Aller au contenu principal

Le jeudi 10 mai 2018

Le rapport Parent a amené l’enseignement de l’histoire au Québec à valoriser l’histoire comme science (Lefebvre, 1968) et le travail documentaire qui s’y associe, au détriment d’une conception héroïque et providentielle (Bouvier, 2012). Aussi, la notion de « document » s’est élargie graduellement afin d’inclure des œuvres d’art, des artefacts, des films historiques, des jeux vidéo, etc. Par ailleurs, des chercheurs ont conçu des démarches de questionnement des sources, allant au-delà des classiques critiques externe et interne. Ainsi, Wineburg (2001) identifie quatre raisonnements que l’élève pourrait appliquer en classe : 1) l’heuristique de la source : accorder le statut de source à un document; 2) la lecture en profondeur : examiner ce que dit une source explicitement ou implicitement; 3) l’heuristique de la contextualisation : situer le document et les événements qu’il rapporte par rapport à une réalité sociale; et 4) l’heuristique de la corroboration : vérifier les points de convergence et de divergence par rapport à des sources produites à la même époque. Également, Seixas (2013) a élaboré un cadre d’investigation des sources primaires balisé par six concepts majeurs : l’évidence; la signification; la continuité et le changement; les causes et les conséquences; la perspective historique et la dimension morale.

Il nous apparaît alors essentiel de réfléchir au rôle des sources documentaires dans l’enseignement des sciences humaines et aux approches pédagogiques à privilégier : l’approche par enquête, par problèmes, l’approche narrative, etc. Nous nous proposons de débattre des questions suivantes :

– Quel est le rôle des documents dans l’enseignement des sciences humaines?

– Quelles méthodes de questionnement de sources faut-il privilégier?

– Quels sont les avantages et les limites des différentes approches pédagogiques centrées sur le travail documentaire?

– Comment développer des habiletés critiques chez les apprenants à l’ère des documents numériques et du monde virtuel?

Lire la suite »

Colloque

Section 500 - Éducation
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 00 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Penser et apprendre à l’aide de documents
Présidence/Animation : Félix Bouvier (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières)
Discutant : Jean-louis Jadoulle (Ulg - Université de Liège), Catinca Adriana Stan (Université Laval)
Batiment : UQAC
Local : H0-1110
09 h 00
Mot de bienvenue
09 h 10
Conférence d'ouverture : Apprendre aux futurs enseignants à faire analyser des documents en classe d'histoire, un "verrou d'apprentissage"
Jean-louis Jadoulle (Ulg - Université de Liège)
Résumé
10 h 00
Pause
10 h 20
Le document en histoire : à la recherche d’un modèle disciplinaire entre les dérives protestante, curriculiste et laïque
Daniel Moreau (UdeS - Université de Sherbrooke), Jonathan Smith (Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue)
Résumé
10 h 40
De la Sédentarisation à la Renaissance, un manuel scolaire basé sur la jonction entre des contenus historiques et le développement de la méthode historique par les élèves
Félix Bouvier (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières)
Résumé
11 h 00
Lire et interpréter des documents iconographiques pour développer la pensée historienne et l’évaluer
David Lefrançois (UQO - Université du Québec en Outaouais), Alexandre Lanoix(UdeM - Université de Montréal)
Résumé
11 h 20
Comment contribuer à développer la pensée critique des élèves à l’ère des documents numériques et du monde virtuel ?
Catherine Poulin (UQAM - Université du Québec à Montréal), Julia Poyet (UQAM - Université du Québec à Montréal), David Lefrançois (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Résumé
11 h 40
Période de questions

Dîner

12 h 00 à 13 h 30
Diner
Dîner
Lancement du livre Macro-planification en enseignement – Principes, concepts et critères (sous la direction de Helena Boublil-Ekimova et Catinca Adriana Stan)
Présidence/Animation : Catinca Adriana Stan (Université Laval)
Batiment : UQAC
Local : H0-1110

Après-midi

13 h 30 à 14 h 45
Communication orale
Communications orales
Les manuels, une porte ouverte vers les sources primaires
Présidence/Animation : Catinca Adriana Stan (Université Laval)
Discutant : Charles-Philippe Courtois (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières), Daniel Moreau (UdeS - Université de Sherbrooke)
Batiment : UQAC
Local : H0-1110
13 h 30
Réfléchir sur le phénomène de radicalisation au collégial à partir de la Crise d’octobre : entre histoire et mémoire
Olivier LEMIEUX (Conseil supérieur de l'éducation)
Résumé
13 h 50
Enseigner la disparition de la Huronie selon des sources secondaires francophones et anglophones destinées aux élèves de secondaire
Julien Vallée-Longpré (Université Laval)
Résumé
14 h 10
Représentation et rôle des statues dans des manuels québécois d’histoire au deuxième cycle du secondaire
alexandre zarié (Université Laval), Catinca Adriana Stan (Université Laval)
Résumé
14 h 30
Période de questions
14 h 45
Pause
15 h 05 à 17 h 00
Communication orale
Communications orales
Expérimenter le travail herméneutique de l’historien
Présidence/Animation : Jean-louis Jadoulle (Ulg - Université de Liège)
Discutant : David Lefrançois (UQO - Université du Québec en Outaouais), Catherine Poulin (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Batiment : UQAC
Local : H0-1110
15 h 05
Rédiger une biographie de Lionel Groulx : le défi documentaire et archivistique
Charles-Philippe Courtois (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières)
Résumé
15 h 25
Interpréter des œuvres d’art avec des élèves du primaire
Catinca Adriana Stan (Université Laval), Margot Kaszap (Université Laval)
Résumé
15 h 45
« Qui a tué William Robinson? » : Expérimentation d’une enquête historique en contexte de formation à l’enseignement
Pierre-Luc Fillion (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières), Sandra Chiasson Desjardins (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières)
Résumé
16 h 05
Échec à l’épreuve unique ministérielle et difficultés lourdes en compréhension de textes en français : deux phénomènes reliés par la lecture en profondeur?
Laurie PAGEAU (Université Laval)
Résumé
16 h 25
Période de questions
16 h 40
Synthèse
16 h 55
Mot de clôture