Aller au contenu principal

Le jeudi 12 mai 2016

Notre époque est marquée par une pluralité et par une complémentarité dans les formes de socialisation, dans la culture, dans l’éducation, dans le langage et dans la manière d’être au monde (Abdallah-Pretceille, 1999). Passeuses de langues et de cultures, la littérature en général et la littérature de jeunesse en particulier se font l’écho de ces enjeux de société.

En 1994 était publié L’image de l’autre. Une étude des romans de jeunesse parus au Québec de 1980 à 1990. Postulant que toute production romanesque témoigne « du contexte historique, idéologique, politique, moral et social dans lequel il s’inscrit », la chercheuse québécoise Suzanne Pouliot y mettait en relief la contribution de la littérature de jeunesse aux relations interethniques dans une société pluraliste. Sa conclusion était que les personnages, qu’ils soient Amérindiens, Inuits ou d’origine européenne, africaine ou asiatique, n’occupaient pas encore l’avant-scène romanesque, même à l’occasion, et gravitaient plutôt autour de personnages principaux d’origine québécoise. Vingt ans plus tard, alors que les migrations s’intensifient sur toute la planète, donc ici comme ailleurs, quel constat pouvons-nous établir à ce sujet dans les œuvres destinées à la jeunesse?

En élargissant la perspective, quelle place accorde-t-on à l’Autre dans les œuvres pour enfants et adolescents, et parues depuis le bilan fait par Pouliot (1994)? Dans quelle mesure les représentations socioculturelles qui en sont faites échappent-elles aux clichés? Quel rôle leur attribue-t-on dans les récits de fiction offerts aux jeunes lecteurs? Jusqu’à quel point ces personnages venus d’un autre pays sont-ils accueillis ou rejetés, intégrés ou marginalisés, objets de confiance ou de suspicion?

La littérature de jeunesse étant un moyen privilégié de rencontrer l’Autre, ce colloque interdisciplinaire (littérature, didactique, sociologie de la littérature) poursuit deux objectifs : 1) étudier les multiples visages de l’Étranger dans différentes œuvres de littérature de jeunesse francophones; 2) examiner comment sont abordées ou comment aborder et traiter ces questions en classe de français et dans les autres disciplines du préscolaire à la fin du secondaire, afin que le travail critique et analytique sur l’œuvre permette à chacun de se sensibiliser à la différence. En ce sens, voici les principaux axes retenus pour les communications :

– analyse d’œuvres d’auteurs francophones pour la  jeunesse, mettant en scène des personnages étrangers;

– analyse d’albums ou de romans pour la jeunesse du 21e siècle qui traitent de cette problématique;

– réception d’une œuvre mettant en scène un personnage étranger de la part de lecteurs, de critiques, d’enseignants, de bibliothécaires, etc.;

– pistes didactiques plurielles ou comptes rendus d’expériences menées en classe sur le sujet;

– pratiques d’enseignement du préscolaire, du primaire ou du secondaire réalisées à partir d’œuvres mettant en scène des personnages étrangers.

Lire la suite »

Colloque

Section 500 - Éducation
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 45 à 10 h 00
Communication orale
Communications orales
Mot de bienvenue et conférence d'ouverture
08 h 45
Mot de bienvenue au colloque Représentations de l'Étranger en littérature de jeunesse francophone et dans son enseignement
Martin Lépine (UdeS - Université de Sherbrooke), Monique NOËL (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
09 h 00
Panorama de quelques représentations de l'Étranger en littérature de jeunesse francophone et leurs retombées dans l'enseignement
Suzanne Pouliot (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
10 h 00
Pause
10 h 30 à 14 h 45
Communication orale
Communications orales
Bloc 1 : Exemples de représentations de l'Étranger dans des œuvres littéraires pour la jeunesse (Partie 1)
Présidence/Animation : Martin Lépine (UdeS - Université de Sherbrooke)
10 h 30
Juliette et ses autres représentations de l'Étranger dans une série de récits de voyage pour la jeunesse
Johanne Prud'homme (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières)
Résumé
11 h 15
Processus de reconnaissance mutuelle et apprivoisement dans la série des Justine de Cécile Gagnon
Monique NOËL (UdeM - Université de Montréal)
Résumé

Après-midi

12 h 00 à 14 h 00
Assemblée générale
Assemblée générale
Dîner
14 h 00 à 15 h 15
Communication orale
Communications orales
Bloc 1 : Exemples de représentations de l'Étranger dans des œuvres littéraires pour la jeunesse (Partie 2)
Présidence/Animation : Martin Lépine (UdeS - Université de Sherbrooke)
14 h 00
Religion et littérature pour la jeunesse : là où le voile est encore tiré
Julie Bergeron-proulx (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
14 h 45
Pause
15 h 15 à 16 h 45
Communication orale
Communications orales
Bloc 2 : Présence de l'Étranger dans des corpus d'œuvres littéraires et des pratiques d'enseignement en lecture et appréciation
Présidence/Animation : Monique NOËL (UdeM - Université de Montréal)
15 h 15
Les personnages dans la littérature de jeunesse québécoise, représentatifs de la diversité culturelle actuelle?
Rachel DeRoy-Ringuette (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
16 h 00
Enquête sur la lecture et appréciation des œuvres littéraires à l'école primaire : quelle place pour l'Étranger dans les œuvres sélectionnées par les enseignants québécois?
Martin Lépine (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
16 h 45 à 17 h 00
Communication orale
Communications orales
Mot de clôture
16 h 45
Mot de clôture du colloque Représentations de l'Étranger en littérature de jeunesse francophone et dans son enseignement
Martin Lépine (UdeS - Université de Sherbrooke), Monique NOËL (UdeM - Université de Montréal), Suzanne Pouliot (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé