Aller au contenu principal
Il y a présentement des items dans votre panier d'achat.
Image de profil de Monique Brodeur
Membre de l'Acfas

Monique Brodeur

Aucun | Conseil supérieur de l'éducation

Monique Brodeur, Ph.D.

Monique Brodeur est présidente du Conseil supérieur de l'éducation. Auparavant, elle a été professeure titulaire à la Faculté des sciences de l'éducation à l’Université du Québec à Montréal. Elle en a été la doyenne de 2009 à 2019. Elle a également été doyenne intérimaire de la Faculté de science politique et de droit (2020-2022). Elle a d’abord étudié à l’Université de Montréal en orthopédagogie, avant d’obtenir une maîtrise et un doctorat en psychopédagogie à l’Université Laval. Par la suite, elle a œuvré durant 15 ans en milieux communautaires et scolaires, auprès d’enfants et d’élèves de milieux défavorisés et ayant des difficultés d’adaptation et d’apprentissage.

Elle  a été membre de deux centres reconnus par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture: le Centre d'études sur l'apprentissage et la performance de l’UQAM, partenaire du Centre for the Study of Learning and Performance de l’Université Concordia, et le Centre de recherche interuniversitaire sur la profession enseignante. Elle a également été membre co-fondatrice du Réseau québécois de recherche et de transfert en littératie.

Ses travaux ont porté notamment sur le développement professionnel des enseignants et des orthopédagogues, la prévention des difficultés d’apprentissage en lecture dès la maternelle, ainsi que la recherche et la mobilisation des connaissances en éducation.

Mes liens avec l'Acfas

ResponsableCoresponsableConférencièreAuteure
84e Congrès de l'ACFAS : Mot de bienvenue
81e Congrès de l'ACFAS : Mot de clôture
Coauteure
84e Congrès de l'ACFAS : Synthèse et mot de clôture du colloque
83e Congrès de l'ACFAS : Mot de bienvenue
81e Congrès de l'ACFAS : Mot de bienvenue

Principal secteur de recherche ou d'activité

Éducation

Mes intérêts de recherche

Psychopédagogie

Ma formation

  • 1989 - 1994
    Université Laval
    Doctorat | Psychopédagogie
    Canada
  • 1986 - 1989
    Université Laval
    Maîtrise | Psychopédagogie
    Canada
  • 1977 - 1980
    Université de Montréal
    Baccalauréat | Orthopédagogie
    Canada

Mes prix et distinctions

  • 2022
    2022 Mai : Membre distinguée de l’Ordre de l’excellence en éducation (promotion 2021). https://www.quebec.ca/gouvernement/reconnaissance-prix/education/ordre-excellence-education
  • 2017
    Fédération autonome de l’enseignement (FAE) (3 octobre 2017). Dans le cadre de la 8e Semaine pour l’école publique 2017 « Savoir, c’est pouvoir! » sous le thème de l’alphabétisation. Prix Hommage décernés à trois personnes lauréates qui ont mis l’alphabétisation au centre de leur parcours, personnel ou professionnel : Madame Monique Brodeur, doyenne de la Faculté des sciences de l’éducation de l’UQAM, le Regroupement des groupes populaires en alphabétisation du Québec (RGPAQ) et Monsieur Gilles Vigneault. Écomusée du fier, Montréal, Canada. https://www.facebook.com/SPEPecolepublique/

Ce qui m'a amené à faire de la recherche

Après mon baccalauréat en orthopédagogie, j'ai eu un poste dans un centre communautaire en milieu très défavorisé. Les besoins des enfants et des parents étaient si grands que j'ai décidé, afin d'accroître mes compétences professionnelles, de retourner aux études tout en travaillant. Mesurant l'importance, de la capacité à lire pour contrer le décrochage scolaire, favoriser la réussite scolaire et éducative, ainsi que la participation citoyenne, j'ai choisi comme sujet de recherche la prévention des difficultés d'apprentissage en lecture à la maternelle. Puis, ayant eu un poste en milieu scolaire auprès d'élèves ayant des difficultés importantes d'apprentissage et de comportement, et ayant pris goût à la recherche lors de mes études de maîtrise, j'ai décidé de poursuivre au doctorat, toujours en vue d'améliorer ma pratique professionnelle.


La démocratisation des sciences

Les sciences contribuent à l'éducation, à aller au-delà des croyances et des options, qui divisent, alors que les faits rassemblent. Une personne éduquée, est une personne plus éclairée, plus libre et mieux en mesure de participer à la société. Une société, où les décisions sont éclairée par les sciences, a une plus grande capacité à prendre des mesures favorables aux personnes et à l'environnement.


L'avenir des sciences en français au Canada

Que les sciences puissent continuer à évoluer en français partout au Canada, et qu'il puisse y avoir des collaborations entre les chercheurs francophones des différentes provinces et territoires.


L'importance de faire partie de l'Acfas

C'est important car l'ACFAS veille à créer des conditions favorables à la production, à la diffusion et à la promotion de la recherche en français.