Aller au contenu principal
Il y a présentement des items dans votre panier d'achat.
Image de profil de Amélie Maugere

Amélie Maugere

Professeur·e d’université | UdeM - Université de Montréal

Amélie Maugère est professeure agrégée à l'École de travail social de l’Université de Montréal ; elle y enseigne des cours de méthodologies de la recherche aux cycles supérieurs depuis 2015. Inspirée par les travaux de Michel Foucault sur la gouvernementalité et les études sur le genre, sa thèse sur l’évolution des politiques en matière de prostitution a reçu le prix Dalloz de science politique (2009). Ses contributions actuelles à la réflexion sur le statut théorique de la discipline « travail social » s’appuient sur son expertise en épistémologie des sciences sociales et en analyse de cas. Privilégiant les déplacements de « regard » pour observer des problèmes ou énigmes, elle mobilise une variété de méthodes (analyse documentaire, entrevue, observation, etc.) et de stratégies de recherche. 

Principal secteur de recherche ou d'activité

Sciences sociales

Mes publications

A. Maugère (2023), Le travail social comme discipline :quatre concepts pour éclairer ses frontières, « Le travail social comme discipline : quatre concepts pour éclairer ses frontières », Sciences et actions sociales [En ligne], 19 | 2023, mis en ligne le 24 mars 2023, URL : https://journals.openedition.org/sas/3534

A. Maugère, Rouleau, L., Gendron, S.; *Leclerc-Loiselle, J. (2022), Les usages de « perspectives critiques » en recherche qualitative : ethnographie institutionnelle, réalisme critique et recherche féministe, Recherches Qualitatives, Volume Hors-Série, Numéro 26, 1-14 http://www.recherche-qualitative.qc.ca/documents/files/revue/hors_serie/HS26/03-rq-hs-26-introduction.pdf 

Maugère, A.,*Leclerc-Loiselle, J; Gendron, S; Rouleau, L. (2022) Les « perspectives critiques » : leur émergence et le développement d’un regard scientifique sur le social, Recherches Qualitatives, Volume Hors-Série, Numéro 26, 130-145.  http://www.recherche-qualitative.qc.ca/documents/files/revue/hors_serie/HS26/11-rq-hs26-conclusion.pdf

Pires, A. P. et Maugère. A., collab. Gilles, F. et Chouinard, M. O. (2020). « C » comme Concept. Dans L’abécédaire d’Alvaro Pires, éléments d’une réflexion pour une reconstruction de l’épistémologie en sciences sociales. https://www.youtube.com/watch?v=jvXbyyrOrvk

Maugère, A. & Greissler, É. (2019). Qui sont les prestataires de l’aide sociale? Analyse des débats médiatiques entourant la réforme de l’aide sociale au Québec (2015-2016). Reflets, 25(1), 51–70. https://doi.org/10.7202/1064667ar

Maugère, A. (2018) Sexualité, désir et amour : point de vue de la criminologie (chapitre X), dans M. Blais et J. J. Lévy, Qu'est-ce que l'érotisme ? Philosophie, sciences sociales, clinique, Montréal : Liber : 363-392

Maugère, A. (2017), Prostitution à l'époque Moderne, Encyclopædia Universalis http://www.universalis-edu.com/encyclopedie/prostitution-a-l-epoque-moderne-xve-xviiie-siecles/#c_6  (3102 mots)

Maugère, A. (2016), Prostitution au Moyen Âge, Encyclopædia Universalis http://www.universalis-edu.com/encyclopedie/prostitution-au-moyen-age/ (2345 mots)

Maugère A. et M. Vacheret (2015), « Sociohistoire du recours à la détention avant jugement dans le cadre des politiques pénales canadiennes »,  Vacheret, M.; Prates, F.; Cousineau, M.M. (eds), La détention avant jugement au Canada, une pratique controversée. Montréal: PUM, p. 31-48.
 
Maugère A. (2014), « La résistance au changement de la politique en
matière de prostitution au Canada. La puissance d’un système de pensée moral »,
Déviance et Société, vol. 39n°1, mars 2014, p. 29-53. 

Maugère A. (2011), « Droit et prostitution sous la IIIe République : la lente progression
de l’argumentation morale dans l’arène parlementaire », in La
République et son droit (1870-1930), Halpérin J.-L., Stora-Lamarre A. et
Audren F. (dir.), Presses Universitaires de Franche Comté, p. 409-428.
 
Maugère A. (2009), Les politiques de la prostitution du Moyen
Âge au XXIe siècle, Paris : Dalloz, 344 pages.