Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.
Auteur et co-auteurs
Michel Dion
UdeS - Université de Sherbrooke
5a. Résumé

Dans « Firms of Endearment » (2014), Sisodia, Sheth et Wolfe identifient les qualités d’entreprises « émotivement connectées à leurs parties prenantes », et précisent quatre valeurs liées à ces entreprises: passion (envers l’entreprise et ses produits), connexion émotive avec les consommateurs, collaboration (avec les partenaires d’affaires) et conformité à l’esprit des lois. L’orientation centrée vers les parties prenantes (« SPICE model ») inclut: Société (gouvernements; ONG; Nature);Partenaires d’affaires (fournisseurs/distributeurs);Investisseurs (individuels/institutionnels);Clients (individuels; organisationnels);Employés (et leurs familles). Dans leur étude (2008-2012), 28 compagnies publiques américaines étaient qualifiées d’entreprises émotivement connectées à leurs parties prenantes. Ils ne présument pas que ces entreprises continueront de se conformer à leurs critères. Nous analyserons les documents corporatifs éthiquement orientés (mission/vision, énoncé de valeurs, code d’éthique) afin de voir si ces 28 compagnies américaines véhiculent aujourd’hui les valeurs identifiées par Sidodia, Sjheth et Wolfe (continuité axiologique externe). Pour l’analyse des missions/visions et des énoncés de valeurs, l’approche de Christopher Bart (1998;2004) sera adoptée. Pour l’analyse des codes d’éthique, l’approche de Michael Schwartz (2002;2005) sera choisie. Nous vérifierons aussi la continuité axiologique interne entre les documents corporatifs éthiquement orientés.