Aller au contenu principal

Du jeudi 9 au vendredi 10 juin 2016

Il y a un demi-siècle, le rapport Parent pavait la voie à une réforme radicale de l’enseignement supérieur au Québec, y compris ses modes de gouverne et de gestion. Rompant avec la centralisation qui prévalait jusqu’alors, l’administration des universités devait faire la part belle à la collégialité. Les professeurs avaient ainsi voix au chapitre, que ce soit au conseil d’administration ou dans les divers comités et commissions mis sur pied à l’échelle de l’université ou de ses unités. Les étudiants étaient eux aussi invités à participer à ces instances et à y faire valoir le point de vue de leurs commettants. Cette conception a largement inspiré les règles et les pratiques au sein de l’Université du Québec nouvellement créée, puis des autres institutions universitaires lors du renouvellement de leur charte.

Depuis, l’université québécoise s’est profondément transformée, sur le plan auntant quantitatif que qualitatif. Les lieux et les modes d’enseignement se sont multipliés, comme se sont diversifiés les profils des étudiants. La recherche a pris une ampleur considérable et le financement des universités est de plus en plus soumis à leur productivité en cette matière. Il n’est plus désormais question de l’administration des universités, mais de leur « gouvernance ». Une logique, que plusieurs associent à la nouvelle gestion publique, impose progressivement sa marque à l’« idée d’université ». L’université doit désormais démontrer son utilité pour l’économie et la société, rendre une myriade de comptes et se doter d’un conseil d’administration dont le rôle et la composition s’inspirent du secteur privé.

Cette transformation tient-elle simplement à un effet de mode ou signale-t-elle plutôt un changement profond dans la gouverne et la gestion des universités, voire dans leur mission? Ce colloque propose d’examiner les manifestations de cette transformation et de dégager ce qu’elle laisse entrevoir pour l’avenir des universités au Québec.

Le colloque a pour but de rendre compte de la transformation de l’université québécoise, de la situer dans un panorama plus général et de réfléchir sur son avenir, en particulier sous l’angle de sa gouverne et de sa gestion. Le colloque vise à soulever les enjeux qui découlent de cette transformation, tant pour les universités elles-mêmes que pour tous ceux qui y œuvrent : dirigeants, étudiants, professeurs et autres groupes d’employés.

Au Québec, peu de chercheurs s’intéressent à la gouverne et à la gestion des universités. Le colloque leur fournira une rare occasion de débattre de ces questions d’importance. Les conférenciers se verront offrir la possibilité de rédiger un chapitre dans un ouvrage collectif qui poursuivra la réflexion amorcée durant le colloque.

Lire la suite »

Colloque

Section 400 - Sciences sociales
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Après-midi

13 h 00 à 15 h 30
Communication orale
Communications orales
Gouvernance et financement des universités : perspective comparative
13 h 00
De l'administration à la gouvernance des universités : bienvenue à Université inc.
Louis Demers (ENAP - École nationale d'administration publique)
Résumé
13 h 30
Gouvernance universitaire et mondes économiques : une analyse du changement et des enjeux depuis la haute administration de la recherche en France et au Québec
Claude julie Bourque (CHU Sainte-Justine), Aïcha BOURAD (Institut d’Études Politiques, Toulouse)
Résumé
14 h 00
La question du financement et les transformations historiques des logiques, espaces et contours des systèmes d'enseignement supérieur
Vincent CARPENTIER(University College London )
Résumé
14 h 30
L'université déformée : une mission détournée et une perte d'autonomie intellectuelle
Max Roy(UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
15 h 00
Pause
15 h 30 à 16 h 30
Communication orale
Communications orales
De l'administration à la gouvernance : l'expérience de deux universités québécoises
15 h 30
Gouvernance par rapport à administration : une distinction valable? Oui, mais...
Marc RICHARD(Université McGill)
Résumé
16 h 00
La collégialité et la bicaméralité sont-elles en danger? Le cas de l'Université du Québec en Outaouais (UQO)
Louise Briand (UQO - Université du Québec en Outaouais), Guy BELLEMARE (UQO - Université du Québec en Outaouais), Étienne COLLETTE (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Résumé
17 h 00 à 19 h 00
Cocktail
Cocktail
Dévoilement du Rapport sur la classification des universités par Michel Umbriaco, du Comité sur le financement des universités de la Fédération québécoise des professeures et professeurs d'université
Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 00 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
La gouvernance des universités québécoises : influences, effets et voies de sortie
09 h 00
Mot de bienvenue
09 h 30
Le nouveau management public et l'université québécoise : quelle influence?
Jean Bernatchez (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
Résumé
10 h 00
La « dérive de l'université » dans le discours critique de ses acteurs : une perspective historique, de 1945 à nos jours
Jules Racine St-Jacques (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
10 h 30
Pause
11 h 00
Premières données d'une recherche sur les administrateurs universitaires du Québec
Michel Umbriaco (TÉLUQ - Université du Québec), Émanuelle MALTAIS (TÉLUQ - Université du Québec)
Résumé
11 h 30
Analyser la coopération universitaire en s'appuyant sur deux approches issues des politiques publiques
Martin MALTAIS (UQAR - Université du Québec à Rimouski), Jean-François CONROY (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
Résumé

Après-midi

12 h 00 à 13 h 30
Assemblée générale
Assemblée générale
Dîner
13 h 30 à 15 h 30
Panel
Panel / Atelier
Gouvernance et conception de l'université
Participants : Éric Bauce (Université Laval), Éliane LABERGE (UdeM - Université de Montréal), Carole NEILL (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières), Lyne Sauvageau (UQ - Université du Québec)
15 h 30
Pause
16 h 00 à 16 h 30
Communication orale
Communications orales
Conférence de clôture
16 h 00
Dérive gestionnaire depuis le bogue de l'an 2000 : échec du modèle entrepreneurial imposé aux universités québécoises
Jean-Marie Lafortune (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé