Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.
Auteur et co-auteurs
Geneviève Roch
Université Laval
Camille Blouin, Valérie Allard, Julie Poissant, André-Anne Parent, Francine De Montigny, Tamarha Pierce et Sonia Semenic
Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval, Université Laval, UQAM, Université de Montréal, UQO, Université Laval, Université McGill
5a. Résumé

L’éducation prénatale est au cœur de l’offre des soins et services périnataux dispensés par les établissements intégrés de santé et de services sociaux (ÉISSS). Des ÉISSS ont opté pour offrir des services d’éducation prénatale en ligne (ÉPL) asynchrone, tout en poursuivant l’offre d’éducation prénatale de groupe (ÉPG) en présentiel. On sait peu de choses de l’appréciation que les parents ont de ces services et de leur apport à la santé. Objectif : Apprécier les impacts des services d’ÉPG et d’ÉPL offerts par deux ÉISSS via l’expérience de parents utilisateurs. Méthode : Appréciation qualitative s’inscrivant dans une étude de cas multiples évaluative intégrant 2 sources de données pré-pandémie : 1) entretiens semi-structurés auprès de 34 mères et pères; 2) sources documentaires sur l’organisation, le format et le contenu des services d’ÉPG/ÉPL. S’appuyant sur l'adaptation du Interactive Quality Health Education Model, une analyse de contenu dirigée a été réalisée en intégrant par mémos des extraits et inférences issus des sources documentaires. Résultats : Principaux constats : 1) Apports de l’ÉPL du pré au postnatal; 2) ÉPG principalement contributif à la préparation à l’accouchement; 3) ÉPG/ÉPL favorisent la réassurance parentale. Conclusion : L’approfondissement analytique permettra d’évaluer comment les services d’ÉPG et d’ÉPL répondent aux besoins des parents, étayant aussi les impacts complémentaires ressortant de leur utilisation en contexte pré-pandémique.