Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.
Auteur et co-auteurs
Catherine Bernard
UdeM - Université de Montréal
Karine Gagnon, Isabelle Gaudet, Amélie Doussau, Pascale Fortin, Elana Pinchefsky, Laurence Beaulieu-Genest, Magdalena Jaworski, Anne Gallagher, Nancy Poirier et Marie-Noelle Simard
Clinique d’Investigation Neurocardiaque, CHU Sainte-Justine, Département de Psychologie, Université de Montréal, Clinique d’Investigation Neurocardiaque, CHU Sainte-Justine, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, Faculté de Médecine, Université de Montréal, Clinique d’Investigation Neurocardiaque, CHU Sainte-Justine, Clinique d’Investigation Neurocardiaque, CHU Sainte-Justine, Département de Psychologie, Université de Montréal, Clinique d’Investigation Neurocardiaque, CHU Sainte-Justine, UdeM - Université de Montréal
5a. Résumé

Les enfants d’âge scolaire nés avec une CC sont à risque élevé de manifester des difficultés développementales. À notre connaissance, peu d’études se sont intéressées à la sphère motrice. Puisque la motricité influence le fonctionnement de l’enfant dans l’ensemble de ses environnements dont la maison, l’école et ses communautés, mieux comprendre le profil moteur des enfants nés avec une CC permettrait de cibler leurs besoins et d’intervenir avant que les impacts fonctionnels surviennent. Le but de cette étude est donc de caractériser le développement moteur des enfants de 5 ans nés avec une CC. Cinquante et un (51) enfants (27 garçons ; âge moyen = 5,5 ± 0,3 ans) nécessitant une chirurgie cardiaque au cours de la 1re année de vie ont été évalués. Pour ce faire, les sous-échelles du Beery-Buktenica Developmental Test of Visual-Motor Integration, la sous-échelle Motricité fine du Bruininks-Oseretsky Test of Motor Proficiency et le Movement Assessment Battery for Children (MABC) ont été administrés. Parmi les enfants de notre cohorte, 39% (n=20), 33% (n=17) et 47% (n=24) ont obtenu un score ≤16e percentile au sous-test Dextérité Manuelle, Équilibre et au score Total du MABC respectivement. Nos résultats soulignent l’importance d’évaluer les enfants avec une CC avant l’entrée à l’école afin d’identifier ceux ayant des difficultés sur le plan du développement moteur et d’intervenir avant que celles-ci nuisent à leur participation sociale.