Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Le lundi 7 mai 2018

Cette session constitue un parcours riche et éclectique portant sur la question de la création et de sa représentation. L’entrée se fera par la littérature à travers l’approche autodiégétique du survivant au suicide. Suivra une période cinématographique avec une étude sur l’écriture scénaristique comme trace du cheminement créateur, et une autre sur le rapport d’une actrice comme Delphine Seyrig à la mélancolie. Puis, nous nous dirigerons vers le champ de la création. Il sera abordé par la dimension collaborative entre la recherche scientifique et la création artistique, qui ouvrira la porte au processus expérimental par maquettes pour des architectures qui tiennent compte des flux climatiques. Nous déboucherons alors sur la présentation d’un premier résultat expérimental d’un système de photogrammétrie pour la reconstruction 3D d’un corps humain.

Lire la suite »
Ajouter à mon horaire

Domaine

Section 300 - Lettres, arts et sciences humaines

Responsables

  • Jean-Paul Quéinnec
    UQAC - Université du Québec à Chicoutimi
Afficher tous les résumés

Après-midi

13 h 00 à 14 h 30
Communication orale
Communications orales
De la création à sa représentation : un parcours pluriel entre littérature, scénario, musique et architecture
Présidence/Animation : Guy Laforest (ENAP - École nationale d'administration publique)
Batiment : UQAC
Local : P1-5030
1
Le représentation du suicide dans la littérature : le cas de La montagne rouge (SANG) de Steve Gagnon
Josée Ratté (Université Laval)
Résumé
2
La mélancolie au cinéma : analyse du jeu de Delphine Seyrig, état d’âme, corps et voix
Chantal Khalaf (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
3
Reconnaître la légitimité des partenaires : normativité de la collaboration en recherche-création en musique
Michaël Garancher (Université Laval)
Résumé
4
Habitabilité de la forme érodée par le climat : un processus expérimental par maquettes et images
Louise Mazauric (Université Laval), Claude MH Demers (École d'architecture de l'Université Laval), André Potvin (École d'architecture de l'Université Laval)
Résumé