Aller au contenu principal
Image de profil de chloé laubu

chloé laubu

Université de Bourgogne Franche Comté

Mes liens avec l'Acfas

Conférencière

Mes intérêts de recherche

comportement animal évolution

Scolarité

2015– : Thèse: "Caractère adaptatif de la personnalité et des émotions : heuristiques et prise de décision en contexte sexuel chez un poisson monogame", université de Bourgogne Franche-Comté, France 2012–2014 : Master en Biologie des Organismes et des Populations. Université de Bourgogne Franche-Comté, France 2010–2012 : Baccalauréat Biodiversité-Ecologie-Evolution. Université de Montréal (UdeM), Canada 2009-2010 : Certificat en écologie. Université du Québec à Montréal (Uqàm), Canada

Mes contributions « Science et société »

  • - Participation à l’Expérimentarium : rencontre et ateliers avec des scolaires et avec le grand public (bibliothèques, journée grand public).

    - Concours Ma Thèse en 180 secondes 2017 (MT180). Finale régionale : Prix du public et Coup de cœur du jury

    - Articles dans la revue d’histoire naturelle Espèces, The Conversation & Slate

    - Invitée pour la chronique « C’est tout naturel » sur France Inter, mai 2016

    - Interviewée pour la chronique « C'est bon à savoir » sur France Bleu Bourgogne, mars 2017

    - Chapitre: Le choix de partenaire: une force évolutive sous-estimée, dans le livre « La Nature est-elle bien faite ? Quand le vivant nous surprend ». 2016. Editions Le Cavalier bleu

Mes publications

- C. Laubu, C. Schweitzer, S. Motreuil, P. Louâpre & F-X. Dechaume-Moncharmont.  Mate choice based on behavioural type: Do convict cichlids prefer similar partners? Animal Behaviour, 126:281–291.

- C. Schweitzer, G. Melot, C. Laubu, M. Teixeira, S. Motreuil & F-X. Dechaume-Moncharmont. 2017. Hormonal and fitness consequences of behavioral assortative mating in the convict cichlid (Amatitlania siquia). General and Comparative Endocrinology, 240:153–161.

- C. Laubu, F-X. Dechaume-Moncharmont, S. Motreuil & C. Schweitzer C. 2016. Mismatched partners that achieve post-pairing behavioral similarity improve their reproductive success. Science Advances, 2, e1501013

Mes affiliations

  • UMR Biogéosciences, université de Bourgogne Franche-Comté, France

Mes recherches en images