Aller au contenu principal

612 - La communication non verbale : recherches, enjeux et dialogues interdisciplinaires (2e édition)

Section 600 - Colloques multisectoriels

  • Lundi 3 mai 2021

Responsables

La communication non verbale fait l’objet de milliers de publications scientifiques. La reconnaissance des expressions faciales, la sensibilité interpersonnelle ainsi que l’influence de la maladie mentale, de l’âge et de la culture sur la communication non verbale ne sont que quelques-uns des enjeux étudiés par une communauté internationale de chercheur.e.s provenant de différents pays (p. ex., États-Unis, Angleterre, Canada, Pays-Bas, Australie) et domaines de recherche. La psychologie, la psychiatrie, la communication, la biologie, la criminologie, l’éthologie, l’informatique et le génie, entre autres, s’intéressent à la communication non verbale (Plusquellec et Denault, 2018). Pour les professionnels œuvrant dans le milieu des ressources humaines ainsi que celui de la santé, de la justice et de l’éducation, entre autres, les connaissances sur la communication non verbale ayant fait l’objet d’évaluations par les pairs représentent une incroyable source de connaissances afin de développer de meilleures pratiques. Malheureusement, leur impact dans la francophonie soulève des questions. En effet, par rapport aux connaissances scientifiques, la diffusion de notions n’ayant fait l’objet d’aucune évaluation par les pairs explose. Des articles dans la presse écrite, des séries télévisées telles que « Lie To Me » et des vidéos sur YouTube vus par des millions de personnes, par exemple, proposent des notions douteuses pour « décoder » le comportement humain. Les conséquences d’une telle situation ne sont pas à négliger. En effet, non seulement les notions douteuses peuvent nuire à la prise de décisions éclairées, mais pendant ce temps, les connaissances scientifiques qui pourraient aider les professionnels et, par conséquent, le grand public, sont négligées. Devant un tel constat, la valorisation des connaissances scientifiques sur la communication non verbale dans la francophonie apparait essentielle, d’autant plus que ces dernières années, l’explosion de l’utilisation de flux vidéo et de leur analyse par des algorithmes de plus en plus performants posent des questions de validité, mais aussi, et peut-être surtout, des questions d’éthique et de responsabilité sociale.


Appel à communications

Le premier colloque sur les sciences de la communication non verbale organisé au congrès de l’ACFAS 2019 a été un véritable succès [1]. Le colloque de 2020 sera le deuxième rendez-vous annuel, et la suite directe du premier colloque, afin de : 

(1) Continuer de renforcer la communauté scientifique de chercheur.e.s francophones qui s'intéressent à la communication non verbale;

(2) Favoriser la collaboration entre chercheur.e.s et le développement de nouvelles connaissances scientifiques dans la francophonie;

(3) Valoriser la recherche scientifique sur la communication non verbale auprès des professionnels et du grand public;

(4) Encourager le dialogue interdisciplinaire sur la communication non verbale;

5) Promouvoir la recherche scientifique de langue française sur la communication non verbale à l’échelle internationale.

Par conséquent, nous invitons les chercheur.e.s francophones qui s'intéressent à la communication non verbale à venir partager leurs travaux, tant leurs méthodologies et leurs résultats que leurs problématiques et leurs préoccupations.

Modalités pratiques

Les auteur.e.s souhaitant venir partager leurs travaux doivent envoyer une proposition de présentation, laquelle devra contenir tous les éléments suivants : 

(1) Identification du ou des auteur.e.s en indiquant le présentateur ou la présentatrice par un astérisque (*) : nom, prénom, institution d’attache, position (professeur.e ou étudiant.e à la maîtrise ou au doctorat), adresse professionnelle, téléphone et courriel institutionnel;

(2) Titre de la proposition : 180 caractères maximum, espaces compris;

(3) Format de la proposition : présentation orale (d'une durée de 15 minutes) ou par affiche;

(4) Résumé de la proposition : 1500 caractères, espaces compris

Adresse courriel où envoyer la proposition de présentation : pierrich.plusquellec@umontreal.ca 

Critères de sélection

Les auteur.e.s doivent être des professeur.e.s ou des étudiant.e.s à la maîtrise ou au doctorat dont les recherches touchent des enjeux de la communication non verbale et qui, par leurs travaux, encouragent la mise en place de pratiques professionnelles basées sur des données probantes. Le comité scientifique tentera de sélectionner des auteur.e.s provenant de différents domaines de recherche afin d’encourager le dialogue interdisciplinaire sur la communication non verbale. 

Dates à retenir

Date limite de réception (par courriel) des propositions : 21 février 2020

Date de l'envoi (par courriel) des décisions du comité scientifique (c.-à-d., propositions acceptées ou refusées) : 6 mars 2020

Date limite pour bénéficier du tarif préférentiel d’inscription au congrès de l'ACFAS : 12 avril 2020

 

[1] Programme du colloque 2019 : https://www.acfas.ca/evenements/congres/programme/87/600/601/c