Aller au contenu principal

Le mercredi 8 mai 2013

Depuis une quinzaine d’années, un nombre croissant d’organisations en sont venues à développer une démarche de responsabilité sociale afin de mieux concilier les dimensions environnementales, économiques et sociales de leurs activités. Bien que la communication soit partie intégrante de la responsabilité sociale (Libaert, 2010), permettant notamment aux organisations d’entretenir des relations essentielles avec leurs parties prenantes (Igalens et Point, 2009), l’instrumentalisation que peut prendre cette communication pose problème. Plusieurs entreprises ont ainsi été accusées d’avoir mis en place des stratagèmes d’écoblanchiement (Bodger et Monks, 2009), en consacrant davantage de ressources à la mise en lumière de leurs politiques de responsabilités sociales, par l’entremise de différentes stratégies de communication marketing, par exemple, qu’à l’adoption de changements réels dans les pratiques au cœur de la stratégie d’affaires. Le tout a contribué à alimenter un certain cynisme auprès d’une frange de citoyens-consommateurs déjà suspicieux à l’endroit des principaux acteurs économiques.

Il semble ainsi que les organisations ne sont peut-être pas encore pleinement conscientes des défis liés à ce type de communication, ou manquent de repères afin de faire des choix éclairés en la matière. Il y a ainsi lieu de se demander comment une organisation peut-elle faire la promotion de pratiques respectueuses des principes de la RSE sans être taxée d’instrumentaliser ces démarches à des fins marketing ? Vaut-il mieux choisir de ne pas communiquer sur ces questions, en laissant les employés devenir les ambassadeurs « naturels » des bonnes pratiques de l’organisation ? Les supports permettant une certaine forme de dialogue – que l’on pense aux médias socionumériques, par exemple – sont-ils plus propices à une telle communication ? De façon générale, quels sont les fondements de la crédibilité d’une communication portant sur la RSE ? Le colloque proposé vise à réfléchir à ces questions d’actualité, sur la base de présentations théoriques, méthodologiques, critiques et d’études de cas.

Les communications porteront sur l’un ou l’autre de ces thèmes spécifiques :

- Les facteurs de crédibilité associés à la communication de la RSE;

- Le rôle des tierces parties (dont les employés et les acteurs de la société civile) dans la crédibilisation des démarches de communication de la RSE;

- Le potentiel des médias socionumériques en tant qu’outil de communication et de dialogue avec les parties prenantes;

- Les communications marketing et les risques d’écoblanchiement;

- La divulgation de la démarche de responsabilité sociale via les rapports annuels et autres documents institutionnels. 



Lire la suite »

Colloque

Section 600 - Colloques multisectoriels
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 00 à 10 h 45
Communication orale
Communications orales
La communication de la RSE, une pratique incontournable ? 
Présidence/Animation : Marc D. David (UdeS - Université de Sherbrooke)
09 h 05
Le marketing social, la communication sociale et la RSE, ou comment les entreprises peuvent-elles communiquer leur engagement social avec authenticité ?
Pierre Ladouceur (Turbo Marketing)
Résumé
09 h 25
Responsabilité sociale à l'heure du Tout Numérique
Matyas Gabor (w.illi.am/)
Résumé
09 h 45
La RSE génération 2.0. Les programmes de développement durable des entreprises : valeur ajoutée ou assurance tous-risques ?
Lukasz Bochenek (Université de Neuchâtel), Sam BLILI (Université de Neuchâtel)
Résumé
10 h 05
La communication de la RSE : entre conviction et contraintes. Cas de la PME marocaine
Mohamed Binkkour (Université Ibn Zohr)
Résumé
11 h 05 à 12 h 30
Communication orale
Communications orales
Écoblanchiement et déresponsabilisation 
11 h 10
La RSE : mentir donne de si bons résultats
Bernard Dagenais (Université Laval)
Résumé
11 h 30
L'impossible équation marketing. Le marketing, l'outil de persuasion commercial, peut-il ou sait-il être responsable ?
Thierry De Greef (Nonante)
Résumé
11 h 50
Communicateurs et publicistes au Québec, un rendez-vous manqué avec le développement durable et la responsabilité sociétale des organisations ?
France Levert (Conseil de la communication pour le développement durable), Carole VILLENEUVE (Conseil de la communication pour le développement durable)
Résumé

Après-midi

14 h 15 à 15 h 40
Communication orale
Communications orales
Vers un modèle pour la communication de la RSE
Présidence/Animation : Stéphanie Yates (UQAM - Université du Québec à Montréal)
14 h 20
Au delà de la seule posture, la définition de la marque responsable et durable : le cas de Bell et du Cirque du Soleil
Pierre Balloffet (HEC Montréal)
Résumé
14 h 40
La crédibilité des communications relatives à la responsabilité sociale d'entreprise : le point de vue des communicateurs
Flavie Desgagné-Éthier (UQAM - Université du Québec à Montréal), Stéphanie Yates (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
15 h 00
Entre discours et actions : pour une proposition d'une méthode d'analyse de la légitimité des stratégies de communication de RSE
Marc D. David (UdeS - Université de Sherbrooke), François LAMBOTTE (UCL - Université catholique de Louvain), François FAYAD
Résumé