Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.
Image de profil de Charles Marsan
Parce que j'aime
participer au bien commun

Charles Marsan

Étudiant-e- au troisième cycle universitaire | UdeM - Université de Montréal

Charles est titulaire d’un baccalauréat en biologie (option écologie) de l’UQAM et d’un doctorat en médecine vétérinaire de l’Université de Montréal (UdeM). Il a pratiqué la médecine vétérinaire au Québec, pendant quinze années, chez les animaux de ferme et de compagnie. Depuis 2005, Charles s’intéresse particulièrement à la recherche sur le harcèlement chez les professionnels. En 2010, il termine un baccalauréat par cumul de certificats en rédaction, journalisme et multimédia, puis, en 2012, une maîtrise en bioéthique sur les enjeux soulevés par les conflits d’intérêts en pratique vétérinaire des animaux de compagnie. Il poursuit actuellement un doctorat en bioéthique, à l'ESPUM (École de santé publique de l'Université de Montréal) sous la direction de Bryn Williams-Jones. Il s’intéresse à la perception des conflits d’intérêts chez divers types de membres de l’UdeM, dans le but de concevoir des outils de formation en éthique adaptés aux divers contextes dans l’académie. Cinéaste engagé à promouvoir le transfert des connaissances, il est notamment webmestre pour le site aqec.ca et éditeur de la section histoire de cas pour la revue canadienne de bioéthique.

Mes liens avec l'Acfas

ConférencierAuteur

Mes intérêts de recherche

Les Conflits d'intérêts dans la pratique médicale Le "mobbing" chez les professionnels L'éthique des pratiques médicales Les conflits d'intérêts institutionnels Le surdiagnostic et le surtraitement médical Les politiques en matière de gestion des conflits d'intérêts

Scolarité

  • Bachelier en biologie option écologie (UQAM) 1983
  • Docteur en médecine vétérinaire (UdeM) 1988
  • Bachelier en études individualisées / rédaction - journalisme (UdeM) 2010
  • Maîtrise en bioéthique sur les conflits d'intérêts en médecine vétérinaire (UdeM) 2012

Mes publications

Marsan, C. 2014, « Revue du livre de Marc A. Rodwin Conflicts of interest and the future of medicine, the United States, France and Japan », Janvier, Canada, Québec, Montréal. Bioethiqueonline.ca.

Marsan, C., & Laliberté, M. 2015, Research conflict of interest: Flaws in professional codes of ethics. In Integrity in the Global Research Arena (pp. 61-69). World Scientific.

Marsan, C. 2013, "Professional Codes of Ethics as Leading Benchmarks?" The American Journal of Bioethics 13(10): 24-26.

Marsan, C. 2013, « Les conflits d’intérêts en médecine : un exemple vétérinaire », Bioethiqueonline.ca, Décembre, Canada, Québec, Montréal.

Marsan, C. 2012. Comptes rendus des trois conférences portant sur les conflits d’intérêts, 4e colloque sur l'éthique et l'intégrité scientifique en recherche médicale, parrainé par le FRQS et les IRSC (13 sept). L’intégrité en éthique de la recherche: de quoi parle-t-on? par Michel T Giroux. La protection de l’intégrité des CÉR en France et en Europe, par Anne-Marie Duguet. Les conflits d’intérêts dans la révision éthique des projets de recherche, par Susan Zimmerman). Publié dans le blog bioéthique : charlesmarsan.com

Williams-Jones, B.;Marsan, C.& Smith, E. 2012. « Développement d’une politique sur les conflits d’intérêts à l’Université de Montréal » Rapport soumis au Groupe de travail sur les conflits d’intérêts de l’Université de Montréal et le Groupe de travail sur la gouvernance du Comité universitaire d’éthique de la recherche de l’Université de Montréal (CUÉR). 29 juin.

Mes prix et distinctions

  • Récipiendaire de la bourse d'excellence des Programmes de bioéthique au PhD (en mars 2014)
  • Liste d'honneur de la doyenne de la faculté de médecine pour mes résultats académique durant ma maîtrise en bioéthique (en juin 2013)
  • Plaque honorifique de l’Association Vétérinaire Canadienne en hommage à l’étudiant finissant, qui de l’avis de ses confrères et faculté, s’est le plus distingué par ses succès académiques, son initiative et son esprit sportif. (À la fin du doctorat en 1988)