemment par rapport au côté sain et au groupe en santé. En conclusion, lors de poussées bilatérales, les niveaux d’effort influencent les paramètres de mouvements du tronc. De plus, les membres supérieurs se comportent différemment entre les groupes. Ces résultats devraient s’avérer utiles lors de la réadaptation après un AVC.

Résumé
7
DESCRIPTION DU PORTRAIT DE L’ÉTAT DE SANTÉ DES GRANDS CONSOMMATEURS DE SOINS À L’URGENCE (GCSU) SELON LA PERSPECTIVE DES DÉTERMINANTS SOCIAUX
Marie-Hélène Blais (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières), Liette St-Pierre (Université du Québec à Trois-Rivières)

Les GCSU sont des patients qui consultent régulièrement à l’urgence au cours d’une année. L’urgence est un milieu de soins épisodique qui présente un risque de ne pas considérer l’ensemble des besoins biopsychosociaux requis par l’état de santé des GCSU. L’état de santé est influencé par des déterminants sociaux.Bien qu’il soit reconnu que les déterminants sociaux influencent l’état de santé,peu d’auteurs ont étudié les GCSU sous la perspective des déterminants.Objectif Décrire l’état de santé et les déterminants sociaux des GCSU et Identifier les interventions et les services offerts par les intervenants de l’urgence et de la mission CLSC. Méthode Analyse rétrospective de 30 dossiers.Résultats Certains déterminants sociaux reconnus pour influencer l'état de santé sont présents chez les GCSU, notamment l`âge avancé, un faible niveau d’éducation et de littératie, une situation d’insécurité financière, alimentaire ou de transport, le fait de vivre dans un milieu défavorisé ainsi que des éléments d’un faible soutien social. 17% des GCSU étaient connus de la mission CLSC lors de la visite un à l'urgence et aucune communication n'a été fait entre les intervenants de l'urgence et du CLSC. Les GCSU sont une population hétérogène présentant un état de santé précaire ainsi que de multiples besoins biopsychosociaux. L’offre de services est axée principalement sur les soins physiques plutôt que sur les conditions dans lesquelles peuvent s’être développé les problématiques de santé.

Résumé
Afficher tous les résumés
Après-midi
12 h 30 à 15 h 00
Communications par affiches
Consultez la liste complète des communications libres par affiche qui seront présentées au même moment. Une seule grande session regroupe les affiches de tous les domaines de recherche.
Session d’affiches
Batiment : UQO A.-Taché
Local : Grande salle - domaine 109
1
Les symptômes moteurs en lien avec la sévérité de l'atteinte cognitive dans la maladie de Parkinson
Marina Brillon-Corbeil (UQAM - Université du Québec à Montréal), Jessie De Roy (UQÀM), Ronald B. Postuma (Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal), Jean-François Gagnon (UQÀM)

Objectif : Cette étude vise à caractériser les symptômes moteurs à l’éveil et en sommeil dans la maladie de Parkinson (MP) en lien avec la sévérité de l’atteinte cognitive.

Méthodologie : Cent-trois sujets avec la MP ont complété une polysomnographie, un examen neurologique et une évaluation neuropsychologique complète. Quatre profils cognitifs ont été définis sur la base de l’évaluation neuropsychologique : cognition normale, plainte subjective cognitive (PSC), trouble cognitif léger à domaine unique (TCL-1) et trouble cognitif léger à domaines multiples (TCL-2). Plusieurs variables mesurant les symptômes moteurs à l’éveil et en sommeil, dont la présence d’un trouble comportemental en sommeil paradoxal (TCSP), ont été comparés entre les 4 groupes en utilisant une ANOVA univariée ou le test du Chi-carré selon le cas.

Résultats : La présence d’un TCSP varie significativement entre les groupes : le groupe TCL-2 présente davantage de sujets avec un TCSP (22/27, 81%) comparativement au groupe TCL-1 (10/16, 62.5%), PSC (10/22, 45.5%) et cognition normale (6/18, 33%). Au niveau des symptômes moteurs à l’éveil, les patients du groupe TCL-2 ont une présentation plus souvent bilatérale des symptômes moteurs en début de maladie, signe d’un parkinsonisme plus sévère.

Conclusion : Cette étude montre que les symptômes moteurs à l’éveil et en sommeil dans la MP sont plus manifestent chez les individus qui ont une atteinte cognitive plus sévère.

Résumé
2
Thérapie génique de l’ostéoporose avec du siRNA anti RANKL : Modulation in vitro de l’ostéoclastogénèse
Mouna Ferdebouh (UdeM - Université de Montréal)

Problématique : Deux millions de Canadiens souffrent d’ostéoporose. Elle résulte de la résorption osseuse accrue par les ostéoclastes. C’est la liaison du RANKL, exprimé par les ostéoblastes et les lymphocytes, à son récepteur RANK exprimé par les monocytes qui permet leur maturation en ostéoclastes.

Objectif : La thérapie génique permet de cibler RANKL pour moduler l’action des ostéoclastes. L’objectif de cette étude est de démontrer le potentiel thérapeutique in vitro de l’inhibition du RANKL lymphocytaire et ostéoblastique en utilisant des nano vecteurs couplés au siRNA anti RANKL.

Résultats préliminaires : L’expression de RANKL augmente significativement chez les deux lignées en milieu pro-inflammatoire. Cela confirme notre modèle cellulaire pour la thérapie in vitro. Les résultats préliminaires montrent que chez HOb et Jurkat co-cultivés, l’expression de RANKL diminue. Cela suppose l’existence d’une boucle de rétrocontrôle négative entre les deux. Ultérieurement, l’expression de RANKL au sein de ces deux cellules sera inhibée via un siRNA spécifique. Celles-ci seront cultivées avec des monocytes dont la maturation reflétera l’effet du siRNA.

Perspectives : La première thérapie génique par siRNA a été approuvée par la FDA cette année. Une telle thérapie anti-RANKL innoverait le traitement de l’ostéoporose. En effet, des siRNA représenteraient un traitement plus ciblé que des anticorps monoclonaux, et ainsi une médication plus efficace avec moins d’effets secondaires.

Résumé
3
Étude exploratoire sur la prise de médicaments chez les personnes non-voyantes au Québec : difficultés rencontrées et stratégies utilisées pour contrer l’absence de vision
Anne Jarry (UdeM - Université de Montréal), Raphaëlle CRENIAULT (UdeM - Université de Montréal)

Problématique

Contrairement à nos cousins en France ou aux États-Unis, les pharmacies au Québec et au Canada n’offrent aucune alternative pour donner accès aux informations sur les contenants de médicaments.

Le but de cette étude est de faire l’état des lieux entourant la prise de médicaments pour des personnes non-voyantes au Québec. L’identification des problématiques rencontrées et des stratégies utilisées pour palier à l’absence de vision lors de cette prise de médicaments est au cœur de cette étude.

Méthodologie

Les données ont été obtenues par la méthode qualitative de groupe de discussion focalisée. Cinq personnes non-voyantes ont participé à une séance de deux heures. La discussion a été enregistrée, transcrite en verbatim puis soumise à une analyse de contenu dans un logiciel de recherche qualitative Altas.ti 7.

L’analyse des données s’appuie sur le « Modèle du Développement Humain-Processus de Production du Handicap » (MDH-PPH, section soins de santé et obstacles environnementaux).

Résultats et Conclusion

Nos résultats démontrent que le manque d’adaptation lors de l’achat de médicaments engendre frustration, inquiétude et un travail ardu d’adaptation. Les stratégies utilisées pour pallier à ce manque d’accessibilité seront analysées et illustrées. Différentes solutions novatrices telles que l’accès par code-barres et l’adoption d’une loi canadienne visant l’élimination des obstacles environnementaux viendront conclure cette étude.

Résumé
13 h 00 à 16 h 30
Communications orales
Les communications durent 15 minutes chacune. Au cours de la session, il y aura une pause et une période de questions. Les présidents de sessions pourront revoir l’ordre des communications avant la session.
Enjeux de santé des travailleurs et des étudiants
Présidence/Animation : Ludivine Paris (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi)
Batiment : UQO L.-Brault
Local : B1008
1
Approche ergonomique de l'activité des éleveurs nomades en Mongolie
Isabelle Lacharme (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières)

Dans un pays en voie de développement, l'activité traditionnelle des éleveurs nomades en Mongolie est mise à mal. Aux troubles musculo-squelettiques connus dans les Gobi (Lacharme et Alderson, 2015) s'ajoutent des troubles psycho-sociaux qui semblent aggraver la situation. En 2017, l'objectif général est de documenter la douleur musculo-squelettique dans le Xenthyi et de comprendre la souffrance psycho-sociale présente. La population nomade est rencontrée au hasard du chemin et les 90 participants volontaires ont rempli le questionnaire sur la douleur et spontanément parlé de leur souffrance psycho-sociale en entretien non-structuré. Les données sont compilées et discutées avec un assistant de recherche mongol, supervisées par une professeure mongole de l'université. Les résultats confirme la prévalence de la douleur aux épaules (hommes) et aux genoux (femmes). La gravité de la douleur diminue chez ceux qui ont apporté des changements dans leur activité depuis 2014, même si présence de souffrances qui perturbent la cohésion familiale et sociale. Ces résultats mis en situations concrètes et les solutions proposées par les nomades sont diffusés à tous par l'intermédiaire de capsules télévisées. Avec le temps, le gouvernement s'appuie sur la recherche pour poser des règles et voter des lois protégeant la santé physique de la population (ex : port de casque à cheval et en moto). Il réfléchit aussi aux méfaits du développement du pays sur la santé psychosociale de sa population.

Résumé
2
L’Utilisation des réseaux sociaux comme moyens de prévention sanitaire dans les établissements de l’enseignement supérieur et Universitaire de Lubumbashi.
Bitambile Balthazar Ngoy-fiama (Institut supérieur pédagogique de Lubumbashi), Irèn Ngoy-Fiama (Université de Lubumbashi)

Les moyens de communication de masse utilisés dans la prévention sanitaire sont : la radio, la télévision et la presse écrite. Depuis l’apparition des réseaux sociaux comme WhatsApp, IMMO, Facebook et autres, Ceux-ci sont utilisés par certaines organisations ou des personnes pour prévenir les utilisateurs de ces réseaux sur les précautions à prendre dans la lutte contre telle ou telle épidémie ou pour guérir telle ou telle maladie. Notre communication au 87 e Congrès de l’ACFAS à l’Université de Québec en Outaouais, a pour objectif de rendre compte des résultats à obtenir au terme d’une enquête Psychosociale en cours menée depuis décembre 2018 dans le milieux de l’enseignement Supérieur et universitaire de la ville de Lubumbashi par les techniques du questionnaire et de l’entretien semi-directif sur un échantillon de 150 étudiants afin de vérifier l’hypothèse selon laquelle Les étudiants de la faculté de médecine et de l’école de Santé Publique de l’Université de Lubumbashi seraient plus intéressés par les informations de prévention diffusées sur les réseaux sociaux que ceux d’autres facultés et  Instituts supérieurs .Notre études suppose aussi que WhatsApp est le réseau social qui serait le plus utilisé par les étudiants des établissement enquêtés. L’analyse des données recueillies se fera quantitativement et qualitativement par l’analyse de contenu des réponses fournies aux questions ouvertes du questionnaire et de l’entretien semi-directif.

 

Résumé
3
Attitudes et comportements alimentaires problématiques chez les étudiant.es-athlètes universitaires
Sophie Labossière (UdeS - Université de Sherbrooke), Isabelle Thibault (Université de Sherbrooke)

Les attitudes et comportements alimentaires problématiques (ACAP) visent le contrôle du poids ou de l’apparence physique de façon à correspondre aux idéaux sociétaux. Les ACAP sont, par exemple, la restriction alimentaire, le jeûne, la distorsion de l’image corporelle et la pratique excessive d’exercice physique. Les ACAP sont une problématique multifactorielle résultant notamment de la combinaison de multiples variables psychologiques et de l’exposition à des défis développementaux. Les étudiant.es-athlètes universitaires sont particulièrement à risque de développer des ACAP, car ils sont exposés à un triple défi développemental (jeune adulte, étude universitaire et sport de haut niveau). Cette étude vise à déterminer les différences sur le plan des caractéristiques psychologiques entre les étudiant.es-athlètes universitaires présentant ou non des ACAP. Méthode : Un sondage en ligne qui incluait plusieurs questionnaires sur diverses caractéristiques psychologiques a été acheminé à tous les étudiant.es-athlètes de l’Université de Sherbrooke, en septembre 2018. Résultats : Les étudiant.es-athlètes présentant des ACAP présentent plus de difficultés sur les plans de l’aliénation interpersonnelle, du déficit d’introspection, du manque de régulation émotionnelle et de l’ascétisme. Ces difficultés concernent principalement la sphère émotionnelle. Il est donc possible que les ACAP soient un moyen pour réguler les stress auxquels sont exposés les étudiant.es-athlètes universitaires. 

Résumé
4
L’isolement des étudiants en recherche aux cycles supérieurs de l’Université de Montréal
Jodi Kalubi (UdeM - Université de Montréal), Yan Bertrand (Université de Montréal), Béatrice Dagenais (Université de Montréal), Roxanne Houde (Université de Montréal), Marcoux Sophie (Université de Montréal), Mathieu Bujold (Université de Montréal)

Introduction. Une Enquête sur la santé psychologique étudiante, effectuée en 2015-2016 auprès de plus de 10 000 étudiants de l’Université de Montréal (UdeM), dresse un portrait alarmant de la détresse psychologique liée au sentiment de solitude. L’objectif de cette étude phénoménologique est de comprendre l’expérience de l’isolement selon la perspective des étudiants en recherche aux cycles supérieurs (CS) de l’UdeM.

 

Méthode. Dans le cadre d’un cours de méthodes qualitatives, cinq entrevues semi-dirigées et un groupe de discussion (n=8) ont été réalisés auprès d’étudiants aux CS et d’une psychologue de l’UdeM. Une analyse thématique hybride des verbatim et un processus de verbalisation interjuges a été assisté par l’utilisation du logiciel NVivo 11.

 

Résultats. L’analyse thématique illustre que l’isolement est ressenti, mais que son impact est variable. Il est perçu positivement lorsqu’il est recherché, temporaire et/ou qu’il permet d’être plus productif. Il est perçu négativement lorsqu’il est subi involontairement, constant dans le temps et/ou qu’il n’améliore pas l’efficacité académique. La personnalité, le contexte académique et social et le soutien des pairs et du directeur semblent moduler le sentiment d’isolement.

 

Conclusion. Cette étude témoigne de l’importance du contexte pour le sentiment d’isolement des étudiants aux CS. Une future recherche serait nécessaire pour tendre vers la saturation des perspectives autour de ce phénomène, pour mieux en saisir la profondeur.

Résumé
5
EFFET DE L’EXPOSITION CUMULÉE À UNE TENSION ÉLEVÉE AU TRAVAIL SUR LA RIGIDITÉ ARTÉRIELLE CHEZ LES COLS BLANCS DE LA VILLE DE QUÉBEC
VICTORIA KUBUTA MASSAMBA (Université Laval), Alain Milot (Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval), Denis Talbot (Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval), Chantal Brisson (Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval)

Contexte : La rigidité artérielle (RA) est un prédicteur important et un marqueur précoce et modifiable du risque cardiovasculaire. Les contraintes psychosociales au travail (CPT) contribuent au développement de maladies cardiovasculaires. Toutefois, on connaît peu les effets des CPT sur la RA.

Objectif : Mesurer l’effet de l’exposition cumulée aux CPT sur la RA des cols blancs.

Méthode: Les données proviennent d’une étude de cohorte prospective avec 3 temps de mesures, T1 (1991-93), T2 (1999-2001), et T3 (2016-18), réalisée auprès d’employés cols blancs de 19 organisations publiques de Québec. Les analyses ont été restreintes aux individus occupant un emploi rémunéré à T2 et T3 (N=1352). L’exposition cumulée à une tension élevée au travail (combinaison d’une demande élevée et d’une latitude faible) a été définie en utilisant les mesures à T2 et T3 des CPT selon le modèle de Karasek. La RA, exprimée par la vitesse de l’onde de pouls carotido-fémorale (VOPcf), a été mesurée à T3. Des différences de moyennes de VOPcf ont été estimées avec la régression linéaire multiple multiniveau.

Résultats: Aucune différence significative de VOPcf entre l’exposition chronique (à T2 et T3) et l’absence d’exposition n’a été observée chez les hommes (+0,27 (IC95% : -0,79;+1,33)) et les femmes (-0,18 (IC95% : -1,13;+0,78).

Conclusion : Les résultats préliminaires suggèrent que l’exposition chronique à une tension élevée au travail n’est pas associée à des variations significatives de la VOPcf.

Résumé
6
Une intervention pratique pour diminuer la fatigue chez les infirmières travaillant de nuit
Despina Zarnescu Artenie (Université McGill), Jay Olson (Université McGill), Mariève Cyr (Université McGill), Amir Raz (Université McGill), Virginia Lee (Université McGill)

Près d’un tiers des Canadiens effectuent un travail en rotation sur différents quarts de travail. Changer régulièrement d’horaire de travail augmente la fatigue, les erreurs et les accidents. Ces effets sont en partie dus au désajustement du rythme circadien: lorsque l’horloge biologique n’est pas en phase avec l’environnement. Malgré que de nombreux chercheurs aient démontré l’efficacité de l’exposition à la lumière forte (luminothérapie) à des moments stratégiques pour réduire ces effets, ce traitement est peu appliqué dans le monde du travail. Le but de cette étude a été de créer une intervention basée sur des principes circadiens qui utilisent l’exposition stratégique à la lumière et de l’appliquer en milieu de travail hospitalier pour les infirmières travaillant de nuit afin de réduire la fatigue. Trente-quatre infirmières ont été recrutées au Centre universitaire de santé McGill (Site Glen et Hôpital Général de Montréal) et ont complété une période de référence suivi d’une période d’intervention (2 semaines non-consécutives). Les infirmières ont complété des auto-évaluations quotidiennes de leurs niveaux de fatigue, de somnolence, et d’erreurs. L’analyse des résultats démontre que les infirmières ont indiqué être moins fatiguées et avoir commis moins d’erreurs durant la semaine de l’intervention. Cette étude démontre l’efficacité d’une intervention simple et réalisable pour réduire la fatigue associée au travail en rotation.

Résumé
7
Étude descriptive des facteurs influençant la décision de l’infirmière de régler et moduler les paramètres d’alarmes des instruments de monitorage aux soins intensifs
Daniel Milhomme (UQAR - Université du Québec à Rimouski), Frédéric Douville (Université Laval), Dominique Beaulieu (Université du Québec à Rimouski)

Introduction :Dans les unités de soins critiques, les systèmes de monitorage contribuent à assurer une surveillance clinique sans interruption. Toutefois, un paramétrage inadéquat des alarmes des systèmes favorise des alarmes trop nombreuses et peut mener à l’insensibilisation de l’infirmière. But : Cette étude visait à décrire les facteurs qui influencent l’infirmière dans sa décision de régler et de moduler les paramètres d’alarme des systèmes de monitorage aux soins intensifs. Méthode : L’étude s’est déroulée dans quatre unités de soins intensifs médicaux et chirurgicaux de la province de Québec. Afin de décrire les facteurs, 12 (n=12) infirmières de soins intensifs ont participé à des entrevues semi-dirigées. Résultats : Les décisions des infirmières de soins critiques à régler et à moduler les paramètres d’alarmes sont influencées par des facteurs personnels, situationnels et contextuels. Discussion :Cette étude a mis en évidence des facteurs qui seront utiles pour le développement d’interventions en lien avec le paramétrage des systèmes dans les unités de soins critiques, et ce afin de réduire le risque de désensibilisation des infirmières aux alarmes.

Résumé
8
Développement d’un cadre d’analyse pour l’évaluation du processus d'implantation d’une intervention ergonomique : quelles dimensions doivent être considérées ?
Émilie Desjardins (UQAM - Université du Québec à Montréal), Hélène Sultan-Taïeb (Université du Québec à Montréal), France St-Hilaire (Université de Sherbrooke), Nicole Vézina (Université du Québec à Montréal), Élise Ledoux (Université du Québec à Montréal), Patricia Bélanger (Université du Québec à Montréal)

Les troubles musculosquelettiques représentent un problème de santé majeur dans le secteur agroalimentaire. Une intervention de formation à l’affilage et à l’aiguisage des couteaux fut implantée dans une usine du secteur de la transformation de la viande et de la volaille. Il s’agit d’une intervention de formation de formateurs internes (FI) par un duo ergonome/spécialiste en aiguisage et affilage, suivie d’une formation des travailleurs par les FI. Les ergonomes interviennent aussi au niveau des conditions organisationnelles et matérielles favorables au transfert des apprentissages. Les objectifs : 1) développer un cadre d’analyse composé de dimensions d’évaluation pertinentes pour ce type d’intervention 2) identifier les obstacles et facilitateurs de l’intervention. L’état des connaissances des cadres d’analyse disponibles a été réalisé, et des données qualitatives ont été collectées (p. ex : journaux de bord, entrevues, observations). L’analyse des données a été réalisée selon la template analysis qui utilise à la fois des codes a priori (issus de la littérature) et a postériori (émergeant des données). Le cadre d’analyse développé a 62 dimensions catégorisées en 6 thèmes. Les résultats mettent en lumière le défi de l’élaboration d’un cadre d’analyse pour l’évaluation du processus d’implantation de ce type d’intervention qui puisse contribuer à représenter l’adaptation en continu de l’intervention et la séquence des actions posées par les ergonomes.

Résumé
Afficher tous les résumés
Avant-midi
09 h 00 à 12 h 00
Communications orales
Les communications durent 15 minutes chacune. Au cours de la session, il y aura une pause et une période de questions. Les présidents de sessions pourront revoir l’ordre des communications avant la session.
Enjeux de santé publique
Présidence/Animation : Louise Bélanger (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Batiment : UQO A.-Taché
Local : C0422
1
Présentation de l’Outil de données sur les inégalités en santé de l'Agence de la Santée Publique du Canada
Julia Mazza (Agence de la santé publique du Canada)

Cette présentation vise à donner un aperçu de l’Outil de données sur les inégalités en santé tout en fournissant des exemples concrets du fardeau que représentent les inégalités en santé pour les Canadiens. Notre but est d’appuyer des activités de recherche et de surveillance, d’éclairer les décisions relatives aux politiques et aux programmes pour réduire plus efficacement les inégalités en santé. L’outil de données est une ressource interactive en ligne à partir de laquelle les utilisateurs peuvent extraire et télécharger de l’information sur plus de 70 indicateurs des disparités relatives à l’état de santé et aux déterminants de la santé. L’outil permet aux utilisateurs d’explorer, de visualiser et de télécharger des données sur l’ensemble des indicateurs désagrégés selon plus de 13 stratificateurs socioéconomiques différents, et pour lesquelles six mesures d’inégalités ont été calculées. Toutes les analyses sont effectuées au niveau national, provincial et territorial, ainsi que par sexe. Un total de deux indicateurs sera retenu pour la présente proposition : hospitalisations liées à la santé mentale et le développement de la petite enfance.  À titre d’exemple, on constate des gradients socioéconomiques évidents en ce qui concerne les hospitalisations liées à la santé mentale au Québec, dont les taux progressaient à chaque baisse de palier du revenu du quartier et du niveau de scolarité (source : Base de données sur la santé mentale en milieu hospitalier,2009-2012).

Résumé
2
De la fragilité à la résilience : construire la résilience post-Ebola en Guinée
Stéphanie Maltais (Université d’Ottawa)

Le cas d'Ebola en Guinée est un exemple des lacunes dans les préalables de la résilience sanitaire(Boozary et al.,2014;Kekulé, 2015).La Guinée doit renforcer sa gestion des crises et clarifier le rôle des acteurs impliqués pour mieux coordonner la réponse(Diakité, 2016).La recherche qualitative part d'un cas empirique.Elle cible les acteurs internationaux,nationaux et locaux,ayant participé à la gestion d’Ebola en Guinée,et analyse leurs méthodes d’intervention par rapport aux variables de la résilience sanitaire.Les données ont été collectées en Guinée entre mars et août 2017.La triangulation des données a été réalisée grâce à la réalisation de 41 entretiens et d'une analyse documentaire, et l'observation de 36 événements liés à la gestion des maladies à potentiel épidémique.Les données ont été analysées à travers les lunettes de la théorie de la complexité.Depuis l’épidémie,les acteurs sont conscients des besoins à combler pour avoir un système résilient.Étant donné les lacunes avant Ebola et la dépendance persistante envers les partenaires techniques et financiers,il faut s’attendre à ce que la Guinée prenne du temps avant de mettre en place un système résilient.Par contre,elle dispose désormais de mécanismes,qu’on peut lier aux variables de la résilience sanitaire,qui permettent de mieux organiser la réponse face aux crises.Grâce à cette étude,il a été possible de développer un modèle théorique de gestion résiliente des crises sanitaires adapté aux États fragiles.

Résumé
3
La commercialisation des aliments et boissons dans les écoles primaires et secondaires au Canada : implications pour la santé et les politiques publiques
Elise Pauzé (Université d’Ottawa), Cayley E Velazquez (Kwantlen Polytechnic University - Langley), Olivia Cheng-Boivin (Université d'Ottawa), Noami Berfeld (Université d'Ottawa), Monique Potvin Kent (Université d'Ottawa)

Introduction: La commercialisation d’aliments malsains contribue à l’obésité infantile. Au Canada, la commercialisation alimentaire dans les écoles est auto-réglementée par l’industrie mais peut aussi être interdit par des politiques scolaires provinciales. Cette étude a documenté les types de commercialisation alimentaire qui ont lieu dans les écoles primaires et secondaires au Canada.

Méthode: Un questionnaire sur la commercialisation alimentaire a été envoyé aux écoles de 27 commissions scolaires au Canada et a été complété par 154 directeurs. Les différences entre les écoles primaires et secondaires ont été examinées à l’aide de chi-carré.

Résultats: 84% des écoles ont rapporté au moins 1 type de commercialisation alimentaire, la vente de produits alimentaires de marque pour la collecte de fonds étant l’activité la plus rapportée (64% des écoles). Les écoles primaires participaient plus aux programmes d'incitation (25%) et à la vente de produits alimentaires de marque (72%) que les écoles secondaires (2% et 43% respectivement; p <0,01). Les écoles secondaires ont davantage rapporté la présence de publicités alimentaires et d’accords exclusifs de commercialisation avec des compagnies alimentaires que les écoles primaires (13% et 5%, respectivement; p<0.01).

Conclusion: La commercialisation alimentaire dans la plupart des écoles suggère que les politiques actuelles à cet égard sont inadéquates. Des restrictions obligatoires sont nécessaires pour protéger la santé des jeunes.

Résumé
4
Statut d’immigrant et ethnicité : Quel lien avec les symptômes de détresse psychologique et les symptômes dépressifs dans la main-d’œuvre canadienne?
Christiane KAMMOGNE (UdeM - Université de Montréal), Alain Marchand (UdeM - Université de Montréal)

OBJECTIF :Cette recherche a pour objectif de comprendre au sein de la main-d’œuvre canadienne, la distribution dans le temps des symptômes de détresse psychologique et des symptômes dépressifs à travers deux traits d’identité culturelle dontl’ethnicité et le statut d’immigrant. MÉTHODE :Seulesles personnes en emploi sont retenuespour l’étude. Celles-ci proviennent des données des 9 cycles de l’Enquête Nationale sur la Santé de la Population (ENSP). Des analyses de régressions multiples ainsi que de régressions multiples multiniveaux ont été estimées. RÉSULTATS :À travers le temps, et après avoir contrôlé pour certaines variables confondantes, le statut d’immigrant ne s’associe niaux symptômes de détresse psychologique niaux symptômes dépressifs dans la main-d’œuvre canadienne. L’ethnicité quant à elle s’associe aux symptômes dépressifs, mais pas aux symptômes de détresse psychologique. Les personnes issues des minorités visibles auraient ainsi significativement moins de symptômes dépressifs en comparaison aux personnes caucasiennes. CONCLUSION :Contrairement au statut d’immigrant, l’ethnicité semble expliquer une partie des inégalités de santé mentale dansla main-d’œuvre canadienne. Un volet à explorer dans les recherches futures est de déterminer si les conditions de travail expliqueraient les inégalités ethniques de santé mentaledans la main-d’œuvre canadienne.

Résumé
5
Pouvoir d'agir communautaire en regard du soutien à domicile des personnes âgées: une recherche-action
Louise Bélanger (UQO - Université du Québec en Outaouais), Murielle Rouiller (UQO), Denis Bourque (UQO - Université du Québec en Outaouais), Lucie Lemelin (UQO - Université du Québec en Outaouais), Monique Benoit (UQO)

Le vieillissement est une étape incontournable de la vie qui s’accompagne de diverses pertes avec lesquelles les personnes aînées, leurs proches et les communautés doivent apprendre à vivre. La perte d’autonomie et l’isolement social sont les principales conséquences du vieillissement. Toutefois, le vieillissement est pluriel et chaque individu, proche aidant et communauté ont des besoins spécifiques et des forces singulières. Selon Charpentier et Soulières (2007), la mobilisation du pouvoir d’agir personnel, interpersonnel, social et politique peut augmenter les connaissances et les capacités décisionnelles des personnes aînées et des communautés qui les entourent en regard des défis qu’elles vivent. Une recherche-action visant le renforcement du pouvoir d’agir collectif de trois municipalités quant aux besoins relatifs au soutien à domicile des personnes aînées et aux stratégies permettant d’y répondre est en cours. Cette étude se déroule en deux cycles d’observation, réflexion et action. Le premier cycle de l’étude permet de révéler et d’investiguer les multiples dimensions de la problématique, de faire ressortir différentes possibilités d’action et d’en choisir une qui sera mise en œuvre lors du deuxième cycle, et ce, en partenariat avec les participants. Lors de cette communication, les résultats du premier cycle de l’étude et les différentes implications de ceux-ci pour les communautés concernées, la formation et la recherche seront présentés.

Résumé
6
Profil de la qualité de vie chez la population itinérante au Québec
Lia Gentil (Université McGill), Guy Grenier (Institut Douglas), Jean Marie Bamvita (Institut Douglas), Henri Dorvil (Université du Québec à Montréal), Marie Josée Fleury (Institut Douglas)

La qualité de vie (QDV) est considérée comme un bon indicateur de l’impact des services de santé mentale. Peu d’études ont été réalisées sur la QDV chez la population itinérante. L’objectif de notre étude était de développer une typologie de la QDV chez un échantillon de 455 itinérants au Québec, recrutés dans 27 organismes communautaires. Les typologies étaient basées sur les scores de QDV, ainsi que sur des variables sociodémographiques, cliniques et d'utilisation des services. Les participants à l'étude devaient être âgés d’au moins 18 ans et avoir une expérience actuelle ou passée de l'itinérance. Ils ont rempli un questionnaire comprenant des variables sociodémographiques, ainsi que des variables sur les antécédents résidentiels, sur l'utilisation des services et sur des profils de santé. Nous présenterons les quatre typologies de participants qui ont été établies à partir des caractéristiques sociodémographiques, cliniques et d’utilisation de service. La QDV était plus élevée chez les femmes âgées vivant dans des logements permanents subventionnés, avec peu d'épisodes d'itinérance et une utilisation fréquente de services communautaires. Les résultats de l’étude font ressortir l'importance de promouvoir le logement permanent avec soutien et l'utilisation de services communautaires pour les itinérants, deux variables associées à une meilleure QDV

Résumé
7
Efficacité du logement transitoire (LT) et du suivi post-hébergement (post-LT) pour la clientèle en situation d’itinérance
Morgane GABET (UdeM - Université de Montréal), Marie-Josée Fleury (Institut Douglas), Guy Grenier (Institut Douglas), Daniela Perrottet (Institut Douglas)

L’insertion en logement est une des solutions utilisées pour contrer l’itinérance.Les études récentes se focalisent sur le modèle du «Logement d’abord».Le logement transitoire (LT) propose lui un cheminement séquentiel qui permettrait d’améliorer la stabilité résidentielle et l’insertion socio-professionnelle dans un contexte de contraintes budgétaires.En intégrant les dimensions de suivi post-LT et de maintien en logement permanent, cette étude analyse l’efficacité du LT à partir de ses caractéristiques organisationnelles et des profils individuels des personnes itinérantes.Une triangulation des données (itinérantes,intervenants/gestionnaires) et un devis évaluatif mixte ont été retenus.Deux rencontres à six mois d’intervalle avec dix femmes sortant de deux ressources de LT ont permis d’identifier le profil individuel des itinérantes.Le suivi reçu a été qualifié par les intervenants et itinérantes.Les caractéristiques organisationnelles ont été définies avec l’équipe de soutien.L’étude suggère l’efficacité du LT pour améliorer la stabilité résidentielle et la réinsertion socio-professionnelle des clientèles ciblées.Des conditions de succès organisationnelles, tel que le suivi post-LT, sont identifiées.Enfin, des recommandations et des bonnes pratiques sont proposés.Le LT et le suivi post-LT tendent à favoriser plus largement la réinsertion dans la communauté.Cette étude novatrice propose également des améliorations propres aux interventions auprès des femmes en difficulté.

Résumé
Après-midi
13 h 00 à 15 h 30
Communications orales
Les communications durent 15 minutes chacune. Au cours de la session, il y aura une pause et une période de questions. Les présidents de sessions pourront revoir l’ordre des communications avant la session.
Les troubles liés aux événements traumatiques : état des lieux et pratiques d’intervention
Présidence/Animation : Monique Séguin (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Batiment : UQO A.-Taché
Local : C0422
1
Les troubles liés aux événements traumatiques: lorsque le deuil se complique
Monique Séguin (UQO - Université du Québec en Outaouais), Suzie Bond (TÉLUQ)

Selon les communautés étudiées entre 1 et 9% de la population générale présente un ajustement plus problématique suite au décès d’un proche (Forstmeier et Maercker, 2007; Fujisawa et al., 2010; Kersting, Brahler, Glaesmer et Wagner, 2011; Middleton, Burnett, Raphael et Martinek, 1996). Cette prévalence est plus élevée lorsque le décès du proche est survenu dans des circonstances potentiellement traumatiques, comme lors d’un désastre naturel ou d’une mort violente (Boelen, 2015; Kristensen, Weisæth et Heir, 2012). Depuis plusieurs années, les chercheurs et les cliniciens proposent des critères diagnostiques afin de mieux clarifier le deuil normal du deuil pathologique. Les conclusions de revue de littérature a permis d’identifier des critères diagnostiques qui demeurent à l’étude qui sont à l’interface du la pathologie et du trauma (Neria et al., 2007; Simon et al., 2007). Le trouble a été identifié comme deuil complexe persistant (American Psychiatric Association [APA], 2013/2015) pour la première fois dans le DSM-5. L’objectif de cette communication sera présenté les conclusions des études quant aux critères pour l’évaluation diagnostic du deuil complexe persistant, et présenter les conclusions de la littérature quant aux traitements efficaces dans ce type de réactions de deuil.

Résumé
2
Les troubles liés aux événements traumatiques: efficacité d'un groupe d'autoapaisement pour désactiver l'état d'alerte chronique chez les anciens combattants
Vicky Lavoie (CIUSSSCN), Isabelle Soucy (Université Laval)

Les militaires représentent une population à haut risque d’être exposée à des événements traumatiques pouvant mener au développement d’un trouble de stress post-traumatique (TSPT). Bien qu’il existe des traitements reconnus efficaces pour le TSPT, les tailles d’effet observées s’avèrent plus modestes chez les vétérans que chez les civils. Plusieurs anciens combattants demeurent avec des symptômes résiduels, dont ceux se rapportant à une activation chronique de l’état d’alerte. Un programme d’entrainement spécifique visant à apaiser le niveau d’activation chez ceux qui souffrent d’un TSPT pourrait-il être un complément aux meilleures pratiques? L’objectif de la présentation vise à 1) survoler le contenu d’un groupe d’autoapaisement de 12 rencontres intégrant des stratégies comportementales-cognitives et de pleine conscience ; 2) présenter les données d’efficacité préliminaires de ce groupe offert à la clinique TSO du CIUSSSCN. Jusqu’ici, 29 anciens combattants ont complété des questionnaires sur leurs symptômes de stress post-traumatique (ESMT) et leur capacité de régulation émotionnelle (DERS) au début et à la fin du programme. Les résultats indiquent une diminution significative des symptômes de TSPT (dont les symptômes d’hyperactivation) ainsi qu’une amélioration de leur capacité perçue de régulation émotionnelle. Ces données seront discutées en regard de l’offre de services pouvant venir optimiser la réponse aux traitements du TSPT.

Résumé
3
Les troubles liés aux événements traumatiques : réactions post-traumatiques en milieu de travail
Steve Geoffrion (UdeM - Université de Montréal), Mélissa Martin (Centre d'étude sur le trauma), Stéphane Guay (UdeM - Université de Montréal)

Certains travailleurs sont confrontés à des incidents qui menacent leur propre intégrité physique ou celle d’un collègue et pouvant entrainer un contact avec la mort. Ces incidents mènent parfois au trouble de stress post-traumatique (TSPT). Le premier objectif de cette présentation est de résumer les meilleures pratiques de prévention du TSPT en milieu de travail. Le deuxième est de présenter les résultats préliminaires d’une étude sur l’évaluation de l’efficacité d’une intervention post-traumatique (IPT) offerte par des pairs-aidants en milieu travail. Objectif. Évaluer l’efficacité de l’IPT, comparativement aux soins usuels (SU), en lien avec la diminution des réactions de stress post-traumatique auprès de travailleurs en protection de la jeunesse exposés à un événement traumatique (ÉT). Méthode. 173 travailleurs ont été assignés naturellement à l’une de ces 3 conditions : IPT choisi plutôt que SU (groupe 1), SU choisi plutôt qu’IPT (groupe 2), SU choisi sans option d’IPT (groupe 3). Les participants ont complété des questionnaires 1 et 2 mois après l’ÉT.Résultats. Les participants des groupes 1 et 3 ont davantage de réactions post-traumatiques dans le premier mois suivant l’incident que ceux du groupe 2. Aucune différence statistique n’est observée deux mois après l’ÉT. Contribution.La promotion des meilleures pratiques de prévention du TSPT en milieu de travail ainsi que les résultats préliminaires de l’étude serviront d’appui aux recherches futures sur le sujet.

Résumé
4
Les troubles liés aux événements traumatiques: la réalité virtuelle
Claudie Loranger (CISSS de l'Outaouais), Stéphane Bouchard (UQO - Université du Québec en Outaouais)

Plusieurs études montrent l’efficacité de l’exposition in virtuo dans le traitement de l’état de stress post-traumatique (ÉSPT). Certaines populations, dont les victimes d’agression sexuelle, ont fait l’objet de très peu de recherches. Le présent projet vise à valider un environnement virtuel (EV) destiné au traitement des victimes d'agression sexuelle. Pour ce faire, les réactions de femmes ayant ou n’ayant jamais été agressées (N=30) ont été mesurées lors d’immersions dans une voûte à six faces. L’EV utilisé représente un bar avec des clients et une ruelle sombre. Deux scénarios ont été présentés dans un ordre aléatoire aux participantes, soit : (a) une scène exempte de stimuli traumatogènes (scénario contrôle) et (b) une scène où la participante est victime d’un agresseur sexuel (scénario expérimental). Les participantes n’ont pas subi de conséquences négatives en lien avec le contenu des immersions. Des questionnaires et des données physiologiques ont été recueillis avant, pendant et après les immersions. Les analyses de variance montrent que le scénario expérimental suscite davantage de réactions d’anxiété et d’affect négatif que le scénario contrôle chez les participantes. Ces réactions augmentent aussi en intensité lors de la progression du scénario expérimental. Ces résultats permettent de conclure que l’EV dans sa version actuelle peut contribuer à générer des émotions, et ce sans porter préjudice. 

Résumé
5
Les troubles liés aux événements traumatiques: Meilleures pratiques pour le traitement du trouble de stress aigu
Stéphane Guay (UdeM - Université de Montréal), Josette Sader (Université de Montréal), Richard Boyer (Université de Montréal), André Marchand (Université de Québec à Montréal)

Les victimes d’actes criminels violents (VCV) sont à risque de développer un trouble de stress aigu (TSA) et un trouble de stress posttraumatique (TSPT). Il est donc crucial d’intervenir de manière efficace afin de minimiser ce risque. La première partie de cette communication résume les meilleures pratiques pour le traitement du TSA et du TSPT chez les adultes selon les organismes internationaux de santé mentale. La deuxième partie présente les résultats d’une étude évaluant l’efficacité des interventions auprès des VCV. Objectif. Évaluer l’efficacité de la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) brève et précoce et de la TCC avec un proche (TCC-P), comparativement aux soins usuels (SU), en lien avec la prévention du TSPT et la diminution des symptômes de dépression et d’anxiété chez les VCV avec un TSA. Méthode. 166 VCV ont été assignées à l’une de ces trois conditions. Les participants ont complété des mesures psychométriques auto-rapportées et des entretiens diagnostiques au prétest, au posttest et lors des suivis de 6 et 12 mois. Résultats. Les résultats démontrent l’efficacité de la TCC brève et précoce en lien avec la prévention du TSPT et la diminution des symptômes de dépression. Aucune différence n’a été révélée entre la TCC et la TCC-P. Contribution. La familiarisation avec l’état actuel des connaissances sur les interventions posttraumatiques servira de base aux recherches futures, notamment auprès des populations vulnérables comme les VCV. 

Résumé
6
Les troubles liés aux événements traumatiques: Intégrer la TCC des cauchemars dans la gestion du trouble de stress post-traumatique
Geneviève Belleville (Université Laval)

Les cauchemars peuvent persister après un traitement du trouble de stress post-traumatique (TSPT) autrement efficace. Or, l’expérience du cauchemar – les émotions, cognitions et comportements qui y sont associés – est rarement la cible de la thérapie cognitivo-comportementale (TCC). 

Les objectifs de cette communication sont de:

1. Faire un bref survol des difficultés de sommeil associées au TSPT

2. Décrire notre protocole de Révision et Répétition par Imagerie Mentale (RRIM)

3. Discuter des mécanismes d’action des traitements psychologiques des cauchemars

4. Présenter les résultats d’une étude ayant combiné la RRIM à une TCC du TSPT

Les résultats d’une étude clinique ayant examiné l’efficacité de combiner la RRIM à une TCC du TSPT chez 42 victimes d’agression sexuelle montrent que la RRIM améliore les difficultés de sommeil plus qu’une période d’attente. Par contre, une TCC combinée à la RRIM n’apporte pas une amélioration du sommeil statistiquement supérieure à une TCC seule. Des différences de taille moyenne (d = 0,45 – 0,63) laissent tout de même croire à un effet avantageux d’utiliser la RRIM. Les résultats d’une revue systématique de la littérature montrent que les mécanismes d’action de la RRIM sont nombreux et fréquemment discutés, mais que leurs démonstrations empiriques demeurent rares.

Le traitement des cauchemars par la RRIM est efficace et s’intègre bien à une TCC du TSPT; son efficacité pourrait être augmentée via une meilleure compréhension de ses mécanismes d’action.

Résumé