Aller au contenu principal

Le jeudi 12 mai 2016

Le recrutement va de pair avec le consentement, tant il vise l’approche des participants potentiels pour vérifier leur intérêt, avant leur consentement formel. Puisque le processus de recrutement implique une transmission d’information, il se superposerait, selon la FDA, au consentement.

En ce sens, le recrutement n’est pas une action banale : il soulève des questions éthiques, scientifiques et pratiques. Nos balises éthiques croisent les principes de respect de la personne, de bienveillance et de justice. Mais comment cela s’articule-t-il autour de la nature spécifique de chaque recherche? Autour de la vulnérabilité de la population à l’étude et du lien que le chercheur entretient avec les futurs participants? Vulnérabilité, par exemple, s’ils appartiennent à un groupe très restreint, s’ils se croient obligés de participer (en contexte de récupération de garde d’enfant notamment), ou s’ils trouvent cela valorisant. Ou bien s’ils sont en relation de dépendance ou de subordination à l’égard du chercheur.

Et sur le terrain, pourquoi les patients hospitalisés, dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) ou les proches-aidants semblent-ils plus difficiles à approcher? Quel constat fait-on en contexte de maltraitance, de violence conjugale, lorsqu’il s’agit de mineurs ou de personnes marginalisées? Cette pratique normalisée par les centres d'éthique de la recherche (CER) de placer systématiquement un tiers entre le chercheur et le participant potentiel : est-ce vraiment la meilleure approche? À l’heure du 2.0, le recrutement en ligne serait-il une solution? Que dire des enjeux liés à l’approche directe des personnes? Comment faire face aux pressions externes des patients et des promoteurs dans le cas des essais cliniques? 

Ces réalités de terrain où s’entremêlent pouvoir, biais de désirabilité ou concurrence pourraient-elles aller jusqu’à questionner la validité scientifique des données recueillies? Autant de questions qui, c’est notre objectif, ouvriront un libre débat sur les enjeux éthiques du recrutement. 

Lire la suite »

Colloque

Enjeux de la recherche
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 09 h 20
Communication orale
Communications orales
Ouverture de la journée
08 h 30
Mot de bienvenue
Ana Marin (UdeS - Université de Sherbrooke), Béatrice EYSERMANN (CIUSSS Capitale Nationale)
08 h 35
À la conquête du participant : séduction et respect par l'un, et attentes chez l'autre
Michel t. Giroux(ICRED)
09 h 20 à 10 h 40
Communication orale
Communications orales
Pourquoi recruter et pourquoi accepter?
Présidence/Animation : Béatrice Eysermann (CIUSSS Capitale-Nationale)
09 h 20
Ces riverains qui acceptent : de la prise de contact aux raisons de la participation dans un projet de recherche sur les ruelles vertes
Jonathan REEVES-LATOUR(UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
09 h 40
Recrutement et première utilisation de nouvelles molécules chez des participants atteints de maladie grave
Francois POULIOT(Centre de recherche du CHU de Québec)
Résumé
10 h 00
Les raisons d'agir du chercheur au cœur de l'examen éthique du recrutement
Bruno Leclerc (UQAR - Université du Québec à Rimouski), Alexandra DUBÉ LOUBERT(CISSS du Bas-Saint-Laurent)
Résumé
10 h 20
Période de questions
10 h 40
Pause
10 h 50 à 12 h 10
Communication orale
Communications orales
Faut-il vraiment passer par un tiers? Discussion, stratégie, impasse et solutions
Présidence/Animation : Francois POULIOT (Centre de recherche du CHU de Québec)
10 h 50
Le recrutement vécu comme un processus itératif entre considérations éthiques et réalités de terrain : le cas d'un projet portant sur la fidélisation du personnel infirmier 
Nancy Côté(ENAP - École nationale d'administration publique), Audrey DUCHESNE(CIUSSS Capitale-Nationale)
Résumé
11 h 10
La recherche en milieu hospitalier avec des patients atteints de cancer : et si le professionnalisme était à la base d'un recrutement éthiquement acceptable?
Josée SAVARD(Université Laval)
Résumé
11 h 30
Assurer la sécurité ou imposer des barrières à la participation des enfants exposés à la violence conjugale?
Simon Lapierre (Université d’Ottawa), Isabelle Côté (Université Laurentienne de Sudbury)
Résumé
11 h 50
Période de questions

Après-midi

12 h 10 à 13 h 00
Assemblée générale
Assemblée générale
Pause
13 h 00 à 14 h 40
Communication orale
Communications orales
Le sens des mots, le poids des maux
Présidence/Animation : Michel t. Giroux (ICRED)
13 h 00
Comprendre la marginalité ou renforcer la marginalisation?
Éric Gagnon(CSSS - Centre de santé et des services sociaux de la Vieille-Capitale)
Résumé
13 h 20
Les défis du recrutement de la recherche sur la spiritualité en soins palliatifs
Bruno Bélanger(CHA - Centre hospitalier affilié universitaire de Québec), Line BEAUREGARD(CHU de Québec)
Résumé
13 h 40
Les problématiques du recrutement auprès des patients atteints de traumatismes craniocérébraux (TCC) et d'Alzheimer
Kim CHAREST(UQAC - Université du Québec à Chicoutimi), Mélissa TREMBLAY(UQAC - Université du Québec à Chicoutimi), Julie Bouchard (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi), Amélie BOUDREAULT(UQAC - Université du Québec à Chicoutimi), Jessica LAPOINTE(UQAC - Université du Québec à Chicoutimi), Bruno BOUCHARD
Résumé
14 h 00
Recruter des proches aidants qui ne se conçoivent pas comme tels : le défit du contenu de l'annonce
Isabelle Van Pevenage (CREGÉS - Centre de recherche et d'expertise en gérontologie sociale), Alain KLOTZ
Résumé
14 h 20
Période de questions
14 h 40
Pause
14 h 55 à 16 h 35
Communication orale
Communications orales
Contextes et recrutements au pluriel
14 h 55
Recruter des « travailleurs de l'ombre » : le défi de la participation chez les préposés aux bénéficiaires
, Émilie ALLAIRE(Université Laval)
Résumé
15 h 15
Relation de confiance, un ancrage incontournable en contexte de recherche autochtone : témoignages de recrutement de participants atikamekw, inuits, innus et anicinapek en éducation
Yvonne Da silveira (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue), Élisabeth JACOB , Christiane Blaser (UdeS - Université de Sherbrooke), Glorya Pellerin (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue), Véronique PAUL (UQAM - Université du Québec à Montréal), Annie Charron(UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
15 h 35
La triple application des réseaux sociaux afin de faciliter l'accès à différentes populations : femmes enceintes, adolescents atteints d'une maladie rare et experts de la santé
Gabrielle LAPOINTE(UdeS - Université de Sherbrooke), Frédérique Duplain-laferrière (UdeS - Université de Sherbrooke), Véronique NOËL(UdeS - Université de Sherbrooke), Chantal BOUFFARD , Régen Drouin (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
15 h 55
Navigateurs, milieu de la finance et bénévolat : souvenirs de terrain et réflexions transversales sur le recrutement
Béatrice Eysermann (CIUSSS Capitale-Nationale)
Résumé
16 h 15
Période de questions
16 h 35 à 17 h 00
Communication orale
Communications orales
Fin de la journée
16 h 35
Conférence de clôture « La créativité en recherche : au-delà de l'opposition entre le respect du participant et l'avancement de la science »
Ana Marin (UdeS - Université de Sherbrooke)
16 h 55
Mot de la fin
Béatrice Eysermann (CIUSSS Capitale-Nationale), Michel t. Giroux(ICRED), Ana Marin (UdeS - Université de Sherbrooke)