Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.
Auteur et co-auteurs
Maude Hamilton
UdeS - Université de Sherbrooke
Dominique Jean et Véronique Giroux
Université de Sherbrooke, Université de Sherbrooke
5a. Résumé

Problématique : La première population de cellules souches de l’œsophage a été identifiée grâce au marqueur Krt15. Cependant, les mécanismes menant à l’expansion et à la fonction de ces cellules souches sont peu connus. De manière intéressante, nous avons observé que le facteur de transcription ASCL2 est fortement augmenté dans les cellules Krt15+ en comparaison avec les cellules Krt15-. ASCL2 est un gène cible de la voie Wnt/β-caténine et est critique pour le contrôle du programme d’expression des cellules souches de l’intestin. Le but ultime de ce projet est de déterminer le rôle d’ASCL2 dans la maintenance des cellules souches de l’œsophage et d’identifier ses partenaires de liaison. Objectifs : Investiguer le rôle d’ASCL2 dans la biologie de l’épithélium œsophagien à l’aide d’organoïdes déficients pour ASCL2. Méthodes : Des lignées cellulaires primaires et des organoïdes de l’œsophage de souris ont été infectés par lentivirus pour permettre l’utilisation de l’approche CRISPR/Cas9 ou d’ARN interférents. Résultats : Des lentivirus exprimant la GFP ont été utilisés pour optimiser l’infection virale. À partir de ce protocole optimisé, les organoïdes ont été infectés pour invalider ASCL2 par approche CRISPR/Cas9 et par ARN interférents inductibles. Des anticorps dirigés contre ASCL2 ont également été testés pour valider les lignées cellulaires. Conclusion : ASCL2 est exprimé dans le tissu et les organoïdes œsophagiens de la souris et peut être invalidé.