Aller au contenu principal
Molécule de cobalt en son nuage d’électrons

Antoine Juneau 

Université du Québec à Montréal

Molécule de cobalt en son nuage d’électrons

La chimie informatique est couramment utilisée en recherche grâce à la puissance des ordinateurs. Elle prédit les propriétés des molécules ou valide des observations, et ce, avec une impressionnante précision. Un complexe de cobalt a ici été modélisé par des méthodes de calcul quantique. En rouge et bleu, on aperçoit l'emplacement statistique de deux de ses électrons, tandis que les sphères blanches et grises représentent respectivement la position prédite des noyaux atomiques d'hydrogène et de carbone. (Surfaces calculées à partir du logiciel de chimie numérique Gaussian 09 et modélisées en 3D à l'aide du logiciel Blender)