Aller au contenu principal

Du jeudi 12 au vendredi 13 mai 2016

Dans la lignée des travaux de l’anthropologue Jean-Loup Amselle, on peut définir le métissage comme un processus continuel d’interactions entre plusieurs cultures qui transforme ces dernières d’une manière ou d’une autre. Autrement dit, le métissage désigne un processus par lequel toutes les cultures qui se rencontrent en sortent modifiées, ayant absorbé au moins quelques traits des autres. Le métissage se distingue alors du rapport de forces qui conduit une des cultures à imposer aux autres ses savoirs, ses représentations du monde, ses normes et ses pratiques sans se transformer elle-même, phénomène bien connu des études du colonialisme et de la mondialisation.

La science contemporaine est, dans une perspective constructiviste, une production culturelle étroitement liée à la modernité européenne et, depuis le 20e siècle, anglo-saxonne, ce qui se traduit par des normes, des pratiques et un régime de vérité bien particuliers, dominé par le postpositivisme. Ce régime de vérité exclut du champ scientifique de nombreuses pratiques de connaissance qui proviennent notamment des cultures non anglo-saxonnes, des pays du Sud ou des milieux non scientifiques. Ces pratiques sont-elles condamnées à exister en parallèle ou aux marges du champ scientifique, plus ou moins invisibles, ou peut-on imaginer des sciences métissées, qui acceptent de se laisser modifier par la rencontre avec d’autres savoirs, d’autres normes, d’autres pratiques de connaissance?  

Ce colloque propose d’explorer, dans la foulée de travaux d’épistémologie sociale et politique, des cas concrets de métissage réussi ou impossible. Différents axes sont proposés : la rencontre de savoirs de différentes disciplines, de savoirs inspirés par des postures épistémologiques variées, de savoirs universitaires du Nord et du Sud, de savoirs scientifiques et artistiques, de savoirs scientifiques et non scientifiques, par exemple dans le cas des sciences participatives et citoyennes.

Lire la suite »

Colloque

Enjeux de la recherche
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 10 h 10
Communication orale
Communications orales
Recherche collaborative ou partenariale, savoirs locaux et territoires : exemples du Québec, de France et du Cameroun
Présidence/Animation : Mélissa Lieutenant-Gosselin (Université Laval)
08 h 30
Mot de bienvenue
Florence Piron (Université Laval), Émilie Tremblay (UQAM - Université du Québec à Montréal), Mélissa Lieutenant-Gosselin (Université Laval)
08 h 40
Chercheur(e)s et savoirs locaux : vers quel type de boutique de sciences au Cameroun?
Thomas Hervé MBOA NKOUDOU(Université Laval)
Résumé
09 h 10
Croisement des savoirs et transdisciplinarité : que nous enseigne la pratique?
Jean-Marc Fontan (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
09 h 40
Sciences territoriales en construction multidisplinaire : quelques enseignements tirés de l'expérience du Collège international des sciences du territoire (CIST)
Romain LAJARGE (Université Grenoble Alpes - ENSAG)
Résumé
10 h 10
Pause
10 h 30 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Influences de la société civile sur la recherche scientifique
Présidence/Animation : Thomas Hervé MBOA NKOUDOU (Université Laval)
10 h 30
Métisser action militante et recherche universitaire?
Stéphane Couture (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
11 h 00
Résidence artistique et savoirs scientifiques
Carole ECOFFET(CNRS - Centre national de la recherche scientifique), Marie-Luce NADAL (ENSADLab, Paris)
Résumé
11 h 30
La communication publique des sciences : un exercice de métissage?
Mélissa Lieutenant-Gosselin (Université Laval)
Résumé
12 h 00
Vers un serment professionnel pour les scientifiques
Mélissa Lieutenant-Gosselin (Université Laval), Samir Hachani(Université Alger 2)
Résumé

Après-midi

12 h 15 à 13 h 30
Assemblée générale
Assemblée générale
Dîner
13 h 30 à 15 h 00
Communication orale
Communications orales
Inclusion ou exclusion des savoirs des Suds dans la science
Présidence/Animation : Florence Piron (Université Laval)
13 h 30
La science est-elle foncièrement occidentalo-centriste? Quelques réflexions sur l'inclusion du savoir des Suds dans le corpus de la science
Samir Hachani(Université Alger 2)
Résumé
14 h 00
Quelles approches et stratégies pour internationaliser-mondialiser les programmes d'études en sociologie?
Émilie Tremblay (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
14 h 30
De la circulation à l'exclusion du savoir local : quelques échos du Rwanda 
Ernestine NARAME (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
15 h 00
Pause
15 h 30 à 17 h 00
Communication orale
Communications orales
Enjeux épistémologiques et politiques du métissage des sciences
Présidence/Animation : Samir Hachani (Université Alger 2)
15 h 30
Penser la désobéissance épistémologique
Christian Alain DJOKO KAMGAIN (Université Laval)
Résumé
16 h 00
La science ouverte peut-elle réduire l'aliénation épistémique?
Florence Piron (Université Laval)
Résumé
16 h 30
Sciences métissées, un enjeu à forte puissance heuristique et éthique. Plaidoyer pour la « justice cognitive »
Résumé
Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 00 à 10 h 30
Communication orale
Communications orales
Le métissage des sciences dans l'éducation : enjeux et pratiques
Présidence/Animation : Émilie Tremblay (UQAM - Université du Québec à Montréal)
09 h 00
Un peu de sérieux! L'humour en classe peut-il faire l'objet de recherche en sciences de l'éducation?
Hubert OUELLET(Université Laval)
Résumé
09 h 30
Pluralité ou homogénéité épistémologique entourant l'enseignement des sciences biologiques? Vers la construction de quels types de rapports au vivant?
Manon ALBERT (Université Laval)
Résumé
10 h 00
Encourager l'interdisciplinarité en classe par l'entremise d'approches pédagogiques novatrices
Mathieu R. SÉGUIN(UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières), Marie-Michèle BERGERON(UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières), Marilyne Boisvert (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières), Charles C.SIMONEAU (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières), Jolyane Damphousse (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières), Katryne OUELLET (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières)
Résumé
10 h 30
Pause
11 h 00 à 12 h 30
Communication orale
Communications orales
Les sciences citoyennes font-elles une science plus inclusive?
Présidence/Animation : Mélissa Lieutenant-Gosselin (Université Laval)
11 h 00
La production de communs de la connaissance : tensions autour du travail bénévole dans une institution publique
Lorna Heaton(UdeM - Université de Montréal)
Résumé
11 h 30
La citizen science envisagée comme un modèle de relations entre les citoyens, les citoyennes et les scientifiques
Audrey Groleau (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières), Chantal Pouliot(Université Laval)
Résumé
12 h 00
Quelle citoyenneté pour les sciences citoyennes?
Florence Piron (Université Laval)
Résumé

Après-midi

12 h 30 à 13 h 30
Assemblée générale
Assemblée générale
Dîner
13 h 30 à 15 h 00
Communication orale
Communications orales
Pertinence des savoirs locaux, expérientiels, populaires
Présidence/Animation : Samir Hachani (Université Alger 2)
13 h 30
Les maîtres de l'espace urbain! Les savoirs populaires dans la dynamique de production de la sécurité urbaine
Pierre Boris N'NDE TAKUKAM (Université Laval)
Résumé
14 h 00
Pratique scientifique des récits de vie : formes de savoir dans des espaces scolaires d'Afrique francophone
Marie-Claude Bernard (Université Laval), Jean-Jacques DEMBA (École normale supérieure, Libreville, Gabon)
Résumé
14 h 30
Croisement des savoirs et transformation territoriale : la mobilisation du savoir des jeunes
Jean-François René(UQAM - Université du Québec à Montréal), Isabel HECK (Parole d'excluEs, Chercheure en milieu communautaire)
Résumé
15 h 00
Pause
15 h 30 à 17 h 00
Panel
Panel / Atelier
Buen vivir, Swaraj, Ubuntou, Kubaho et Se mèt tèt ki veye tèt : quelques épistémologies des Suds
Présidence/Animation : Florence Piron (Université Laval)
Participants : Judite BLANC (Université d'État d'Haïti), Mélissa Lieutenant-Gosselin (Université Laval), Pierre Boris N'NDE TAKUKAM (Université Laval), Simon NSABIYEZE , Lucie Sauvé (UQAM - Université du Québec à Montréal)
16 h 45
Mot de clôture