Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.
Auteur et co-auteurs
Chloe Daneau
UQO - Université du Québec en Outaouais
André Durivage
UQO
5a. Résumé

Lors des relèves d'entreprises,on note que les hommes et non les femmes sont pressentis. Un questionnaire fût soumis à des femmes engagées dans un processus de relève ou qui l'avaient complété dans des entreprises détenues par leur père. Le questionnaire comporte 42 questions(Likert).4 thèmes étaient abordés; les stéréotypes de genre et l’invisibilité, les conflits avec le père et le fait d’être dans l’ombre du père, les relations affectives avec le père et sa vision de l’entreprise ainsi que le leadership et le pouvoir. La variable dépendante est l’engagement du père dans le processus de succession de sa fille.39 femmes ont complété le questionnaire.3 tendances peuvent être observées :1- Sur le plan de l’entreprise, plus le père est engagé dans le processus de succession de sa fille et : a)moins cette dernière se sent dans son ombre ;b)plus elle peut faire de changements significatifs dans l’entreprise.2-Sur le plan de la perception des autres employés, plus le père est engagé dans le processus de succession de sa fille et :a) plus la relation père-fille est perçue comme étant positive ;b) plus la fille est perçue comme étant la patronne ;3- Sur le plan de la relation personnelle entre le père et la fille, plus le père est engagé dans le processus de sa fille et :a)plus le père est perçu comme un protecteur;b)plus la relation avec le père est chaleureuse.Ces résultats indiquent de porter une attention entre le père et la fille avant d’entreprendre des démarches concrètes.