Aller au contenu principal
Parce que j'aime
«n'aspire pas, ô mon âme, à la vie éternelle, mais épuise le champ du possible.» pindare

Philippa Dott

Université Laval

Mes liens avec l'Acfas

Auteure

Mes contributions « Science et société »

  •