Aller au contenu principal

Le mercredi 14 mai 2014

Depuis les années 1990, sous l’influence du mouvement de professionnalisation de l’enseignement et de l’américanisation des politiques éducatives, on assiste au Québec comme partout ailleurs à une réduction significative de la place des sciences sociales et des traditions critiques dans les formations à l’enseignement (Tardif, 2013). Plus spécifiquement, les traditions et théories critiques sont de moins en moins explorées et utilisées pour décrire, analyser et penser l’éducation et l’activité enseignante. Pourtant, comme représentants d’une profession intellectuelle (Simard et Mellouki, 2005) située au cœur de multiples enjeux sociaux, culturels et éducatifs, le corps enseignant et les chercheurs en éducation ne sauraient se passer d’une mise à distance critique, d’une confrontation des points de vue et d’une analyse des rapports de domination et d’inégalité qui structurent l’école contemporaine (Bourgeault, 2002).

L’objectif de ce colloque est ainsi de dresser un état des lieux de la place accordée aux traditions et aux théories critiques en sciences sociales dans les formations à l’enseignement. Tant sur le plan des programmes de formation que sur le plan des pratiques enseignantes ou de la recherche en sciences de l’éducation, quelles tensions et enjeux sont sous-jacents au phénomène de diminution du rôle et de l’importance accordés aux théories critiques et aux traditions des sciences sociales? Après 20 ans de réformes, quel bilan pouvons-nous dresser quant au caractère critique des pratiques et des recherches en éducation? Savons-nous mieux former les enseignants à la démarche critique? Quelles répercussions un tel phénomène peut-il avoir sur la portée sociale de l’éducation et de l’activité enseignante, dans un contexte aussi pluriel et fragmenté que la société contemporaine? La posture critique reste-t-elle une voix d’accès théorique privilégiée pour analyser et comprendre l’enseignement? Telles sont les questions qui nourriront ce colloque, organisé en partenariat avec le CRIFPE (www.crifpe.ca).



Lire la suite »

Colloque

Enjeux de la recherche
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 08 h 40
Communication orale
Communications orales
Ouverture du colloque
Présidence/Animation : Maurice Tardif (UdeM - Université de Montréal)
08 h 40 à 11 h 40
Communication orale
Communications orales
Bloc 1 : Conférences de l'avant-midi
Présidence/Animation : Maurice Tardif (UdeM - Université de Montréal)
08 h 40
Pédagogie moderne, pensée critique et émancipation du sujet
Denis Jeffrey (Université Laval)
Résumé
09 h 20
Les déplacements de la critique et leurs incidences sur la culture scolaire : l'exemple du cours Histoire et éducation à la citoyenneté
Louis Levasseur(Université Laval)
Résumé
10 h 00
L'éducation comparée : une « science » nécessaire pour la formation à la pensée critique des enseignants?
Adriana MORALES PERLAZA (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue)
Résumé
10 h 40
Pause
11 h 00
Les traditions et théories critiques en formation des enseignants : éclairage à partir d'une analyse des programmes de l'UQTR
Stéphane Martineau (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières), Félix Bouvier (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières)
Résumé
11 h 40
Dîner

Après-midi

13 h 20 à 16 h 20
Communication orale
Communications orales
Bloc 2 : Conférences de l'après-midi
Présidence/Animation : Adriana MORALES PERLAZA (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue)
13 h 20
L'apport des disciplines constituantes des sciences de l'éducation à l'Université de Montréal : quelle formation critique et disciplinaire pour les futurs enseignants? 
Arianne ROBICHAUD (UQAM - Université du Québec à Montréal), Maurice Tardif (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
14 h 00
Recul de la critique et professionnalisme enseignant : esquisse d'une problématisation
Christian Maroy (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
14 h 40
Pause
15 h 00
Le praticien réflexif à l'épreuve des inégalités et des enjeux sociaux
Maurice Tardif (UdeM - Université de Montréal), Arianne ROBICHAUD (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
15 h 40
Place et rôle de la philosophie de l'éducation dans les programmes de formation initiale à l'enseignement
Denis Simard (Université Laval)
Résumé
16 h 30 à 17 h 30
Panel
Panel / Atelier
Bloc 3 : Après-midi, table ronde
Présidence/Animation : Maurice Tardif (UdeM - Université de Montréal)
Participants : Denis Jeffrey (Université Laval), Louis Levasseur (Université Laval), Christian Maroy (UdeM - Université de Montréal), Denis Simard (Université Laval)
17 h 30 à 19 h 30
Cocktail
Cocktail
Bloc 4 : Fin de journée, cocktail