Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.
Marie-Anne Landry-Duval
Santé et sécurité au travail

Marie-Anne Landry-Duval

Université du Québec à Montréal

Le prix Acfas IRSST – Santé et sécurité du travail - Maîtrise est remis à Marie-Anne Landry-Duval, candidate à la maîtrise en sciences de l'activité physique, profil ergonomie, à l’Université du Québec à Montréal.

Lors des incendies, les pompiers exécutent des efforts physiques considérables à des chaleurs extrêmes. Pour se protéger, ils portent un vêtement individuel de protection si typique de leur profession. Cela dit, si ce vêtement les préservent de la chaleur, il augmente paradoxalement la température interne des pompiers. L'addition de ces contraintes externes auxquelles ils sont exposés, telle la chaleur des flammes et le poids de l’équipement, peut mener au stress thermique, soit l'incapacité du corps à maintenir sa température interne dans ses limites. Les contraintes thermiques et physiologiques sont associées à un risque accru d'accidents cardiovasculaires, la cause la plus fréquente de décès chez les pompiers. Les recherches de la lauréate visent à trouver des solutions novatrices pour prévenir ces conséquences associées au stress thermique chez les pompiers.

Le projet de la lauréate s’attarde aux effets qu’ont la conception des vêtements individuels de protection (VIP) sur les réponses physiologiques. Parmi les trois couches qui les composent, la membrane-barrière est la couche intermédiaire qui permet l’évaporation de la sueur pour favoriser un refroidissement efficace du corps. La modification des composantes de cette couche pourrait diminuer l’augmentation de chaleur à l’intérieur du VIP et les risques de stress thermique.

Grâce à son étude, la lauréate souhaite déterminer si de nouvelles membranes imper respirantes des VIP réduisent les contraintes thermophysiologiques des pompiers par rapport aux membranes actuelles disponibles sur le marché. Les résultats espérés seraient de réduire l'humidité relative et la chaleur à l'intérieur des VIP, afin d’augmenter le confort thermophysiologique dans un modèle de vêtement plus ajusté, et de permettre une meilleure circulation de l’air à l’intérieur du VIP.

Les travaux de la lauréate contribueront à augmenter la sécurité des travailleurs. Si les nouvelles technologies mènent à une baisse significative des indices physiologiques, des retombées importantes sont prévues au niveau de la santé et de la sécurité des pompiers. Selon leur efficacité, ces nouvelles technologies de membrane offriront aux pompiers un plus grand confort thermique et une diminution des risques de décès lié au stress thermique.

C’est pour cette contribution à la santé et la sécurité des travailleurs que ce présent prix vient récompenser.